Sujets sur les Forums

30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 75)
  • Auteur
    Articles
  • en réponse à : C’est l’hécatombe sur October (ex Lendix) en ce mois de mai ! #18414
    Jérémy
    Bloqué

    Je te donne raison pipoux.

    Je pensais la même chose que toi…

    J’attendais juste que quelqu’un l’écrive…

    en réponse à : Plusieurs projets en liquidation judiciaire ? #18395
    Jérémy
    Bloqué

    Toujours des stats qui indiquent 0 défaut 0 retard au 17/12…

    Aux associations de défense de consommateurs qui nous lisent…

    J’ai fait des copies écran 😉

    en réponse à : Plusieurs projets en liquidation judiciaire ? #18390
    Jérémy
    Bloqué

    ENR, toujours interessant ??

     

    en réponse à : Hécatombe chez Pret up ce mois-ci , 3 défauts en plus #18379
    Jérémy
    Bloqué

    Qu’en deduire ? Continuer à investir à perte sur cette plateforme ?

    Se réjouir de l’achat d’Unilend par Pretup ?

    Jérémy
    Bloqué

    @passant : merci pour votre post.

    Ça va faire réfléchir les derniers prêteurs encore actifs et plutôt tres naïfs…du crowdlending…qui croyaient a tout ce que l’on leur racontait…

    Aux associations de défense des consommateurs qui lisent ce forum vous avez encore des faits que vous pourrez reutiliser par la suite…

     

     

     

     

    en réponse à : de l'influence des gilets jaunes sur la foule #18344
    Jérémy
    Bloqué

    J’ai écrit mon post précédent sans avoir tous les détails qui n’étaient pas encore connus (notamment la prime d’activité)

    J’avoue l’avoir écrit trop tôt et merci pour ton post.

    Tu as raison Patrick, une grosse partie de la hausse des 100 euros au niveau du SMIC correspond à la hausse de la prime d’activité financée par les caisses de sécurité sociale.

    Il n’y a donc plus d’effet trappe a la pauvreté comme indiqué dans  mon précédent post ce qui est rassurant.

    Oui la prime d’activite concerne les salariés qui touchent jusqu’à 1,25 SMIC mais comme tu l’as écrit le montant est décroissant et l’aide n’est que de 46 euros pour 1,25 SMIC.

    À condition de ne pas avoir des revenus d’épargne ou de patrimoine bien entendu…

    Même si ces mesures sont mieux que rien, il reste que les actifs de catégorie moyenne qui sont souvent les vaches à lait continueront à le rester…

    La vigilance doit rester constante.

    Et concernant les effets sur le PIB des Gilets Jaunes ils restent limités à 0,1% et donc contrairement à ce qu’on entend il y aura très très peu de procédures collectives supplémentaires.

    Merci Patrick pour ta vigilance.

     

     

     

     

    en réponse à : de l'influence des gilets jaunes sur la foule #18322
    Jérémy
    Bloqué

    Aucune mesure en faveur des salariés qui sont un peu au dessus du SMIC par des baisses d’impôt sur le revenu

    Quant aux Smicards, ils seront « condamnés » à le rester car au niveau du SMIC les employeurs auront des aides ce qui n’est pas le cas pour ceux qui gagnent juste un peu plus… Je me mets à la place d’un patron.. .

    Les espérances d’augmentation salariale seront donc réduites…

    Trappe à la pauvreté…

    Les catégories moyennes vont bien disparaître…

    Très très déçu….

     

     

    en réponse à : de l'influence des gilets jaunes sur la foule #18317
    Jérémy
    Bloqué

    Ce n’est pas parce qu’on pense que la Terre ne tourne pas très rond surtout en ce moment qu’on pense que la Terre est plate… C’est pour répondre à YB.

    Non je vous rassure je ne suis ni conspirationniste, ni un illuminé, ni les 2 à la fois !!!

    Là où vous avez entièrement raison, c’est que tous les journalistes ne sont pas à mettre dans le même panier et qu’il y a aussi des gens très sérieux (heureusement!)

    Patrick a raison : tout arrive très vite et les journalistes n’ont souvent pas le temps de prendre le recul nécessaire pour beaucoup de sujets. C’est navrant mais c’est comme ça.

