Comment mieux épargner ? Forums Crowdlending Unilend déjà beaucoup de défaillances !

  • Ce sujet contient 648 réponses, 60 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par BZH35, le Il y a 7 années.
30 sujets de 301 à 330 (sur un total de 649)
  • Auteur
    Articles
  • #4040
    Pichel
    Participant

    Les bons de caisse non inclus, donc aucune déduction possible sur les pertes sur les projets UNILEND . Qui d’autre utilise les bons de caisse?

    Lookandfin, Lendosphère sur certains projets,…et qui d’autre?

    #4047
    Mathieu
    Maître des clés

    Bonjour,

    J’ai ouvert un post spécial pour parler de la déduction des pertes. Ici nous sommes dans le suivi des défaillances.

    Merci de continuer sur : http://www.crowdlending.fr/forums/sujet/deductions-des-pertes-les-amendements/

    😉

    #4098
    Didier2924
    Participant

    BLI Alsace Redressement Judiciaire le 23/11/15

    #4099
    olivier72000
    Participant

    1 entreprise de plus en redressement judiciare sur unilend avec BLI alsace.

    Je vais renvoyer mes documents pour faire valoir mes droits sans grand espoir

     

    Rappel u motif du pret unilend : Répondre à une importante commande de bâtiments modulaires et recruter deux personnes.

    #4102
    Jacquouille
    Participant

    Le RJ n’est pas encore la LJ.

    L’importante commande, c’était de mettre des algécos sur les chantiers de la mise en LGV de la ligne Nîmes-Montpellier.

    Or, par mesure de réductions de budget, les travaux sur des LGV ont été retardés. Et puis les TP, ça marche mal en ce moment du fait des réductions des commandes de l’Etat et des collectivités …. Et puis c’était loin de leur base alsacienne, d’où peut-être des coûts non maîtrisés.

    Ce ne sont que des suppositions, mais si le TC juge l’entreprise viable, le RJ permet de geler les créances et de négocier des allongements de durée de remboursement et/ou des abandons de créances. D’où la nécessité de se faire connaître de l’administrateur judiciaire.

    #4112
    Anonyme
    Inactif

    Pour crowdlending.fr voici les chiffres des incidents sur la plateforme Unilend au 30/11/2015 :

    15 incidents dont :

    4 liquidations judiciaires : Karma Voyages / Vision du Ciel Industries / Smok-It / Bio Froid

    2 redressements judiciaires : BLI ALsace / Philtex and Recycling

    1 procédure de sauvegarde : ALM Solution Industrielle

    5 en recouvrement (au moins 2 échéances impayées) : Spokes’n motion europe / Shala SARL / Digital Systems 1/2/3

    3 en retard (inférieur à 30 jours) : Michel Bois / Serre Conseil / Semafer

     

    Total CRD sur les prêts en retard au 30/11/2015 : 1 246 202 €

    Total intérêts bruts au 30/11/2015 : 949 867 €

    CRD prêts en retard / Intérêts bruts : 131.2 %

     

     

    #4135
    Pichel
    Participant

    Michel BOIS: mensualité de novembre (29/11) régularisée le 08/12.

    #4194
    oasis4ever
    Participant

    Digital Systems : redressement judiciaire depuis le 9 décembre. Ca risque de faire très mal pour les 3 prêts concernant cette société 🙁

    #4204
    cvdu06
    Participant

    oui ça fait très mal mais je m’y attendais

    J’avais prêté à 5 sociétés maintenant en liquidation ou redressement et malgré les intérêts versés par les autres prêts je suis perdant

    Certes c’est pas une grosse somme mais ça fait mal au coeur d’avoir enrichi Unilend et peut-être des sociétés à la limite de l’honneteté

    #4205
    jdbt
    Participant

    Bonsoir,

    C’est bien de s’apercevoir que vous avez enrichi UNILEND et rien d’autre. Si un peu l’Etat avec vos minces intérêts…

    En ce qui me concerne cela fait bien longtemps que je m’en suis aperçu et que j’ai tenté de tirer la sonnette d’alarme (voir mes mails sur le site)

    Pour terminer, il y a bien longtemps que je me suis retiré de ce système qui ne profite qu’aux plateformes/emprunteurs/ fisc (impôts).

