Sujets sur les Forums

26 sujets de 1 à 26 (sur un total de 26)
  • Auteur
    Articles
  • en réponse à : Credit.fr : Evolution depuis 2015 #9772
    SmartWatch
    Participant

    Merci à tous pour vos retours.

    C’est vrai que le ticket d’entrée moyen à 50€ me « calme » un peu, car pour diversifier, il faut prévoir un gros ticket.

    Leur dynamique à l’air positive (comme le montre le baromètre de @Mathieu)

    Par contre, je n’irai pas jusqu’à dire que c’est suspicieux, peut-être qu’il sont juste très sélectifs !  Même si je rejoins @berty, il y aura forcément des défauts et il faudra donc regarder le taux après défauts.

    Mais ça revient au 1er point : à 50€ par projet, je trouve que c’est encore beaucoup pour s’engager sur la durée.

    en réponse à : Natouch (793 526 096) #9771
    SmartWatch
    Participant

    On n’a plus qu’à espérer que Lendix rattrape les coups foireux de Finsquare …

    en réponse à : Rendement pour les prêteurs #9770
    SmartWatch
    Participant

    Merci @Talor, tes stats sont édifiantes et permettent de démontrer que non seulement on ne va pas gagner d’argent mais qu’en outre on va largement en perdre.

    1) pour les prets 2014, TRI de 0,71% sur le site d’Unilend. Des prêts qui n’ont  même pas 2 ans en moyenne : les pertes sont donc désormais CERTAINES

    2) les prêts effectués sur 2015, TRI de 4,81% sur le site d’Unilend, et -1,86% selon @Talor (d’ailleurs ce serait intéressant si tu pouvais partager des chiffres et la méthodologie ;)) donc là aussi, a priori des PERTES CERTAINES

    3) les prêts de 2016 : on est déjà à 6,62% et on a AUCUN recul (de mémoire pendant plus d’un an chez Unilend, il n’y avait eu aucun défaut et ils s’en vantaient !)

    Je rejoins aussi @Mwy sur les effets d’autolend : à part faire en sorte que les gens ne regardent pas les dossiers (ce qui fait les affaires d’Unilend), ça ne risque pas d’avoir un effet positif. Ce n’est pas la pseudo-diversification (surtout avec les analyses d’Unilend) qui va améliorer le TRI, au contraire, ça va juste délayer les mauvais performances dans le temps.

    Bref, on n’est qu’au début du bouillon :/

     

     

     

    en réponse à : Credit.fr : Evolution depuis 2015 #9684
    SmartWatch
    Participant

    J’ai reçu un mail de Credit.fr indiquant qu’ils avient toujours 0 défaut. Celle-ci semble être la plus sérieuse avec Lendix mais j’avoue que j’ai été tellement douché par Unilend que ça m’a refroidi : des retours d’experience de crowdlenders expérimentés 😉 ?

    en réponse à : Action Collective contre Unilend #9683
    SmartWatch
    Participant

    Je rejoins le discours de @darkbader mais même s’il n’y a pas de recours direct juridique je trouve l’initiative très intéressante car elle va nous permettre de demasquer le vent derrière les discours.

    Car si nous sommes plusieurs à nous plaindre sur ce site de l’ACPR, ils ne pourront pas l’ignorer, et le jour ou plusieurs centaines d’épargnants seront lésés ils ne pourront pas dire que les informations n’existaient pas !

    Car malheureusement, je ne rejoins pas l’avis de @Jacquoille (toujours pertinent par ailleurs! 🙂  : les boycotter ne suffira jamais, il y a des centaines de milliers d’épargnants en France à « arnarquer ». Qu’une poignée d’entre nous les boycottent n’arrêtera rien. Et certainement pas d’autres de se faire avoir.

    Par contre, nous sommes plusieurs à avoir vu des erreurs enormes sur leur process d’acceptation (comme @Jacquouille), à avoir lu ou entendu des énormités sur les taux de rendement promis par les dirigeants, ou avoir vu des chiffres très suspects dans leur page statistiques, bref, nous sommes assez nombreux pour dénoncer les problèmes auprès des autorités. Si elles n’interviennent pas, ce sera aussi chauds pour eux de n’avoir rien fait EN SACHANT (elles ne pourront pas dire « on ne savait pas »).

