Unilend lance son autolend : Comment ça marche ?

1 Commentaire

Les prêteurs ont pu découvrir dans leur compte personnel Unilend une nouvelle fonctionnalité appelée Autolend. Cette dernière permet une gestion automatisée des offres de prêt en fonction de critères pré-remplis par les prêteurs.

Les avantages selon la plateforme

D’après la plateforme Unilend, L’autolend permet la diversification de son portefeuille sans effort, le plus rapidement possible et au meilleur taux d’intérêt.

Il permet aussi de ne pas se connecter régulièrement à la plateforme et de ne pas gérer les ré-investissements.

Le fonctionnement de l’autolend

Cette nouvelle fonctionnalité est accessible depuis le site Unilend / menu Profil / onglet Autolend. Libre à chacun de l’activer ou non.

2 modes sont proposés :

  1. Le mode simple permet de ne sélectionner que 2 critères : le montant à prêter par projet et le taux minimum souhaité
  2. Le mode avancé permet, sous forme d’un tableau à double entrée, de choisir un taux d’intérêt selon la durée d’emprunt et la notation du projet par la plateforme. Ce mode permet aussi d’appliquer le taux moyen constaté sur Unilend par le passé.

Une fois ces critères renseignés, l’automate formule des offres de prêt pour votre compte par incrémentation de 0,10 % jusqu’à ce que l’une d’entre elle soit retenue. Bien sûr le système s’arrête quand le taux minimum est atteint.

 

D’après moi, Même si ils peuvent s’avérer efficaces, ces systèmes de gestion automatisés ne présentent malheureusement pas que des avantages. En tout cas c’est une véritable innovation sur le marché du crowdlending français.

Venez échanger au sujet de l’autolend sur le forum

 

VN:R_U [1.9.22_1171]
Unilend lance son autolend : Comment ça marche ?, 5.0 out of 5 based on 1 rating

Une réponse à “Unilend lance son autolend : Comment ça marche ?”

  1. Tintin

    J’ai réalisé un backtesting sur l’autolend.
    bien sûr les performances passées n’annoncent pas les performances futures…
    Mais bon ça a le mérite de donner une idée.
    Voici les résultats :
    Si on prête à toutes les boîtes, ce n’est pas rentable, si on exige un taux minimum c’est encore pire !
    Pas de surprise jusque là !

    Là où c’est la surprise, c’est que c’est plutôt rentable de prêter systématiquement aux projets avec un minimum de 4 étoiles. En revanche, si on prête à ces entreprises mais qu’on exige un taux minimum élevé (9% et plus dans mon exemple, ce n’est pas rentable.

    VA:R_U [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
    Répondre

Laisser une réponse