Quel est le montant des frais hypothèque du rachat de crédit ?

Ajouter un commentaire

Si un rachat de crédit inclut au minimum un prêt immobilier qui est accompagné d’une garantie hypothécaire, alors dans ce cas, la procédure de levée de cette dite hypothèque sera mise en place.

Dans cet article, nous allons essayer de comprendre ce que c’est qu’une mainlevée d’hypothèque dans le cas d’un rachat de crédit, et comment cela se passe.

Nous vous informerons également sur ses frais.

Qu’est-ce qu’un rachat de crédit hypothécaire ?

Ce genre de rachat de crédit est spécifique aux détenteurs de propriétés. C’est en fait, un achat de crédits qui va être garanti par une maison mise en hypothèque.

On va mieux vous expliquer et plus simplement ici.

L’organisme financier, va racheter tous vos crédits que vous avez contracté auparavant, et cela, afin d’avoir un seul remboursement à la fin du mois. Ce crédit à rembourser se fera sur plusieurs mensualités d’une durée de 25 ans.

Les montants de tous ces crédits vont être cumulés ensemble, mais comme ils vont excéder ceux d’un autre crédit de rachat, on va citer, par exemple, un crédit à la consommation, alors dans ce cas, l’organisme va garantir l’opération avec l’hypothèque de votre demeure.

Pour faire une mise en hypothèque, la présence d’un notaire est indispensable, pour cela, il faudra inclure les frais de ce notaire dans le rachat de prêts. Ils vont s’élever, à peu près, à 2 %.

Il est possible, si vous le souhaitez, ne faire racheter que les prêts à la la consommation avec le rachat hypothécaire. Ainsi, l’établissement financier va cumuler tous les crédits à la consommation que vous avez déjà contractés avant cela. Dans ce cas le crédit immobilier sera sauf, mais cependant, il faudra savoir que votre logement pourra être utilisé comme garantie. Néanmoins, ce sont des cas rares, mais pas impossibles.

Il faut noter qu’en ce qui concerne le rachat de crédits, il n y aura aucunement de transfert de dossier d’une banque à un autre organisme financier. Ce qui veut dire que vous pourrez garder tous vos comptes dans votre banque et procéder au rachat de crédit dans une banque concurrente.

Qu’est-ce que la levée d’hypothèque de rachat de crédit ?

La mainlevée d’hypothèque en cas de rachat de crédit doit être mise en place lorsque c’est la fin de l’hypothèque.

La levée d’hypothèque est un acte juridique qui va aussi nécessiter la présence du notaire, ici, l’organisme financier ou la banque va attester que l’emprunteur, ou la personne qui a demandé le prêt, a pu finir de rembourser son prêt en cours.

La demande de mainlevée est motivée par :

  • Un déménagement ;
  • La vente du logement ou de la maison (le bien immobilier qui a été hypothéqué) ;
  • La fin du remboursement de votre crédit contracté ;
  • Ou enfin, le rachat de vos crédits, par le biais d’un autre organisme financier.

La mainlevée de votre hypothèque va intervenir, de manière automatique,1 an après la fin de votre remboursement de votre prêt.

Cependant, sachez que le fait de lever une hypothèque avant son terme est nécessaire, lorsque :

  • Le bien est revendu, et que l’emprunt est donc remboursé grâce au produit de la vente ;
  • Lorsque l’emprunt est remboursé avant son terme, grâce à une rentrée d’argent ;
  • En cas de rachat de crédits.

La rentrée d’argent peut être un héritage.

Dès que votre prêt initial, auquel était maintenue l’hypothèque, est remboursé, alors vous serez acquitté de votre dette et donc l’hypothèque sera levée.

Quels sont les frais en ce qui concerne la mainlevée de l’hypothèque de rachat de crédit ?

Comme les frais de la mise en place de la garantie hypothécaire, lever cette même hypothèque va générer des frais que l’emprunteur est tenu de payer comme :

  • La rémunération du notaire (selon les banques) et 20 % de la TVA ;
  • Mais aussi les droits d’enregistrement ;
  • Des éventuels frais administratifs ;
  • Les frais, en ce qui concerne la radiation de l’hypothèque ;
  • Et enfin, la contribution de sécurité immobilière.

Cette dernière est l’ancienne appellation du salaire du conservateur des hypothèques.

Pour calculer le montant de tous ces frais, il faut faire une estimation de 0.7 à 0.8 % du montant initial de votre emprunt.

Si vous vendez votre bien immobilier, alors tous les frais de mainlevée seront déduits du prix de la vente par le notaire. En cas de remboursement autre que la vente, il faudra régler les frais du notaire comme cité.

Laisser une réponse