    Le prêteur, quant à lui, alors qu’il est la locomotive du système est laissé pour compte.

    #4206
    oasis4ever
    Participant

    Je ne sais quel est le CRD total pour ces 3 prêts mais leurs stats vont en prendre un coup. Tintin nous calculera ça sans trop tarder malheureusement.

    A mon tour de rentrer dans le cercle des prêteurs avec incidents « définitifs » c’est-à-dire autres que simples retards ou recouvrement 😉

    Pendant ce temps-là, Semafer est toujours en retard, à nouveau. Ils avaient 30 jours pour régulariser à partir du 9 novembre et devinez quoi ? On est le 14 décembre et Unilend est toujours à la rue et n’a pas averti ses prêteurs. Je mets ma main à couper que si je les contacte pour savoir où cela en est, on me sortira encore des excuses bidon. C’est déprimant cette considération proche du néant.

    #4210
    jdbt
    Participant

    Mais vous n’avez pas l’impression de vous faire plumer.

    Avec tous ces incidents, certains y croient encore. Que vous faut il de plus pour comprendre que ce genre de placements n’est pas viable ??? Sauf pour ceux qui en tirent profit (plateforme de placement, emprunteurs, Etat au travers du fisc).

    A quand une prise en compte des médias afin de dénoncer de tels abus?

    #4221
    Jacquouille
    Participant

    @jdbt

    Se fait « plumer » celui qui ne procède pas à sa propre analyse du risque sur chacun des projets. Unilend est la plateforme qui présente les projets les + risqués, mais tout n’est pas à jeter.

    Je touche du bois, mais ça fait 1 an que je prête sur Unilend. J’ai 25 prêts en cours tous à jour. Il est vrai que j’ai un passé professionnel bancaire orienté vers le risque PME/TPE. Je sais que je ne suis pas à l’abri de défaillances, mais en écartant dès le départ les projets douteux ou mal ficelés, en écartant certains secteurs d’activités folklo, on peut limiter voire annihiler la casse.

    N’ayant pas confiance dans l’analyse financière d’Unilend, je refais la mienne à l’aide des banques de données. Si les bilans ne sont pas publiés, j’écarte. Si je ne comprends pas le projet, je fuis.

    Les échanges que nous avons sur cette plateforme sont très constructifs. Donc, je continue … avec modération.

    Chez Unilend, je ne prends qu’un projet sur 8 ou 10.

    #4223
    jdbt
    Participant

    Bonjour,

    Je suis un peu comme vous : 24 projets en cours. Mais lorsque j’ai commencé à percevoir ce qui se passait, j’ai arrêté d’investir sur ce genre de placement.

    C’est le peu de considération sur les problèmes soulevés, qui me m’ont fait prendre cette décision.

    Je reviendrais peut être sur ces investissements , le jour où les prêteurs seront considérés comme il se doit et non pas comme actuellement. C’est à dire tout juste bon à engraisser des plateformes de placement, bon pour payer des impôts sur des revenus de misère, ne pas avoir non plus le droit d’avoir un quelconque avantage fiscal sur le placements défaillants, être en fait tout juste reconnus pour financer les demandes de prêts et aucune considération de qui que ce soit lorsqu’il y a défaillance… alors que la locomotive de ce système c’est le prêteur et personne d’autre.

    Si vous trouvez malgré cela un quelconque intérêt, grand bien vous fasse. Ne venez pas vous plaindre le jour où certains de vos placements seront perdus.

    Vous pouvez faire toutes les analyses financières que vous voulez, vous n’êtes pas à l’abri d’emprunteurs indélicats tout en étant dans la légalité.