    Et si ça ne suffit pas, nous pourrons sur cette base alerte des associations de consommateurs. En voyant ces pages, elles sauront que tout ceci est réel. Et si ça ne suffit pas,  ces gens ont des actionnaires d’après leurs pages internet, on peut aussi se plaindre auprès d’eux. Bref, l’impunité ne devrait pas être permise.

    en réponse à : MAJ du processus de remboursement mensuel de Finsquare par Lendix #9357
    SmartWatch
    Participant

    Effectivement, c’est finalement un bon point que Lendix ait racheté Finsquare pour éviter la débandade. C’est néanmoins étonnant qu’il n’ait pas vu plus tôt le risque du portefeuille qu’il rachetait (ce qui aurait permis de nous en informer plus tot).

    Ce qui m’inquiète désormais c’est plutot ce qui se passera le jour ou le prochain fondera les plombs (Unilend?), plus personne n’a envie de racheter un acteur de genre là.

    en réponse à : Unilend répond t il au MAIL ? #9356
    SmartWatch
    Participant

    Moi aussi une réponse sur plusieurs mails ! En fait c’est simple, dès qu’on pose une question précise ou embarrassante, tu peux être sur de ne jamais avoir de réponses.

    en réponse à : Absence des projets Unilend dans l’agrégateur #9355
    SmartWatch
    Participant

    Et voilà, ne plus afficher les SIREN alors qu’on peut les retrouver en cherchant : une nouvelle manière de créer de l’opacité au même moment qu’il font un relifting de leur site. Comme toujours on essaye d’être propre en façade mais l’arrière-boutique reste aussi désastreuse.

    Et comme par hasard, la page « statistiques » ne fonctionne pas du tout depuis la mise à jour du site. Comme s’il fallait des semaines, pour mettre en ligne une page avec du texte et des chiffres ….

     

    en réponse à : Levée de fonds de 2,5 M€ d'unilend auprès de NewAlpha #8869
    SmartWatch
    Participant

    Je rejoins tous les commentaires postés ici.

    On passera rapidement sur l’autoproclamation d’Unilend qui se prétend N°1 (mais ils doivent parler probablement du taux de défaut). Pour le nombre de prêteurs actifs, vu que personne ne vérifie leurs chiffres, si c’est aussi fiable que leur stats de risque …. difficile d’y croire aussi.

    Sur l’analyse  de l’opération elle-même, outre le « pipeau » dont Unilend est coutumier,quand on voit la chute libre d’Unilend (dans les stats publiés par Mathieu ils font pire que l’an dernier ) et l’importance du risque qui n’arrete pas d’augmenter (qui plus est totalement minorée sur le site Unilend avec des stats qui n’ont aucune valeur) il y a plusieurs possibilités :

    – New alpha a semble-t-il (https://www.maddyness.com/finance/2015/11/30/new-alpha-am-fintech-fonds/) leve 60M€ pour investir dans les Fintech. Comme ils arrivent bien après d’autres fonds, il faut absolument se positionner dans la Fintech en général. En plus l’argent n’est pas cher en ce moment.

    – un ticket de 2,5m€ ne doit donc pas representer grand chose pour eux et Lendix doit etre trop cher maintenant. Il vaut probablement mieux investir dans une FinTech en chute libre (Unilend) pour en avoir un bon % s’ils esperent la redresser et la revendre.

    – le fait que des financiers en capital-investissement se fasse « avoir » sur de la compréhension de risque PME ne m’étonne pas : ce sont des métiers complètement différents. Il suffit qu’Unilend ait présenté des chiffres arrangeants qui ne veulent rien dire et ils peuvent « berner » des investisseurs en quête du dernier investissement à la mode. Il suffit de voir les stats de défaut du site Unilend même pas sanctionnées par les autorités de tutelle ….

    – par ailleurs, si Unilend a du lever maintenant 2,5m€ après avoir levé 8M€ il y 1 an 1/2 seulement (on lève rarement moins qu’avant quand on est en phase de réussite), c’est qu’ils ont déjà du « cramer » une grosse partie du magot en sponsoring de bateau (ils n’ont pas arrêté de nous saouler dans leur newsletter) et en TV (on les voit encore maintenant) au lieu de recruter des vrais analystes risque.

    – quand on rajoute à ça Autolend, et l’usine à gaz des grilles de taux, ça sent la fin dans 1 an à cette vitesse….

