Comment acquérir et vendre des NFTs ? Tous les conseils

Ajouter un commentaire

Le phénomène des cryptomonnaies continue de s’intensifier et de faire l’actualité depuis de longs mois maintenant. Parmi les éléments souvent mentionnés dans l’univers de la crypto, le thème des NFTs revient très régulièrement.

Un NFT est un Jeton (Token en anglais) non fongible qui a pour objectif d’authentifier un bien numérique et de le rendre non interchangeable. C’est une sorte de passeport d’authentification des éléments dématérialisés. Au même titre qu’il n’existe qu’une Joconde, au Louvre, et que le reste des Mona Lisa sont des reproductions, seul l’élément certifié par un NFT est considéré comme authentique et original. En ce sens, il est utilisé pour l’art numérique, car il permet d’authentifier les œuvres.

Un NFT concrètement qu’est-ce que c’est ?

Les jetons arrivent à sécuriser et authentifier les fichiers grâce au système de la blockchain, la technologie derrière le développement des cryptos. C’est ce qui explique pourquoi la plupart des transactions concernant les NFTs se font via les cryptomonnaies. Les NFTs transitent sur le système blockchain afin de sécuriser l’échange sans l’intervention d’un tiers.

Avec le développement des métavers, qui va permettre l’apparition de mondes numériques, les NFTs pourraient rapidement devenir plus qu’un simple élément numérique. Il pourrait servir de certificat de propriété et de papier d’identité dans des mondes virtuels, dans lesquels il est difficile de sécuriser les échanges.

En ce sens, les NFTs sont considérés comme un marché d’avenir, où des centaines de milliers de personnes investissent aujourd’hui. N’importe qui peut aujourd’hui acheter et créer un NFT. Nous allons voir ensemble comment acquérir un NFT, sur quelles plateformes les échanger et comment créer soi-même ses propres jetons non fongibles.

Certains artistes ont fait fortune grâce au phénomène des NFTs. Certaines de leur création ont été vendues pour plusieurs millions d’euros. On peut notamment citer la collection de NFTs Cryptopunks ou les œuvres de l’artiste Beeple qui avait fait sensation en décembre 2021. Il a vendu son NFT Everyday : The First Five Thousand Days pour près de 70 millions de dollars.

De quoi ai-je besoin pour acquérir des NFTs ?

Vous l’aurez compris, pour acquérir des NFTs, vous allez devoir vous munir de cryptomonnaies. Pour ce faire, rendez-vous sur les sites de trading qui proposent d’acheter ces monnaies virtuelles. Vous devez identifier une plateforme fiable, nous vous conseillons de vous tourner vers les plateformes Binance, Crypto.com et eToro, qui ont prouvé leur efficacité.

Munissez-vous de plusieurs cryptomonnaies, particulièrement de l’ETH, le jeton de la plateforme Ethereum. Toutes les cryptomonnaies ne sont pas acceptées en fonction des NFTs souhaités et des plateformes utilisées. Puisque la plupart des NFTs fonctionnent sur la blockchain Ethereum, vous munir des jetons ETH vous autorise à acheter un maximum d’œuvres, sans être bloqué par les moyens de paiement.

Une fois vos cryptos achetées, elles sont stockées dans votre portefeuille crypto que vous créerez sur la plateforme. À noter qu’Ethereum a développé son propre wallet, dénommé MetaMask. Cette extension permet d’accéder à votre portefeuille ETH à tout moment sur les différentes plateformes. Vous voilà avec un portefeuille de cryptomonnaies prêt à être utilisé sur les plateformes d’échanges de NFT.

Les plateformes pour acheter, vendre et créer des NFTs

Nous allons voir dès à présent quelles sont les principales plateformes d’échange. Quand on regarde en détail les différents services proposés, on s’aperçoit qu’il existe des plateformes pour plusieurs types de collectionneurs. Si vous êtes un amateur de sport, vos gouts différeront de ceux d’un amateur d’art classique. Dans l’univers crypto, tout est pensé pour que vous trouviez une plateforme qui vous ressemble.

OpenSea, La première plateforme NFT du monde.

OpenSea est considéré comme la première plateforme de NFT au monde, aussi bien pour son apparition précoce que pour la quantité colossale d’œuvres numériques présentes sur son catalogue. En tout, c’est près de 34 Millions d’œuvres numériques qui sont référencées sur OpenSea. Certaines à des prix tout à fait accessibles, d’autres à des prix qui dépassent parfois l’entendement !

