Accueil Forums Crowdlending Enerfip Enerfip : Quels sont vos avis sur cette plateforme dédiée aux ENR

Mots-clés : 

Ce sujet a 95 réponses, 21 participants et a été mis à jour par  Léo d’Enerfip, il y a 6 mois et 1 semaine.

30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 96)
  • Auteur
    Messages
  • #11586

    Mathieu
    Admin bbPress

    Bonjour à tous,

    Je viens de présenter la plateforme Enerfip sur le blog. Je sais que certains d’entre vous sont déjà investisseurs sur cette plateforme. Que pouvez vous nous en dire ?

    Pensez vous que c’est une bonne plateforme ? Quelles sont les différences avec Lendosphère ? …

    Merci à tous.

     

    #11593

    YB
    Participant

    Bonjour,
    Donner son avis sur Enerfip me parait prématuré dans la mesure où cette plateforme relativement jeune (le premier projet remonte à 2015 je crois) a choisi de développer le financement de la majorité de ses projets sous forme obligataire.
    Proposant régulièrement de participer à des opérations de financement d’énergies dites renouvelables, Enerfip se positionne comme un concurrent de Lendosphere mais les deux plateformes se différencient par le mode de remboursement choisi. Les prêteurs de Lendosphere voient une partie de leurs investissements (capital + intérêts) régulièrement reversée selon un échéancier à durée limitée (mensuel, trimestriel ou semestriel) et aucun défaut n’a été constaté jusqu’à présent.
    En revanche, seuls les intérêts de la majorité des projets proposés par Enerfip ont commencé à être remboursés et le capital ne sera reversé qu’à échéance des obligations (au minimum 2 ans). Pour cette raison, je pense qu’il faudra attendre au minimum deux ans avant de commencer à se faire une idée plus précise de la pertinence et de la fiabilité des choix d’Enerfip mais je suis assez confiant.

    #11598

    Léo d’Enerfip
    Participant

    Bonjour Mathieu, bonjour YB,

    Merci pour le lancement de ce fil, et votre commentaire.

    En général, seuls les projets sur des maturités très courtes (2 ou 3 ans) sont amortissables en fin de projet (on dit aussi « in fine »). 6 projets ont déjà reversé pour plus de 80.000€ (2/3 en capital, 1/3 en intérêts) aux investisseurs. Les échéances (capital+intérêts) sont le plus souvent annuelles ou semestrielles.

    Notre plateforme n’a pas constaté de défaut.

    Bien cordialement,

    – Léo, président d’Enerfip

    #11601

    Mathieu
    Admin bbPress

    @leo

    Bienvenue à Enerfip sur le forum. N’hésitez pas à ouvrir des sujets si besoin. Je peux aussi vous ouvrir un forum dédié si vous souhaitez échanger régulièrement avec la communauté.

    Je me suis permis de modifier l’affichage de votre pseudo pour faire apparaître clairement que vous faites partie d’Enerfip. Comme celà vous n’aurez pas besoin de signer vos messages 😉

    A bientôt

    #11604

    Léo d’Enerfip
    Participant

    Merci pour ça @mathieu! 🙂

    #11726

    PretPartez
    Participant

    Mon ancienneté chez Enerfip est de 4 mois. Mon avis est mitigé, je vais vous expliquer pourquoi.
    Ma toute première impression était excellente: la présentation de chaque projet est correcte, les conditions (intérêts, durée, …) sont affichées ainsi que les différents seuils (réservation aux riverains, mini de collecte, objectif et plafond). Un premier prêt m’a confirmé ces derniers points, ce qui est très appréciable. Très bon point par rapport à Lendosphere où les seuils ne sont pas affichés.
    Ma seconde impression est un manque de sérieux dans la présentation des projets à la page « Tous les projets ». Il est difficile d’avoir une bonne gestion de ses virements sur le livret :
    – quand un projet affiché « Ouverture prochainement » n’est pas en collecte plus d’un mois voire deux après (je ne me rappelle pas depuis quand cette mention a été affichée tellement qu’il y a longtemps sur le seul projet qui a cette mention actuellement). Cette mention signifie pour moi: préparez vos euros la collecte ouvrira d’ici quelques jours.
    – quand des projets affichés « A venir » disparaissent du site. Les projets n’étaient-ils pas viables? Si c’est le cas, alors, pourquoi les afficher?
    – quand des projets affichés « A venir »sont toujours « A venir » quatre mois après la première apparition. Cette mention signifie pour moi: dans 3-4 semaines la collecte sera ouverte. Est-ce pour donner l’impression qu’il y a beaucoup de projets? Je préfère un site qui n’affiche que les projets viables même s’ils sont peu nombreux, c’est plus honnête.
    Pour la petite histoire j’ai fait un virement mi-janvier somme à laquelle je n’ai pas touchée en 3 mois: elle aurait été mieux placée même sur le livret A à 0.75%.
    – quand l’affichage des projets n’est pas logique. Pourquoi un projet affiché « Succès Collecte terminée » se trouve  au milieu des projets « A venir »?
    Il y a donc des améliorations de présentation et de validité des projets à faire sur la page « Tous les projets ».

