Sujets sur les Forums

30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 71)
  • Auteur
    Articles
  • en réponse à : HOMUNITY #19587
    VSOP
    Participant

    Non, je ne les ai pas appelés, j’ai juste repris l’argent… ils n’ont pas besoin de moi et je n’ai pas besoin d’eux 🙂

    Mais oui, tu as sans doute raison, j’ai pensé à ça aussi, l’ordre des virements.

    Ce que je trouve exécrable quand même. Ça veut dire qu’ils font du surbooking à la souscription et jettent les derniers…

    D’autres plateformes font très différemment : ils prennent l’argent en plus si surbooking ou bloquent les souscriptions au bon montant. Cette dernière méthode ayant l’inconvénient d’être obligé de courir et de relancer les retardataires, j’en conviens…

    Et je persiste, même si c’est plus simple pour eux, c’est particulièrement déplacé comme méthode…

    • Cette réponse a été modifiée le Il y a 2 années, 4 mois par VSOP.
    en réponse à : Bilan du Crowdlending, un placement valable ??? #19585
    VSOP
    Participant

    Un tour dans l’agrégateur du site te donnera la réponse : c’est clairement non pour la plupart des prêteurs, en particulier depuis fin 2017. Le taux de défauts sur les entreprises est abominable.

    Et ils interviennent souvent très tôt.

    Pullman a tout dit dans son premier post : le modèle n’est pas viable.

    Et je m’éleve contre la remarque du dessus sur la soit disant incompétence des prêteurs :

    – c’est un marché (purement) financier qui racolle vers un public de non initié : théoriquement, le travail d’analyse est fait par les plateformes

    – lors de mon premier défaut (procédure collective) sur Pretup à la 3ème échéance, je leur ai demandé ce qu’ils comptaient faire dans la mesure où j’estimais que leur responsabilité était clairement engagée. Réponse « rien, nous ne pouvions pas prévoir » ! Comment peut on me reprocher de ne pas avoir les connaissances nécessaires alors que les plateformes elles-mêmes ne les ont pas !

    Contrairement à ce qui est dit au dessus, je ne suis pas cupide et j’ai autant de défauts à 6% qu’à 8.5% !

    La seule faute que je reconnais est d’avoir diversifié sur plus de 150 projets… mais de manière très inégale, avec parfois des expositions bien trop importantes, de l’ordre de 4%… Erreur de débutant que je n’ai jamais commise en bourse, rassuré que j’étais par les  »analyses » des plateformes et les taux de défauts très raisonnables de 2014 à 2017…

    C’est la raison pour laquelle j’ai sans doute perdu plus que la moyenne des prêteurs (évidemment ce sont les projets où j’étais surexposé qui ont planté les premiers !) mais j’ai fait des simulations en nivelant mes participations et… j’aurais été perdant également !  Disons, de beaucoup moins et pertes rattrapables par mes projets crowd en immo.

    Il semble n’y avoir qu’une plateforme qui travaille sérieusement c’est Wesharebonds, malheureusement avec des taux faibles (pourquoi pas ?) mais surtout des durées trop longues par rapport à mes projets.

    Je n’ai pas grand chose à dire sur le crowd ENR, j’ai eu,peu d’accès aux projets… et les durées sont également trop longues à mon goût.

    Et évidemment, le crowd immo est très différent : grosses rémunérations, souvent gros tickets d’entrée, gros risques (même si absolument pas vérifiés ces dernières années), et côté  »épargne citoyenne » on repassera 🙂

    A ce sujet, j’ai bien vu que certaines boites sont vraiment aidées par le crowd et je suis… euh… content ? fier ? (…) bref… je pense que certaines n’auraient pas pu se développer ou survivre sans nous.

    Mais puisqu’elles y arrivent, je me dis qu’il faudrait les aider à mieux gérer leur trésorerie, mieux présenter leurs dossiers aux banques afin qu’elles puissent sortir, elles aussi, de ce système, ça ce serait une vraie  »aide »..

     

    en réponse à : Atland rachète fundimmo #19582
    VSOP
    Participant

    Ça fonctionnait.

    Atland va vouloir rentabiliser son achat.

