Liste des défauts / incidents de paiement à fin juin 2016

Ajouter un commentaire

Depuis maintenant 1 an, je publie mensuellement le baromètre du crowdlending « Entreprise » basé sur le montant financé par chaque plateforme. Afin de fêter ce 1er anniversaire, je vous propose de publier chaque mois la liste des défauts de paiement par plateforme. Voici la 1ère version à fin juin 2016.
s'inscrire à l'agrégateur

Préambule et méthode

Même si la liste est exhaustive lors de la publication, cette dernière peut évoluer rapidement. De même, je me suis appuyé sur l’agrégateur de projets de crowdlending et les déclarations des membres de la communauté pour déterminer les paramètres nécessaires aux calculs (CRD, montant en retard, …). Eh oui je n’ai pas prêté à tous les projets 😉 Ces informations peuvent donc présenter des écarts avec les données de certaines plateformes … écarts qui, après recoupements, semblent minimes. De plus j’essaierai de rectifier ces écarts avec le temps !

Pour chaque prêt nous avons recalculé le capital restant dû à date en fonction du montant emprunté, de la durée et du taux moyen. Il correspond à la colonne CRD*. D’après nous cette donnée correspond au calcul demandé par la réglementation en vigueur.

Comme la plateforme Unilend ne semble pas calculer son taux de défaut de cette manière, nous avons entrepris d’ajouter une donnée afin de rendre possible la comparaison entre les plateformes. Pour ce faire, nous avons calculé le capital restant dû en retard à date (CRD en retard**). Ce dernier correspond uniquement au CRD des échéances non remboursées à date. Il ne prend pas en compte le CRD total en risque.

Dans la dernière colonne de chaque tableau, nous avons indiqué les raisons du défaut de paiement comme suit :

  • L = Liquidation judiciaire
  • R = Redressement judiciaire
  • S = Procédure de sauvegarde
  • ? = Cause inconnue (mauvaise foi du dirigeant, difficultés passagères, …)

Cette 1ère version ne tient pas compte des montants qui ont pu être recouvrés sur certains dossiers (SHALA, … ) du fait d’un manque d’informations. D’après ce que nous savons ces montants sont malheureusement relativement faibles.

Les défauts par plateforme

A date, on peut noter que 5 plateformes sur la quinzaine actives présentent des défauts :

  • Unilend
  • Lendopolis
  • Finsquare
  • Lendix
  • PretUp

 

Les défauts Unilend

 

Durée Montant emprunté Taux moyen Nb échéances remb. Montant remboursé CRD* CRD en retard**  Cause défaut
Digital Systems 48 42 642 8,70% 16 / 48 12 606 30 035 30 035 L
Les Primeurs de Rambouillet 36 40 000 9,40% 21 / 36 21 959 18 040 18 040 L
Digital Systems 48 80 768 9,30% 13 / 48 19 009 61 758 61 758 L
Digital Systems 48 126 590 9,50% 9 / 48 20 235 106 354 106 354 L
Bio-Froid 60 100 000 9,70% 9 / 60 12 100 87 899 87 899 L
Philtex and Recycling 48 150 000 9,60% 15 / 48 40 874 109 125 26 975 R
SHALA SARL 48 250 000 9,80% 4 / 48 17 310 232 689 85 260 ?
Vision du Ciel Industries 48 100 000 9,10% 8 / 48 14 253 85 746 85 746 L
Smok-It 36 75 000 9,60% 2 / 36 3 626 71 373 71 373 L
SEMAFER 24 150 000 9,30% 13 / 24 77 793 72 206 45 237 ?
Complément Europe 60 200 000 9,60% 19 / 60 53 330 146 669 0 S
Bijouterie Delaye-Joyerot 48 50 000 9,80% 17 / 48 15 524 34 475 1 971 ?
Spokes’n Motion Europe 36 50 000 9,20% 6 / 36 7 408 42 591 17 265 ?
ALM Solution Industrielle 60 150 000 9,70% 7 / 60 14 003 135 996 25 920 S
LDM Librairie du Marché 48 50 000 8,60% 11 /48 9 993 40 006 3 833 ?
C.G.M.O.D. 48 55 000 9,10% 11 / 48 10 903 44 096 4 194 ?
B.L.I. Alsace 36 100 000 8,10% 3 / 36 7 439 92 560 31 306 R
EURL Le Peppino 48 40 000 7,90% 13 / 48 9 621 30 378 30 378 L
LDM Librairie du Marché 60 90 000 9,70% 11 / 60 13 419 76 580 2 570 ?
Frédéric Escoffier 48 60 000 8,70% 9 / 48 9 724 50 275 3 384 ?
Karma Voyages 36 30 000 8,10% 1 / 36 738 29 261 29 261 L
Serre Conseil 60 50 000 8,80% 4 / 60 2 695 47 304 47 304 L
C.G.M.O.D. 36 48 000 9,40% 7 / 36 8 308 39 691 4 955 ?
C.G.M.O.D. 48 70 000 8,90% 4 / 48 4 932 65 067 5 080 ?
 Total 2158000     407 815 1 750 184 826 110  
 CRD 30/06/2016 14105771 12,41% 5,86 %