    Voilà mon avis sur cette plateforme. J’y garde toute ma confiance malgré mes reproches. J’attends les explications d’Enerfip quant aux dysfonctionnements du site.

    #11735

    Patrick_67
    Participant

    J’ai actuellement investi sur 6 projets proposés par Enerfip.
    Je m’inscris en opposition aux commentaires plutôt négatifs avancés dans ce fil de discussion.
    J’apprécie beaucoup le principe des prêts in fine pour lesquels le capital investi est réellement rémunéré au taux annoncé.
    Ce qui n’est pas le cas des prêts amortissables.
    Je reconnais avoir un certain plaisir à investir sur des projets d’Enr par le sentiment qu’il donne de participer à la transition énergétique et d’œuvrer modestement à l’amélioration de notre environnement.
    Ceci dit, investir sur Lendosphère procure le même sentiment!!
    Il y a quand même un petit plus avec Enerfip puisque l’investisseur a l’occasion de participer à la reforestation d’une région en partenariat avec MyTree.
    J’ai également reçu pour la nouvelle année une carte accompagnée d’un marque page imprégné de graines que je vais planter bientôt.
    C’est anecdotique, mais l’intention m’a fait plaisir!
    Je ne vois aucun dysfonctionnement sur le site, mais je trouve aussi que l’interface personnelle est trop sommaire.
    Elle mériterait d’être réorganisée et améliorée pour une meilleure lisibilité. Un échéancier en ligne serait grandement apprécié.

    #11775

    Léo d’Enerfip
    Participant

    Merci Patrick_67 pour votre commentaire qui nous touche. Nous essayons en effet tous les jours de faire de la realtion-client notre atout-maître.

    Nous avons prévu de mettre en ligne au cours de l’été un tout nouvel espace personnel, qui comprendra notamment un échéancier. Je vous invite d’ailleurs, si vous le souhaitez, à nous faire part de vos suggestions à info@enerfip.fr
    Bien à vous,
    – Léo

    #11777

    Léo d’Enerfip
    Participant

    Merci pour votre confiance PretPartez. Je constate qu’il nous faut faire des clarifications sur les codes des « projets à soutenir », « collectes à venir » et les collectes « ouverture prochainement ». Nous allons nous y atteler dès aujourd’hui sur le site.
    Dans tous les cas, un projet n’est pas proposé à la collecte tant qu’un screening financier, juridique et technique n’a pas été opéré par notre équipe. Ne doutez pas de la qualité des projets.

    + Les projets à soutenir n’ont pas forcément vocation à devenir des collecets à proprement parlé. Ces projets s’adressent en premier lieu aux riverains des projets qui souhaitent marquer leur soutien au projet de leur territoire. Nous répondons ici à une demande des porteurs de projet. C’est pourquoi, ces projets peuvent rester en ligne de nombreux mois, par exemple le temps de l’instruction administrative d’un dossier éolien (pour obtenir le permis de construire). Selon l’issue de cette instruction, le porteur de projet peut décider de lancer une collecte ou non.

    + les collectes à venir sont des projets qui vont proposer une collecte. Nous fédérons une communauté de soutien en attendant par exemple que la documentation juridique soit prête. Nous n’avons sur certains projets pas d’horizon déterminé pour la finalisation de cette documentation et préférons ne pas indiquer de date. Les projets ont vocation à rester en ligne sous « projets à venir » entre 1 et 6 mois.

    + une mention « ouverture prochainement » indique que la collecte va s’ouvrir sous quelques jours, au pire quelques semaines.

    Je pense que vous évoquez le projet Cristal. Nous avons indiqué Cristal en ouverture prochainement depuis de nombreuses semaines. Le projet a en effet été retardé au dernier moment. Toutefois, j’ai le plaisir de vous annoncer que sa mise en ligne aura lieu demain.