    Dans le meilleur des cas, ce sera pareil. Dans le pire on verra les taux baisser, le volume de projets augmenter avec, peut être, des analyses moins bonnes des projets.

    Donc, nous, on a tout à y perdre et rien à gagner.

    Après, on peut comprendre tous ce fondateurs de plateformes qui marchent de vouloir toucher le jackpot quand les conditions sont favorables…

     

    en réponse à : FUNDIMMO #19581
    VSOP
    Participant

    Fundimmo abuse : mon premier projet chez eux s’est terminé sans encombre le 04/07/2019. Je reçois un mail m’informant un remboursé  »bientôt  » avec arrêt des intérêts le 4 juillet inclu.

    Très bien.

    Sauf que nous sommes le 20 et que le remboursement n’est pas intervenu. Et sur le suivi des projets, il est indiqué un remboursement en… août !

    Un mois pour s’assurer de la validité du virement qu’ils ont reçu et effectuer le virement vers les prêteurs…

    Il y a clairement un problème.

    en réponse à : HOMUNITY #19579
    VSOP
    Participant

    Mauvaise expérience récente : je souscris à un projet. C’est confirmé par mail. Je fais le virement le lendemain.

    Deux jours plus tard, un mail m’informe que ma souscription n’est pas retenu et que mon argent est placé sur mon compte de la plateforme.

    C’est pas un drame mais ça prouve une mauvaise gestion et de mauvaises manières. La première fois que ça m’arrive sur près de 60 projets sur 10 plateformes.

    • Cette réponse a été modifiée le Il y a 2 années, 4 mois par VSOP.
    VSOP
    Participant

    C’est bien de se rendre compte, enfin, qu’il faut arrêter le massacre.

    Ça aurait été mieux plus tôt. Puis c’est difficile avec un taux de defauts reccord de prétendre qu’on est là pour autre chose que d’attendre la fin des plateformes voisines…

    En revanche, je trouve regrettable de se tourner vers le marché voisin qui lui a fait ses preuves avec des équipes spécialisées.

    Est il bien utile, pour nous, pour le marché en question, de créer de la pression et un surplus de concurrence ?  Et au nom de quelle légitimité ?

    Quand les plateformes immo vantent leur professionnalisme, ce n’est pas toujours évident à vérifier mais… quand même, leur historique parle pour elles, les taux de retard très faibles et généralement indolores, les défauts carrément marginaux, le mode de fonctionnement et de communication pour plusieurs d’entre elles…

    Je veux bien que ce marché soit plus  »facile », il n’empêche, eux ont su le crédibiliser, le rendre viable et, jusqu’ici, pérenne.

    Qu’est ce que les plateformes ENT ont à y apporter ?

    en réponse à : Acquisition de Prexem par Happy Capital #19163
    VSOP
    Participant

    Bah en tous cas ça commence fort !
    Happy Capital nous écrit, et vlà le dernier paragraphe :

    Notre ambition
    Notre modèle économique nous a permis d’autofinancer notre activité depuis 2013 et d’être à ce jour rentable. Notre métier consiste à sélectionner les meilleurs produits possibles pour nos clients et à circonscrire le risque. Notre souhaitons appliquer ces bonnes pratiques à PREXEM.

    en réponse à : QUE SE PASSE T'IL CHEZ PREXEM ? #19149
    VSOP
    Participant

    Avec près de 10,5% de défauts, s’ils pouvaient améliorer la gestion du recouvrement, ce ne serait pas du luxe…

    Mais on peut craindre que ce ne soit pas la priorité : plus rien à gagner de ce côté alors que redémarrer les prêts est objectivement urgent 🙁

    en réponse à : Les éoliennes : des bombes à retardement. #19129
    VSOP
    Participant

    Autant je ne suis pas d’accord avec les versions simplistes et dogmatiques de certains « médias » (c’est leur faire beaucoup d’honneur d’ailleurs de les appeler ainsi…) autant, en effet, la problématique de la pollution visuelle n’est pas traitée correctement et ça fait peur.
    En particulier pour des régions telles que le Périgord !

