Accueil Forums Crowdlending Unilend déjà beaucoup de défaillances !

30 sujets de 241 à 270 (sur un total de 649)
  • Auteur
    Articles
  • #3109
    Anonyme
    Inactif

    Je pense qu’il faut rester pragmatique.

    Je mets régulièrement à jour des stats à titre perso. C’est mon baromètre. Si je m’aperçois qu’il y a trop de casses sur une plateforme, j’arrête de prêter. Si tout le monde fait pareil, ils vont bien finir par soit changer de méthode soit arrêter. En tout cas ce ne sera que positif pour les prêteurs.

    Il n’y a pas assez d’historique sur les autres plateformes pour commencer à avoir un jugement fiable. Je prête à titre perso les montants les plus faibles aux « meilleurs » projets des autres plateformes mais je suis ultra sélectif (critères de sélection que je prends d’après mes stats) mais en tout cas je prête moins que je suis remboursé mensuellement donc je réduis le poste crowdlending en attendant de voir plus clair.

    Et si ailleurs ça ne sera pas mieux d’ici qq mois, j’arrêterai définitivement de prêter.

    Et je passerai à autre chose…

     

    #3175
    jpvento
    Participant

    Je réduis aussi mes participations, car il ne me parait pas pertinent de prêter à moins de 8% sauf à être ultra sélectif.

    Je m’explique en simplifiant:

    Si je prête 100 euros à 8% en moyenne sur une plateforme de crowdlending   , je m’attends à recevoir 8 euros d’intérêt par an.  Mais je vais recevoir que 6 euros en prenant en compte un pourcentage de 2% de défaillances soit 2 euros ( Unilend est à 3%). Les impôts prennent 1,90 euros(24 % sur la totalité des intérêts reçus). Il ne reste que 8 – (2+1,9)=  4,1 euros (hors CSG).

    Mon contrat d’assurance vie rapporte 3,3 euros (hors CSG)  pour 100 euros.

    Donc avec mes prêts sur Unilend qui sont à un taux moyen autour de 8 % et le taux de défaillance Unilend de 3%, je suis perdant par rapport à mon placement assurance vie.

     

     

    #3176
    Anonyme
    Inactif

    On peut prêter à  7 % brut et avoir une rentabilité encore intéressante.

    Exemple : 10 000 € sur 48 mois à 7 % brut. Sans défaut, ça vous fait 1494.20 € d’intérêts bruts de fiscalité en 4 ans. Si vous êtes dans la tranche marginale d’IRPP de 14 % et avec un taux de prélèvements sociaux de 15.5 %, vous toucherez net 1053.41 €

    Maintenant imaginons un taux d’incidents de 5 % et qu’en moyenne, les accidents ont  lieu à 1/3 du remboursement des prêts, vous aurez un gain net d’impôts de 669.11 € ce qui vous fera un taux d’intérêt net de fiscalité et de défaut de 3.21 %, soit plus que le fonds en euros de votre contrat d’assurance vie qui ne doit pas dépasser 2.50 % net de PS (pour les meilleurs contrats) et qui baissera dans les prochaines années.

    Le taux de défaillance que vous prenez d’Unilend n’est pas le taux d’incident : d’après les stats d’unilend, il y a eu 14 incidents sur 167 à fin septembre 2015 : soit 8.38 % et non 3 %. Ce qu’unilend calcule c’est juste mais ce n’est pas le taux d’incident. Attention !

    Avec un taux d’incident de 8.38 % et en prêtant à 7 %, on arrive à un taux de rentabilité de 1.98 % net. C’est déjà beaucoup moins intéressant.

    Mais encore faudrait-il que le taux d’incident n’augmente pas, ce qui me paraît très utopique…

    Je pense qu’in fine la rentabilité sera négative, ou nulle dans le meilleur des cas !