     

     

    #4225
    retha
    Participant

    Mail d’Unilend aujourd’hui – CGMOD en retard de paiement (prêt du 15 oct.)

    #4226
    Jacquouille
    Participant

    @jbdt

    Chacun fait comme il le sent. Vous, vous globalisez et mettez tout le crowdlending dans le même sac.

    Il y a des plateformes qui communiquent : Lendix, Finsquare notamment (ce sont les 2 autres plateformes que je fréquente)

    J’ai fait retirer un projet à Unilend. Le gérant venait de déposer le bilan de son affaire personnelle et les analystes d’Unilend ne l’avaient pas vu.

    Bien sûr que je n’éviterai pas la casse. Dans ces petites boîtes il y a, outre les retournements économiques, un paquet d’impondérables, les décès, maladies, divorces et autres accidents de la vie.

    En ce qui concerne la fiscalité, on va pouvoir déduire à partir de 2016 nos pertes. Les sénateurs ont amélioré l’amendement qui devrait permettre d’inclure les bons de caisse. Je ne vois pas tout en noir. Mais il ne faut pas mettre plus de 5% de ses placements financiers dans le crowdlending.

    Je n’ai pas fait les comptes, mais je suis sûr que je perds plus en jouant à l’Euromillion toutes les semaines.   😉

    #4230
    Anonyme
    Inactif

    @Jacquouille : c’est certain qu’il y aura des écarts entre les plateformes, j’en suis convaincu. Le fait que certaines plateformes n’aient pas accès à la consultation/modification du fichier FIBEN est une des explications, le fait que les dirigeants de certaines plateformes ne misent pas un euro dans les projets est un signe, le fait que les institutionnels investissent moins ou pas sur certaines plateformes également, des taux d’intérêt exorbitant ne vont pas encourager les entreprises à emprunter ici ou là, etc…

    Mais le risque global est bien trop élevé : 4.4 % de casse avec une ancienneté moyenne de remboursement de crédit de 6.6 mois toutes plateformes confondues…On devrait être à 0.5 ou max à 1% pour que cela soit rentable pour les prêteurs. On en est très loin…

    Je rappelle qu’un prêteur prête sur plusieurs années et que le risque de casse se multiplie au fil des mois : on a un taux de défaut global de d’incidents de 4.4 %. Si on élimine les prêts qui ont moins de 3 mois de remboursement, ça fait 6.1 % de casse, si on élimine les prêts qui ont moins de 6 mois de remboursement, on arrive à 7.9 %, si on élimine les prêts qui ont moins de 9 mois de remboursement, on monte à 8.5 %, et en retirant les prêts de moins de 12 moins d’ancienneté on monte à 13.3 %. Ca commence à faire beaucoup, vous ne trouvez pas ?

    Concernant la déduction des pertes, arrêtons de rêver ! Sur 19 incidents, combien avons nous de liquidations judiciaires ? 19 ? Non je n’ai pas le chiffre réactualisé mais c’est certainement moins de la moitié ! Pas de LJ = pas concerné par le texte de loi. Et vous aurez plein d’incidents de ce type !!! Et s’il y a une LJ, il faudra attendre plein d’années avant de pouvoir déduire les pertes !!! Quant aux prélèvements sociaux ils sont dûs !!! Donc au final, nous n’aurons que des miettes !!!

    Concernant la comparaison à l’euro million, je peux vous dire que j’ai perdu bien plus en prêtant à Smok It ou à Semafer qu’en jouant un billet à l’euro million. Et les gains dans le crowdlending sont rares comme à l’euro million  (vu les stats) mais avec aucune chance de gagner le gros lot !!!

     

     

     

     

    #4232
    jdbt
    Participant

    Excellente démonstration de la part de Tintin. Beaucoup de clairvoyance …rien à dire de plus.

    Au final on en revient à ce que je dis : le grand perdant c’est le prêteur.

