Comment mieux épargner ? Forums Crowdlending Les Entreprêteurs Lancement de la plateforme Les Entreprêteurs

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 15)
  • Auteur
    Articles
  • #7491
    Mathieu
    Maître des clés

    Bonjour à tous,

    Je vous annonce le lancement récent d’une nouvelle plateforme du nom de Les Entrepreteurs. Elle a déjà financé 2 projets ce mois-ci pour un total de 110 000 €. Je note 2 différences par rapport à la concurrence :

    • La plateforme aide les emprunteurs à solliciter leur entourage. On voit notamment que 40 % environ des montants financés proviennent du cercle proche
    • La plateforme co-investit aux cotés des prêteurs particuliers. Par contre je lis parfois que c’est la plateforme, d’autres fois que c’est l’équipe. Si c’est l’équipe on sera proche du modèle Lendix. on se demande aussi si c’est 10 %, 20 %, 50 %, … ?

    Qu’en pensez vous ? Certains d’entre vous ont-ils prêtés sur cette plateforme ?

    #7494
    thadeus
    Participant

    Les commissions perçues par les Entreprêteurs correspondent à 3% HT du montant emprunté + 1/12% mensuel HT sur le capital restant dû en début de période de chaque échéance de prêt.

    juste énorme…

    Et en dehors de ça, j’ai une certaine aversion pour ces sites (j’inclus ici les sites de cagnotte) demandant au porteur de projet de faire le travail de com’, de mobiliser son réseau, de trouver l’audience pour financer son projet. Implicitement toutes les plateformes de crowdfunding le fond mais voilà, mis en avant ainsi ça me gêne. Une commission ça se mérite, si l’apport n’est que technique c’est insuffisant.

    #7500
    Jacquouille
    Participant

    Il y a déjà trop de plateformes.

    #7501
    Mathieu
    Maître des clés

    @thadeus,

    Sauf erreur la commission est la même qu’Unilend mais dit différemment …

    #7504

    Merci @Mathieu @thadeus merci pour vos remarques.  Nous sommes effectivement sur le même niveau de commission des plus grandes plateformes du marché.


    @thadeus
    , évidemment nous accompagnons les entreprises à communiquer efficacement pour réussir leurs collectes. C’est tout le principe de l’économie collaborative. C’est même essentiel dans notre positionnement car nous aidons les porteurs de projet à profiter de cette visibilité pour faire connaître leurs produits, prévendre leurs solutions etc etc… Les premiers retours d’expérience que nous avons vont dans ce sens : financer des projets est un pilier de notre activité, créer de l’emploi et développer l’activité de nos porteurs en est un autre.

    #7508
    SmartWatch
    Participant

    Pour le coup, je trouve cela malin de mettre aussi des « proches » dans la boucle car l’entreprise sera moins à l’aise de ne pas rembourser ou d’être en retard.  Car comme on le voit, souvent, quand elles commencent à ne pas rembourser et voient qu’elles n’ont rien à craindre de la plateforme, elles laissent « couler » allègrement (cf beaucoup de projets en recouvrement chez Unilend).

    #7524

    @SmartWatch, Oui ce double positionnement est intéressant. Si un client d’un porteur de projet participe personnellement à la collecte il s’identifiera plus à la marque, de même que si un prospect participe il deviendra plus facilement un client. De l’autre côté l’entreprise peut communiquer et développer plus facilement sur son projet ce qui au final lui permettra d’être plus serein dans ses remboursements.

    #7548
    Mwy
    Participant

    pour apporter mon petit grain de sel :

    en dehors de l’incitation à l’investissement par le premier cercle, et de la mise en responsabilité du porteur de projet, LesEntreprêteurs semble avoir pioché ça et là les fonctionnements que l’on retrouve ailleurs.

    Rien de bien folichon donc … Mais l’important c’est que la mayonnaise prenne 😉 …

    Un point que je jugerai négatif, c’est la pré-sélection des projets par des outils d’analyse financière … D’une façon générale, je me méfie comme de la peste des outils d’analyse, diagnostique, aide à la décision ou que sais-je encore (bien qu’étant à l’aise aussi bien avec les problématiques auxquels ils doivent répondre qu’avec les secrets de leur fabrication et toute la cuisine interne qui les compose) … La tentation est toujours grande pour les équipes d’analyse et de décision de s’appuyer sur les résultats issus de l’outil. Dès lors qu’une décision doit faire appel à l’estimation d’un risque il est préférable de réaliser une analyse purement humaine de bout en bout.

    Ce type d’outil est plus à sa place dans un secteur ou il n’y a pas d’inconnues ou dans un laboratoire ou les résultats attendus ne répondent qu’à des équations scientifiques déterministes et non pas à des statistiques de défaut. Oui je sais, j’ai une opinion très tranchée, vous me la pardonnerez ;o)

    Un point en revanche que je jugerai très positif : la présence d’un interlocuteur de la plateforme sur ce forum … 🙂 il est toujours agréable d’échanger avec les responsables des plateformes que l’on utilise.

