[SCOOP] Plateforme de crowdlending à vendre

Ajouter un commentaire

Il y a un peu plus de 2 mois, j’écrivais un article sur la disparition potentielle des plateformes de crowdlending et les impacts possibles sur les prêteurs. Il semblerait que nous passions bientôt d’une pure supposition à la réalité …

Les faits et/ou les rumeurs

Oreilles grand(es) ouvertes, celà fait plusieurs mois que je me doute que quelque chose d’important va se passer sur ce marché en devenir … (ou pas). J’avais d’ailleurs écrit l’article cité ci-dessus en pensant à une plateforme en particulier. Voici les signaux qui ne trompent pas :

  • Le nombre de projets à financer n’est plus ce qu’il était et devient même presque inexistant
  • Les réseaux sociaux, notamment twitter, ne sont que succession de messages automatiques souhaitant la bienvenue aux nouveaux followers
  • Une levée de fonds n’aboutit pas depuis septembre-octobre 2015 faute d’investisseurs
  • De nombreuses rumeurs circulent sur la recherche d’un potentiel acheteur

Que risque-t-il de se passer pour les prêteurs ?

J’écris cet article, non pas en vue de créer du tord à qui que ce soit, mais parce que j’estime que les prêteurs doivent en être informés. Pourquoi devraient-ils prêter aux prochains projets alors que la plateforme est vouée à l’échec et qu’ils pourraient ne pas revoir leur argent ?

En effet, même si les flux d’argent seront assurés par les prestataires de paiement, qu’en est-il du recouvrement ? Ainsi un emprunteur de mauvaise foi, sachant que la plateforme n’est plus, pourrait décider de ne pas payer ses prochaines mensualités. Dans ce cas, qui assurera le recouvrement des créances ? Nul ne sait !

Plusieurs solutions sont alors envisageables :

  • Les plateformes restantes pourraient s’associer afin d’assurer le recouvrement en mandatant une société de recouvrement … cette solution est-elle envisageable juridiquement ? selon quel principe ?
  • Les prêteurs particuliers pourraient se réunir afin de lancer une action collective … seront-ils prêts à le faire pour quelques dizaines d’euros ?
  • Une plateforme concurrente (Zorro est arrivé) pourrait reprendre l’activité de la défunte jusqu’au remboursement total des prêteurs. il faudrait alors acquérir le portefeuille de prêts et de prêteurs pour une « bouchée de pain » car les coûts pourraient se révéler être importants.

 

Je n’aurais pas écrit cet article si je n’étais pas sûr de ce que j’avance … par contre je vous laisse le soin de déterminer par vous-même de quelle plateforme il s’agit !

Bien entendu un revirement de situation pourraient intervenir prochainement … une levée de dernière minute (j’en doute), un éventuel achat par une autre plateforme (certaines étudient encore le dossier) …

EDIT du 19/04/2016 : Lendix vient d’annoncer l’acquisition de Finsquare. C’est une très bonne nouvelle pour les prêteurs car la plateforme pourra assurer l’extinction des prêts en cours. Lendix assume ainsi son rôle de leader sur ce marché.

A vous de juger !

On peut aussi en parler sur le forum : http://www.crowdlending.fr/forums/sujet/certaines-plateformes-disparaitront-quels-seront-les-impacts-pour-les-preteurs/

Laisser une réponse