    Je vous remercie pour votre avis qui va nous faire progresser.
    En espérant avoir répondu à vos remarques et vous retrouver bientôt sur notre plateforme,
    – Léo

    #11797

    PretPartez
    Participant

    @ Léo d’Enerfip
    Je reviens sur le sujet projets « A venir ». Vous reconnaissez qu’il est nécessaire de faire une clarification des codes utilisés. S’il y a besoin d’explication c’est que les termes utilisés ne sont pas des plus explicites. Peut-être il serait plus approprié d’utiliser, par exemple, l’expression « A l’étude ». « A l’étude » signifie que le projet peut paraître un jour. Ainsi « A venir » serait pour les projets à paraître dans les semaines à venir et « A l’étude » serait pour les projets à soutenir, à instruire et qui passeraient deux trois mois après en projet « A venir ». Voir un projet disparaître de l’affichage je le comprends tout à fait, en voir plusieurs se volatiliser c’est incompréhensible. « A l’étude » serait une rubrique supplémentaire. Cet aspect de traiter les projets est très bien fait par Wissed pour les projets startup.
    C’est ma vision des choses. Si je suis le seul à avoir cet avis c’est que j’ai tord.

    Un aspect d’Enerfip que l’on ne voit pas assez sur de nombreux projets éoliens c’est la concertation avec les riverains. Si cela était plus généralisé au delà des locaux l’éolien serait mieux accepté.

    #11798

    Léo d’Enerfip
    Participant

    Merci pour ces suggestions PretPartez.  Nous allons faire évoluer la terminologie qui prête manifestement à confusion.

    Je peux vous demander ce que vous entendez par « au delà des locaux »?

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 ans et 6 mois par  Léo d'Enerfip.
    #11803

    PretPartez
    Participant

    Les anti-éoliens viennent d’où? Les retombées financières sont pour qui? Je pensai à ceux qui disent subir les inconvénients sans en avoir les avantages.

    #11815

    Léo d’Enerfip
    Participant

    Le participatif peut effectivement être dans certains cas un moyen de contrebalancer les oppositions. Nous allons d’ailleurs sur le terrain presque toutes les semaines maintenant, tenir des permanences d’informations, afin de faire de la pédagogie sur les projets aux côtés des porteurs de projet. En général nous faisons 2 permanences par projet.
    C’est une des vocations d’Enerfip que de faire en sorte que de plus en plus de gens comprennent l’état de l’art des énergies renouvelables et leur bénéfice, et adhèrent à la transition énergétique. Les actions de terrain, et les rencontres physiques permettent de convaincre le plus efficacement.

    #11874

    joemm
    Participant

    Bonjour,

    Je prends le fil un peu tard, mais je confirme que moi aussi je trouve bizarre les projets en cours au milieu des projets « à venir » ou réussis. Ça fait un peu désorganisé.

    Mais d’autre part, je suis sur de nombreuses plateformes afin d’avoir le plus grand choix pour diversifier mes prêts, et je ne vais que très rarement sur les sites des plateformes par hasard. Je ne consulte que l’agrégateur de ce site et je vais ensuite sur les plateformes pour avoir les détails et prêter ou non. Donc ma question est la suivante, est-ce que vous pensez intégrer vos projets à l’agrégateur du site ?

    #11930

    iSelesele
    Participant

    Bonjour,

    J’ai commencé à utiliser Enerfip récemment. J’apprécie beaucoup la diversité des projets, plus grande que chez Lendosphere, et j’espère y voir à l’avenir encore davantage d’alternatives aux centrales éoliennes et solaires, qui sont à mon humble avis de fausses solutions aux problèmes environnementaux. Les mini « centrales » solaires sur toitures en revanche me semblent une très bonne idée, proposée dans plusieurs projets sur Enerfip. Le développement de projets intelligents, souvent à plus petite échelle, est nécessaire pour une vraie transition énergétique.

    J’apprécie également la description soignée, détaillée et pédagogique des projets, on n’est pas dans le flou comme sur certaines plateformes.

    Par contre, les informations financières sur les emprunteurs sont beaucoup trop succintes. Autant les chiffres liés au projet en question sont abondants, autant sur l’entreprise en soi on ne nous donne guère que le chiffre d’affaire…

    J’aime bien la présentation, c’est clair et complet (sauf en ce qui concerne la solidité financière de l’entreprise). Les différentes possibilités de filtre en fonction des caractéristiques du projet sont appréciables. Je suis d’accord avec @pretpartez pour utiliser un code « A l’étude » ou « A soutenir » au lieu de « A venir » pour le filtre des projets qui ne constituent pas (encore) des prêts.

