Accueil Forums Crowdlending Parlons crowdlending en général Grille d'analyse des projets

23 sujets de 1 à 23 (sur un total de 23)
  • Auteur
    Articles
  • #18135
    Brett
    Participant

    Bonjour,

    Sur l’Agrégateur, je lis souvent la référence à une « fameuse » grille de @HS1

    Lui-même, ou quelqu’un, pourrait-il me nous l’expliquer ici ?

    Merci.

    #18137
    HS1
    Participant

    @Brett

    rien d’ extraordinaire simplement mon petit truc pour Eliminer rapidement certain dossiers basé sur 5 critéres 4 objectifs (age de la boite/capitaux propres /secteur d’activité/et durée du pret) un plus subjectif et du coup potentiel source d’erreur :la note plateforme.

    Je l’ ai présenté 3 fois je crois.

    Mais c’est sans prétention ,tu élimineras un très grand nombre de dossiers complètement boiteux sans aucune analyse mais tu n’éviteras pas l’arnaque , ou le dossier mis en avant par la plateforme mais complétement bidon faute d’analyse rigoureuse de la dite plateforme (ex : Technofirst )

    c’est juste un petit outil et c’est tout.

    Age boite : de 1 a 5 ans -4 de 6 à10 ans -2 à partir de 11 ans et+ 0 points

    Capitaux propres moins de 40KE -4 , de 41 à 60 0point , de 61 à 80 +2 ,plus de 80KE +4

    Secteurs: BTP/Commerces -4 , Transport/pub/restauration -2

    Durée pret jusqu’a 1 an +4 / 18 mois +2 / 24 et 36 mois 0 /48 mois -2 / 60 mois ou plus -4

    Et enfin la note Plateforme A et c’est bien là le point faible car non objectif A+4/B+2/C0/D-2/E-4 il faut que je travaille avec des analyses de taux de défaut selon les notes et selon les plateformes .

    Tu additionnes et soustrais et tu élimines en moins d  1 mn tous les projets qui ne sont pas >0 , ca diminue fortement le taux de défaut et ça augmente aussi probablement un peu(pas fais QI2) les chances que si le projet rencontre un défaut il soit régularisé par la suite.respectivement 12 dossiers régularises sur 35 Projets>0 ayant fait défaut soit 34% versus 59/236 sur des dossiers < ou égal à 0 soit 25% de régularisation.

    Pour autant tu ne pourras pas éviter les dossiers ou la plateforme n’a pas fait son travail ou te bonimente sur la note de l’entreprise.

    sur 253 prets voilà ceux qui passaient le filtre et ou j’ai un défaut.

    Lendix : – Technofirst qui plante dès la 3 eme échéance (arnaque ?)

    – Reyes qui plante dès la 4 eme échénace (arnaque ?)

    – Flowers fantaisi a la 11 e (mauvais payeurs/recouvrement)

    Credit.fr – Enekio dès la 8 eme (mauvais payeur)

    Pretup.fr- Vert Provence dès la 3 eme (arnaque?)

    tu vois que ça te fais quand meme 2%(au moins) de défauts incompressibles et que comme tu as sélectionné des entreprises en théorie valables si elles te plantent c’est très tot donc avec une perte de quasi 95% de ton capital.

    Bref c’est juste un outil et tu ne pourras pas éliminer avec ça toutes les carences majeures des plateformes , donc pas de quoi s’emballer .!

     

    • Cette réponse a été modifiée le Il y a 1 année, 2 mois par HS1.
    #18139
    Brett
    Participant

    Si, si, @HS1, merci de ce partage.
    Il est important d’échanger nos expériences, conseils, astuces, informations…
    Et je vais m’empresser de tester la « Grille ».
    Merci.

    #18140
    thierry_j
    Participant

    Il suffirait sans doute de remplacer la note de la plateforme par la localisation du prêteur (PACA: -4, Grand Ouest: +4 etc…)

    #18141
    HS1
    Participant

    ah oui pourquoi pas , je vais regarder ça de plus pret et vous redis (pas tout de suite c’est un peu de travail) merci pour l’idée Thierry.

