Accueil Forums Crowdlending October (ex Lendix) C’est l’hécatombe sur October (ex Lendix) en ce mois de mai !

Ce sujet a 82 réponses, 24 participants et a été mis à jour par  gerard, il y a 6 mois.

23 sujets de 61 à 83 (sur un total de 83)
  • Auteur
    Messages
  • #18666

    VSOP
    Participant

    Soit, je vais sûrement me faire virer.

    Des faits et des chiffres, j’en ai déjà donné ici et sur l’agrėgateur.

    Et figure toi que je ne t’ai pas attendu pour sortir tout ce que je peux de ces plateformes !

    En termes de chiffres… tu veux que je reprenne ceux d’UFC ? Ceux d’HS1 ?

    Je ne pense pas qu’on puisse comparer ce qui se passe avec ces plateformes et ce qu’il se passe  »en bourse », même pas avec les turbos, les CFDs et autres outils avec des leviers énormes…

    Mais soit, je n’interviendrai plus et vous laisse entre  »gens de bonne compagnie »…

    #18668

    Mathieu
    Admin bbPress

    @ tous

    je ne bloque personne sur ce forum parce qu’elle donne des faits, fait part de ces mauvais resultats, critique les plateformes, …

    je bloque des personnes parce qu’elles manquent de courtoisie, rabâchent tout le temps les mêmes choses, ne laissent pas place au dialogue et aux échanges, même si je comprends qu’on puisse être excédé en ce moment.

    Merci à tous

    #18670

    VSOP
    Participant

    Ok, merci de cette précision Mathieu.

    Je n’interviendrai plus, comme je l’ai dit plus haut, pour sa bonne marche, sur la partie ENT du forum.

    Et me cantonnerai, si possible, à la partie immo où il est possible d’échanger sur du positif et des idées (pas de méprise, je ne parle pas des intervenants mais du sujet de fond !).

    J’y ai moins un côté  »gilet jaune » ! 🙂

    Juste un dernier grincement de dents : je regrette qu’Henriv soit bloqué… j’imagine qu’il est resté courtois (plus que moi…) et que donc la raison est le côté répétitif de ses messages.

    Moi j’y ai vu des messages très argumentés, une personne qui tente d’éviter le pire (financièrement parlant) à tous ceux qui découvrent ce site. Si seulement j’avais lu Henriv/Manu l’an dernier !

    ‘Devrait être déclaré d’utilité publique 🙂

    #18671

    thierry_j
    Participant

    On peut effectivement discuter du ton et de la forme, il n’empêche que @vsop pose les bonnes questions. Et pour reprendre le titre de ce topic, que fait October/Lendix pour améliorer l’hécatombe qui continue depuis le mois de mai? A part relooker son site, et changer de nom, je n’ai rien vu.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 10 mois par  thierry_j.
    #18704

    Pascal
    Participant

    Cela fait longtemps que je ne suis pas intervenu sur ce forum pour des commentaires sur les incidents. en effet je trouve qu’il y a trop de répétitions et de commentaires à la limite du haineux.

    Cependant je souhaite quand même dire que l’on est responsable de ces investissements et qu’il me semble un peu facile de mettre ses échecs sur leur dos.

    L’appât du gain ne doit pas occulter le fait qu’en économie un taux plus de 10 fois supérieur au taux sans risque de la BDF  s’accompagne forcément par une prise de risque importante. Mais la prise de risque est de notre ressort, c’est nous qui investissons pas les plateformes.

    Oui je suis d’accord que les descriptifs sont succincts voir à la limite du « foutage de gueule » mais si on n’y trouve pas ce que l’on attend, et bien on va voir ailleurs.

    Oui il est possible en sélectionnant bien ses projets de limiter son taux de défauts (en ce qui me concerne 3 incidents, 7 terminés sur 72 projets sur Lendix).

    Si on ne sait pas faire et bien on ne fait pas c’est pas plus compliqué que cela et il n’y a rien de déshonorant à cela. En ce qui me concerne je ne vais pas sur les cryptomonnaies parce que je ne maîtrise pas et pourtant ce n’est pas l’envie qui me manque.