 

Notre calcul fait apparaître un taux de défaut en montant de 5,86 % selon la méthode Unilend, légèrement différent que le taux de 5,77 % annoncé sur son site.

D’après nous, le taux réglementaire devrait être du double, à savoir plus de 12 %.

Le taux de défaut en nombre est quant à lui égal à 24 / 261= 9,20 % (nb de projets en défaut / Nb de projets financés). On notera que la plateforme ne publie pas cette donnée clairement sur sa pages statistiques.

 

Les défauts LENDOPOLIS

 

Durée Montant emprunté Taux moyen Nb échéances remb. Montant remboursé CRD* CRD en retard**  Cause défaut
Topique 48 40 000 10,5% 11 / 48 7 748 32 251 3 007 R
Inovip 48 80 000 10,50% 5 / 48 6 860 73 139 73 139 L
Hautes Alpes Only 48 25 000 8% 6 / 48 2 706 22 293 1 865 L
Total 145 000 17 315 127 684 78 012
CRD au 30//06/2016 5578808 2,29 % 1,40 %

 

Notre calcul fait apparaître un taux de défaut en montant de 2,29 %, légèrement différent que le taux de 2,30 % annoncé sur le site de Lendopolis.

Notre calcul selon la méthode Unilend fait apparaître un taux de 1,40 %.

Le taux de défaut en nombre est quant à lui égal à 3 / 100 = 3,00 % (nb de projets en défaut / Nb de projets financés)

 

Les défauts FINSQUARE

 

Durée Montant emprunté Taux moyen Nb échéances remb. Montant remboursé CRD* CRD en retard** Cause défaut
Funelia 24 15 000 8,89 % 15 / 24 9 061 5 938 1 285 ?
Techwise 24 20 000 8,59 % 13 / 24 10 407 9 592 2 541 R
L’Ourson 24 20 000 8,55 % 12 / 24 9 574 10 425 835 ?
Pacha 24 30 000 9,16 % 3 / 24 3 457 26 542 26 542 L
Natouch 24 40 000 9,13 % 7 / 24 10 924 29 075 8 166 ?
Atout Ménage 24 15 000 8,60 % 5 / 24 2 916 12 083 12 083 L
Eurocar Négoce 24 40 000 8,76 % 8 / 24 12 565 27 434 1 622 ?
HADC 24 20 000 7,09 % 6 / 24 4 738 15 261 15 261 L
Natouch 24 80 000 8,87 % 2 / 24 6 139 73 860 15 751 ?
Total 280 000
69 785
210 214
84 091
CRD au 30//06/2016 2 970 058
7,08 % 2,83 %

 

Notre calcul fait apparaître un taux de défaut en montant de 7,08 %. Suite à la reprise de Finsquare par Lendix, la plateforme ne publie plus ses statistiques et il nous est donc impossible de vérifier nos chiffres.

Notre calcul selon la méthode Unilend fait apparaître un taux de 2,83 %.

Le taux de défaut en nombre est quant à lui égal à 9 / 106 = 8,49 % (nb de projets en défaut / Nb de projets financés)

 

Les défauts LENDIX

Lendix a subi un défaut de paiement (Dataword Qualiop) suite à une escroquerie. Cependant la plateforme a choisi de racheter la créance aux prêteurs et d’assumer le risque de non-recouvrement. Comme nous l’avions déjà précisé lors de notre analyse des pages statistiques des plateformes, cette dernière a fait le choix de publier un taux de défaut en montant nul et de ne diffuser que le taux en nombre.

Cette méthode ne semble pas choquante car  le rachat de la créance a été bénéfique pour les prêteurs mais elle ne permet pas la comparaison avec les autres plateformes qui ne portent pas le risque sur leur bilan.

Cependant, à titre d’information, notre calcul fait apparaître un taux de défaut en montant de 2,09 %. Notre calcul selon la méthode Unilend fait apparaître un taux de 0,20 %.