    Vous avez un simulateur ici :

    ou ici mais attention dans le calcul les pertes sont déductibles des gains au niveau fiscal ce qui n’est pas le cas ! Donc le résultat est un peu trop optimiste !

    http://www.pretpme.fr/pretpme/simulateurs/pret/epargne?montant=10000&maturite=48&taux=0.07&tauxdefaut=0.05&expdefaut=0.3333&strategie=0&tauxfisc=0.295

     

    Bien à vous

     

     

    #3179
    Arthur
    Participant

    Bonjour

    Pour ma part j’arrête d’investir sur ce type de placement actuellement pour les raison suivante

    1°) les taux ne font que baisser vers 7% voir moins

    2°) le site unilend est n’affiche pas un bilan de mes emprunteurs de façons simple.il est nécessaire de passer énormément de temps pour savoir ou j’en suis.

    3°) il y a de plus en plus de défaillance de remboursement.Le taux de défaillance  devient inquitant.

    4°) je suis bien partie pour avoir un taux négatif de rendements à la fin. Devoir en plus payé des impots sur des moins value n’améliore pas le rendements.

    Merci pour tous vos liens vers les site de simulations  etc…

    Bonne soirée

     

    #3180
    jdbt
    Participant

    Enfin une bonne nouvelle :

    Certains commencent à s’apercevoir où le crowdlending va les mener.

    #3181
    Anonyme
    Inactif

    @Arthur : j’avais déjà écrit début d’année que la concurrence entre les plateformes + le niveau d’incidents élevé allaient entraîner une recherche d’entreprises de bonne qualité avec des taux plus bas mais suffisamment élevés pour attirer les prêteurs et j’avais parlé d’un taux d’équilibre entre 6 et 8 % qui permet de satisfaire tout le monde. Je constate que les taux moyens sont entre 7 et 7,5% et que les plateformes les plus élevés en taux ont tendance à les baisser (notamment Unilend) en rallongeant les délais de souscription.

    Concernant l’affichage des incidents, vous avez raison. Rien n’est clair et sur aucune plateforme. On a des stats globales mais ce n’est pas indiqué clairement quels projets sont concernés par les incidents, je pense pour des raisons marketing. Si le taux d’incident était important et qu’on devait mettre en rouge chaque projet concerné, ça pourrait dissuader certains nouveaux de venir ! Ça pourrait faire peur. Mais au moins ça aurait le mérite d’être clair et totalement transparent.

    Concernant le taux d’incident, il me fait aussi peur car je sais qu’il est de plus en plus important avec l’ancienneté de la plateforme. Des taux d’incident à 9% la première année de remboursement ça peut se terminer à 25 ou 30% une fois que le capital est 100% amorti.

    Alors on va me dire que chaque plateforme est différente et que les écarts peuvent être importantes d’une à l’autre. On verra… À l’heure actuelle, je ne peux ni confirmer ni infirmer cette hypothèse. On verra avec le temps. D’ici 6 mois a 1 an, ce sera un peu plus clair…En attendant je reste spectateur et j’observe ☺.

     

     

    #3197
    oasis4ever
    Participant

    Régularisation de Semafer pour la mensualité de septembre. Par contre rien pour octobre, Semafer a 8 jours pour régulariser à nouveau.

    #3208
    Anonyme
    Inactif

    Je confirme !

    Question : dans ce cas l’entreprise a régularisé une échéance qui a plus de 30 jours de retard.

    Quels sont les frais pour les prêteurs ?

    S’il y en a, pourquoi les prêteurs ne sont ils pas informés ?

     

    #3209
    jdbt
    Participant

    Jusqu’à preuve du contraire la situation du prêteur, c’est le dernier de leurs soucis…

    C’est bien là qu’il y a problème…

    Ils s’en moquent éperdument des prêteurs. Le plus important c’est qu’ils souscrivent aux projets présentés et peu importe la suite…

    #3210
    Anonyme
    Inactif

    En tout cas c bizarre ces multiplications de cas avec des décalages d’un mois et quelques jours.

    C’est 13 % de CRD de perdu à chaque fois pour les prêteurs ???

    #3218
    AG78
    Participant

    Les taux nets de rentabilité annoncés doivent également se comparer au marché actions dite de rendement.

    En effet, j’ai acheté il y a quelques semaines des actions TOTAL qui offraient un rendement brut de 6% avec un lissage trimestriel des dividendes, un risque nul de faillite, une probabilité satisfaisante d’un maintien d’un dividende élevé sur la durée, une fiscalité plus avantageuse avec l’abattement et une possibilité de plus-value qui se rajoute et/ou qui remplace les dividendes perçus ou à percevoir ( ce qui a été possible tout récemment avec une progression de 17% en 1,5 mois ).