    Idem pour la protection du patrimoine des particuliers riverains lorsqu’ils sont très proches.

    en réponse à : Les éoliennes : des bombes à retardement. #19090
    VSOP
    Participant

    Et que dire de « Contrepoints » !!! 🙂

    en réponse à : HOMUNITY #19072
    VSOP
    Participant

    Bonjour Pierre,

    Pour moi les cas sont différents : chez Fundimmo, il s’agit d’un partenariat. Je n’ai pas eu accès à l’accord :), le détail, les objectifs…

    Mais je continue de penser que ça peut être positif à condition que chacun reste dans son rôle, c’est avant tout un moyen de développer son périmètre, son portefeuille de prospect, etc

    Théoriquement il n’y a pas de prise, de pression de l’un sur l’autre. Ça reste à vérifier mais voilà quoi…

    Là (las) pour Homunity on parle d’un rachat sec : les fondateurs et l’équipe peuvent dégager immédiatement ou dans 6 mois, 1 an…

    Les méthodes, la stratégie, bref les décisions et le fonctionnement vont, tôt ou tard, être du tikcredit pur jus et on sait ce que ça vaut.

    Je ne connais pas la situation de Lymo (plateforme de crowd et promoteur, ça peut être risqué mais c’est un autre monde, un autre professionnalisme et une autre vision), Monego, Koregraf (avec une banque actionnaire à 8/10%, je ne sais plus), Immocratie ou Clubfunding mais j’ai bien peur que cette fois, comme tu le dis, le  »loup soit entré » et que les autres grosses qui peuvent tenir tout en brûlant du cash (pas Prexem hein ! 🙂 ) ne suivent…

    Je rapatrierai alors les restes de mon épargne sur des livrets.

    en réponse à : HOMUNITY #19068
    VSOP
    Participant

    A mon avis, rien à craindre de particulier pour les projets déjà bouclés ou en cours.

    Je suis plus réservé pour ceux à venir : qualité des projets, accès aux « particuliers » si Tikehau se réserve de grosses parties des montants à venir.

    Mais ce qui est vraiment inquiétant c’est l’avenir de ce secteur « sain » jusqu’ici qui risque de se transformer si d’autres s’y mettent et apportent la même « guerre » que dans le monde « ENT ».

    Par principe, je ne participerai plus aux projets de cette plateforme « leader du marché » et me concentrerai sur les autres plateformes spécialisées et indépendantes… tant qu’elles le resteront et sembleront fiables.

    Reste à voir si cette concurrence ne va pas les pousser, elles aussi, à dégrader la qualité de leurs projets sans que nous, particuliers, ne puissions nous en rendre compte. Je veux dire avant que leur taux de défauts ne s’envolent subitement et sans prévenir, comme on l’a déjà vu ailleurs…

    en réponse à : Crédit.fr fait l’acquisition d’Homunity #19065
    VSOP
    Participant

    Je ne vois absolument pas ce que j’ai à y gagner…
    Homunity semblait bien fonctionner (même si les taux sont souvent plus bas qu’ailleurs mais ne chipotons pas…).

    Credit.fr me fait perdre de l’argent comme quasi toutes les plateformes ENT (Tikehau ou pas).

    Du coup, à part une certaine inquiétude et, sans doute, l’abandon de cette plateforme pour me concentrer sur les spécialistes du marché immo, ça ne va pas changer grand chose pour moi.

    Si, une certaine inquiétude que la « guerre commerciale », la concurrence, les opérations de concentration et de « destruction » du voisin ne transforme ce secteur (professionnel et assez sûr), ne l’ubérise et ne le fasse ressembler à la brillante réussite du Crowdlending Entreprises en France.

    Encore un rachat de ce type et je sors mes billes en catastrophe de la dizaine de plateformes que j’utilise afin de minimiser mes pertes accumulées chez CredopolUpdixtober !

    Moche… 🙁

    en réponse à : HOMUNITY #19064
    VSOP
    Participant

    Reçu par mail ce jour :

    « Bonjour,
    Après une très belle année de croissance 2018, durant laquelle Homunity a collecté 24 millions d’euros auprès de plus de 19 000 inscrits pour accompagner les promoteurs immobiliers en France, nous avons le plaisir de vous annoncer notre rachat par la société Credit.fr, filiale de Tikehau Capital.