    Je me doute qu’il y aura des réactions mais je voulais simplement apporter mon témoignage et ne rentrerai pas dans des échanges qui de toute façon ne feront pas évoluer nos opinions respectives

     

    #18705

    psycoke
    Participant

    Et tu fais bien de ne pas aller sur les cryptos… Perso je connais pas mal le sujet et en tant qu investissement a part si tu t appelles Nabilla faut pas y aller…

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 10 mois par  psycoke.
    #18707

    oasis4ever
    Participant

    Juste un dernier grincement de dents : je regrette qu’Henriv soit bloqué… j’imagine qu’il est resté courtois (plus que moi…) et que donc la raison est le côté répétitif de ses messages.

    Moi j’y ai vu des messages très argumentés, une personne qui tente d’éviter le pire (financièrement parlant) à tous ceux qui découvrent ce site. Si seulement j’avais lu Henriv/Manu l’an dernier !

    ‘Devrait être déclaré d’utilité publique 🙂

    Pour comprendre le pourquoi du comment, il faut connaître l’historique du bonhomme et de ses interventions ici, sur l’agrégateur et sur les sites précédents, le tout sous de multiples identités et à chaque fois en jurant « je ne suis pas Manu, non non, laissez-moi tranquille », sans oublier la forme régulièrement limite, la redondance des propos malgré un fond intéressant qui aurait pu apporter à tous. Prendre les gens pour des idiots n’a jamais rien apporté, tout comme dénigrer à tout bout de champ.
    Visiblement ce type « d’utilité publique » n’est (heureusement) pas compatible avec le forum. Il y a d’autres moyens de s’y prendre pour apporter au débat, c’est dommage.

    #18713

    Jacquouille
    Participant

    Je suis tout à fait d’accord avec Pascal sur le fait qu’on est responsable de ses choix. Les résumés trop courts et trop « copié-collé » des analystes sont secondaires si on sait exploiter les sources que nous donne internet : bilans.com, sirene, bodacc, societe.com, google etc etc.
    Mais on n’est pas à l’abri d’un escroc ou d’un accident de la vie du dirigeant de TPE.
    Ce sont les risques du métier. Voilà pourquoi les banquiers prennent des garanties sur la personne et/ou sur le bien financé.

    #18760

    gerard
    Participant

    Lentober a 4 affaires ‘judiciarisées’, à son initiative propre si j’ai bien compris (lire son CR de dernière réunion).

    Cela n’enlève rien à l’ensemble des défauts, mais ne s’appelle pas inactivité.

    Avec plus de 80 personnes embauchées, je crois que la plateforme s’est embarquée sur un projet de longue durée.

    Basé j’espère plus sur le professionnalisme que le simple étouffement de la concurrence par effet « attrappe-tout » asséchant le vivier des meilleurs projets, et ne laissant que les plus mauvais, donc le choix entre faillir sur des projets risqués ou périr par asphyxie.

    Désolé si je semble trop partial/favorable à Lendix, je dis ce que je sens.

    #18761

    psycoke
    Participant

    Perso je ne suis plus que sur october… Pour les prêts entreprise en tout cas, car je trouve effectivement que si le crowdfunding a du mal en ce moment de manière globale, les seuls que je sens capables de tirer leur épingle du jeu et d être au final les derniers ( cf Highlander…) c est october

    #18854

    thierry_j
    Participant

    @pascal, @jacquouille, je suis bien d’accord et je suis le premier à dire que le prêteur est responsable de ses choix. Et quand je ne comprends pas, je n’y vais pas.

    Mon but est de pousser les plate-formes et en particulier October, qui est encore à ce jour le n°1, de s’améliorer, sur le fond. Si l’on veut bouger les choses, on ne peut pas se contenter de cette situation et simplement aller voir ailleurs. Le crowdlending est un bon modèle sur le principe, mais encore trop amateur dans les faits. Et je n’abonde pas non plus dans le sens de Manu, henriv…whatever, qui met directement tout à la poubelle.

    Question subsidiaire, quelles sont les sources pour les projets étrangers? bodacc and co, c’est inutile.

    #18868

    HS1
    Participant

    VSOP

    Je comprends parfaitement ta colère , ça n’est jamais agréable de perdre de l’argent , encore plus si comme j’ai cru le comprendre ces sommes sont importantes.