    #18144
    Jérémy
    Bloqué

    Attention  ce n’est pas parce que 2 variables sont corrélées qu’il y a forcément une relation de cause à effet.

    Un exemple : on a remarque qu’il y a une très forte corrélation entre le nombre de lunettes de soleil vendues et le nombre de coups de soleil. Et ce n’est pas parce qu’on achète des lunettes de soleil qu’on va davantage avoir de coups de soleil.. Car c’est une variable cachée : l’ensoleillement qui incite a la fois a acheter des lunettes de soleil et augmente les risques d’avoir un coup de soleil…et qui n’est pas modélisée.

    Revenons au crowdlending et a nos fameuses matrices :

    En 2014 et début 2015 on observait davantage d’incidents sur les prêts d’une durée de 48 mois et donc logiquement on souhaite prêter sur des prêts d’une durée autre pour réduire les risques…

    En 2016 on observe beaucoup incidents sur des prêts sur 24 mois et la matrice a rapidement évolué…

    Mais en creusant un petit peu, on s’aperçoit que la variable : plateforme influence tout ça…

    En 2014- début 2015 la plupart des incidents avaient lieu chez unilend… qui comptait beaucoup de prêts sur 48 mois. Et en 2016, c’est Finsquare qui a pris le relai et qui comptait beaucoup de prets sur 24 mois…

    Bref ce n’est pas parce qu’une entreprise prête sur une période différente qui va rendre votre dossier dangereux…ou pas…

    Et attention à une illusion d’optique qui n’est pas modélisée dans la matrice.

    15% de défauts sur 60 mois avec des défauts intervenant en moyenne au bout de 15 mois est il plus dangereux ou moins rentable que 10% de défaut sur des prêts sur 24 mois avec des incidents au bout de 12 mois…?

    Je ne le crois pas…

    Autre chose : nous sommes dans un environnement en pleine mutation et ce qui peut être corrélée un moment ne l’est plus forcément après.

    Concernant les sociétés beaucoup de secteurs ont profité des taux bas (entreprises très endetees, immobilier…). Elles ont connu beaucoup moins de défauts les 2-3 dernières années.

    Mais là nous sommes dans un tournant en 2018 – Réduction des liquidités, risque de remontée des taux conjoncture qui se dégrade ….

    Tout peut changer assez radicalement…

    Donc attention a l’utilisation des matrices et tenez compte de tous ces phénomènes !

    Pour moi le crowd n’est pas rentable et il n’y a pas de méthodes suffisamment convaincantes pour le rendre rentable..

    #18146
    psycoke
    Participant

    perso je m’étais fait une matrice aussi sur Excel, elle est dispo là pour ceux que ça intéresse : http://www.redstox.com/matrice_lendix_by_psycoke.xlsx

    Comme HS1 je garantis évidement pas que ça marche à 100%… c’est juste pour aider

    Ma matrice est faite uniquement pour Lendix (je n’investis que chez eux). Le principe est de miser toujours le même pourcentage de la somme demandée sur chaque projet, pour suivre et prendre le même risque que les institutionnels qui participent à 51% sur tous les projets Lendix. Donc dans la matrice il faut d’abord modifier ce pourcentage pour mettre le votre (pour moi c’est 0.02%), et ensuite pour chaque nouveau projet, il faut rentrer la somme totale demandée par l’emprunteur, puis sélectionner les valeurs dans les listes déroulante pour chaque critère, et ça vous donne en bas la somme à investir.