    Cette acquisition représente pour nous une réelle opportunité afin de vous apporter toujours plus de services, que ce soit aussi bien du côté promoteurs que du côté des investisseurs.

    Notre objectif reste le même : être leader sur le secteur du crowdfunding immobilier en France tout en proposant des projets d’une qualité irréprochable. »

    Pour moi c’est une mauvaise nouvelle… 🙁

    en réponse à : Bienpreter.com : Qu'en pensez ? Vos avis sont les bienvenus #19024
    VSOP
    Participant

    L’avis d’un néophyte : je trouve ça intéressant et je me suis inscrit. Je n’ai pas pu participer parce que la validation de mon compte et des documents a été un peu longue… la rançon du succès ?

    Ce n’est pas bien grave 🙂

    Pour moi, et malgré les discussions et assurances qu’ils ont eues, on est vraiment à la limite des textes : on finance bien de la trésorerie et même si  »ça passe », c’est en jouant sur les mots et pas dans l’esprit de ces textes.

    Toutefois, ça correspond à un vrai besoin, la trésorerie est bien affectée et, du coup, je pense que c’est le texte qui n’est pas bon, les régulateurs feraient bien de prendre ça en compte.

    Quand on voit ce que certaines plateformes ENT nous font avaler comme pseudo projets pour contourner le truc… Là au moins, c’est clair, honnête et, encore une fois, ça correspond à un vrai besoin.

    En revanche, excusez ma naïveté mais j’imaginais qu’un tel service était déjà proposé par des banques en association avec des sociétés d’affacturage ! Et que du coup, le  »crowd » n’était pas le meilleur positionnement. Mais bon, je ne sais plus qui a dit qu’innover c’était désobéir.

    Donc c’est a priori bien vu ! Comme pour le reste, la viabilité du truc pour la plateforme comme pour les prêteurs tiendra dans la sélection des emprunteurs et donc, indirectement, dans la montée en puissance de la concurrence.

    Ce n’est pas politiquement correct mais, du coup, j’espère que ce créneau ne sera pas, ou peu, concurrentiel afin que ça ne se termine pas comme on peut le constater « à côté » 🙂

     

    en réponse à : Immo : Une grille d'aide à la décision. #19022
    VSOP
    Participant

    Oui mais attention, c’est de l’aménagement pas un programme de promotion immobilière, c’est comme les opérations de marchands de bien, à mon avis ta grille et une partie des compléments apportés par les autres ne s’appliquent pas.

    Pour les marchands de biens, je suis bien perdu et je n’y vais quasiment jamais…

    J’ai 3 opérations de lotissement dont celle de ce matin, avec de petites sommes et sur du 3/4 mois.

    Bon, en promoteurs plus traditionnels, j’ai presque 10 projets qui ne passent pas, j’espère vraiment qu’elle est hyper sélective 🙂

    J’ai déjà eu des remboursements, ceux qui font du suivi n’ont rien annoncé de moche, deux retards modérés qui pour le moment n’entrainent pas de difficultés (pénalités).

    Je regrette qu’il n’y ait pas de suivi de taux de commercialisation pour les projets qui n’ont pas démarré à 100%.

    Bon, enfin jusqu’ici ça va mais je vais durcir la sélection quand même.

    en réponse à : Immo : Une grille d'aide à la décision. #18859
    VSOP
    Participant

    Merci Patrick pour le partage !

    Là, c’est les vacances, je ne pense pas avoir le temps de m’y mettre sérieusement, ce sera pour janvier  🙂

    Je vois qu’on a a peu près les mêmes critères principaux mais je n’en ai pas tiré une grille aussi formalisée : il faut que je m’y mette et que j’arrête les approximations.

    Pour la marge, je rencontre un problème : suivant qu’on a à faire un « petit » promoteur ou à un Groupe avec une structure ou un réseau de commercialisation, la marge n’est pas décrite de la même manière. On a la marge promoteur et la marge distribution/commercialisation. Et généralement, ça tire la marge promoteur vers le bas mais ça n’a pas vraiment de sens : appartenant au même Groupe, en cas de soucis en cours de route, je pense qu’ils sont prêts à rééquilibrer ces marges, non ?