    La réaction de Pascal moi je sais ,je gagne et ceux qui ne savent pas et perdent ne doivent pas s’aventurer en Crowdlending n’est pourtant pas acceptable.

    Pourquoi?

    1) Parceque Lendix recrute des particuliers appuyé en celà par un réseau de média puissant : opération sur BFM TV , aide des grands groupes du CAC40 qui proposent des prets dont on connait le « rendement » net. Et donc est bien dans une logique de s’adresser à la foule et non uniquement aux experts comme Pascal.

    2) Parceque Lendix dit aligner ses interets sur ceux des particuliers mais je vous ai déjà montré comment mathématiquement il n’en est rien si on diversifie sur l’ensemble des projets équidose : le portefeuille des particulier sera beaucoup plus risqué et moins rentable.

    3) Parceque Lendix s’est batti en 2015/2016 une image de sérieux avec peu de défaut (tight agressive ) mais que depuis 2017 il n’en ai plus rien c’est la plateforme la plus risqué et de très  très loin, Son travail de recouvrement est également bien peu efficace .

    4) Lendix ne finance pas l’économie comme on pourrait s’y attendre.

    Ne finance plus de BTP ou si peu (2/100 derniers projets) Finance peu de commerce, a arrété de financer des reprises et entreprises débutantes après ses 8 défauts de ce type en 2017.Une réponse d’analyste consciencieux n’aurait pas donné ce résultat .

    5) Lendix opére donc une stratégie d’occupation du terrain en fiançant un maximum de projets en ne faisant pas véritablement de l’analyse financière comme à ses débuts mais en se contentant d’écarter les domaines à risque (BTP/Commerce/reprises) Unilend a fait faillite mais a proposé aux préteurs ces 2 dernières années un travail d’analyse d’une bien meilleur qualité .

    6)Brefs ils occupent le terrain en France et en Europe appuyés par les grands groupes et média en attendant que leurs concurents fassent faillite , c’est une stratégie qui à mon avis va rapidement faire disparaitre les toutes petites plateformes comme Prexem.Mais je ne vois pas bien comment elle pourrait faire disparaitre celles qui font du travail sérieux de sélection et avec un appuit financier conséquent n’ayant donc pas d’obligation de rendement positif immédiat ,Lendopolis/Wesharebond.)

    7)Cette stratégie de financer larga manu sans une analyse de qualité : 10 défauts dans les 6 premiers mois sur ses 28 défauts 2017/2018 et pour 2018 50% des défauts trés précoces dans des domaines non risqués concerant des entreprises avec une ancienneté de plus de 20 ans jusqu’a etre le numéro un incontournable est peut etre acceptable pour eux et leurs soutiens à moyen et long terme…………..pour le petit préteur c’est impossible la rentabilité n’y est plus et elle sera rapidement négative.

    En conclusion je pense qu’il est de notre responsabilité de préteur de s’engager avec une plateforme plutot qu’une autre …je privilégie  les plateformes qui continuent à faire beaucoup de BTP et beaucoup de commerce( meme si j’y vais au compte goutte) mais avec une qualité d’analyse suffisante pour que mon investissement reste acceptable 2 à 3 % net d’impot , quelque soit leur niveau de communication ou l’importance de leur présentation financière ou là je rejoins Pascal à quoi bon rentrer dans les détails (si ce n’est dans la desciption du pret) puisque le petit préteur ni connait pas grand chose .. c’est bien à la plateforme d’assurer une qualité de sélection suffisante pour  » s’aligner avec les interets du petit préteur ».

    Bonne fétes à tous.

     

     

    #18962

    gerard
    Participant

    Merci HS1.

    @psycoke : attention HS1 dit pourquoi se méfier de Lendix, et d’autres pourquoi se méfier de l’immobilier, il faut DIVERSIFIER (peut-être même en bourse ?).

    Important de dire que les prêteurs, petits ou pas, nouvellement venus au crowdlending sont souvent victimes de l’appât du gain, et n’ont pas tous, loin de là, les connaissances et outils de certains d’entre vous.
    L’analyse de certaines plateformes parait vraiment solide, même si assortie de conseils de prudence.