Le taux de défaut en nombre est quant à lui égal à 1 / 113 = 0,88 % (nb de projets en défaut / Nb de projets financés)

 

Les défauts PRETUP

De la même façon que Lendix, Pretup a pour le moment eu 1 seul défaut (AFCALL) et a choisi de ne faire figurer sur son site que le taux de défaut en nombre du fait du remboursement des prêteurs.

Cependant, à titre d’information, notre calcul fait apparaître un taux de défaut en montant de 0,62 %. Notre calcul selon la méthode Unilend fait apparaître un taux identique.

Le taux de défaut en nombre est quant à lui égal à 1 / 54 = 1,85 % (nb de projets en défaut / Nb de projets financés).

 

Conclusion

Même si le taux de défaut en montant est exigé par la loi, le taux de défauts en nombre semble être le plus pertinent pour les prêteurs. En effet le 1er est pondéré par les montants. Si un prêt important fait défaut, le taux sera fortement dégradé … alors qu’un petit prêt aura moins d’impact sur le taux global.

Pourtant les prêteurs particuliers ne pondèrent pas leurs prêts ; on constate qu’ils misent plus ou moins le même montant quel que soit le montant global du prêt. Dans ce cas la pondération par le montant n’a pas lieu d’être. Reste uniquement une pondération liée au taux et à la durée. C’est pourquoi le taux de défaillance en nombre est un indicateur clé.

A ce jour, on dénombre 38 défaillances d’entreprise en matière de crowdlending dont :

  • 15 liquidations judiciaires
  • 4 redressements judiciaires
  • 2 procédures de sauvegardes
  • 17 défauts sans procédure

Au 30 juin 2016, 813 projets ont été financés (d’après baromètre) soit un taux global de défauts en nombre de 38 / 813 = 4,67 %

Unilend représente 63 % des défauts pour 32 % des projets financés mais il faut avoir conscience que c’est la plateforme ayant la plus grande antériorité. Le manque de recul sur le marché ne permet pas de déterminer si ce taux de défaut est lié à un manque de sélection des projets et / ou si les autres plateformes auront des taux identiques.

Les calculs ci-dessus permettent de montrer que la plateforme Unilend, par son mode de calcul, embellit ses statistiques. A mon sens, elle ne respecte pas la réglementation en vigueur.

Par ailleurs Finsquare ne publie pas de statistiques depuis la reprise par Lendix. Pourtant on assiste à une forte dégradation du taux de défaut (8,49 %) ces dernières semaines.

Enfin, on ne pouvait pas finir cet article sans réaliser un classement des plateformes selon leur taux de défaut en nombre :

  1. Unilend : 9,20 %
  2. Finsquare : 8,40 %
  3. Lendopolis : 3,00 %
  4. PretUp : 1,85 %
  5. Lendix : 0,88 %

 

Et vous, combien de défauts avez vous ? Dites le nous en commentaires

s'inscrire à l'agrégateur

Une réponse à “Liste des défauts / incidents de paiement à fin juin 2016”

  1. le ptit vannetais

    Bonjour!
    A noter que sur la page statistiques, il est fait état de 28 dossiers en défaut en 30 juin.
    Mais il me semble que le chiffre de « 261 » indique le nombre de dossiers à date, donc au 19 juillet.
    Au 30 juin, seuls 255 dossiers étaient financés.
    Ce qui donne là, un taux de défaut de près de 11% en nombre de dossiers.

    Répondre
  2. Mathieu

    @le_petit-vannetais

    Merci pour ces précisions !

    Je n’ai pas pris en compte les retards d’une échéance car la régularisation peut intervenir rapidement … ou pas 🙁

    Par contre tu as raison sur le 261 qui est à date et non au 30/06.

    Répondre
  3. Jacquouille

    Problèmes de mise en page.
    La colonne de droite n’apparait quasiment pas.
    Les commentaires sont tronqués sur la gauche.

    Répondre
  4. Jacquouille

    @Mathieu
    J’ai essayé avec Firefox et IE. C’est pareil.

    Répondre
  5. oasis4ever

    Unilend est à nouveau premier d’un classement 🙂

    Répondre
  6. Pascal

    Bravo pour cette étude
    Les chiffres ne n’étonne pas, malheureusement
    Effectivement le taux de défaillance en nombre est, pour moi, le chiffre le plus intéressant mais il ne faut pas passer sous silence celui en CRD et tes tableaux, même s’il y a un problème de mise en page sont très intéressants
    Il y a également un décalage dans les commentaire, par exemple tu commences à la lettre a et ton texte par la moitié du e et rci

    Répondre
  7. Boisseau - OPADEO

    Cette analyse à un instant T est très intéressante effectivement. Si vous pouviez faire ce calcul en dynamique (tous les 3 ou 6 mois), ce serait encore plus instructif car l’activité est finalement récente et mécaniquement que le nombre de dossiers augmente, les chiffres vont beaucoup évoluer.