    L’âge de la société (et sa taille…), je prends aussi en compte mais ça me semble pas si déterminant… Terlat/Retome avait bien 13 au moins quand ça a mal tourné ? (bon ok, la filiale bois n’en avait que 4 je crois…).

    J’y reviendrai plus bas mais c’est un vrai problème ça, « connaitre » le promoteur et sa « santé » financière…

    Effectivement, cette grille doit être complétée mais c’est une bonne base.

    Elle me semble très « dure » puisque tu ne retiens que 8 projets sur 22 : on est loin des réelles proportions de projets à problèmes.

    Mais, à condition que tes 8 aillent au bout sans retard et qu’il y ait, par exemple, 1 défaut et 3 retard (non contractuels) dans les 11 autres, ce serait pas mal : étant donné le nombre de projets qu’on nous propos, pourquoi ne pas être super élitiste ! 🙂

     

    Merci également à Jplo pour tes compléments ! 🙂

    Pour moi le problème numéro un c’est bien la santé du promoteur et, hélas, verif.com n’est pas toujours d’une grande aide. 🙁 Vous avez d’autres sources ?

    Je pense que certains des points que tu abordes ne l’ont pas été par Patrick car implicites, comme la GFA acquises, les permis de construire purgés de tous recours, les prix de vente du business plan par rapport à ce qui est pratiqué localement…

    J’utilise aussi, quand je la trouve, la « vitesse » ou le rythme de préco ainsi que la répartition petites/grandes surfaces. Mais pas facile de coller des points à ces critères, ça reste un peu qualitatif, non ?

    J’ai noté aussi le point que tu soulèves concernant la proportion de fonds propres, BZH également s’y intéresse mais… vous avez des ratios précis ? En fonction du type d’opérations ou de tranches d’investissements globaux ?

     

     

     

     

     

    en réponse à : Anaxago Immobilier #18853
    VSOP
    Participant

    Je ne saurais pas dire pourquoi je ne me suis pas inscrit sur cette plateforme, sans doute à cause de défauts qui ont été retentissants mais finalement, j’ai un peu été à la pêche aux infos en ce qui concerne la catastrophe Terlat et… j’en ai appris de bonnes !

    Désolé si ça a été abordé ailleurs, n’hésitez pas à déplacer ce post dans le bon topic si c’est la cas ou à le supprimer si je ne fais que redonner des news déjà publiées ailleurs !

    D’abord, il est probable qu’au départ, Anaxago n’a pas commis de faute quant à son engagement sur les projets « La montagne » et « Saint Pierre » : l’effet domino entrainé par une des filiales du Groupe (« Ossature bois ») était sans doute extrêmement difficile à anticiper, peut être même impossible, au moment du montage de ces deux projets.

    Ensuite, j’ai appris que, considérant que les deux chantiers étaient encore « viables » après la déconfiture Terlat, ils ont décidé de les reprendre et de les mener à termes !

    Pour mémoire, c’est quand même pas tout à fait leur métier ! 🙂 Et ils semblent avoir bossé près d’un an pour en arriver là.

    Toujours d’après ce que j’en sais, ces deux programmes ont été terminés et livrés cet été 2018… Certes avec un gros retard, j’imagine que les souscripteurs se sont assis sur les intérêts espérés au départ mais… pas sur le capital (ou une partie ?) engagé !

    Bon ok, pour 2 autres projets (et un autre chez Wissed si je ne me trompe pas), les projets n’étant pas considérés comme encore viables et il y a eu perte totale…

    Je pense que c’est un cas unique dans la (courte) histoire du crowdlending/funding.

    J’imagine que je n’apprends rien à de nombreux lecteurs du forum, j’ai peut être écrit des inexactitudes, n’hésitez pas à corriger/compléter si vous en savez plus ou si vous avez été directement concernés par ces deux opérations.

    Bon, j’ai pas collé de posters de J-Y Plard et de J Dupont au dessus de mon lit, ce ne sont pas des héros mais… quand même ! Je trouve qu’ils sont allés très loin dans la « conscience professionnelle » et la protection de leurs souscripteurs. Au passage, ils ont dû sauver la mise des acheteurs des apparts, non ?

