Accueil Forums Crowdlending Unilend Autolend Unilend : risque accru ?

Ce sujet a 89 réponses, 24 participants et a été mis à jour par  Mwy, il y a 3 ans.

29 sujets de 61 à 89 (sur un total de 89)
  • Auteur
    Messages
  • #7221

    thadeus
    Participant

    énorme boulot pascal, respect !

    Et un si fort taux d’abandon me rassure : en 2015, unilend  avait un taux moyen de 8.13, un taux qui n’a presque pas était atteint en 2016 ; on va peut être avoir un vrai mouvement de décollecte et de migration… si ça n’a pas déjà commencé.

    (Je n’ai pas de haine particulière contre unilend mais tout ce qui va contre un abaissement global ne peut être que bon)

    #7222

    Pascal
    Participant

    Non pas tant de boulot que cela au jour le jour. En fait au début la mise en place du suivi a été longue ensuite c’est 15 minutes par jour (5-10 minutes pour le crowdlending et environ 5 minutes pour le reste) un quart d’heure le week end et une vingtaine de minutes par projet présenté par une des plateformes où j’ai investi.

    Moi non plus je ne suis pas contre Unilend étant même un fervent défenseur des enchères, mais encore plus que la baisse des taux (Lendix propose également des taux que je trouve bas) c’est le mépris affiché par M Lesur envers les personnes qui souhaitent ne pas investir à l’aveugle et la politique qu’il mène qui font que je suis amené à désinvestir de chez lui.
    L’idée de Jacquouille (RÉPONSE #7197  (fin de la page 2 dans

    Autolend Unilend : risque accru ?


    au moins présente l’avantage de la cohérence même si, en ce qui me concerne, ce n’est pas ma tasse de thé.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 ans et 5 mois par  Pascal.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 ans et 5 mois par  Pascal.
    #7225

    Jacquouille
    Participant

    @pascal

    C’est aussi le manque de sérieux d’Unilend dans sa communication sur les défaillances qui me font quitter Unilend dont j’encaisse les remboursements 2 fois par mois.

    J’en ai connu dans ma carrière bancaire des hommes dont l’objectif était de faire du chiffre à tout va. 2 ans après, le contentieux étant trop élevé, ils étaient virés et remplacés par quelqu’un chargé de resserrer les boulons.

    J’ai été très favorablement impressionné par l’interview de M. GOY et je n’irai plus à l’avenir que chez Lendix. (J’ai aussi des dossiers chez Finsquare … mais ouf !)

    Les autres plateformes sont trop petites et capoteront laissant les prêteurs dans la mouise.

    #7342

    cricri
    Participant

    Dernier projet Unilend proposé : « Exalte » mis en ligne à 15h30 le 17 mai pour 20 000 € sur 36 mois avec Autolend c’est 5.1 de moyenne en 5h30

    Conclusion pour moi les petits projets n’ont plus aucun intérêt pour moi pas le temps d’étudier le dossier et un taux final bien bas, comme beaucoup je suis en train de transférer mes avoirs ailleurs.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 ans et 5 mois par  cricri.
    #7395

    Jacquouille
    Participant

    Tiens, surprenant !

    Unilend ne fait olus apparaître le [A] des autolenders dans les enchères …

    Que faut-il en penser ?

    #7397

    Pascal
    Participant

    Si moi j’ai les A sur les 3 projets en cours

    #7398

    Jacquouille
    Participant

    Au temps pour moi. Je ne m’étais pas connecté (à partir de l’agrégateur).   😉

     

    #8605

    Jacquouille
    Participant

    Unilend vient de changer les règles des planchers de taux, en fonction du nombre d’étoiles et de la durée. Ce qui va impacter l’autolend.

    Voici le mail reçu d’Unilend :

    Il y a du nouveau pour les prêteurs sur Unilend.
    Avec près de 3 ans d’expérience et plus de 280 projets financés par la communauté, nous avons beaucoup appris des prêteurs comme des emprunteurs. Ce recul nous permet aujourd’hui d’affiner notre système de taux d’intérêt.