    Quoique pour le crowdlending…

    Mais ce qui est vrai aussi, c’est que vous entendez presque toujours le même son de cloche un peu partout et c’est ce qui énerve beaucoup de gens…

    Ne pas s’étonner des baisses d’audimats des JT…

    Bref, ça c’est pour la forme et c’est très peu important au final.

    Je reviens à l’impact économique des gilets jaunes. D’un côté Bruno Le Maire parle d’un écroulement de notre économie et quand il commence à avancer des chiffres, il parle d’un impact de…0.1 % sur le PIB du T4 2018…c’est ce que j’ai lu ce matin…

    Le chiffre avancé confirme bien ce que j’ai écrit plus haut mais la question est la suivante : pourquoi se contredit-il ???

    Pourquoi faire du sensationnel et quand on sort des chiffres, on revient à de la réalité qui n’a pas grand chose à voir…

    Quelqu’un aurait une réponse ?

    Si possible pas un conspirationniste ! Rires !!!

    en réponse à : de l'influence des gilets jaunes sur la foule #18313
    Jérémy
    Bloqué

    Je comprends qu’on puisse se poser la question quand on écoute les médias et autres oiseaux de mauvais augure qui nous pronostiquent une grave récession suite au mouvement des Gilets Jaunes, heureusement que le ridicule ne tue point…

    A lire les chiffres de la Fédération du Commerce et de la Distribution qui représente le secteur et donc ne cherche pas à adoucir l’impact, celui ci serait estimé d’après elle à 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires de perdus..

    A comparer aux 1600 milliards d’euros annuel de la consommation des ménages et de 2600 milliards d’euros du PIB français…

    Il suffit de calculer le ratio…Sachant en plus que le PIB est la somme des valeurs ajoutées et non des chiffres d’affaires… Et qu’1 milliard d’euros de CA de perdu, c’est peut être 500 millions d’euros de valeur ajoutée de perdu…

    Alors bien sûr des commerces ont été touchés je ne dis pas le contraire, mais pas tout le monde, loin de là… Et dans la grande majorité des communes, il n’y a eu aucun blocage…

    Quand les journalistes parlent de baisse de CA jusqu’à, le jusqu’à a toute son importance mais c’est un cas extrême par définition et pas la moyenne !!! Tous les mots ont une importance !!!

    Je reprends aussi les chiffres du site Linéaires : +2 % des ventes en grandes surfaces le jeudi 29/11, +6 % le vendredi 30/11 et -8 % le samedi 1/12

    Bien sûr les médias ne vous parleront que des baisses du CA le samedi qui est forcément inférieur à la normale. Mais ils ne vous diront pas que les gens font davantage leurs courses dans les drives la semaine : + 8 % à +22 % selon les jours de la semaine et notamment juste avant les we…

    Donc il faut bien nuancer et ne pas prendre uniquement les périodes qui  arrangent le gouvernement…ou les uniquement jusqu’à…

    Et qu’il y aura un effet rattrapage quand le mouvement se calmera car les gens il faut bien qu’ils achètent leurs cadeaux de Noël et qu’ils mangent…Les gilets jaunes et leurs familles avaient autre chose à faire… Et le e-commerce semble aussi en difficulté…d’après Ouest France donc il n’y a pas eu report vers le commerce en ligne contrairement à ce qu’on entend…

    https://www.ouest-france.fr/societe/gilets-jaunes/gilets-jaunes-la-consommation-patine-l-e-commerce-aussi-6111178

     

    L’impact existe mais il est assez limité par rapport à la taille du PIB…

    A titre d’exemple : je vais vous parler de l’impact économique des attentats de fin 2015 en Belgique en 2016  désolé pour la comparaison…mais c’est intéressant de voir aussi les liens entre réduction du CA du commerce de détail et impact sur le PIB et là j’ai des chiffres détaillés…

    * Une baisse de 25 % du CA sur 4 semaines dans le commerce de détail (en moyenne et ce pour tous les jours de la semaine) a eu un impact de 0.17 % sur le PIB à Bruxelles.

    * Dans la zone flamande, on a constaté une baisse de 15 % du CA sur 4 semaines dans le commerce de détail (en moyenne pour tous les jours de la semaine) a eu un impact de 0.12 % sur le PIB flamand.