    De plus, il y a de grandes chances que ça leur ait coûté du fric… on peut toujours rétorquer que c’est un investissement en terme d’image de marque, c’est clair !

    Mais quand même, je trouve (et sans doute leurs souscripteurs également) que c’est un bon moyen d’investir dans de l’image de marque et de la communication… beaucoup plus que d’inonder certaines chaines TV de pubs insignifiantes, d’organiser des soirées mondaines et de… changer de nom !

    Quand on voit ce qu’il nous est répondu sur les plateformes ENT quand on a l’outrecuidance de demander des explications, voire des compensations, concernant des prêts qui n’ont même pas atteint la troisième échéance…

    La plus courante étant que « si vous êtes assez cons pour trop investir sur les projets qu’on vous propose, ce n’est pas notre problème », en des termes évidemment plus choisis et qui fleure bon la langue de bois…

     

    Je ne sais pas si je vais investir chez eux… mais je m’inscris cette semaine 🙂

     

     

     

     

    en réponse à : Hécatombe chez Pret up ce mois-ci , 3 défauts en plus #18714
    VSOP
    Participant

    Oups, j’ai écrit une connerie, le projet a dû m’emballer et j’y ai mis 500 balles d’un coup 🙂

    Si tu as formalisé ta grille et si ça ne te pose pas de problèmes, ce serait intéressant de la publier je pense… mais pas ici, on est hs sur un sujet « plateforme ent » 🙂

    en réponse à : Hécatombe chez Pret up ce mois-ci , 3 défauts en plus #18673
    VSOP
    Participant

    A 100€, tu as aussi Upstone… et à 500, weeximmo.

    Bon ok, côté réputation et volume, c’est un peu light… mais même à leur petit niveau, ils ont un bon historique. Fatalement ça n’a pas le même poids que Lymo, homunity, monego, immocratie, fundimmo, koregraf…

    Et sinon, j’ai prix quelques projets chez Clubfunding : ticket d’entrée à 500 aussi, paiement des coupons tous les mois.

    Je trouve ça très bien en termes de répartition du risque.

    En revanche, ils commencent à m’inquiéter par le nombre de projets qu’ils sortent depuis la rentrée scolaire.

    Est ce qu’il y a moins de soins dans la sélection ? Je n’en sais rien…

    en réponse à : C’est l’hécatombe sur October (ex Lendix) en ce mois de mai ! #18670
    VSOP
    Participant

    Ok, merci de cette précision Mathieu.

    Je n’interviendrai plus, comme je l’ai dit plus haut, pour sa bonne marche, sur la partie ENT du forum.

    Et me cantonnerai, si possible, à la partie immo où il est possible d’échanger sur du positif et des idées (pas de méprise, je ne parle pas des intervenants mais du sujet de fond !).

    J’y ai moins un côté  »gilet jaune » ! 🙂

    Juste un dernier grincement de dents : je regrette qu’Henriv soit bloqué… j’imagine qu’il est resté courtois (plus que moi…) et que donc la raison est le côté répétitif de ses messages.

    Moi j’y ai vu des messages très argumentés, une personne qui tente d’éviter le pire (financièrement parlant) à tous ceux qui découvrent ce site. Si seulement j’avais lu Henriv/Manu l’an dernier !

    ‘Devrait être déclaré d’utilité publique 🙂

    en réponse à : C’est l’hécatombe sur October (ex Lendix) en ce mois de mai ! #18666
    VSOP
    Participant

    Soit, je vais sûrement me faire virer.

    Des faits et des chiffres, j’en ai déjà donné ici et sur l’agrėgateur.

    Et figure toi que je ne t’ai pas attendu pour sortir tout ce que je peux de ces plateformes !

    En termes de chiffres… tu veux que je reprenne ceux d’UFC ? Ceux d’HS1 ?