    Jusqu’à maintenant, vous pouviez fixer des taux d’intérêt compris entre 4 et 10 %, quelles que soient la note et la durée de remboursement des projets auxquels vous prêtiez. Cette fourchette est désormais affinée en fonction de la durée de l’emprunt et de la note de confiance Unilend.
    Voir le détail des nouveaux taux d’intérêt minimum et maximum.

    Le système d’enchères fonctionne-t-il toujours ?
    Oui. Seule la fourchette des taux d’intérêt possibles change. Comme avant, les nouveaux taux d’intérêt minimum et maximum vous seront proposés automatiquement lors de la formulation de vos offres de prêt.

    Quels sont les changements pour Autolend ?
    Selon la durée du prêt ou la note de confiance, les taux d’intérêt minimums que vous avez choisis peuvent être supérieurs aux taux maximums désormais possibles. Tous les prêteurs concernés vont recevoir un email personnalisé. Pour être certain de continuer à prêter à tous les projets qui répondent à vos critères, nous vous recommandons de vérifier vos paramètres Autolend.

    Y a-t’il une conséquence sur les prêts en cours de remboursement ?
    Non. Rien ne change pour vos prêts en cours. Les nouvelles fourchettes de taux d’intérêt ne s’appliqueront qu’aux nouveaux projets proposés.

    Nous sommes convaincus que ces nouvelles fourchettes de taux permettront de maintenir le bon équilibre entre les intérêts des prêteurs et ceux des emprunteurs, pour que vos intérêts se rencontrent.

    Nous vous remercions pour votre confiance et vous souhaitons une belle fin d’été.

    L’équipe d’Unilend.

    #8606

    thierry_j
    Participant

    Une première étape vers les taux fixes?

    #8607

    Jacquouille
    Participant

    Désolé, la grille des fourchettes de taux ne s’est pas copiée/collée, j’ai écrasé le mail, et rien encore sur le site d’Unilend.

    @thierry_j

    On va plutôt vers la fixation d’un taux plancher en fonction du risque (évalué par Unilend …) et la durée. Afin de ne plus avoir du 4% sur des projets de 15 000 € / 24 mois. Ces petits projets vont être remplis encore plus vite avec l’autolend.

    #8608

    pipoux
    Participant

    Voilà le tableau des taux :

    https://www.unilend.fr/fixer-le-taux/

    #8609

    Jacquouille
    Participant

    Et voici la grille des taux :

    https://www.unilend.fr/var/uploads/grille_site__.png

    #8613

    oasis4ever
    Participant

    Waow, quel changement ! …
    Toujours aussi décevant Unilend 🙁

    #8615

    le ptit vannetais
    Participant

    Je suis assez abasourdi par ce demi-tour à 90° d’Unilend.

    Ils reconnaissent quelque part la faillite du système d’enchères, dont on voit qu’il conduit à un taux sans rapport avec le risque, mais sans oser le supprimer purement et simplement.

    Ils reconnaissent les failles de leur autolend, qui a conduit à des taux particulièrement bas sur des dossiers très moyens.

    Pour exemple:

    – chocolaterie du Val Janon – taux moyen réel= 4.5%  – nouveau taux =8-10%

    – F.G Express – taux moyen réel=4% – nouveau taux =8-10%

    – SCEA de Canet – taux moyen réel=6% – nouveau taux=8.5-10%

     

    Des écarts de 4% à 6% de rentabilité…voilà ce que révèle la grille d’Unilend.

    Ils réagissent mais ils réagissent trop tard.

    Pour moi, Unilend ne fait pas correctement son métier. Il a manifestement mal informé ses prêteurs.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 ans et 1 mois par  le ptit vannetais.
    #8617

    oasis4ever
    Participant

    On en revient toujours au même avec Unilend : mauvaise information (quand il y en a une…), et ce quel que soit le sujet, et manque de transparence.
    J’en oublie la volonté évidente de ne pas laisser le prêteur décider de ses investissements avec Autolend afin qu’il se pose le moins de questions possibles.
    A l’adjectif abasourdi, je rajouterais déroutant.

    #8623

    Mathieu
    Admin bbPress

    Bonjour,

    ça ressemble fortement à un pivot vers les taux fixes. Par contre ça demanderait de revoir tout le système informatique d’où ces fourchettes relativement réduites à mon sens.

    De toute façon ce système d’enchères inversées a fini par disparaitre à l’étranger, il ne serait pas étonnant qu’il disparaisse en France.