    – je crois assez peu à l’hypothèse de la qualité de l’outil informatique : Finsquare avec beaucoup moins que 8 millions d’euros avait fait aussi bien (en terme d’outil informatique … comme de risque 🙂

    La bonne nouvelle, c’est qu’on a peut-être une chance si le régulateur leur tombe dessus, que les investisseurs soient obligés de mettre la main au portefeuille pour payer les pots cassés d’Unilend (on peut toujours rêver !). Ou mieux de changer complètement les bras cassés d »équipe dirigeante et risque d’Unilend.

     

    en réponse à : Autolend Unilend : risque accru ? #8694
    SmartWatch
    Participant

    Je rejoins les conclusions de @Sigrid et @oasis4ever et @leptitvannetais : Unilend reconnait avec ce changement que le précédent système était un échec et le remplace par … une usine à gaz !  Qui vient s’ajouter au prêt « à l’aveugle » d’autolend (ou auto-blind), aux défauts en pagaille, et au manque d’information….

    en réponse à : déjà beaucoup de défaillances ! #8419
    SmartWatch
    Participant

    Comme l’a démontré Matthieu ici : http://www.crowdlending.fr/defauts-de-paiement-juin-2016/#comment-1963, les stats d’Unilend sous-évaluent la réalité du désastre ….

    Apres m’être fait avoir comme tout le monde, j’ai arrêté depuis longtemps. Mais plus je lis ce qu’il continue à s’y passer sur ce forum, plus je me dis que le jour ou le scandale va éclater, on va découvrir de nouveaux trucs encore pire et que le taux de défaut dépassera largement les esperances de rendement ….

    en réponse à : Absence de projet sur Unilend : Doit-on s'inquiéter ? #7510
    SmartWatch
    Participant

    Ce qui était à craindre est arrivé, ils ont remis des dossiers mais on a l’impression que ce sont des dossiers du type de ceux que faisait Finsquare (petit montant, limite crédit consommation à 10 000€, 20 000€, 40 000€…).

    Ca fait peur ce genre de dossiers . A se demander s’ils ne mettent pas des projets juste pour masquer le nombre de défaillances (http://www.crowdlending.fr/forums/sujet/deja-beaucoup-de-defaillances/page/17/) et l’évolution du taux d’incidents de paiement calculé plus que bizarrement … (http://www.crowdlending.fr/forums/sujet/stats-unilend-que-valent-elles/)….

    en réponse à : Lancement de la plateforme Les Entreprêteurs #7508
    SmartWatch
    Participant

    Pour le coup, je trouve cela malin de mettre aussi des « proches » dans la boucle car l’entreprise sera moins à l’aise de ne pas rembourser ou d’être en retard.  Car comme on le voit, souvent, quand elles commencent à ne pas rembourser et voient qu’elles n’ont rien à craindre de la plateforme, elles laissent « couler » allègrement (cf beaucoup de projets en recouvrement chez Unilend).

    en réponse à : Absence de projet sur Unilend : Doit-on s'inquiéter ? #7276
    SmartWatch
    Participant

    Je ne prête plus depuis un moment sur Unilend du fait de leur taux de défaut en hausse constante alors qu’on en est qu’au tout début (donc tout laisse à penser qu’il ne peut qu’empirer) et de leur communication limite (comme le rappelle @Mwy) et même souvent trompeuse (j’ai encore souvenir d’une interview dans leur newsletter sur RTL ou N.Lesur se vantait « d’un taux de 5% » en confondant ouvertement le TRI et le rendement). Si en plus c’est la première fois qu’il y a une absence de projets aussi longue, ça ne peut qu’être inquiétant surtout  en voyant  ce qu’il se passe exactement au même moment chez Lending Club ? Pure coincidence ? Ou d’autres chats à fouetter que de mettre des projets ?

    Parmi les faits établis sur Unilend :

    – hausse constante du risque

    – statistiques peu claires notamment sur le calcul du taux de défaut (voir l’article de @Mathieu sur les statistiques)

    – baisse constante du volume financé depuis le début de l’année

    – mise en place de l’autolend alors que justement Lendix ne veut pas le mettre en place à cause des « questions juridiques » qui se posent

    – dernier acteur à être sur un systèmes d’enchères qui, comme le disait aussi Lendix, n’apporte aucune sécurité de taux aux entreprises et n’attire donc pas les meilleures PME

    Tout ça ne sent pas très bon et il ne faut pas compter sur Unilend pour avoir une information transparente là-dessus.