    La vraie prudence ne vient qu’après l’accident, ou alors par la connaissance et l’information, cela demande du temps, mais les chiffres publiés par les plateformes, et ceux analysés dans ce forum (particulièrement ce sujet …) et l’agrégateur pourront contribuer, j’espère, à avertir le plus grand nombre possible.

    Très bonne chose aussi que « Que Choisir » ait publié une étude qui est aussi un bon avertissement, je ne doute pas que le rayonnement de cette revue et son étude éviteront à beaucoup de nombreux pièges …

    #18964

    PretPartez
    Participant

    Il y a une question que je me pose: est-ce que les projets italiens et espagnols sont autant impactés par les défauts que les projets français?
    En principe quand l’ouverture vers un nouveau marché se fait je pensais que les projets choisis devaient être bien choisis pour donner un bon départ. Pour ce qui me concerne cet adage est vrai pour l’Espagne et fausse pour l’Italie. Mes statistiques pour la première année de prêts à l’étranger:
    – Espagne du 03/02/17 au 12/01/18: 7 projets souscrits, 0 défaut.
    – Italie du 06/06/17 au 11/05/18: 13 projets souscrits, 2 défauts soit 15% de défauts.
    Avez-vous constaté la même chose? Est-ce la malchance pour moi, j’ai souscrit à trop de projets en défaut? Les mêmes erreurs ont-elles été commises par Lendix en France et en Italie et pas en Espagne pour la sélection des projets en 2017/18? Je ne trouve pas d’explication pour l’instant.
    Pour faire une analyse plus poussée je fais une proposition d’amélioration de l’agrégateur: une marque pour repérer l’origine des projets pourrait faire l’affaire à l’identique des multi-projets. Actuellement mis à part regarder les projets un par un je ne vois pas comment faire.

    Y a-t-il d’autre personnes dans le même cas?

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois et 3 semaines par  PretPartez.
    #18966

    HS1
    Participant

    Pretpartez

    Oui je constate la meme chose que toi, la meme tactique un début très sérieux pour Lendix espagne avant du grand n’importe quoi pour 2018.

    Pour Lendix Italie la sélection à été mauvaise d’emblée avec de  nombreux mauvais payeurs notamment.

    #18967

    HS1
    Participant

    Pour etre exacte Lendix Italie/espagne c’est déjà 10 défauts dont 4 avant 6 mois et 5 avant un an sur 113 projets ouverts au publique avec un age moyen de 10 mois à peine.

    Ce qui fait un taux de défaut de 8,8% dont 50% directement imputable à la plateforme et 40% que l’on peut qualifier d’erreur majeure dans l’analyse ou la prise de renseignement sur les entreprises financées.

    Dans le meme temps Lendix France à connu 18 défauts sur 240 dossiers dont 6 avant 6 mois et 13 avant un an .

    Ce qui fait un taux de défaut de 7,5% dont 72% directement imputables à la plateforme et 33% que l’on peut qualifier d’erreur d’erreur majeur dans l’analyse ou la prise de renseignement sur les entreprises financées .C’est mieux mais tout à fait insuffisant.

    Je pense qu’en tant que préteur il est difficile d’accepter plus de 10% d’erreurs majeures et d’arnaques .Depuis 2 ans seul Pretup et Bolden Prexem font aussi mal(Bolden avec un taux de défaut bien inférieur.).

    Credit.fr pour sa part (17%) et taux de défaut de 4,5% 2 fois moins important donc.

    Lendopolis 0% de défaut inacceptable . Les Entrepréteurs 0% de défaut inacceptable.

    Bref il faut rester courtois oui ……mais comment ne pas s’interroger avec vigueur .

    #18968

    PretPartez
    Participant

    @hs1 Merci pour les statistiques. En prenant individuellement Espagne et Italie ça donne quoi? C’est quand même effarent d’avoir autant de défauts en à peine 2 ans de prêts espagnols et 18 mois de prêts italiens.
    Bon, je fais une pose dans mes prêts chez October. Mais comment savoir si le sérieux des proposition revient? Le nombre de projets a certes diminué depuis le mois d’août mais est-ce un indice de meilleure qualité? J’attends, je verrai dans six mois.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois et 3 semaines par  PretPartez.
    #18971

    Jacquouille
    Participant

    Pour moi,

    L’Espagne est en redémarrage mais part de très bas. N’aller que sur des affaires familiales anciennes bien implantées sur leur région.