    Je reproche très souvent aux plateformes le fait d’oublier que dans l’ère du « tout internet », on ne peut pas construire une plateforme qui fonctionne sans avoir également une communauté qui fonctionne (regard noir vers Unilend). S’il y a justement quelque chose qui peut aider à faire monter la mayonnaise c’est probablement l’aspect social et collaboratif. L’assistance en ligne sur votre plateforme est également un plus certain, peut être d’autres fonctionnalités de ce type aideront la communauté à se sentir chez elle sur LesEntreprêteurs ?

    De ce point de vue là, pour l’instant je n’ai vu aucune plateforme qui aille plus loin que l’intégration d’un fil de discussion sur la page d’un projet. A mon sens c’est regrettable.

    voilà voilà … Je vais envisager sérieusement de tester cette plateforme qui a l’air pleine de promesses, au fil de mon désinvestissement d’Unilend … 😉

    #7563
    Pascal
    Participant

    Plateforme qui me parait intéressante car je suis d’accord avec le fait que d’entraîner des connaissances peut rendre plus difficile un arrêt des remboursements sans causes réelles et sérieuses.

    @Mvy au sujet de l’analyse. Je pense qu’il faut les deux, une approche par l’analyse financière complétée par une approche humaine. La plateforme a un peu cette approche car elle précise que l’analyse financière représente 60% de sa note finale.

    Je cite « une approche financière (60% de la note finale), une approche sectorielle (20% de la note finale) et une approche liée à l’équipe de direction (20% de la note finale) »

    J’aime cette façon de faire (finance, secteur et équipe). Maintenant reste à savoir comment s’effectue cette approche de l’équipe de direction, est ce simplement par l’étude des CV ou par une rencontre

    Je pense aussi transférer mes remboursements d’Unilend vers cette plateforme même si comme le dit @Jacquouille il y a déjà beaucoup d’intervenants sur le marché.

    • Cette réponse a été modifiée le Il y a 6 années, 6 mois par Pascal.
    #7569
    kmdarkmaster
    Participant

    Bonjour,

    J’évoque peut-être un sujet tabou mais au lancement les plateformes concurrentes ont mis en place un système de promotions/prime de bienvenu qui incitent les gens à commencer leur premier prêt.

    Chez Finsquare, Credit.fr : 50€ de prime après 200€ prêtés
    Chez Unilend : premier prêt 20€ offert
    Chez Bolden : 30€ de prime après 300€ prêtés
    ETC…

    Du coup je ne vois pas l’intérêt immédiat de m’inscrire sur cette platforme tant qu’elle n’émet pas encore un offre de bienvenue attractif car peut-être un jour elle le fera…

    #7570
    Mathieu
    Maître des clés

    @kmdarkmaster,

    on en a parlé avec les fondateurs la semaine dernière justement 😉

    #7571

    @Mwy. La présélection des dossiers par les outils d’analyse automatisés n’a comme objectif que d’éviter dans un premier temps d’avoir un trop grand nombre de projets qui puissent s’inscrire alors qu’ils ne répondent pas à nos critères d’ancienneté et de rentabilité. Ce n’est certes pas bon pour l’affichage de notre critère de taux de sélectivité, mais au final quel sens aurait se critère si n’importe qui pouvait s’inscrire ?

    Ensuite, la plupart des outils disponibles sur le marché sont des outils d’analyse crédit de court terme permettant de gérer au mieux l’allocation du poste client. Ils ne répondent donc pas à la problématique d’analyse moyen-terme pour des entreprises qui font des prêts sur des maturités de 3 à 5 ans en moyenne. Nous avons donc développé avec des spécialistes du secteur un scoring permettant d’avoir une notion de risque crédit à échéance 3 ans, avec une prédictibilité forte grâce à l’analyse en back-testing faite sur des défaillances avérées.

    Quoi qu’il en soit, l’analyse financière ne remplace pas la prise de contact avec les dirigeants que nous rencontrons dans la mesure du possible en face à face quand un dossier a retenu notre attention. Nous savons que nous n’échapperons pas aux défauts que nous aurons inévitablement à subir comme sur d’autres plateformes mais – en toute humilité – l’important pour nous est de rester vigilants tout en respectant la méthodologie que nous nous sommes fixés.

    #7585
    Mwy
    Participant

    @Jean-Philippe-Gontier merci pour votre réponse. Je comprends mieux votre démarche et je souhaite que votre méthodologie vous apporte le plus faible taux de défauts possibles 😉

    A mon sens la prise de contact avec les dirigeants, est un pas important vers la détection de situations à risque, tout autant que les chiffres, c’est une très bonne chose à côté de laquelle il n’aurait surtout pas fallu passer. J’aurai deux autres questions : la complétez vous par un étude (ou un survol d’étude) psychologique du/des dirigeants comme une certaine autre plateforme dont j’ai oublié le nom ? Et effectuez-vous une recherche concernant le passif du/des dirigeants de la société (frénésie créatrice de société, précédents de redressements/liquidations judiciaires) ?

     

    #7601

    Bonjour à tous,


    @Mwy
    Très bonne question;  Notre positionnement implique beaucoup le porteur de projet, dans l’idée nous avons avec eux une relation plus proche qui nous permet de le comprendre mais aussi d’être force de proposition (c’est pour dire que l’on verra si c’est louche). Et oui évidemment nous faisons une recherche sur le passif des dirigeants + holding etc.

    #14067

    Pour information, le montant minimum de dépôt par carte bancaire est passé à 20 € au lieu de 100 €.

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 15)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.