    C’est pour cela que je pense que la fourchette 6 à 8% proposé par les plate-formes n’est compétitive que si le taux de défaillance définitif reste très limité, les retards même importants qui peuvent se combler comme ALM chez UNILEND n’étant pas à prendre en compte dans le taux de défaillance.

    #3221
    Jacquouille
    Participant

    Sans oublier qu’on peut mettre du TOTAL dans son PEA.

    #3222
    oasis4ever
    Participant

    Les actions de ce type de sociétés se regardent de près en effet (cf Michelin avec un cas un peu différent ou encore Air Liquide). Pour la possibilité de plus-value et l’exemple de + 17,5 % en 1 mois 1/2, ok, mais quelqu’un qui en aurait acheté il y a un an à 50 € constaterait une moins value de – 10 % sur la période à l’heure qu’il est… Tout est donc relatif (je ne parle pas des dividendes, on est bien d’accord) et tant qu’on n’a pas vendu… on n’a pas perdu comme on dit (ni gagné d’ailleurs).

    Je ne peux qu’être d’accord sur le fait que le risque est élevé à l’heure actuelle en ce qui concerne le crowdlending avec une fiscalité à revoir urgemment au moins en ce qui concerne la déductibilité des pertes. Et que les taux obtenus doivent être significativement haut en conséquence.

    #3319
    fred
    Participant

    Serre-Conseil : nous avions 1 mensualité de retard, mais elle vient d’être remboursée en octobre en même temps que celle du mois, donc OK sur serre-conseil désormais !

    #3326
    rnicoud
    Participant

    Bonjour, je m’appelle Raphael Nicoud, je suis le président de la société Aqua Ray.

    J’ai vu que dans ce thread, certains se posaient des questions sur notre entreprise à qui ils ont pu prêter de l’argent par le passé sur des plate-formes comme Unilend ou Lendopolis.

    Je tenais simplement à vous rassurer, notre entreprise se porte bien et poursuit une croissance saine et maîtrisée.

    Nous n’aurons aucun problème pour faire face aux échéances de remboursement.

    Si vous deviez avoir des questions sur notre situation financière ou la lecture de notre bilan, je vous rappelle que nous publions nos comptes régulièrement, que vous pouvez les consulter sur infogreffe et que je suis disponible ici même ou sur Twitter pour répondre à vos interrogations.

    Bonne journée.

     

     

    #3420
    Anonyme
    Inactif

    UNILEND c’est 3% des prêteurs (sur 7000) seulement qui ont prêté plus de 1000€.

    #3502
    mricnet
    Participant

    Bonjour,

    Je viens d’apprendre que le Conseil National des Administrateurs Judiciaires et des Mandataires Judiciaires a mis en place un portail pour permettre de déclarer les créances lors d’une procédure de sauvegarde, de règlement ou de liquidation judiciaire.

    Alors que jusqu’ici cette déclaration devait obligatoirement être effectuée par courrier, par lettre recommandée avec AR de préférence, elle peut désormais être effectuée gratuitement en ligne.

    https://www.creditors-services.com/

    #3505
    jdbt
    Participant

    Réponse à mricnet

    Bonjour,

    Cela peut paraître intéressant, à prime abord. Mais en écoutant la démo, à un moment donné (phase 7 de la démo si je me souviens), il est précisé qu’il faut envoyer un courrier électronique recommandé.

    Certes la question du prix de ce courrier n’est pas précisé. Mais, je doute que cela soit gratuit et si c’est payant le seul avantage c’est de pouvoir faire cela de chez soi. Cependant, c’est une formule plus onéreuse par rapport à un envoi dans un bureau de poste.

    Donc détail à vérifier… Ce n’est, apparemment, pas évident en matière de gratuité…

     

     

     

     

    #3575
    oasis4ever
    Participant

    Mensualité d’octobre toujours non régularisée pour Semafer (Unilend) alors que cela aurait dû être le cas depuis le 20 octobre (date initiale 02/10).

    Aucune information auprès des prêteurs, aucune réponse aux questions posées par mail. Tout va bien.