    Les photos sont importantes pour la lisibilité, et le choix est souvent parlant et représentatif du type de projet, même si c’est encore parfois un peu ambigu (on ne voit pas toujours tout de suite si les panneaux sont au sol ou sur bâtiment par exemple).

    Petite suggestion dans la section « mes investissments » du compte personnel, ce serait bien de mettre un lien vers la présentation du projet sur le site (outre les nombreux documents téléchargeables qui sont très biens).

    Enfin, comme @joemm je suis impatiente de voir Enerfip rejoindre l’agrégateur !

    #12260

    Léo d’Enerfip
    Participant

    Bonjour @iselesele,

    Merci pour votre message encourageant.
    Par soucis de concision, nous affichons en effet peu d’informations financières sur l’infographie. Par contre, nous faisons un résumé des informations financières dans l’onglet « Données Financières », qui permettent déjà de se faire une bonne idée de la structuration du projet. Nous répondons aux questions dans les commentaires de la page projet, ainsi qu’au téléphone.
    Enfin, pour aller plus loin, vous pouvez retrouver tout le détail des informations financières et administratives (actionnariat notamment) dans le Document d’Informations Règlementaires, disponible au téléchargement sur les pages projet (bouton gris au-dessus de la calculette). Vous pourrez notamment y trouver les bilans Actif/Passif, Compte de résultat, Rapport du CAC le cas échéant, échéancier d’endettement.

    Par ailleurs, oui, nous comptons rejoindre l’agrégateur @joemm

    Bien à vous,
    – Léo

    #12313

    bugger
    Participant

    C’est une bonne nouvelle qu’enerfip cherche à rejoindre l’agrégteur.

    J’ai investi sur Enerfip depuis le projet Montane Sud, par la companie du vent, soit 6 mois de recul seulement.

    Les typologie de projets sont effectivement plus diversifiés que ceux que l’on trouve sur Lendosphere, avec des emprunteurs de surface financière plus variable. Certains projets sont assez proche des financement participatifs qui servent à améliorer l’aceptabilité des parcs éoliens (ce qui sera bientot imposé par la loi pour bénéficier de meilleurs tarifs de rachat). D’autres semblent plus participer au besoin de liquidité de structures en développement, et sont donc sans doute plus risqués.

    La pédagogie sur les projets est vraiment bonne (c’est aussi ce que vend cette plateforme aux emprunteurs), mais celà manque d’un véritable outil de comparaison objectif entre les projets :

    d’abord sur un plan comptable : les bilans des sociétés emprunteuses sont noyés dans la documentation sous la forme d’un audit comptable peu digeste. Avoir un résumé au niveau de la fiche projet comme sur les autres plateformes ne ferait pas de mal pour pouvoir comparer les projets.

    ensuite sur le plan environnemental (puisque c’est la thématique de cette plateforme). Un vrai bilan carbone par projet, sur la partie financée en crowdfunding serait le bienvenu (dire qu’un parc éolien économise X tonne de carbone ne permet pas de voir quelle est la contribution des obligations émises : en il serait bien de pouvoir avoir un indicateur qui donne d’un coup d’oeil si un euro investit en obligation dans le projet A a plus d’impact qu’un euro investit dans le projet B).

    Et alors si enerfip, lumo & lendosphere pouvaient partager la même méthodologie, ce serait un bon signe pour la profession (mais là je rêve sans doute).

     

    #12534

    bugger
    Participant

    Une collecte de 150 Keuros vient de se terminer sur le parc éolien La chapelle au Mans, porté par VSB.

    138 préteurs. 6% sur 36 mois remboursement in-fine.

    Tout est parti en moins d’une journée, dés que la collecte a été ouverte aux non riverains.