    Je m’étais déjà exprimé sur le sujet en décembre 2015 dans cet article : http://www.crowdlending.fr/taux-fixe-ou-a-enchere-inversee-lequel-choisir/

    D’ailleurs les commentaires de l’époque sont encore plus intéressants à relire 😉

    Il faut que je remette à jour mon article sur l’autolend maintenant :-):-)

    #8640

    Wislvlerhill
    Participant

    Bonjour,

    Pour ma part, vu l’amplitude étroite de taux, l’autolend et le nombres de prêteurs, je ne vois pas comment laisser perdurer le système d’enchères inversées … Il va encore falloir trois mois et 15 projets pour qu’ils se rendent compte de qqch et qu’ils réagissent…

    On peut ouvrir les paris sur comment ça va se passer. Moi je vois bien les petits (en montant) ou courts projets arriver au plancher en qq heures. Pour les gros, on y arrivera certainement aussi, mais du coup, comment garantir aux autolendeurs les morceaux du gâteau, si les prêteurs manuels, plus malins, viennent se placer au plancher ? La règle reste: au même taux, l’offre la plus ancienne est retenue…

    Je pense, en tant que spectateur, ce sera assez rigolo…

    Mais du coup, quid de l’investissement dans un outils (autolend) qui pourri le système ? Ils étaient les premiers, ils étaient en avance… Comment vont-ils survivre en gérant comme ça?

    A vous lire…

    #8653

    Jacquouille
    Participant

    Voir le 1er exemple : Domilience financé à 100% au taux plancher de sa catégorie dès sa mise en place. Pas eu le temps de même recevoir le mail …

    #8656

    Sigrid
    Participant

    Bonsoir,

    Pareil pour moi… Grâce à ce fantastique 🙁 outil « Autolend », on ne pourra donc plus analyser aucun projet et seuls quelques uns (? lesquels si le montants des enchères des Autolenders sont supérieures au besoin d’emprunt ?) parmi les moutons auront la satisfaction d’avoir prêté au considérable taux de 3,5% ( nouveau plancher) à une entreprise dont il ne savent… rien.

    Ce sera donc désormais sans moi. Je vais me chercher une autre plateforme !

    #8694

    SmartWatch
    Participant

    Je rejoins les conclusions de @sigrid et @oasis4ever et @leptitvannetais : Unilend reconnait avec ce changement que le précédent système était un échec et le remplace par … une usine à gaz !  Qui vient s’ajouter au prêt « à l’aveugle » d’autolend (ou auto-blind), aux défauts en pagaille, et au manque d’information….

    #9037

    LJ
    Participant

    Hier, trois projets financés en une minute à 8% : autolend est un succès ! Mais j’ai bien peur que ce ne soit qu’au détriment de mal-avisés.

    Je pense que Mr Lesur va gagner : quand on n’est pas performant il suffit de ne pas laisser les clients réfléchir : ça fonctionne très bien pour des blousons ou canapés dans les centres commerciaux, pourquoi pas pour l’investissement ?

    Pis faut avouer, le cash automatique, ça laisse songeur.

    #9038

    Wislvlerhill
    Participant

    En fait, Unilend n’est plus une plate-forme de prêts aux PME mais plutôt un DAB (Distributeur Automatique de Billets) pour PME. Rien à voir…. J’espère juste pour cette communauté, dont je ne pense plus faire parti dans ces conditions, que la sélections des projets est bien meilleure qu’elle ne le fût il n’y a pas si longtemps.

    Et là, j’ai de gros doute, puisque le but annoncé est le volume, pour niveler…. la sélectivité et la qualité permettraient aussi de niveler, mais par le haut, le rendement de l’investisseur. Par contre, ca nivèle aussi par le bas le CA de la plate-forme… Vraiment pas sûr de l’honnêteté initial de leur slogan « nos intérêts se rencontrent » !

     

    #9043

    darkbader
    Participant

    @wilslvlerhill

    Je n’ai pas mieux à dire !

    #9045

    Jacquouille
    Participant

    Effectivement, il y a eu 3 petits projets tous engloutis par l’autolend en 1 minute.