    L’Italie, non. C’est le bordel avec leur gouvernement des extrêmes. On n’a aucune visibilité. S’abstenir.

    Par contre l’Allemagne et les Pays-Bas sont des pays où la situation économique est bonne, donc favorable. Ce qui n’empêche pas de sélectionner. Le rique zéro n’existe pas !

    #18972

    HS1
    Participant

    Non chez Lendix on ne peut se fier ni à l’age de la boite.

    Salazones 18 ans défaut.(ESP)

    Flower fantaisy 25.(ITA)

    Lorenzo groupe 13 ans(ESP)

    Fimax 8 ans (ESP)

    Institu d’odonto 20 ans (ESP)

    Agrital 23 ans (ITA)

    Aldera 45 ans (ITA)

    Reyes 41ans (ESP) monopole insulaire!

    Ni à la note de la plateforme:

    1 A / 5 B / 4 C

    Ni au FCCR

    au moins 5 supérieur à 1,7.

     

    Chez Lendix il n’y a plus qu’une attitude à avoir …………..Wait and see! et en attendant réinvestir les remboursements chez des gens plus fiables (sans aucun trie) avec meilleurs qualité de recouvrement et avec des taux supérieurs.

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois et 3 semaines par  HS1.
    #18974

    HS1
    Participant

    Comment savoir si le sérieux revient.

    Age de survenue du défaut biensur.

    Avoir au minimum 9 mois de recule pour faire des générations de prets disons de 6 mois pour avoir une population suffisante et éliminer la chance.

    si les défauts suivaient une fonction affine (droite ascendant avec le temps) plus le temps passerait plus les défauts augmenteraient avec le temps. donc tu devrais avoir (le nombre de projets étant désoramais quasi identique chaque semestre chez Lendix disons 2 fois plus de défaut pour le 1er semestre 2017 que pour le 1 eme semestre 2018 ….il n’en est rien.

    2eme semestre 2016 7 défauts dont 3 avant 1 an 0 avant 6mois

    1er semestres 2017 5 défauts dont  2 avant 1 an  1 avant 6 mois

    2e semestre 2017 12 défauts dont 10 avant 1 an  0 avant 6 mois

    1e semestre 2018 5 défauts dont     5 avant 1 an  5 avant 6 mois

    2e semestre 2018 3 défauts dont     3 avant 1 an  3 avant 6 mois.

    Le nombre de défaut total te montre que depuis le 2eme semestre 2017 la sélection s’est clairement dégradée. Que depuis le premier semestres 2018 c’est encore pire 5 défauts de moins de 6 mois et que le 2 eme semestre 2018 est au moins aussi mauvais déjà 3 défauts de moins de 6 mois alors que l’age moyen de ces prets est de 3 mois.

    Si en Juin 2019 il n’y a aucun défaut de moins de 6 mois sur les prets 2019 tu auras peut etre je dis bien peut etre un premier signe d’amélioration.Il est urgent d’attendre selon moi.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois et 3 semaines par  HS1.
    #18976

    Jacquouille
    Participant

    De toutes façons, les économistes prévoient pour 2019 un ralentissement sensible de la croissance. Il va y avoir de la casse dans les TPE et les PME.

    Je ne m’y risque plus.

    #18984

    thierry_j
    Participant

    La newsletter de ce jour est très révélatrice et symbolique: elle ne parle que des emprunteurs…

    #19328

    gerard
    Participant

    Actuellement le ratio défaut/remboursés(bien+incidents) est de 50/(49+3) chez October soit 50/52 : plus de 96% ! Il s’est dramatiquement détérioré depuis que j’ai commencé à le suivre, pour ma part, l’an dernier.

    Belle désillusion, même si l’on explique que le risque zéro n’existe pas, sur le nombre de projets, je commence à me faire une idée, aussi sur les plate-formes, car faire défaut avant même d’avoir remboursé pendant un an …

23 sujets de 61 à 83 (sur un total de 83)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.