    * Dans la parte wallonne, 10 % de CA en moins sur 4 semaines dans le commerce de détail impacte le PIB wallon de 0.08 %…

    Voilà les ordres de grandeur…

    Je pense que les dégâts humains ont bien été plus considérables…

    Revenons aux grêves : la longue grève de la SNCF de cette année a impacté le PIB français d’après l’INSEE de 0.1 % (on avait entendu à l’époque dans les médias que l’économie aurait été décimée…)

    La grosse grève de novembre – décembre 1995 a impacté le PIB de 0.2 %

    Et si on revient à 1968…. : impact sur la production industrielle de…15 % au T2 1968 mais rattrapage au T3 1968 ce qui fait que l’évolution de la production industrielle entre le T1 1968 et le T1 1969 a été de… +9.3 % !!! Et donc beaucoup moins d’impact sur la croissance française que le choc pétrolier de 1973-1975…

    Il n’y a que des guerres qui nous entraînent en récession. Mais pas des mouvements sociaux même des mouvements sociaux de très  grande ampleur… Car ils ne durent pas plusieurs années et un arrêt de la production de la part des hommes partis se battre…

    Et si nous rentrons en récession en 2019, ce ne sera pas à cause du mouvement des Gilets Jaunes car la conjoncture ralentit pas mal depuis la fin de l’été… et pas qu’en France…

    Et l’impact de l’éclatement de la bulle financière sera bien plus fort sur l’économie que le mouvement des Gilets Jaunes…

    Et le manque de confiance des Français risque de davantage se faire ressentir sur la consommation (mouvement gilets jaunes ou pas…) et sur la croissance… et bien plus qu’un milliard d’euros… mais ça aucun média ne vous le dira…

    Donc n’écoutez pas ou plus les médias…

    en réponse à : SFPMEI : Suivi des projets Unilend depuis la liquidation #18287
    Jérémy
    Bloqué

    Nous avions 58 projets en défaut ou en retard le 17/10/2018, nous en avons à ce jour 64.

    Soit 6 de plus en un mois et demi.

    Les 64 projets avec incidents de paiement représentent 14,99% des projets contre 13,58% le 17/10/2018 et ceci malgré la régularisation de certains dossiers entre ces 2 périodes…

    Nous nous dirigeons fatalement vers la barre des 20%… Une règle qui se vérifie régulièrement surtout pour les plateformes en extinction avec plus aucun artifice de nouveaux projets limitant le taux de défaut…

    C’était prévisible me dira t-on ? Alors pourquoi vouloir s’entêter à penser le contraire pour éviter de voir la réalité en face ?

    Détail technique : les règles de comptabilisation des impayés sont très soft notamment pour les mauvais payeurs… (hors procédures collectives).

    On ne déduit que la part du capital des échéances en retard…

    Pour un mauvais payeur qui a encore 48 mois a régler on ne comptabilise en gros que 1/48 ème du CRD  tous les mois avec un TRI qui ne baisse que très légèrement et qui est très artificiel..

    Certes il n’est plus gonfle par le TRI magnifique des nouveaux prêts, mais il ne baisse que très progressivement en cas de mauvais payeurs..

    Vous allez donc avoir un TRI méga gonflé actuellement mais qui ne sera réaliste que dans plusieurs années…en pensant à déduire encore entre 2 et 3 points de flat tax…oups ça fait mal !!!

    En attendant vous penserez que le rendement est intéressant et vous vous ferez bernés…en prêtant maintenant sur d’autres plateformes..

    Il n’y a pas business sans pigeons…

     

     

     

    en réponse à : Bienpreter.com : Qu'en pensez ? Vos avis sont les bienvenus #18253
    Jérémy
    Bloqué

    @Michel – Bienpreter.com : l’avantage avec vous c’est que vous répondez à nos questions et cela n’arrive pas fréquemment chez vos concurrents!

    L’idéal serait de développer votre FAQ suite aux éléments de  nos échanges pour que vous partagiez ces infos à tous vos prêteurs.

    Après est ce que je me lance ?

    J’attends un historique pour me faire une idée de la rentabilité ou non d’un investissement sur votre plateforme.

    Je suis un cartésien indécrottable.

    Je veux que vous le prouvez noir sur blanc que c’est intéressant.

    Je vous souhaite un bon démarrage.

     

     

     

     

    en réponse à : Bienpreter.com : Qu'en pensez ? Vos avis sont les bienvenus #18244
    Jérémy
    Bloqué

    La liste des garanties pour chaque projet est elle affichée ?

    en réponse à : Indicateurs de risque trompe l'oeil… #18241
    Jérémy
    Bloqué

    Ce sont plutôt des obligations d’entreprises qui sont dans leurs FCPI.