    #3576
    Anonyme
    Inactif

    Unilend comptabilise 13 incidents à ce jour (moi 15)

    Dont 4 LJ : OK : Bio Froid, Smok It, Vision du Ciel Industries, Karma Voyages

    Dont 1 RJ : OK  : Philtex

    Dont 1 procédure de sauvegarde : OK : ALM Solution Industrielle

    Ça fait déjà 6. Mais j’en ai 9 autres dans ma liste (contre 7 chez Unilend) :

    * Digital Systems1

    * Digital Systems2

    * Digital Systems3

    * Shala SARL

    * Semafer

    * Smokes’n’motion Europe

    * BLI Alsace

    * Le Davidoff

    * Compagnie des Bateaux du Lac de Bourget

    Ça fait en tout 15 incidents et non 13 ?

    #3577
    oasis4ever
    Participant

    Compagnie des bateaux du lac : perso j’ai été remboursé hier comme prévu. Donc il ne doit pas compter comme incident (sauf si l’autre prêt pose souci). Pour Semafer ils ne doivent pas le compter non plus car la procédure de recouvrement n’a pas été entamée… Il doit se tramer quelque chose entre Unilend et la société (repousser des délais ???) mais comme on n’arrive à avoir aucune info… 

    Donc 2 de moins et on se retrouve au chiffre de 13.

    #3579
    Anonyme
    Inactif

    Merci oasis4ever. Concernant la compagnie des bateaux du lac : ils ont été en retard il y a un mois sur ce prêt. Avez vous reçu un mail d’info d’Unilend concernant ce retard ? Si oui, c’est donc que ce prêt est régularisé. Si non, il s’agit donc de l’autre prêt.

    Pour Semafer, Unilend dans ses stats distingue bien les retards inférieurs à 30 jours (au nombre de 1) des prêts en recouvrement (au nombre de 6). Logiquement Semafer doit être comptabilisé dans les retards inférieurs à 30 jours et doit être présent dans les dossiers avec incidents…

    #3581
    Didier2924
    Participant

    Semafer 2 mensualités non versées : octobre et novembre

    #3587
    oasis4ever
    Participant

    Sur le prêt qui me concerne (le 2ème dans le temps, fin avril 2014), le dernier retard remonte à juin. Depuis aucun problème et par conséquent aucun mail d’Unilend.

    Pour le 1er prêt (février 2014), il a donc été en retard récemment.

    Et je confirme que pour Semafer ça fait 2 échéances en retard, sans qu’on ait été prévenus pour celle de novembre.

    #3588
    Anonyme
    Inactif

    J’ai envoyé un mail à Unilend, ne comprenant pas leurs dernières stats (les précédentes concordaient avec mes calculs)

     

    #3590
    AG78
    Participant

    Je viens d’avoir des nouvelles pour ALM : il s’agit d’un problème industriel chez un des sous traitants en cours d’étude et espérons le de résolution  qui a obligé ALM à accorder un crédit fournisseur important mais les comptes prévisionnels 2015 et 2016 sont bons. Un point sera fait mi-décembre par le Tribunal au terme des 6 mois de la procédure : à mon avis on s’oriente vraisemblablement vers une reconduction de la procédure de sauvegarde pour 6 mois.

    #3603
    Didier2924
    Participant

    Renseignement sur SEMAFER de mon informateur BDF : aucun défaut de paiement effets ou chèques en 2015.

     

     

    #3604
    Didier2924
    Participant

    Message à Tintin : tu n’as pas d’info par l’intermédiaire de ta connaissance au sein d’Unilend ?

    #3605
    Jacquouille
    Participant

    @Didier2924

    Rappelons qu’Unilend ne déclare pas ses prélèvements impayés à la BdF.

    Donc déjà, il n’y a pas les siens …

    • Cette réponse a été modifiée le Il y a 5 années, 6 mois par Jacquouille.
    #3607
    Didier2924
    Participant

    Oui je sais

    Nous sommes peut-être les seuls impayés de Semafer……

    • Cette réponse a été modifiée le Il y a 5 années, 6 mois par Didier2924.
30 sujets de 241 à 270 (sur un total de 649)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.