Accueil Forums Crowdlending Enerfip Enerfip : grosses inquiétudes

Ce sujet a 16 réponses, 9 participants et a été mis à jour par  Léo d’Enerfip, il y a 3 jours et 10 heures.

17 sujets de 1 à 17 (sur un total de 17)
  • Auteur
    Messages
  • #18382

    Amoroco
    Participant

    Bonjour,

    visiblement, Greenloc 1, 2 et 3, Jasmin et EDFV2 sont en liquidation judiciaire.

    Des remboursements sont prévus en 2019.

    Aucune communication de la plateforme, j’ai eu connaissance de cela par l’agrégateur.

    Que deviennent les projets? Sommes nous marrons? Repreneurs?

    Une communication serait le bienvenu

    #18386

    YB
    Participant

    Si l’information est avérée, ce sera le premier gros test pour Enerfip.

     

    #18387

    Patrick_67
    Participant

    J’ai investi sur les 3 projets Greenloc.
    Pour Greenloc, c’est avéré : Dépôt de bilan prononcé le 02/11/2018.
    Confirmation m’a été donnée par Enerfip qui attend un accès au dossier… « Enerfip qui reviendra ensuite vers les prêteurs dès que possible » Dixit Enerfip.
    J’ai fait remarquer que des remboursements doivent intervenir en janvier (Greenloc 1) et en février pour Greenloc 2, et qu’ils vont devoir se dépêcher pour communiquer!

    J’ai aussi fait remarquer que je trouve bizarre que le dépôt de bilan arrive juste avant le remboursement des prêts!
    Qu’a donc fait de ces fonds la société en question alors que l’énergie produite devait rentabiliser les projets? Ai-je demandé à Enerfip.

    #18388

    Amoroco
    Participant

    Moi aussi, ils me disent qu’ils vont communiquer prochainement.

    Si les 5 prêts capotent, ce sera dramatique pour eux et surtout pour nous….

    #18390

    Jérémy
    Bloqué

    ENR, toujours interessant ??

     

    #18392

    talio38
    Participant

    Alors sans vouloir jouer les moralisateurs ou les donneurs de leçon,  les boîtes genre greenloc qui posent des panneaux sur les toits sont tous plus ou moins des escrocs? Qui ne connaît pas un proche dans son entourage qui s’est fait arnaquer en acceptant de poser des panneaux sur son toit en échange d’un rendement mirifique et qui au final perd de l’argent tous les ans (coût du crédit supérieur aux bénéfices de la revente de l’électricité)?

    Bref triste pour vous mais c’était prévisible…

    Quand à toi le roi tu commences à nous gonfler avec tes remarques…

    #18393

    HS1
    Participant

    Des escrocs …………un des principaux actionnaires était le crédit agricole .

    #18394

    talio38
    Participant

    Je ne connais pas précisément cette boîte,  je dis juste que s’il y a un seul secteur à éviter en enr c’est celui là!

    Le choix est quand même vaste et on peut légitiment penser que le risque de faillite de la cnr ou de direct énergie frôle le néant…

    #18395

    Jérémy
    Bloqué

    Toujours des stats qui indiquent 0 défaut 0 retard au 17/12…

    Aux associations de défense de consommateurs qui nous lisent…

    J’ai fait des copies écran 😉

    #18407

    Vilocus
    Participant

    Greenloc dépose le bilan le 2 Novembre, et un mois et demi plus tard Enerfip n’a toujours pas communiqué?!

    Je suis tellement déçu…

    Le mur des ENR, dernier bastion du crowdlending, est en train de tomber, dans l’indifférence de ceux qui l’avaient bâti. Fuyez, pauvres fous !!

    #18411

    retha
    Participant

    Il vous reste Lendosphère sans défaut pour l’instant.

     

    #19008

    Amoroco
    Participant

    Ils ont enfin communiqué.

    C’est mal barré. Les 3 greenloc, à priori , rien à récuperer.

    Les deux autres, il reste un espoir.

    J’ai peur qu’Enerfip se soit fait ballader sur ce coup là et nous avec.

    Quoi dire?

     

    #19011

    Léo d’Enerfip
    Participant

    Effectivement, Amoroco, votre résumé est un peu lapidaire mais il reflète assez bien l’état des choses.

    Nous avons déclaré les créances des 5 projets, dont le sort dépend en pratique de la liquidation de la société Heslyom (ex-CAM energie services) d’un côté (les 3 projets GreenLoc), et de celle de la société EVDF de l’autre (Jasmin et EVDF2).

    Nous avons demandé et obtenu d’être contrôleur de la liquidation d’Heslyom. A ce titre, nous avons reçu la liste des créances déclarées. Pour des raisons de confidentialité, je ne peux pas en dire plus ici, mais nous sommes très pessimistes sur le fait que la valeur des actifs -qui reste à déterminer- dépasse le montant des créances. Nous verrons si cela se vérifie dans les mois qui viennent.

    Concernant EVDF, l’état des créances n’a pas été finalisé (le délai pour déclarer une créance court jusque mi-février), et la valorisation des actifs dépendra des repreneurs. Nous restons donc encore prudent, mais il semblerait qu’il y ait moins de créanciers et en face des actifs « vendables ».

    Si vous avez investi sur ces projets, je vous invite à suivre le fil d’actu de ces projets, qui sera le canal principal par lequel nous communiquerons avec les obligataires, y compris des informations confidentielles.