La variété des œuvres est l’une des caractéristiques d’OpenSea. On retrouve notamment des œuvres d’arts, des pièces à collectionner, des éléments de jeu en ligne, des places attitrées dans les mondes virtuels des métavers. Ces dernières s’achètent aussi bien à des tarifs fixes en quelques secondes, que par le biais d’enchères qui peuvent s’allonger dans le temps.

OpenSea fonctionne avec trois blockchains :

  • Ethereum
  • Polygon
  • Klaytn

Les œuvres d’OpenSea sont donc disponibles à l’achat via les monnaies issues de ces trois blockchains. Les portefeuilles compatibles les plus utilisés sont le MetaMask et Fortmatic Wallet. Lorsque vous vous inscrivez pour la première fois sur OpenSea, vous serez tenu de payer des frais d’inscription pour activer votre compte et commencer les transactions. Ces frais d’inscriptions représentent une partie des frais de gaz consommé pour utiliser la blockchain dans le cadre de l’échange, que vous réglez à l’avance à la plateforme OpenSea.  

Pour les plus curieux et artistes d’entre vous, il est tout à fait possible de créer vos propres NFT à partir de vos fichiers numériques sur l’application, sans payer de frais de gaz à la création. Vous serez tenu de régler les frais de gaz au moment de la vente de votre NFT, lorsque cette dernière rentre dans la blockchain. Vous êtes aussi tenu de payer à OpenSea 2,5 % du prix des NFTs que vous vendez à titre de commission. Lorsqu’un NFT est vendu à un prix fixe, c’est l’acheteur qui est tenu de régler cette commission. En revanche, si l’achat est issu d’une vente aux enchères, c’est le vendeur qui est tenu de payer.

Les plateformes pour les artistes telles que SuperRare

La plateforme dont nous allons parler est spécialisée dans la vente d’art numérique. SuperRare est le marché du NFT en matière d’art. C’est ici que les premiers artistes et les collectionneurs ont commencé à acheter et vendre des œuvres 2.0. Les artistes présents sur la plateforme sont tous soumis à une évaluation avant de pouvoir proposer leurs services. Ce positionnement offre une forme de prestige aux œuvres issues de SuperRare.

Pour ce qui est du portefeuille, le MetaMask d’Ethereum est obligatoire, puisque c’est sur cette blockchain que transitent les œuvres issus du site. Il n’y a pas de frais d’inscription. L’acheteur est tenu de payer les frais de gaz (3% du prix d’achat) au moment de l’achat des NFTs. Côté vendeur, SuperRare demande une commission à hauteur de 15%. C’est un chiffre très élevé, mais qui s’explique par le système de redevance instauré. 10 % de chaque revente d’une œuvre revient à l’artiste, même après avoir été échangé une multitude de fois.

Il existe d’autres plateformes spécialisées dans l’art numérique, tel que Nifty Gateway, sur laquelle l’artiste Beeple a vendu des œuvres plusieurs millions de dollars. On peut aussi citer Rarible qui propose un système de redevance qui récompense les artistes et les créateurs.

Les plateformes pour les fans de sport

Si vous n’êtes pas très sensible à l’art, mais que le domaine des NFTs vous intrigue, vous pouvez vous diriger vers des plateformes plus originales. On retrouve, par exemple, deux gros espaces spécialement conçus pour les amateurs de sport.

On retrouve NBA Top shot, qui propose de générer des NFTs à partir des actions que vous capturez lors d’un match de NBA. Sur un geste technique, un tir de loin. Si vous êtes le premier à frapper cet extrait, vous devenez l’heureux propriétaire de cet NFT, que vous pouvez désormais revendre sur NBA Top Shot. À noter qu’une commission de 5 % est demandée sur la vente de chaque extrait et qu’il est possible de payer en ETH, mais également à l’aide d’une carte de crédit traditionnelle. 

L’autre application axé sport très en vue en ce moment s’appelle Sorare. C’est une forme de jeu de Fantasy Football où vous devez diriger votre équipe virtuelle et obtenir les meilleurs résultats en fonction des performances réelles des joueurs. Chaque carte présente dans le jeu est en réalité une NFT et s’échange par le biais de la crypto ETH. Lorsque vous performez, vous gagnez des récompenses hebdomadaires qui ont une valeur en ETH. Certaines cartes du jeu ont déjà été vendues pour près de 50 000 euros

Laisser une réponse