    Ne serait-il pas également intéressant de faire un parallèle avec le taux de défaut des autres prêteurs: les banques par exemple?

    L’article pose aussi la question de la transparence des plateformes sur leurs chiffres. Espérons qu’à la lueur de cette analyse, les financeurs exigent systématiquement ces données et sélectionnent d’eux-mêmes les plateformes les plus vertueuses…pour la bonne santé de ce secteur si porteur de promesses pour l’économie française.

    VB

    Répondre
  8. SmartWatch

    Félicitations pour ce travail précis et méticuleux ! Tu as été plus loin que les journalistes qui se contentent de pendre les données publiées par les sites sans même faire des vérifications.
    Cela permet aussi de se rendre compte de ceux (comme Unilend) qui font de la communication « bidonnée » au lieu d’être transparents et qui sont l’anti-thèse de ce que devrait être le crowdlending.
    Bravo pour ton travail qui compense l’absence de contrôle de l’AMF et de l’ACPR et qui devrait être reconnu d’intérêt public 🙂 Je suis pour que l’on vote pour te faire rentrer dans une insitution publique pour les sensibiliser à la transparence !

    Répondre
  9. SmartWatch

    PS : aucune donnée pour Credit.fr, ils sont toujours à 0%, ça vaudrait le coup de parler aussi de ceux qui (ont l’air) de bien se comporter 😉

    Répondre
  10. philgood20

    J’ai du mal à comprendre pourquoi tu affirme avec autant d’assurance « le taux de défauts en nombre semble être le plus pertinent pour les prêteurs.  »
    De mon point de vue, de prêteur, c’est bien le taux de défaut en valeur qui est important, car je gère avant tout un capital. Si un emprunteur me laisse une ardoise de 90 % du prêt accordé la perte financière est identique à 9 emprunteurs qui ne me payeraient pas 10 % de leur emprunt, en prenant pour hypothèse que j’ai prêté la même somme à chacun. Le taux de défaut en valeur serait le même dans les deux scénarii alors que le le taux en nombre serait franchement supérieur dans le second cas. Pourtant le résultat financier est le même.

    Répondre
    • Mathieu

      @philgood20

      Il est évident que tu regardes les montants car c’est ton capital investi. Cependant si tu places toujours le même montant, ton risque n’est pas pondéré par le montant. Il est pondéré par la durée et le taux. En effet, plus un dossier rembourse longtemps et mieux c’est. De même des taux plus élevés permettent de compenser plus de perte.
      Mais au niveau de la plateforme, si un dossier d’1 million fait défaut, c’est bien différent que si c’est un dossier de 50 000 €. Par contre ça n’aura pas forcément d’impact sur le prêteur, qui lui, a prêté 20 € à chaque projet.
      J’espère avoir été plus clair 😉

      Répondre
  11. Sylvain

    Les deux sites avec enchères remportent la palme des défauts de paiement.
    Si en plus on ajoute la non corrélation des taux avec le risque lié au système d’enchères comme on l’a souvent vu, le résultat global est en fait pire pour ces sites.

    Répondre
  12. Cocolito

    Je constate qu’UNILEND est très exposé aux risques par rapport aux autres plateforme. Ne serait-il pas judicieux de proposer une assurance sur les contrats de prêts ?

    Répondre
  13. Berty

    Merci pour ce travail des plus utiles.
    Unilend tient à garder la tête du classement et, après avoir annoncé le 3/08 que RL and Partners était placée sous procédure de sauvegarde (aprés seulement 2 mensualités honorées), c’est au tour de Europe Métal Concept qui semble cependant n’être qu’un incident de parcours qui devrait être réglé à la fin du mois.

    Répondre
  14. alexandre

    Concernant Pretup, il existe un autre projet avec un défaut de paiement, « ELOY / Développement commercial sur la saison été ». La société n’a pas effectué de remboursement pour aout 2016 (et septembre 2016).

    Répondre
  15. nono

    Oui les indicateurs à fin septembre vont être encore plus intéressant. Car nous avons un peu plus de recul et l été est passé (peut dire activité pendant les vacances, donc c’est dur de payer les salariés et les echeances de prêt pour les entreprises )

    Répondre

Répondre à oasis4ever

Cliquez ici pour annuler la réponse.