    Pour le coup comme @Mathieu, je ne vois pas pourquoi Orange qui vient de remettre des billes dans Lendopolis et de racheter Groupama Banque permettrait à Groupama Banque de prendre des parts d’Unilend.
    Le plus inquiétant je trouve, c’est que s’ils restent trop longtemps sans dossiers, ils risquent d’accepter n’importe quels dossiers à un moment, juste pour montrer qu’ils ne sont pas en train de flancher. Compte tenu de leur historique de défaut et de manque de transparence, ce serait encore pire mais ça n’est pas à exclure.

    Dernière hypothèse, ce qu’il se passe est du niveau (ou pire) que Lending Club aux US, et là ce serait la douche froide.

    SmartWatch
    Participant

    Merci @Jacquouille pour le partage d’article de Challenges : « Il aurait « omis » de signaler qu’il possédait des intérêts personnels dans une société où il avait poussé Lending Club à investir… »
    Et il s’agit d’une société cotée qui a donc été auditée à plusieurs reprises !!
    C’est inquiétant sur la potentielle la situation en France ?
    Et quand on voit le dérapage des défauts sur certaines plateformes comme Unilend, dont le fondateur annonce publiquement des « des taux de 5% » (ce qui est très trompeur quand on considère le TRI) il faut se poser la question des types de risques encourus sur le marché français …

    en réponse à : GROUPAMA #7165
    SmartWatch
    Participant

    Sachant que par ailleurs Orange a investit dans Lendopolis (http://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/021690370363-orange-poursuit-son-offensive-dans-la-finance-avec-lendopolis-1199708.php) , il serait étonnant que Groupama (lui-même racheté par Orange) contine à long terme de prêter chez Unilend, non ?

    en réponse à : Escoffier (422 814 210) (Boulangeries) #7164
    SmartWatch
    Participant

    Incroyable : la communication d’Unilend est désastreuse,  heureusement que des informations fiables sont disponibles ici car on n’en peut plus des informations approximatives, fausses, ou qui se contre-disent avec Unilend.

    en réponse à : Autolend Unilend : risque accru ? #7163
    SmartWatch
    Participant

    Je trouve que l’analyse de @Mwy est bonne : Unilend a su attirer car au début ils étaient les 1ers et communiquaient plutôt bien et de manière rassurante. Mais cela s’est vite heurté aux faits :

    – risque énorme et probablement largement sous-estimé si l’on croit la manière un peu particulière de calculer leurs stats (http://www.crowdlending.fr/statistiques-des-plateformes/)

    – communication limite trompeuse quand ils mettent en avant un TRI de 5,40% qui ne peut pas être négatif même si vous perdez votre capital

    – recouvrement quasi inexistant

    – enfin si l’on croit leur présence permanente en TV et la faiblesse de leur volume, ils doivent cramer l’argent de leur levée de fonds à vitesse grand V

    Dans les plateformes qui avaient les moyens financier de réussir, il y a des chances qu’Unilend soit celle qui périclite le lus vite. En esperant qu’elle n’emporte pas trop d’épargnants au passage…

    en réponse à : Autolend Unilend : risque accru ? #7129
    SmartWatch
    Participant

    Bravo car l’intelligence collective est clairement sur ce forum et pas du tout chez Unilend. Plus je lis vos avis, et plus je me dis que ce système ressemble à s’y méprendre à une arnaque.
    Pour répondre @Mathieu, la différence avec un gérant, c’est que lui a une responsabilité légale, et s’il fait n’importe quoi, il se fait virer voir pire. Unilend, se contrefout des risques pris (voir les pages sur les défauts ici même) et ne semble avoir mis ce système en place que pour financer un maximum les dossiers à « l’aveugle » (les gogos débutants ou ceux qui ne prendront pas le temps de lire ce forum). Je rejoins @Mwy et @darkbader et la plupart des avis : ce système est dangereux.
    Pire, qu’est ce qui empêche Unilend de jouer avec les notes pour aller mettre un peu plus d’étoiles puisqu’il savent qui a activé Autolend et sur quels critères ? Hop, un tour de passe-passe dans le nombre d’étoiles (qui soit dit en passant n’ont aucune transparence) et tu finances rapidement un dossier sur les dos des petits épargnants ! C’est à se demander comment les autorités peuvent tolérer ce genre de pratiques douteuses.
    Si on ajoute ça aux problèmes des impayés, des stats qui sont minorées par le seul ajout de nouveaux dossiers, ça devient vraiment suspicieux la manière dont tout cela est géré ….

