Accueil Forums Général Indicateurs de risque trompe l'oeil…

Ce sujet a 7 réponses, 3 participants et a été mis à jour par  Patrick_67, il y a 2 semaines et 4 jours.

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Auteur
    Messages
  • #18201

    henriv
    Participant

    J’ai reçu la lettre d’information du 1er semestre 2018 de chez VATEL DIRECT.

    Avec un tableau de bord des projets financés sur la plateforme VATEL DIRECT.

    Je m’intéresse très précisément au coût du risque global des projets de cette plateforme : 0.07 % seulement, c’est ce qui est indiqué ! Soit  1 232.15 € d’après eux !!!

    Si je ne vais pas plus loin dans mon analyse je me dis que c’est une excellente plateforme et j’ai de quoi gagner beaucoup d’argent en prêtant via cette plateforme…

    Je commence à rentrer dans le détail.

    CE QUE TOUS LES PRETEURS DEVRAIENT FAIRE !!!

    Comment sont obtenus les 0.07 % de coût du risque et les 1 232.15 € ?

    Pour les 1232.15 €, à mon grand étonnement, ce n’est pas le capital restant dû des projets en défaut mais l’écart entre le montant des échéances (capital + intérêts) qui étaient prévues d’être remboursées et les échéances effectivement remboursées, bref ce montant correspondant aux échéances en retard… Ca fait effectivement baisser les défauts en le calculant de cette façon…

    Les 0.07 %, c’est le rapport entre le montant des échéances en retard et le montant des échéances prévues (1805 364.96 €). Donc rien à voir avec un taux de défaut classique où le dénominateur est le capital prêté et non les échéances qui devraient être remboursées…

    Sur 12 projets, on a 1 incident, soit un taux d’incident en nombre de 8.33 %…. pour des projets qui ont en moyenne un an d’ancienneté. Bon même si la base est faible et qu’on ne peut rien conclure encore maintenant ce taux de défaut n’a rien d’extrêmement faible…

    Et si on le recalcule en capital, ça fait combien ?

    On a d’un côté 13 225 638 € de capital prêté, et le défaut correspond à un CRD de 44 295 €. Donc rien à voir avec un capital à risque de 1 232.15 € comme affiché. C’est juste 36 fois plus !

    Bon soit, quels sont les intérêts bruts  touchés pour l’ensemble des prêts : 404 394.86 €.

    Et en net en déduisant la flat tax de 30 % on arrive à 283 076 €

    Donc d’un côté : 283 076 € d’intérêts nets touchés et de l’autre 44 295 € de CRD en défaut… Bon c’est moins sympa que ce qu’on nous avait présenté en départ mais ça a l’air plutôt bien non ??? Car la balance est bien positive !

    Alors le souci c’est qu’il y a encore un effet d’optique !!!  C’est effectivement très bien si on a prêté TOUT SEUL à TOUTES les entreprises financées d’après les montants TOUS BIEN DIFFERENTS que chaque emprunteur demandait…

    Mais le problème c’est que les prêts ont des montants tous bien différents : ça va de 61 200 € à 2499 947 € soit un rapport de montant financé allant de 1 à plus de 40 !!!

    Et moi petit prêteur on me dit qu’il vaut mieux prêter des petites sommes identiques à un maximum de projets…

    Le souci c’est que le projet en défaut est le prêt le plus petit en montant ! Et comme moi on veut que je prête une somme identique à tous les projets, mon impact aurait été bien plus important car chaque projet a le même coefficient…

    Je refais le calcul : 12 projets financés avec 13 225 638 € prêtés ça fait un prêt moyen de 1 102 136 € OK ?

    Si mon projet en défaut était un projet moyen mon CRD en défaut ne serait pas de 44 295 € (pour un prêt de 61 200 € ) mais de 44 295 * 1 102 136 / 61 200 = 797 697 €

    A comparer aux 283 076 € intérêts nets touchés…

    Du coup la balance est bien…négative !!!

    Ca veut dire quoi : ben en tant que petit prêteur qui prête un montant identique pour tous les projets, le montant de mes pertes est plus important que le montant de mes gains à l’heure d’aujourd’hui…

    Mais alors on est loin voir très loin des beaux chiffres qu’on m’indique avec un coût du risque limité à 0.07 % soit 1232.15 € !!!

    Ben oui !!! C’est ça les différents pièges !!!

    On a bien des prêts jeunes, on a déjà 8.33 % de taux de défaut et le seul défaut est arrivé assez rapidement… Et il est quasi invisible car il touche un petit prêt…

    Tous ces éléments là qu’on ne m’avait pas donné dès le départ et qui me donne une conclusion radicalement différente une fois que j’ai tout examiné…

    Que cet exemple me et vous serve de leçon !!!

    Il y a plein de pièges dans la communication des chiffres.

    Je reviens sur la notion de taux de défaut :

    ici le coût du risque ce n’est pas le taux de défaut.

    Le taux de défaut en nombre ça donne un premier élément mais ce n’est pas suffisant comme indicateur.

    Le taux de défaut en capital peut être plus intéressant car on voit plus à quel moment les défauts ont lieu dans la phase de remboursement du crédit. Mais attention : si les prêts ont des montants tous bien différents, ça peut être un piège car il suffit que le défaut ait lieu sur un petit prêt (qui a une importance égale pour un petit prêteur qu’un grand prêt), ben ça fausse l’analyse… En plus 3 % de taux de défaut en capital pour des tout jeunes prêts c’est différent que 3 % de taux de défaut pour des prêts déjà très anciens…

    Vous voyez ?