    #4233
    Pascalou
    Participant

    Personnellement je débute mais même en regardant tous vos posts et commentaires négatifs, je vais continuer…Je suis très conscient qu’il y aura de la casse, mais c’est comme placer en bourse (si on ne veut aucun risque, il faut se contenter du Livret A, mais les taux d’intérêt sont tout de même différents)…Le maître mot c’est la diversification, mais pas seulement diversifier les projets, mais aussi les plateformes, et d’une manière générale diversifier les placements (maxi 10% de son épargne total sur le crowdlending par exemple limiterait considérablement la casse je pense)…Enfin pour terminer, nous n’en sommes qu’aux balbutiements en France. Tout comme la bourse est un placement de long terme, je pense que le crowdlending doit être vu également comme un placement de moyen long terme et ce ne sera que sur le long terme que les gains seront perceptibles …

    Ce n’est évidemment que l’avis personnel d’un épargnant qui souhaite diversifier ses placements…

    #4235
    Mathieu
    Maître des clés

    Bonjour à tous,

    Merci @tintin pour cette démonstration. Cependant je trouve que nous devrions faire le même raisonnement en enlevant Unilend … même si c’est un peu tôt pour les autres. J’ai le sentiment que les défaillances arriveront moins vite sur d’autres plateformes.

    On sait tous qu’Unilend a mal analysé ses dossiers pendant de nombreux mois, et a seulement recruté un pro en septembre 2015. D’autres plateformes ont fait de l’analyse leur cheval de bataille dès le début de l’aventure…

    Après je peux me tromper mais c’est mon ressenti.

    #4236
    oasis4ever
    Participant

    Régularisation de Semafer ce jour… pour l’échéance de début novembre ! Celle de décembre est déjà en retard depuis 2 semaines et aucun message à ce sujet. Au passage @tintin, vous n’avez rien perdu (encore ?) pour Semafer à part le décalage d’encaissement des mensualités ces derniers mois. Pour Smoke it c’est une autre histoire 🙁

    Concernant tout le reste je ne peux que vous donner raison même si pour la déduction des pertes je pense que le texte doit encore préciser pas mal de points, attendons de voir.


    @Mathieu
    : même si beaucoup ont opté pour Unilend au début (faute de grives, on mange des merles), je partage l’idée qu’il faut mettre Unilend à part dans les statistiques et constats pour les raisons que vous évoquez. On sent quand même qu’il y a un monde de différence avec Lendix par exemple. Pour ma part, je suis bien investi sur Unilend mais je me désengage progressivement pour me tourner vers des acteurs que je juge meilleurs (mais sans un recul suffisant pour l’instant j’en conviens)

    #4243
    fred
    Participant

    SerreConseil : mensualité de décembre en retard, comme celle de novembre non régularisée, et procédure de recouvrement activée !!! cf mail du 16/12… Joyeux Noel à tous.

    #4244
    oasis4ever
    Participant

    Encore un souci sur un projet qui n’a pas 6 mois. Inquiétant.

    #4246
    jdbt
    Participant

    Et oui, comme vous dites c’est inquiétant.

    Mais pour certains cela est sans importance…Vraiment que leur faut il, pour qu’ils se rendent à l’évidence.

    Une bonne émission TV sur ce genre de « business » ne ferait pas de mal, surtout aux prêteurs…

    #4263
    oasis4ever
    Participant

    @jdbt : je crois qu’on a compris votre point de vue 😉

    #4265
    Anonyme
    Inactif

    @Mathieu : pourquoi isoler Unilend des stats ? Je ne comprends pas trop. Parce qu’Unilend est actuellement la plateforme qui a le plus d’incidents ? Faut-il cacher cet élément à nos prêteurs ? Vous dites que sur les autres plateformes, les incidents arriveront moins vite ? Ah bon ? Je vous rappelle que quand Unilend a fêté son premier anniversaire en novembre 2014, la plateforme ne comptait AUCUN incident, oui vous lisez bien, AUCUN ! Au bout de 13 mois il y en a eu 1, et au bout de 14 mois, 2. Et après on connaît la suite…

    Si vous regardez bien, il y a 2 plateformes (hors Unilend) de crowdlending qui ont connu des incidents…avant leur premier anniversaire et une troisième dans son treizième mois également… Attention aux mirages des débuts, on tombe souvent dans le panneau…

    Il y a donc plus rapide qu’unilend pour les incidents.  Une question : si une autre plateforme a plus d’incidents qu’unilend, faudra t-il également la sortir des stats ? Je pense qu’il faut arrêter de raisonner comme cela.