    SmartWatch
    Participant

    @Mwy  Certes Unilend a levé 8 millions d’euros mais dans ton calcul tu oublies une très grosse partie des charges : quand tu vois qu’ils sont en télé depuis des mois et qu’ils ont sponsorisé un bateau de course au large (!! pour partir au Panama ?? :)), ils ont déjà du utiliser entre 2 et 4 millions d’euros facile … Donc pas sur que ce soit une immunisation contre une fermeture de plateforme :/

    SmartWatch
    Participant

    Pour répondre à la question initiale (sur ce qu’il peut advenir des prêteurs en cas de fermeture ), autant les plateformes de paiement sont engagés à continuer l’activité de flux de remboursement de la plateforme défunte (si j’ai bien compris), autant je pense que le problème viendra surtout des entreprises qui se sentiraient probablement libérée de leur dettes sur la plateforme disparaissait !

    Quand on voit sur Unilend, le niveau très faible de recouvrement alors que la plateforme existe, qu’adviendra-t-il si la plateforme n’existe plus ? Le risque de recouvrement est quasi nul car les établissements de paiement ne savent pas gérer cette activité.

    Pour moi, c’est là qu’il y a un vrai risque …

    en réponse à : déjà beaucoup de défaillances ! #6764
    SmartWatch
    Participant

    J’ai fait partie des premiers prêteurs et quand je vois les 16 pages de défaillances sur ce forum, je me demande ou va s’arreter la catastrophe Unilend  :/

    en réponse à : déjà beaucoup de défaillances ! #5544
    SmartWatch
    Participant

    @tintin Merci pour le partage d’infos précises, c’est très intéressant !

    Est-ce que tu crois que tu pourrais faire une stat plus réaliste du taux de défaut d’Unilend ?

    J’entends par là le fait que, sur le site Unilend, le  « Taux d’incidents de remboursement à date » est très optimiste car il s’agit de :

    « Somme du capital en retard de paiement et du capital restant dû par les sociétés en liquidation / Somme du capital restant dû de l’ensemble des prêts sur Unilend »

    En n’intégrant que les sociétés en liquidation, Unilend minore le risque car les sociétés en RJ et procédure de sauvegarde ont peu de chances de s’en sortir. Idem, j’ai l’impression qu’aucune des sociétés en recouvrement n’a vraiment régularisé jusqu’ici.

    Ce serait intéressant de  recalculer ce « taux d’incident de remboursement » en intégrant les projets en RJ et sauvegarde.

    Et d’en avoir un autre qui intègre aussi toutes les sociétés en recouvrement puisque le taux est censé etre un « taux d’incident de remboursement à date » (mais que seuls les incidents les plus graves sont pris en compte !)

    Si quelqu’un a les données ce serait très intéressant à calculer je pense !

     

    • Cette réponse a été modifiée le Il y a 8 années, 3 mois par SmartWatch.
    en réponse à : Isiopharm (788 574 200) #5543
    SmartWatch
    Participant

    Que ce soit sur Lendix ou Lendopolis, les « petits » projets partent désormais à vitesse  grand V !

    en réponse à : Prêt d’Union #5542
    SmartWatch
    Participant

    J’ai prêté aussi sur la plateforme séduit par le principe et la mutualisation. Mais il est vrai que les rendements sont assez faible. Comme l’a partagé tintin (rapport annuel 2015), le rendement 2015 (après impayés et frais de gestion) varie entre 1,2% et 5,1%. Donc un écart type sensible 🙂

    en réponse à : Pignot Yann (SMI Informatique) (438 902 363) #5461
    SmartWatch
    Participant

    Clairement il suffit de voir leur site web pour se rendre compte que cette boite va couler.
    Site des années 90, tu cliques sur la promotion Fujitsu, la page ne fonctionne pas ! Un site d’informatique de ce niveau là, ça laisse rêveur sur le reste. Sans parler des 1000€ de tréso. On va combler un trou et la boite va fermer.

    Je ne comprends même pas qu’une entreprise comme cela puisse etre mise en ligne. A croire qu’Unilend n’a même pas visité le site.

26 sujets de 1 à 26 (sur un total de 26)