    Je veux dire ici qu’à part ces 2 émetteurs (Heslyom et EVDF), nous n’avons pas identifié de difficulté sur un autre projet financé sur la plateforme.

    Bonne journée,
    – Léo

    #19012

    Patrick_67
    Participant

    @Léo d’Enerfip

    Bonsoir,
    Le sujet étant ici Greenloc (éventuellement les 2 autres), votre dernière phrase en guise de réconfort, peut-être… Ou de mouchoir pour pleurer… Ne nous apporte rien.
    Vous allez nous dire que c’est du participatif avec tous les risques que cela comporte.
    Certes.
    Cependant, les taux plus faibles devraient refléter un moindre risque sur les projets en EnR.
    En ce qui me concerne, c’est justement cette idée de la sécurité qui m’a poussé à diversifier dans les EnR. Trop confiant ai-je été : Oui, manifestement. J’aurais dû appliquer les mêmes précautions qu’avec les autres titres de prêts, et ne pas aller 3 fois sur une même entreprise.
    Résultat : Ce sont les EnR qui plombent mon bilan en participatif… Faut le faire!
    En attendant, je trouve plutôt bizarre que l’entreprise dépose le bilan juste avant les remboursements de 2 des 3 emprunts.
    Que sont devenus ces investissements?
    Transformés en panneaux solaires, ou le dirigeant de l’entreprise a-t-il détourné les fonds?
    Et si les panneaux ont été installés, qui va en récupérer les bénéfices?
    A priori, pas nous!!
    Je vous l’avais écrit par mail… Manifestement, vous ne répondez plus aux questions posées! Peut-être vous dérangent-elles?
    Comptez-vous faire quelque-chose? A priori : non, ou je me trompe?
    Cdlt

    #19013

    Léo d’Enerfip
    Participant

    Bonjour Patrick_67,

    L’intitulé du thread étant « Enerfip: grosses inquiétudes », je pense qu’il est important de répéter ici que les difficultés d’Heslyom est un cas unique sur notre plateforme. N’oublions pas que le Crédit Agricole Pyrénées Gascogne est actionnaire à hauteur de 30% de cette société, et que la société avait sécurisé à l’été 2017 le financement du programme GreenLoc à hauteur de 200 millions €, après un audit financier de Mazars et un audit technique d’Everoze, des acteurs parmi les plus réputés dans leur secteur.

    https://www.lesechos.fr/18/12/2017/lesechos.fr/0301020225184_heslyom-va-exploiter-les-centrales-photovoltaiques-individuelles.htm

    https://www.fusacq.com/buzz/oaklins-conseille-heslyom-cam-energie-service-dans-sa-levee-de-fonds-de-200-m-a147906.html

    De mon point de vue, pour le crowdlending, le secteur des EnR est et restera toujours plus sûr que le crowdlending généraliste. On pourrait comparer les taux de défaut respectifs. Heslyom n’est pas le premier cas, évidemment, mais les défauts restent rares dans les ENR.
    Il s’agit en effet de construire des actifs, et la technicité de ces actifs réduit le nombre d’acteurs et donc le risque de fraude. Mais alors, comment et pourquoi Heslyom?

    Il faut distinguer 3 types de projets ENR :

    – le plus courant chez Enerfip: financement d’un projet directement au niveau du véhicule juridique qui porte l’actif. L’étape de développement est alors importante pour qualifier le risque. Quand l’actif est déjà en exploitation les risques sont particulièrement réduits. Si l’actif est en développement, en revanche, c’est moins le cas et Enerfip met en place en général des garanties maison-mère ou des nantissements qui permettent de réduire le risque -sans l’éliminer complètement.

    – très fréquent (ex : Jasmin) : quand l’actif est en développement ou en construction, nous venons parfois financer directement la maison-mère qui porte l’actif. Selon la nature de ce holding, les risques sont plus ou moins élevés. L’objectif reste néanmoins de financer un actif tangible identifié.

    – plutôt rare (ex : Sereema, GreenLoc): l’objectif du financement est de financer le développement d’une société. Il n’y a pas un actif cible à financer comme dans les deux cas précédents. On s’approche ici beaucoup plus du risque de PME classique, et on ne peut pas placer ce type de projets dans la même catégorie que celle des deux cas précédents.

    Nous allons faire en sorte que ce distingo apparaisse beaucoup plus clairement sur Enerfip à l’avenir.

    L’existence des centrales GreenLoc est un vrai point d’interrogation. Les chiffres qui nous parviennent sont très différents selon les sources. Nous en saurons définitivement plus quand le liquidateur nous aura fourni l’ensemble des éléments.

    Bien cordialement,
    – Léo

    #19016

    Patrick_67
    Participant

    Merci pour ce compte-rendu.
    Pourquoi ne communiquez-vous pas ces infos aux prêteurs, plus encore votre réponse faite sur l’agrégateur qui cible mieux les parties prenantes sur ce dossier?

    Même si j’ai déjà fait une croix dessus, quelles sont les échéances à venir qui pourraient apporter des évolutions sur le dossier?

    #19029

    Léo d’Enerfip
    Participant

    Bonjour Patrick_67
    La toute prochaine étape est notre visite le 5 février prochain, en les locaux du liquidateur pour auditer les éléments qui sont à sa disposition. Nous aurons alors probablement une meilleure compréhension de ce qu’il s’est passé.
    Bien cordialement,

    – Léo

17 sujets de 1 à 17 (sur un total de 17)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.