Que faut-il savoir sur l’assurance vie caisse épargne ?

Ajouter un commentaire

L’assurance vie est une chose importante à avoir afin de mieux gérer sa vie privée. Pour cela, la Caisse d’Epargne met à la disposition des personnes qui le souhaitent, de différents contrats qu’on peut choisir selon ses objectifs patrimoniaux tout en respectant le profil d’investisseur notamment pour constituer son capital, préparer sa retraite… Comment donc souscrire à une assurance vie caisse d’épargne ?

Les avantages de l’assurance vie caisse d’épargne

Souscrire à un contrat d’assurance vie caisse d’épargne, on bénéficie de plusieurs avantages notamment les suivants :

Elle apporte une sécurité optimale

Il est possible de souscrire à un contrat d’assurance vie quel que soit son âge notamment à partir de 1 500 €, ainsi on va devoir verser à chaque fois cette même somme ou plus.

Dés qu’on adhère à cette assurance vie, on bénéficie un certain taux qui est garanti pendant les 8 premières années de son contrat d’assurance. Et chaque année, les versements effectués vont bénéficier d’un taux fixé auparavant.

Profitez de son capital

Il est possible de prendre son argent au moment voulu sous forme d’un capital ou de revenus versés régulièrement. Ainsi, on bénéficie également de la fiscalité que l’assurance-vie a privilégiée.

De plus, on peut choisir en toute liberté ses bénéficiaires et même les changer au moment souhaité.

Une fiscalité intéressante

Un autre avantage de l’assurance vie c’est que tous les intérêts ainsi que les produits économisés au contrat ne sont pas imposés tout au long de la période de ce contrat d’assurance. Ainsi, durant les 8 première années du contrat d’assurance vie, chaque retrait ou rachat effectué est dégagé des impôts.

En effet, lorsqu’on effectue des retraits durant les quatre premières années, ces derniers ont des taxes qui ne dépassent pas les 35 %. Puis ils deviennent 15 % dés la cinquième jusqu’ à la huitième année.

Comment résilier une assurance vie caisse d’épargne ?

A un moment, il est possible qu’un contrat d’assurance vie va être résilié, et ceci par l’ordre de l’assuré ou bien de l’assureur.

Résiliation du contrat d’assurance vie par l’assuré

Pour résilier son contrat d’assurance vie, l’assuré doit envoyer une lettre recommandée ou bien une déclaration verbale contre l’agence Caisse d’Épargne, à n’importe quel moment et sans aucun préavis. Ainsi, la résiliation est effectuée à partir de l’échéance prochaine.

Et dans le cas où on clôture tous les produits d’épargne auxquels on est éligibles, le contrat est résilié automatiquement.

Résiliation du contrat d’assurance vie par l’assureur

Dans le cas où l’assureur souhaite résilier son contrat d’assurance vie, il doit également présenter une lettre recommandée. Ce dernier doit résilier la garantie pour environ 30 jours après avoir envoyé une simple mise en demeure au domicile de l’assuré, et le contrat d’assurance vie sera résilié après 10 jours en plus du délai de 30 jours qu’on a cité ci-dessus.

A savoir sur l’assurance vie caisse d’épargne

Souscrire à une assurance vie caisse d’épargne présente de nombreux avantages, en effet, l’argent qu’on verse à l’assurance peut être utilisé comme investissement sur plusieurs supports. Ainsi, on trouve d’ailleurs deux types d’assurance vie :

  • Contrat mono-support où on génère des intérêts chaque an sans aucun risque ;
  • Contrat multi-support : une partie de son argent est investi dans des supports risqués.

On pense souvent que l’argent en assurance vie en caisse d’épargne est bloqué mais ce n’est pas le cas, et on peut retirer son argent à tout moment. Il suffit de faire une demande de rachat partiel pour récupérer seulement la moitié de son argent, ou un rachat total où on récupère tout son argent et donc on perd son contrat d’assurance vie.

Mais il faut savoir qu’en souscrivant à une assurance vie, on doit payer certains frais très élevés notamment ceux de gestion, d’entrée et d’arbitrage.

Les frais de gestion sont différents d’une compagnie d’assurance à une autre, et les plus bas sont à environ 0,36 %.

Les frais d’arbitrage s’élèvent à de 1% au minimum, mais, les frais de versement arrivent jusqu’à 5% notamment lorsqu’on choisie les grandes compagnies d’assurance pour souscrire u contrat.

Dans le cas d’un divorce, le contrat d’assurance vie ne présente aucun problème de liquidation, mais il serait nécessaire d’effectuer un rachat du contrat afin de partager les fonds.

Laisser une réponse