    Dans la lettre d’information du 1er semestre 2018 de Vatel Capital, je retrouve bien :

    – AGRIPOWER dans la FCPI dividendes plus R, FCPI Dividendes plus 2

    – MAKHEIA dans la FCPI dividendes plus numéro 4

    – EUROBIO dans la FCPI dividendes plus numéro 5

    Et je ne vois que les premières lignes…

    Et rien pour Novaday…

    Le coinvestissement avec les FCPI ont du concerner le dividendes plus 5,6,7 commercialisées depuis 2016…

    en réponse à : Indicateurs de risque trompe l'oeil… #18239
    Jérémy
    Bloqué

    Totalement raison :  1000 000 d’euros d’objectif, 24200 collecté d’après le site et 61200 de montant levé d’après la lettre d’information..

    Pour photosol, on a 1000000 d’objectifs, 1000000 collecte mais 781500 de levé

    Pour Agripower, objectif : 800000, 800000 collecte et 457500 levé…

    Pour Akuo, objectif : 2500000, 2500000 collecté et 1590400 levé…

    Pour Pillard pumps, 1000000 d’objectif, 1000000 de collecte et 270350 levé

    Etc…

    Bizarre tous ces chiffres… Rien ne correspond entre les chiffres du site et les chiffres de la lettre d’information.

     

    Mais le projet en défaut il y a peu de fonds levé en effet…Pourquoi ? C’est étrange…

     

    Merci pour l’info. J’ai reçu la lettre d’information il y a une semaine environ…

    en réponse à : Grille d'analyse des projets #18237
    Jérémy
    Bloqué

    L’idée de comptabiliser les gains et les pertes tous les mois ou toutes les années est très bonne.

    On peut faire un cumul depuis le début pour éviter d’avoir trop le nez dans le guidon et sentir les a coups et mieux voir la trajectoire.

    On aura forcément des bons mois et des mois exécrables mais en moyenne ça donne quoi ? Va t-on dans la bonne direction ou va t-on droit dans le mur ?

    Quand aux encours qui est un stock ce sera au futur de nous dire s’il nous procurera à terme un gain net ou une perte nette. Finalement on n’en sait rien…

    Ta comptabilisation des défauts est assez réaliste. Les procédures collectives il faut les provisionner à 100% tout de suite. Les retards hors procédures collectives on peut leur appliquer un taux de perte en fonction du nombre de mois de retard (méthode americaine) ou bien attendre 2 échéances en retard les deux méthodes sont pertinentes d’après moi.

    Il faut coller le plus près à la réalité pour éviter les très mauvaises surprises. J’ai une approche comptable je provisionne selon la méthode la plus réaliste pour donner un résultat qui ressemble a quelque chose de vraisemblable.

     

     

     

     

    en réponse à : Bienpreter.com : Qu'en pensez ? Vos avis sont les bienvenus #18227
    Jérémy
    Bloqué

    Je vois que vous utilisez les méthodes marketing traditionnelles du crowdlending.

    A savoir un nombre de prêteurs inscrits hyper important mais là vous battez un record.

    Vous faites aussi bien en quelques jours que PretUp en presque 4 ans.. Et cela  sans publicité !!!

    Félicitations !

    A titre de curiosité quand je me suis inscrit le compteur n’a pas tourné un peu déçu !!!

    Montrer qu’il y a beaucoup de personnes intéressés du coup l’équivalent d’une ville moyenne en quelques jours, c’est le nerf de la guerre !

    Dépêchez vous dépêchez vous il n’y en aura pas pour tout le monde… Je connais ça !!!

    Mais vous pouvez conquerir un certain public de cette façon je pense que ça marche. Bien vu !

    Bon revenons aux premiers projets financés…

    C’est le même emprunteur sur plusieurs projets…

    La question est combien de fois peut il se faire financer chez vous car on ne sait pas in fine combien de créances on va financer ?

    Pourquoi n’a t-on pas l’identité des débiteurs qui comptent autant dans le risque que la qualité des emprunteurs ?

    Pourquoi des taux et des durées radicalement différentes ???

    Ça me paraît encore plus flou qu’avant…

     

     

    .

    en réponse à : Grille d'analyse des projets #18220
    Jérémy
    Bloqué

    Ok merci.