    #12576

    Patrick_67
    Participant

    Les sites dédiés aux EnR, ici Enerfip mais Lendosphère fait la même chose, proposent des projets par étapes en réservant des fenêtres de souscription à des populations ciblées : populations locales, puis au département, et même jusqu’à la région.
    Ce processus d’investissements dans les projets semble, hélas, se généraliser.
    Je dois dire que c’est frustrant de devoir attendre pour éventuellement ne pas pouvoir investir sur le projet… J’ai le sentiment de la résignation décevante de celui qui attend avec l’espoir de glaner quelques miettes laissées dédaigneusement par les convives du banquet!!
    On a vu au dernier projet arrivé à terme sur Enerfip la faiblesse d’une telle démarche : 1 seul investisseur pendant toute la période réservée… Et tout le capital (150 k€) a ensuite été souscrit en moins de 24h.
    C’est le projet dont parle Bugger dans son post ci-dessus.
    J’y ai participé, mais il n’y avait qu’une seule période réservée aux investisseurs locaux et je comprends une telle démarche s’agissant d’associer les riverains au projet d’éoliennes.

    Par contre, je ne la comprends pas lorsque la période réservée dure 1 mois (et même 5 semaines pour le projet en cours de Sainte-Lizaigne) et est décomposée en plusieurs phases.
    Chaque phase voit son étendue géographique augmenter, dont la dernière ouvrant souscription à l’ensemble de la région Nord, devenue les Hauts de France.
    Pour être polémique : pourquoi pas une 4ème période réservée à la moitié de la France, avant ouverture totale?
    Hormis la proximité géographique du projet et la préférence que l’on peut donner aux populations concernées, un investisseur, où qu’il habite, devrait avoir la même liberté d’action.

    J’avais une préférence pour la méthode précédente qui proposait un meilleur rendement aux riverains, mais ne laissait pas les investisseurs dans l’attente d’une hypothétique ouverture au

    Cette méthodologie, si elle devient norme est un très mauvais point pour le financement participatif dans les EnR puisque « participatif » ne devient plus vraiment la règle.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 ans et 4 mois par  Patrick_67.
    #12610

    Crowdix
    Participant

    Les entreprises qui font appel au crowdfunding pour la construction d’un parc éolien ou d’une centrale photovoltaïque n’ont nullement besoin du crowdfunding pour financer leur projet à la différence des projets sur les autres plateformes qui, pour la plupart, ont d’abord été refusés par les banques. Par exemple, EDF EN a sorti 2 ou 3 projets sur Lendosphère. EDF EN finance ses projets ENR directement sur les marchés par le biais des green bonds émis par la maison-mère EDF; sur la première tranche émise en 2015, le coupon avait un taux d’intérêt de 3,65 % vs 4,5 à 7 pour un projet en crowdfunding.

    Les prêts participatifs ont pour but de faciliter la concertation avec les riverains qui est bien souvent un très grand problème en particulier dans le cas de l’éolien. Par participatif est entendu le financement par des prêteurs au plus près du projet.

    Bien que je sois déçu qu’il soit de plus en plus difficile de trouver des projets ouverts à tous car il m’est difficile de prêter, je comprends parfaitement cette démarche. Mon avis personnel est qu’il sera de plus en plus difficile de trouver des projets ouverts à tous dès le premier jour..

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 ans et 4 mois par  Crowdix.
    #12661

    bugger
    Participant

    Effectivement, la volonté d’Enerfip et Lendosphere d’orienter les projets vers les emprunteurs riverains mène à plusieurs type de dispositifs :

    pret à taux differenciés suivant l’origine géographique des préteurs (lendosphere précédemment)

    ouvertures différées suivant les zones géographiques (enerfip)

    projet réservés aux riverains (la derniere tendance sur lendosphere)

    C’est un véritables enjeu pour ces plateformes de démontrer qu’elle peuvent mobiliser les riverains, car le volet financement participatif permet aux porteurs de projets, si j’ai bien compris, d’obtenir des tarifs d’achat d’électricité bonifiés.

    Même si la stratégie de ces deux plateformes est compréhensible, c’est extrêmement frustrant pour les préteurs de ne pas pouvoir accéder à ces projets.  Actuellement je suis obligé de retirer des billes de chez lendosphere, car il n’y a pas assez d’opportunités ouvertes pour compenser les remboursements  mensuels. La rapidité avec lequel le parc de la chapelle au mans s’est distribué dés qu’il a été ouvert aux non riverains montre bien que je ne suis pas le seul.

    D’après les commentaires sur leur site Enerfip reflechirait à un nouveau système pour éviter ce phénomène.

     

     

     

     

     

    #12665

    joemm
    Participant

    Je pense que le but de ces projets est clairement d’être épuisés au niveau local. Les porteurs de projets peuvent ensuite montrer que la population locale est en accord avec leur projet et le soutien fermement. Si le financement est au contraire non atteint en local c’est un argument de plus pour les « anti »… Donc pour les projets « locaux » ENR, si on est pas dans la zone, ce ne sera pas pour nous !