    Je ne pense pas qu’on puisse comparer ce qui se passe avec ces plateformes et ce qu’il se passe  »en bourse », même pas avec les turbos, les CFDs et autres outils avec des leviers énormes…

    Mais soit, je n’interviendrai plus et vous laisse entre  »gens de bonne compagnie »…

    en réponse à : Hécatombe chez Pret up ce mois-ci , 3 défauts en plus #18665
    VSOP
    Participant

    Je suis dans la même situation, je n’arrive plus à compenser les pertes  »entreprises » avec l’immo…

    Et le pire est à venir : même si c’est plus  »pro », sans doute moins soumis à la pression que le  »marché crowd entreprises »… il y a quand même parfois des défauts et on va sans doute devoir être plus prudent (à voir) â cause des taux d’intérêt ces prochaines années.

    Voire peut être une compétition et une course au volume qui pourraient complètement changer la physionomie du crowd immo.

    Du coup, vers quoi se tourner pour limiter la casse de tous ces preunicredixemlis ? Et mes prêts ENT n’ont pas un an, ça devrait s’aggraver sérieusement en 2019/2020.

    Bref… gaffe quand même à ne pas reproduire la même erreur avec l’immo 🙁

    en réponse à : C’est l’hécatombe sur October (ex Lendix) en ce mois de mai ! #18663
    VSOP
    Participant

    Echange très intéressant en effet !

    J’ai lu pas mal des FAQs mais je n’ai pas tout retenu… Une FAQ n’est pas un mode d’emploi d’ailleurs…

    Le fait qu’il soit indiqué qu’un prêt en procédure judiciaire passe en  »retard de plus de 120 jours » ne veut rien dire… ça fait un bail que vous acceptez cette ânerie.  Ça vous regarde.

    Viré ça veut dire viré…. et me demander si je vais me virer parce que j’ai fait de mauvais investissements est tout simplement stupide…

    Je risque de me faire virer de mon travail en cas d’erreurs répétées… vous suivez ou vous êtes déjà perdu ?

    Pas vous ? Rentier ?

    Comme vous l’ėcrivez, il s’agit d’un lieu d’échanges n’hésitez pas à donner vos avis sur les taux de défauts qui explosent, sur les plateformes qui n’alignent pas leurs risques sur ceux des prêteurs,  sur la dérégulation de ce marché qui risque de l’être encore moins si elles peuvent profiter de la régulation encore plus faible de l’UE !

    Au lieu de m’insulter sans savoir qui je suis… et oui, c’est vous qui êtes insultant.

    Quand j’ai commencé à jeter mon argent en pure perte, j’aurais aimé qu’on me prévienne.

    Il ne s’agit nullement de se défouler mais d’attirer l’attention sur tous les dysfonctionnements de ces plateformes et des ravages qu’elles font.

    Si vous avez été épargné car plus chanceux ou malin que les autres, tant mieux pour vous, ce n’est pas le cas de la majorité !

    Renseignez vous avant d’intervenir au sujet de mon intervention excessive… j’ai vu que d’autres intervenants avaient été  »bloqués » car trop répétitifs et véhéments…

    N’empêche,  rien ne change, tout s’aggrave (voir topic UFC)… comment ne pas voir revenir les mêmes critiques.. exacerbées par des mois voire des années d’immobilisme et de laisser faire ?

    en réponse à : FUNDIMMO avec BTP BANQUE #18659
    VSOP
    Participant

    Faudra voir avec le temps mais je n’y vois a priori que des avantages.

    Non, un point fâcheux pourrait être la pression que pourrait mettre la banque pour un projet que Fundimmo aurait, spontanément, pas retenu. Mais bon, c’est peut être de la science fiction… ? Je ne sais pas…

    VSOP
    Participant

    Je suis content de lire qu’UFC fait le même constat que moi et quasi les mêmes propositions.

    Après,  il est vrai que si on force le remboursement du capital des prêts qui ont honteusement été acceptés avant coulage dans les 6 premiers mois, c’est la fin des plateformes déjà pas bien vaillantes…

    Je n’ai pas lu l’article, ils ne posent pas, tout simplement, la question de la viabilité d’un tel modèle ?

     

    en réponse à : Pretup rachète Unilend ! #18657
    VSOP
    Participant

    Deux des trois pires plateformes en termes de défauts qui sont regroupées, ça fait vraiment envie…

    Je ne sais pas ce que ça donnera pour Pretup (et je m’en moque) mais s’il y a d’importantes synergies dans les analyses de dossiers… ça va faire des étincelles !