    Alors que faire ?

    Il faut équipondérer tous les prêts.

    Et calculer un taux moyen intérêts nets touchés jusqu’à aujourd’hui / capital prêté = ratio 1

    Et de l’autre calculer un capital restant dû moyen en cas de défaut/ capital prêté toujours en équipondérant le capital en défaut = ratio 2

    Et on fait ratio 1 / ratio 2

    Si le quotient est supérieur à 1, le placement est rentable sinon passer à autre chose

    Mais là on va me répondre que je rêve car donner une image plus réaliste n’est pas vendeuse…

    Oui mais ce sont aux autorités de tutelle de trancher sur ce point !

    Ou bien on continue à nous donner des indicateurs qui faussent notre analyse ou bien on donne des indicateurs réalistes…

    A eux de voir… Mais pour moi c’est tranché.

    Je trouve aussi scandaleux que les plateformes de crowdlending ont maquillé récemment leurs chiffres en modifiant la définition d’un défaut !

    Un capital en défaut correspond sauf pour les procédures collectives à la partie du capital des échéances en retard et non au CRD. Ca change tout !!!

    Et ça minimise les défauts de façon très importante et ça donne une image erronée de la rentabilité de ce placement, tout comme le TRI d’ailleurs…

    On n’a pas fini de nous manipuler…

    Malheureusement les petits prêteurs sont bien moins outillés pour voir tous ces pièges que les institutionnels…

    C’est pour quand la rébellion  ?

    Signé : le gilet jaune du crowdlending

     

     

    #18203

    C’est l’avantage des chiffres, tu peux leur faire dire ce que tu veux :D. Ceci dit, il y aura toujours des gagnants et des perdants que cela soit dû aux compétences propres de chacun ou aux « hasards ». Je suis plutôt rationnel donc le hasard = on nous a menti ou on ne nous a pas donné toutes les variables. ^^

    #18204

    henriv
    Participant

    Sauf si tu prêtes à peu de projets et dans ce cas là tu peux « dériver » de la moyenne à la hausse comme…à la baisse, sinon plus tu diversifies plus tu finances de projets et plus tu te rapproches mécaniquement de la moyenne…et l’éventuelle « plus value » (j’écris bien l’éventuelle car on a tous tendance à se surestimer…) d’une analyse se réduit avec beaucoup de temps passé…

    C’est la loi incontestable de la statistique…

     

     

    #18224

    Patrick_67
    Participant

    @henriv
    J’ai quelques investissements chez Vatel, mais pas reçu cette lettre d’info.
    je découvre ce défaut en lisant ce nouveau fil de discussion que tu as ouvert.

    C’est un peu bizarre ce défaut sur ce projet, le seul avec un aussi petit montant collecté. Tous sont à plus de 270 000€ et vont jusqu’à 2,5M€… sauf lui, Novaday : 61200€ collectés.
    Pourtant, l’objectif était de 1 M€.
    Avec si peu collectés, 6%, le projet aurait dû tomber à l’eau…. Et non pas en défaut.
    Il y a quelque-chose de pas net sur ce coup-là!

    #18239

    henriv
    Participant

    Totalement raison :  1000 000 d’euros d’objectif, 24200 collecté d’après le site et 61200 de montant levé d’après la lettre d’information..

    Pour photosol, on a 1000000 d’objectifs, 1000000 collecte mais 781500 de levé

    Pour Agripower, objectif : 800000, 800000 collecte et 457500 levé…

    Pour Akuo, objectif : 2500000, 2500000 collecté et 1590400 levé…

    Pour Pillard pumps, 1000000 d’objectif, 1000000 de collecte et 270350 levé

    Etc…

    Bizarre tous ces chiffres… Rien ne correspond entre les chiffres du site et les chiffres de la lettre d’information.

     

    Mais le projet en défaut il y a peu de fonds levé en effet…Pourquoi ? C’est étrange…

     

    Merci pour l’info. J’ai reçu la lettre d’information il y a une semaine environ…

    #18240

    Patrick_67
    Participant

    Vatel fait beaucoup de private equity. A mon avis, la différence entre le total levé et la collecte provient de l’apport de fonds privés vers les projets en souscription.
    J’en suis presque sûr parce que, si on suit l’évolution de la collecte, 1 fois par jour par exemple, on s’aperçoit que la somme collectée fait un bond, pour le moins significatif, à un moment donné de la période de souscription.
    Sauf pour Novaday!!

    #18241

    henriv
    Participant

    Ce sont plutôt des obligations d’entreprises qui sont dans leurs FCPI.

    Dans la lettre d’information du 1er semestre 2018 de Vatel Capital, je retrouve bien :

    – AGRIPOWER dans la FCPI dividendes plus R, FCPI Dividendes plus 2

    – MAKHEIA dans la FCPI dividendes plus numéro 4

    – EUROBIO dans la FCPI dividendes plus numéro 5

    Et je ne vois que les premières lignes…

    Et rien pour Novaday…

    Le coinvestissement avec les FCPI ont du concerner le dividendes plus 5,6,7 commercialisées depuis 2016…

    #18243

    Patrick_67
    Participant

    J’avais vu Eurobio figurer quelque-part.. Sans doute dans ce FCPI.
    Je viens aussi de faire quelques recherches sur Novaday : pareil, rien trouvé.

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.