    Voilà en espérant que ça aide

    #18147
    HS1
    Participant

    La durée du pret ne modifie pas la valeur de l’entreprise mais augmente le temps d’exposition à la concurrence et surtout aux accidents de la vie ,(ex: feu dans une entreprise de palette au 37e mois sur un pret qui dure 48 , départ d’un collaborateur très important pour la PME , installation d’un restaurant à proximité du restaurant auquel on pret  , modification des habitudes alimentaires pour un boucher………)Bref des tas d’accidents de la vie pour une entreprise .Le risque à ces accidents est bien directement lié au temps d’exposition.(sans compter les mutations qui apparaissent………avec le temps)

    Rouler 30 000 Km par an pendant 5 ans plutot que pendant 3 ans augmente le risque de mourir d ‘un conducteur , ça ne change pas la valeur du conducteur .il faut donc bien évidemment en tenir compte.

    • Cette réponse a été modifiée le Il y a 1 année, 1 mois par HS1.
    • Cette réponse a été modifiée le Il y a 1 année, 1 mois par HS1.
    #18153
    Jérémy
    Bloqué

    Je suis d’accord avec toi HS1 qu’augmenter la durée augmente le risque qu’un événement négatif survienne sur ça totalement ok avec toi.

    Mais il faut voir en parallèle les gains de la durée c’est a dire les intérêts supplémentaires que tu touches si pas d’incident…

    Et mettre en parallèle et à egalité ces 2 points.

    D’où l’idée de mettre en parallèle les intérêts gagnés d’un côté et de l’autre le capital en défaut.

    Si le surplus du capital en défaut est supérieur au surplus des intérêts il vaut mieux prêter a court terme sinon c’est sur du long terme.

    Chez Younited crédit les prêts longs ne sont pas moins rentables que les prêts courts…

    Finsquare et PretUp : prêts courts beaucoup de défaillance

    Lendopolis et unilend : prêts longs et beaucoup de casse

    Bref on n’a pas vraiment de règle…

    Et de toute façon si tu envisages de prêter sur 4 ans avec 2 prêts sur 2 ans qu’un pret sur 4 ans le risque est en moyenne le même ..

    On va dire qu’on va analyser la période 2018-2022 (4 ans)

    Si tu as un pet des la 1ere échéance (2018) ça reviendra au même.

    Si tu as un pet au bout de 12 mois c’est mieux si tu prêtes a court terme si le pet a eu lieu au bout de 12 mois de ton premier prêt soit en 2019…

    Mais si le pet a lieu au bout de 12 mois de ton 2eme prêt de 2 ans soit en 2021 les dégâts seront plus importants que si tu avais prête sur 4 ans car pour le court terme tu n’auras amorti que la moitié du capital et pour hypothèse 4 ans tu auras amorti au 3/4

    Si ton pet a lieu dans un peu moins de 2 ans bingo pour la stratégie 2 fois 2 ans…

    Si ton pet a lieu dans un peu plus de 2 ans bingo pour la stratégie 1 fois 4 ans…

    Et si ton pet arrive a la fin 2022 on s’en fout que cela soit sur le prêt de 2 ou 4 ans…

    Bref en moyenne c’est kiffe kiffe 2 prêts sur 2 ans qu’un pret sur 4 ans.

    Et encore une fois il n’y a pas de cause a effet entre durée du prêt et rentabilité…

     

    #18158
    Amoroco
    Participant

    J’investis depuis un peu plus de 2 ans et, à ce jour, je suis positif avec une rentabilité de 2 à 3% environ. Ce qui est pas mal vu ce que je lis dans les forums.

    Je me suis amusé à appliquer rétroactivement la grille à tous mes projets en défauts. Le verdict est frappant : la note était négative ou à zéro partout.  Le nombre de bêtises évitées si j’avais eu cet outil plus tôt.

    Bravo donc à son auteur. Le risque ne pourra jamais être évité à 100%, il y a des projets qui passeront à travers, mais cet outil élimine un grand nombre de projets foireux.

    A regarder donc avant d’investir

    #18169
    Jérémy
    Bloqué

    @Amorico : 2 à 3% c’est votre TRI ? Ou un calcul de votre part ?