    Pour tes calculs à 2 endroits tu peux surestimer les gains :

    1/ car tu prends comme hypothèse que l’encours actuel sera totalement remboursé l’impact est très fort sur les rendements finaux car un encours rembourse à 90% in fine ne donnera pas du tout le même rendement qu’un encours totalement remboursé…

    2/ si j’ai bien compris un retard de 15 mois hors LJ n’est pas comptabilisé dans tes calculs…Sachant que la moitié du stock de retards de plus de 2 mois ne sont pas des LJ… En gros tu ne comptabilises que la moitié des défauts.

    Tu risques d’arriver à un rendement calculé qui va totalement différer de ton rendement réel final…

    C’est ça le gros risque…

    en réponse à : Grille d'analyse des projets #18211
    Jérémy
    Bloqué

    Ok je comprends mieux.

    Tu parts d’un montant en cours  de x euros au 31/12 de l’année précédente (N-1) en mettant comme hypothèse que ce montant n’évolue pas au cours de l’année N.

    Tes retards hors LJ sont comptabilisés comment ?

    Tu déduis le capital restant dû ou juste les échéances en retard ?

    Et pour les LJ ?

    Après tu te mets comme hypothèse qui est théorique que ton encours restant sera définitivement payé ce qui n’est qu’une simple hypothèse assez optimiste…

    En gros tu calcules le rendement maximal si ton encours restant est totalement payé un peu comme le TRI…

    Ne serait il pas plus simple et plus juste d’enlever l’encours de tes prêts (car on ne sait pas ce qu’il va devenir…) et de ne prendre que tes gains nets depuis le départ et tes pertes (CRD sur prêts en défaut) ?

     

     

     

    • Cette réponse a été modifiée le Il y a 1 année, 8 mois par Jérémy.
    en réponse à : Bienpreter.com : Qu'en pensez ? Vos avis sont les bienvenus #18207
    Jérémy
    Bloqué

    Merci beaucoup

    Concernant le point 1, bien connaître les emprunteurs et les débiteurs ca veut dire quoi ?

    Vous les rencontrez ?

    Quelles sont précisément vos critères de non éligibilité ?

    Point 2 : quelles sont précisément les garanties demandées à vos emprunteurs ?

    Point 3 : je ne comprends pas dans quel cas on laisse 1 an aux emprunteurs pour rembourser ou dans quel cas ils ont 90 jours après remboursement de leurs créances ?

    Point 4 : vous évoquez un risque minimum pour les prêteurs très bien. Mais il faut faire un minimum de volume pour être rentable. Vous anricipez combien de projets financés chaque année ?

     

    Merci d’avance et bonne journée.

    en réponse à : Grille d'analyse des projets #18206
    Jérémy
    Bloqué

    Ok. Oui tu as raison il faut être simple.

    Pas comme tous ces indicateurs que les plateformes publient pour noyer le poisson…

    Mais dans ton exemple les 30€ nets pour 1000€ investis  si tu les reçois en 2-3 ans ça fait moins que 3% l’an ?

    Tu décomptes aussi les 30% de flat tax et tes défauts hors LJ sont ils déduits aussi ?

    Merci d’avance et bonne journée a toi et a vous tous et toutes !

     

    en réponse à : Indicateurs de risque trompe l'oeil… #18204
    Jérémy
    Bloqué

    Sauf si tu prêtes à peu de projets et dans ce cas là tu peux « dériver » de la moyenne à la hausse comme…à la baisse, sinon plus tu diversifies plus tu finances de projets et plus tu te rapproches mécaniquement de la moyenne…et l’éventuelle « plus value » (j’écris bien l’éventuelle car on a tous tendance à se surestimer…) d’une analyse se réduit avec beaucoup de temps passé…

    C’est la loi incontestable de la statistique…

     

     

    en réponse à : October remet son compteur de défauts à…zéro #18202
    Jérémy
    Bloqué

    Merci pour la correction.

    Ce serait bien de revoir aussi (et je m’adresse à toutes les plateformes) la notion de rendement et notamment l’indicateur TRI.

    Autant je ne conteste nullement son utilisation pour le calcul de la rentabilité des prêts en fin calendaire de remboursement, autant cet indicateur n’a aucun sens pour les prêts en cours car il se base à partir d’anticipations totalement hasardeuses comme quoi il n’y aura aucun nouveau défaut sur les prêts en cours.