    @oasis4ever
    : oui vous avez raison, je n’ai pas tout perdu dans Semafer, il y a un décalage d’un mois. Néanmoins, il faut les comptabiliser dans les incidents. Mais j’aurai une question : puisqu’il y avait plus d’un mois de retard, l’organisme chargé du recouvrement a donc enclenché la procédure. Cela entraîne automatiquement des frais. Savez vous pour l’heure, combien perd on pour ce dossier (pour les frais de recouvrement). Aucune info d’Unilend concernant ce dossier, c’est la honte. L’organisme chargé du recouvrement doit bien se gaver pour ce genre de dossier…

     

     

     

    #4268
    Jacquouille
    Participant

    @oasis4ever

    Pour la rémunération de le société de recouvrement, se reporter à l’article 15.7 des CGV :

    https://www.unilend.fr/cgv_preteurs/morale#art15

    soit 13% HT des sommes recouvrées.

    Par contre, je ne comprends pas l’histoire des intérêts de retard éventuellement dûs par le Prêteur au Recouvreur …

    • Cette réponse a été modifiée le Il y a 8 années, 6 mois par Jacquouille.
    #4270
    jdbt
    Participant

    Bonjour, je m’adresse tout particulièrement au message de @oasis4ever de ce jour 15 H 26

    J’ai la vague impression que mes alarmes peut-être « simplistes » dérangent.

    Certes je n’ai pas les compétences de Tintin pour expliquer ce qui n’est pas bon dans ce système. Cependant, mes remarques arrivent aux mêmes conclusions.

    Par contre, je ne comprends pas votre attitude puisque vous dites avoir compris. En effet, dans le message du dessous vous vous inquiétez du montant des recouvrements et que vous êtes également scandalisé du fait qu’UNILEND vous laisse sans réponse

    Si vous continuez dans cette voie, c’est que cela vous plait et ce malgré les déboires que vous subissez…j’ai du mal à comprendre, vraiment.

    #4272
    Jacquouille
    Participant

    @jdbt

    Moi j’ai bien compris que vous étiez absolument contre le crowdlending et que vous seriez même pour son interdiction.

    Ce forum est animé et fréquenté par des crowdlenders qui cherchent :

    1) les projets intéressants et pas trop risqués tout en partageant leurs avis,

    2) à améliorer le système ; plusieurs plateformes nous lisent et nous répondent. Peut-être un meilleur encadrement par la loi ? Les plateformes qui utilisent les bons de caisse vont voir leurs encours fondre petit à petit, s’ils sont exclus, au niveau des pertes, du dispositif de déductibilité fiscale.

    Salutations

    • Cette réponse a été modifiée le Il y a 8 années, 6 mois par Jacquouille.
    #4274
    Anonyme
    Inactif

    @ jdbt : vous avez raison. On ne peut pas à la fois dire qu’une plateforme fait mal son travail, ne respecte pas ses preteurs, sélectionne mal les dossiers, a trop d’incidents ou que sais je encore et continuer à prêter à cette plateforme…

    À moins de vouloir se faire fouetter ou à aimer se plaindre.

    @ oasis4ever : Concernant les stats risques, ça ne me fait pas plaisir de publier des mauvaises performances sachant que je suis prêteur (ancien preteur pour une plateforme que j’ai critiqué mais j’ai encore des engagements). J’aurai aimé publier 0 défaut et gagner de l’argent facilement comme cela. Mais ce n’est malheureusement pas le cas…

30 sujets de 301 à 330 (sur un total de 649)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.