    Je ne les même pas vu passer. Ils sont entrés dans l’agrégateur déjà terminés.

    A quoi ça sert qu’ils fassent une présentation du projet ? C’en est ridicule …

    #9051

    Je pense que l’expérience de l’autolend est intéressante pour les plateformes de crowdlending et la communauté de prêteurs. Il faut quand même remercier Unilend de l’avoir lancé.

    Personnellement, je mise sur une contre performance de ce système. Je reste persuadé que le taux d’intérêt servi au bout d’un an sera proche de 0 pour l’ensemble des prêteurs qui utilise ce système (j’espère que le taux d’intérêt ne sera pas négatif, ce qui serait désastreux pour les prêteurs).

    Quant à moi, je préfère sélectionner rigoureusement et surperformer !

    #9059

    thierry_j
    Participant

    Sans vouloir défendre Uilend et encore moins l’autolend auquel je refuse évidemment de souscrire, je pense qu’il y a en ce moment un déséquilibre entre l’offre (les prêteurs) et la demande (les emprunteurs).

    L’offre me parait clairement supérieure à la demande, et Unilend privilégie les emprunteurs, ce qui ne parait pas tactiquement aberrant, à condition que cette stratégie évolue si le marché évolue.

    #9060

    Berty
    Participant

    D’accord avec etienne2803 et thierry_j

    Unilend essuie les platres d’une fonctionnalité que beaucoup de prêteurs demandent et sur laquelle plusieurs plateformes réfléchissent à les en croire.

    Pour ma part, j’ai sans doute eu la chance d’arriver un peu après les autres. Unilend a été ma première plateforme et je n’ai aujourd’hui qu’un seul défaut de paiement (RL & Partners) sur 68 projets depuis janvier 2016.

    Le jour où Autolend a été mis en ligne, j’ai contacté Unilend pour leur dire que cela allait tirer les taux vers le bas et entraînerait des prêts à des taux sans aucun lien avec le risque. Il ne fallait pas être devin pour le comprendre. Il leur aura fallu de nombreuses semaines pour développer la grille qui est mise en place aujourd’hui.

    Je suis personnellement adepte de la diversification et vise 300 à 400 projets par an, ce qu’aucune plateforme à elle seule ne pourra m’apporter (avant longtemps).

    Chaque plateforme se targue de faire une sélection rigoureuse et c’est effectivement ce que l’on attend d’elles. Si j’ajoute une couche supplémentaire de sélection rigoureuse par dessus, je vais péniblement arriver à 40 ou 50 projets par an sans aucune garantie d’éviter un défaut de paiement…

    Afin d’encourager les plateformes à partager le risque avec les prêteurs, j’aimerais que leur rémunération sur les projets se fasse sur la durée du projet plutôt qu’à la mise à disposition des fonds. Cela éviterait la tentation de présenter des projets douteux.

    J’invite la communauté de prêteurs à inciter les plateformes à aller dans cette direction.

     

    #9061

    oasis4ever
    Participant

    Dans la newsletter de Lendix cette semaine, à noter l’interview d’un prêteur qui évoque ce qui manque selon lui aux plateformes :

    « Qu’est-ce qu’il vous manque aujourd’hui sur les plateformes ? Qu’est-ce que vous aimeriez améliorer ?
    Comme indiqué par chat à l’équipe, vu que mon système d’investissement est assez basique, j’aimerais pouvoir avoir un système d’investissement automatique d’une somme donnée sur tous les projets qui se présentent (hors prêts in fine) jusqu’à ce qu’un plafond de dépense soit atteint. Et être ensuite prévenu que ce plafond est atteint.
    J’ai déjà noté par le passé que certains prêts particulièrement rémunérateurs et portant sur de faibles montants avaient été remplis en quelques heures. Le temps de recevoir l’e-mail indiquant le projet et d’aller sur le site le projet était déjà fermé. Avec le système d’investissement automatique il deviendrait inutile de se précipiter. »

    Peut-être pas si anodin que Lendix mette en avant ce témoignage ?

    #9063

    Jacquouille
    Participant

    @berty
    Ne te réjouis pas trop vite, tu n’as que 8 à 9 mois de recul. On en reparlera quand tu en auras 18. 😉

29 sujets de 61 à 89 (sur un total de 89)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.