     

    #12675

    Patrick_67
    Participant

    Bugger fait le même constat que moi : Frustrant pour les préteurs, et le risque pour les plateformes que les projets n’aboutissent pas.
    Actuellement, sur Lendopolis :
    Projet éolien de Grez-Le Hamel -> J-7 avant clôture – 61 740€ collectés sur 100 000€ recherchés
    Projet éolien de Botsay -> J-13 avant clôture – 65 060 € collectés sur 100 000€ recherchés

    Botsay, il reste 13 jours, ils vont sans doute atteindre l’objectif.
    Mais je doute qu’ils y arrivent pour Grez Le Hamel.

    Au final, même si la volonté d’associer les populations locales aux projets est compréhensible, ils risquent de faire fuir les investisseurs sans arriver à en mobiliser assez localement. Ce qui donnerait finalement une perception négative des EnR, au risque d’en discréditer le secteur.. Alors que le but était l’inverse.

    #12728

    PretPartez
    Participant

    Le local étendu à la région n’a pas bien fonctionné pour le projet de Grez-Le hamel. Comme il n’atteindra pas l’objectif je viens de voir qu’il est étendu à la France entière. Il manque 8000€. Dépêchez-vous si vous voulez souscrire.

    #12729

    oasis4ever
    Participant

    C’est ce que j’ai constaté ce matin par hasard mais ils n’ont pas communiqué dessus ! Tant mieux, au final j’ai pu y participer 🙂

    #12736

    Patrick_67
    Participant

    C’est ce que j’avais écrit au sujet de Grez Le Hamel.
    Les projets réservés en local s’ouvrent en fin de période si le plafond n’est pas atteint.
    Si vous voulez participer à ces projets, il faut les surveiller!
    Toujours sur Lendosphère, Botsay arrive à échéance dans 7 jours et n’a collecté que 77 270 € sur les 100 K€ recherchés.
    Dans mon post précédent, j’indiquais une collecte à 65 000 € à J-13
    Il y a tout à parier que Botsay n’arrivera pas au plafond et que la collecte sera ouverte à tous.
    Surveillez le projet!

    Mais vous avez mieux à faire sur Enerfip :
    Greenloc 3 est en collecte depuis hier matin : 80 K€ ont été collectés sur l’objectif de 100 K€. Mais le plafond est à 200 K€.
    Vous pouvez donc facilement y investir. Taux 6% annuel et durée 2 ans

    Et surtout, à partir du 9 juillet vous pourrez investir sur Sainte-Lizaigne. Taux 7% annuel et durée 2 ans.
    Le compteur de collecte est bloqué à 60 K€ depuis le 19 juin. Le seuil de réussite à 100 K€ est encore loin d’être atteint et le plafond est à 300 K€.
    Vous pourrez aussi y investir facilement, et le taux est dans ce qui se fait de plus élevé en matière d’EnR.

    #12744

    HS1
    Participant

    Voilà c’est fait je me suis inscrit et fait mon premier prêt pour ne pas mettre tout mon capiatl Enerie verte sur Lendosphère.

    Je regrette malgré tout une chose c’est que vous vous faites connaître par Crowdlending.fr et lors de notre inscription vous ne nous faites pas bénéficier d’un petit bonus meme 10 euros après 100 euros investis auraient été sympa d’autant que vous faites du parainage (mais pas de bonus de bienvenue) .

    A part ça la plateforme m’a bien plu , me rappelle un peu Wesharebond dans la signature des obligations a suivre je suis bien décider à y investir disons 25% de mon capital énergie verte : longue vie à vous donc ;-D

    #12749

    LeadMan
    Participant

    Comme HS1, je me suis inscrit cette semaine et suis bien content de pouvoir diversifié mes prêts ENR !

    #12751

    oasis4ever
    Participant

    @patrick_67 : à ceci près que les 2 projets évoqués sur Enerfip sont avec remboursement in fine. C’est une différence, et pas des moindres, pour ceux qui attendent des rentrées d’argent régulières et souhaitent replacer régulièrement (et accessoirement cela diminue le risque tout en étant moins rémunérateur c’est vrai)

    #12753

    PretPartez
    Participant

    Mais … c’est ça commence à se bousculer au portillon ! Ça va fritter quand les projets s’ouvriront à tous :oD

30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 96)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.