    #18179
    Amoroco
    Participant

    C’est un calcul de ma part

    Pour 100 euros investis, j’ai récupéré entre 102 et 103 nets

     

     

    #18181
    Jérémy
    Bloqué

    Vous avez déjà récupéré tout  votre capital au bout de 2-3 ans ?

    Si oui, 102-103 pour 100 investis il y a 2-3 ans ça ne fait pas 2 a 3% annuel ?

     

    #18185
    HS1
    Participant

    merci amoroco  😉

    #18205
    Amoroco
    Participant

    Mon raisonnement n’est absolument pas scientifique et très simpliste.

    Je calcule mes gains nets (intérêts versés sur mon compte après flat taxe moins le capital investit perdu sur les entreprises en liquidation judiciaire) .Je le ramène à mon capital investit en cours.

    C’est basique. Si j’ai reçu 30 euros nets pour un portefeuille de 1000 euros en cours, cela fait 3%

    Cela est ma façon de fonctionner.

    #18206
    Jérémy
    Bloqué

    Ok. Oui tu as raison il faut être simple.

    Pas comme tous ces indicateurs que les plateformes publient pour noyer le poisson…

    Mais dans ton exemple les 30€ nets pour 1000€ investis  si tu les reçois en 2-3 ans ça fait moins que 3% l’an ?

    Tu décomptes aussi les 30% de flat tax et tes défauts hors LJ sont ils déduits aussi ?

    Merci d’avance et bonne journée a toi et a vous tous et toutes !

     

    #18208
    Amoroco
    Participant

    C’est juste un calcul au 31 décembre purement ponctuel.

    J’applique mes intérêts nets perçus sur l’année (après flat taxe) après déduction des pertes sur la valeur du portefeuille à ce moment là.

    C’est une vision d’ensemble, je ne rentre pas dans les détails, tout est mélangé.

    Mon portefeuille investi est à 1000 euros au 31/12, j’ai perçu 30 euros sur l’année après flat taxe, je considère que j’ai gagné 3% net.

    C’est du concret, pas du scientifique

    #18211
    Jérémy
    Bloqué

    Ok je comprends mieux.

    Tu parts d’un montant en cours  de x euros au 31/12 de l’année précédente (N-1) en mettant comme hypothèse que ce montant n’évolue pas au cours de l’année N.

    Tes retards hors LJ sont comptabilisés comment ?

    Tu déduis le capital restant dû ou juste les échéances en retard ?

    Et pour les LJ ?

    Après tu te mets comme hypothèse qui est théorique que ton encours restant sera définitivement payé ce qui n’est qu’une simple hypothèse assez optimiste…

    En gros tu calcules le rendement maximal si ton encours restant est totalement payé un peu comme le TRI…

    Ne serait il pas plus simple et plus juste d’enlever l’encours de tes prêts (car on ne sait pas ce qu’il va devenir…) et de ne prendre que tes gains nets depuis le départ et tes pertes (CRD sur prêts en défaut) ?

     

     

     

    • Cette réponse a été modifiée le Il y a 1 année, 1 mois par Jérémy.
    #18213
    Amoroco
    Participant

    Effectivement, je prends en compte le capital restant du.

    Le capital perdu avec les liquidations judiciaires uniquement vient en déduction des intérêts perçus.

    Les plans de sauvegarde ou redressement judiciaires restent dans mon capital restant du. C’est un peu une bombe à retardement mais tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir. Je prends la perte si liquidation.

    Encore une fois, ce qui m’importe , c’est de voir si c’est rentable au 31/12.  Voir si je suis positif et de combien à la louche.

    #18220
    Jérémy
    Bloqué

    Ok merci.

    Pour tes calculs à 2 endroits tu peux surestimer les gains :

    1/ car tu prends comme hypothèse que l’encours actuel sera totalement remboursé l’impact est très fort sur les rendements finaux car un encours rembourse à 90% in fine ne donnera pas du tout le même rendement qu’un encours totalement remboursé…

    2/ si j’ai bien compris un retard de 15 mois hors LJ n’est pas comptabilisé dans tes calculs…Sachant que la moitié du stock de retards de plus de 2 mois ne sont pas des LJ… En gros tu ne comptabilises que la moitié des défauts.