    Actuellement il y a pas mal de défauts après 2/3 échéances… des records à battre quoi ! 🙂

    La procédure collective qui tombe AVANT la première échéance, je ne sais pas pourquoi mais je la sens bien pour eux… même si October et Lendopolis sont sur les rangs.

    Plus sérieusement, rendez vous compte qu’ils ont acheté le portefeuille des EMPRUNTEURS hein ! pas des prêteurs (qu’ils doivent déjà détenir à 40/60%). Ce sont eux les clients qui paient !

    Nous ne sommes que de la matière première disponible, semble-t-il, en quantité infinie.

    en réponse à : C’est l’hécatombe sur October (ex Lendix) en ce mois de mai ! #18656
    VSOP
    Participant

    @Claire

    Non, October/Lendix n’est pas une plateforme transparente… comme la plupart d’entre elles d’ailleurs.

    Ainsi, il a fallu que je m’étonne de l’affichage d’un retard de 120 jours totalement faux (moins de 90 en réalité) pour apprendre que c’est ainsi que vous traitez un passage en procédure collective SANS EN INFORMER les prêteurs !

    Les bras m’en tombent, ce n’est pas juste un manque de transparence, c’est à la limite de la malhonnêteté.

    Je reçois des tas de mails publicitaires, de soit disant info sur le Crowdlending français et les opérations innovantes et magnifiques de Lendix mais ça je m’en moque…

    Ce que j’aimerais savoir c’est pourquoi autant de vos projets passent en défaut de manière précoce ! Et surtout, ce que vous faites, très concrètement pour améliorer cet aspect de votre activité qui est absolument inacceptable :

    – vous formez vos analystes ?

    – vous virez ceux qui n’ont visiblement pas la capacité de comprendre à qui ils prêtent ?

    – vous prenez garde à ne pas leur mettre la pression sur le nombre de projets et le ‘volume’ d’affaires ?

    – vous corrigez vos grilles d’analyse qui ont échoué ?

    Vous allez sans doute me répondre que cette soupe interne ne me regarde pas. En théorie, je serais d’accord avec vous mais là, dans la vraie vie, vous êtes tellement mauvais, tellement peu régulés, vous faites, vous et les autres Unilcredpretdixpolis, tellement de dégâts…

    Je sais que vous n’êtes qu’une salariée et ce message peu sympathique ne vous est évidemment pas adressé personnellement.

    D’ailleurs,  la majorité de ces plateformes étant subclaquante, avant tout du  »cash burning »… à qui profite le crime ?!?

    VSOP-December

    en réponse à : Pourquoi je quitte Unilend #17752
    VSOP
    Participant

    Bien vu Pullman…
    Je n’aimais pas ce système d’enchères inversées donc je suis peu touché, et encore, un de mes deux projets a été pris « à l’insu de mon plein gré » : mauvais paramétrage de l’autotruc.

    Tu as le nom de la prochaine ? 🙂

    en réponse à : Unilend en liquidation judiciaire ! #17740
    VSOP
    Participant

    On peut effectivement douter d’une récupération correcte de ce qui est en cours : si la « gestion extinctive » devrait fonctionner correctement avec certains, les aigrefins ne vont pas se gêner pour se faire oublier, le recouvrement risquant d’être quand même assez mou…

    Le plus inquiétant c’est qu’en effet, les prêteurs risquent de freiner et comme il semble que tout cela ne tient que par une sorte de fuite en avant vers toujours plus de volume (ce qui n’empêche pas, malgré la dilution, la hausse globale des taux de défaut, ce matin l’agrégateur me dit « 9.17% » !), d’autres plateformes suivent 🙁

    La « bonne » répartition du risque sur pas mal de plateformes risque de ne pas être du tout la solution miracle. 🙁

    Le modèle basé sur des prêts à des entreprises « borderlines » (les autres vont voir des banques dont les taux sont très faibles et qui ont réagi depuis les débuts du Crowdlending), et la compétition entre plateformes, est sans doute condamné.

    Et les plateformes qui travaillent le mieux ne seront sans doute pas épargnées 🙁

30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 71)