    Tout le monde sait bien qu’un prêt de 8 % qui vient juste d’être débloqué et qu’on affiche déjà 8 % de rendement est totalement faussé…

    Les seuls indicateurs pertinents c’est d’un côté combien j’ai gagné jusqu’à présent et de l’autre combien j’ai perdu.

    Et le perdu pour un retard de 15 mois sans procédure collective ce n’est pas seulement la part du capital des échéances en retard mais bien le CRD.

    Pourquoi toujours tromper vos investisseurs ?

    J’ai vu encore cette semaine un journaliste qui indique 5 % de rendement dans le crowdlending parce qu’il a juste vu un TRI sans chercher à le comprendre et à voir les limites très importantes de cet indicateur…

    C’est pour quand une vraie réflexion sur ce sujet ?

    en réponse à : Bienpreter.com : Qu'en pensez ? Vos avis sont les bienvenus #18186
    Jérémy
    Bloqué

    Merci Mathieu pour le lien.

    Chez Urica le principe était le même sauf qu’il y avait transfert de propriété de la créance et pas chez bienpreter.com si je comprends bien.

    On est toutefois confronté à de nombreux risques :

    * Comme pour les autres projets de crowdlending, les projets financés peuvent être « bidons » car il n’y a aucune preuve de l’existence de projets (il n’y a pas de contrôle de la plateforme d’éléments concrets de projets définis :  factures, bons de commande…). On pourrait donc tres bien financer des activités illicites (genre trafics de drogue, activités terroristes, escroqueries…)

    * Il y a des risques d’annulation de commande c’est déjà arrivé dans le crowdlending je pense notamment à un cigarettier en LJ qui a ruiné ses créanciers et continue son activité avec un autre SIREN comme si de rien était…

    * Il y a des risques de défaut de trésorerie des entreprises car il faut rembourser les prêteurs tous les mois et si l’emprunteur n’a pas été reglé par ses clients comment fait-il ? Car j’imagine que les entreprises  qui ont du cash et qui sont à minima saines pour pouvoir emprunter à leurs banques sur d’autres projets préféreraient l’utiliser plutôt que payer 12% a des prêteurs c’est juste une question de logique…

    * Risque que bienpreter.com ne soit pas une plateforme sérieuse. Se mefier des beaux discours commerciaux et des taux hyper alléchants… On l’a vu dans le passé avec le crowdlending à ses débuts…

    Pour les stats ça sera encore plus light que les plateformes classiques de crowd ???

    * On l’a vu dans le crowd : la plupart des défauts ça vient de problèmes de bas de bilan : créances clients, trésorerie… Ben là c’est ce qu’on finance en gros !!!

     

    Et je ne pense pas avoir été très exhaustif…

    Donc les gens pas intéressés n’y allez pas.

    Et les gens intéressés sauf si voulez prendre des super risques allez y. Les autres : attendez qu’une bonne cinquantaine de projets soient arrives à échéance avant de vous lancer…

    Simple conseil après faites ce que vous voulez… Mais il ne faudra pas râler…

     

     

     

     

    en réponse à : Bienpreter.com : Qu'en pensez ? Vos avis sont les bienvenus #18183
    Jérémy
    Bloqué

    Y a t-il des plateformes similaires dans d’autres pays européens ?

    en réponse à : Quel est le meilleur placement financier en 2018 ? #18182
    Jérémy
    Bloqué

    Des fonds euro notamment euro immobiliers à 3% oui ça existe.

    Il faut juste être client de la bonne banque…

    Et le capital est garanti contrairement au crowdlending.

    Et rien a voir avec la cryptomonnaie qui est une pure escroquerie. C’est le crowd a la puissance 10 à ce niveau…

    Les PEL à 2,5% ne sont plus commercialisés en effet mais il fallait saisir l’opportunité avant surtout si on a un bon banquier qui nous l’a bien expliqué…

    Les SCPI ne sont pas liquides : pas moins que le crowdlending…

    Actuellement il faut 1 mois maximum pour revendre ses parts.

    Et si on a peur que le marché se grippe on a des opci et mieux encore des sci notamment de chez Primonial qui gagnent historiquement 4 à 5% par an avec une volatilité extrêmement faible… (Il y en a une avec 3 milliards de capitalisation ça ferait rêver n’importe quelle plateforme de crowd !!!)