    Tu risques d’arriver à un rendement calculé qui va totalement différer de ton rendement réel final…

    C’est ça le gros risque…

    #18226
    Amoroco
    Participant

    Absolument

    J’en ai tout à fait conscience. Mais, cela est ma façon de fonctionner.

    Je préfère fonctionner au jour le jour quitte à reporter les soucis

    #18236
    Vilocus
    Participant

    Pas facile de s’y retrouver pour calculer convenablement nos gains. Je vois que chacun a développé un peu sa propre méthode.

    De mon coté je calcule à la fin de chaque mois le montant des intérêts nets moins les sommes en défaut telles que j’aurai dû les toucher selon l’échéancier. Je ne tiens donc pas compte du type de défaut, que ce soit un simple retard une LJ, il vient se soustraire à mes gains chaque mois, jusqu’au terme de l’échéancier.

    Par exemple sur Crédit.fr au mois d’octobre, je gagne 38,84€ d’intérêts nets, je soustrait 18.59€ de défauts (capital plus intérêts nets que j’aurai dû recevoir ce mois ci s’il n’y avait pas eu de défauts), j’ai donc réellement gagné 20,25€…

    Puis je reporte moi aussi ce montant aux encours pour déterminer ma rentabilité, et là je sais que ce n’est pas la meilleure solution car ca ne tient pas compte du capital en défaut et les encours fluctuent sans cesse. Mais bon ca me donne une vague idée, et puis en le faisant chaque mois je vois de suite si mes gains augmentent ou pas. C’est d’ailleurs comme ca que j’ai vu mes gains chuter sur Crédit.fr et October.

    Crédit.fr en janvier ; Je gagnais 34.15€ et il n’y avait aucun défaut, voyez au dessus ce que c’est devenu 10 mois plus tard (alors que j’ai investi 1400€ en plus du réinvestissement de mes gains)

    October ; en janvier 29.83€ de gains moins 5.06€ de défaut, soit 24.77€ , puis en octobre 27.41€ de gains moins 16.37€ de défaut, soit 11.04€, j’ai perdu plus de la moitié de ma renta !

    Plus j’ai investi, moins j’ai gagné. Je ne donnerai même pas mes chiffres su Unilend, Lendopolis et Pretup, j’ai honte.

    J’ai donc tourné le dos au crowdlending, grille d’analyse ou pas, je suis trop blazé. J’attends juste que les remboursement se terminent…

     

    #18237
    Jérémy
    Bloqué

    L’idée de comptabiliser les gains et les pertes tous les mois ou toutes les années est très bonne.

    On peut faire un cumul depuis le début pour éviter d’avoir trop le nez dans le guidon et sentir les a coups et mieux voir la trajectoire.

    On aura forcément des bons mois et des mois exécrables mais en moyenne ça donne quoi ? Va t-on dans la bonne direction ou va t-on droit dans le mur ?

    Quand aux encours qui est un stock ce sera au futur de nous dire s’il nous procurera à terme un gain net ou une perte nette. Finalement on n’en sait rien…

    Ta comptabilisation des défauts est assez réaliste. Les procédures collectives il faut les provisionner à 100% tout de suite. Les retards hors procédures collectives on peut leur appliquer un taux de perte en fonction du nombre de mois de retard (méthode americaine) ou bien attendre 2 échéances en retard les deux méthodes sont pertinentes d’après moi.

    Il faut coller le plus près à la réalité pour éviter les très mauvaises surprises. J’ai une approche comptable je provisionne selon la méthode la plus réaliste pour donner un résultat qui ressemble a quelque chose de vraisemblable.

     

     

     

     

23 sujets de 1 à 23 (sur un total de 23)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.