    En tout cas moins volatile que le crowd où on peut passer de 7% par an à moins beaucoup de pour cents en cas de casse… Et un rendement moyen à terme de 0% comme le confirme UFR Que Choisir soit -2% par an net d’inflation… Ça fait rêver…

    Je compare d’un côté des produits patrimoniaux qui ont la confiance d’institutionnels et de la clientèle aisée et de l’autre des produits purement marketing destinés à attirer les gogos.

     

     

     

    en réponse à : Grille d'analyse des projets #18181
    Jérémy
    Bloqué

    Vous avez déjà récupéré tout  votre capital au bout de 2-3 ans ?

    Si oui, 102-103 pour 100 investis il y a 2-3 ans ça ne fait pas 2 a 3% annuel ?

     

    Jérémy
    Bloqué

    Mon fonds euro me rapporte 2 fois plus, mon Pel est a 2,50 % et mes SCPI me font gagner trois à 4 fois plus et je ne mise pas que par miettes de 100 euros…

    Je ne parle pas des fonds a formule que j’ai chez Hedios qui me font gagner 10% par an en moyenne et j’en ai depuis une dizaine d’années…

    Placer a un taux net inférieur a l’inflation (2,3%) c’est être assuré de perdre du pouvoir d’achat… Autant se faire plaisir tout de suite…que d’avoir moins demain….

    Et je pense qu’il faut rester logique. Quand des gens ralaient avec un taux qui baissaient à 5-6% au lieu de 9% avant avec une inflation à 1%, les gens sont maintenant contents de gagner 1,5% net pour une inflation à 2,3%…

     

    en réponse à : Bienpreter.com : Qu'en pensez ? Vos avis sont les bienvenus #18174
    Jérémy
    Bloqué

    Et s’il y a des annulations de commande, comment nous paie t-on ???

    en réponse à : Grille d'analyse des projets #18169
    Jérémy
    Bloqué

    @Amorico : 2 à 3% c’est votre TRI ? Ou un calcul de votre part ?

    en réponse à : Grille d'analyse des projets #18153
    Jérémy
    Bloqué

    Je suis d’accord avec toi HS1 qu’augmenter la durée augmente le risque qu’un événement négatif survienne sur ça totalement ok avec toi.

    Mais il faut voir en parallèle les gains de la durée c’est a dire les intérêts supplémentaires que tu touches si pas d’incident…

    Et mettre en parallèle et à egalité ces 2 points.

    D’où l’idée de mettre en parallèle les intérêts gagnés d’un côté et de l’autre le capital en défaut.

    Si le surplus du capital en défaut est supérieur au surplus des intérêts il vaut mieux prêter a court terme sinon c’est sur du long terme.

    Chez Younited crédit les prêts longs ne sont pas moins rentables que les prêts courts…

    Finsquare et PretUp : prêts courts beaucoup de défaillance

    Lendopolis et unilend : prêts longs et beaucoup de casse

    Bref on n’a pas vraiment de règle…

    Et de toute façon si tu envisages de prêter sur 4 ans avec 2 prêts sur 2 ans qu’un pret sur 4 ans le risque est en moyenne le même ..

    On va dire qu’on va analyser la période 2018-2022 (4 ans)

    Si tu as un pet des la 1ere échéance (2018) ça reviendra au même.

    Si tu as un pet au bout de 12 mois c’est mieux si tu prêtes a court terme si le pet a eu lieu au bout de 12 mois de ton premier prêt soit en 2019…

    Mais si le pet a lieu au bout de 12 mois de ton 2eme prêt de 2 ans soit en 2021 les dégâts seront plus importants que si tu avais prête sur 4 ans car pour le court terme tu n’auras amorti que la moitié du capital et pour hypothèse 4 ans tu auras amorti au 3/4

    Si ton pet a lieu dans un peu moins de 2 ans bingo pour la stratégie 2 fois 2 ans…

    Si ton pet a lieu dans un peu plus de 2 ans bingo pour la stratégie 1 fois 4 ans…

    Et si ton pet arrive a la fin 2022 on s’en fout que cela soit sur le prêt de 2 ou 4 ans…

    Bref en moyenne c’est kiffe kiffe 2 prêts sur 2 ans qu’un pret sur 4 ans.

    Et encore une fois il n’y a pas de cause a effet entre durée du prêt et rentabilité…

     

30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 75)