Accueil Forums Crowdlending Credit.fr Credit.fr plateforme la plus rentable sans contestation ?

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
  • Auteur
    Articles
  • #12009
    HS1
    Participant

    LENDIX vient de connaître son 4 eme Défaut sur environ 203 projets , soit 1,97% de défaut

    bien mieux que toutes les autres plateformes , toutes sauf 1 aussi ancienne qu’elle : Crédit.fr

    Il faut noter aussi que les taux moyens chez Lendix sont beaucoup plus faibles que chez Crédit.fr.

    Alors dois-je mettre plus de capitaux chez Crédit.fr ou continuer à privilégier Lendix ?

    Je vois 2 raisons de ne pas le faire (encore) la communication chez Crédit.fr reste un peu opaque notamment leur aptitude à cacher la 2eme enveloppe à venir , et 2 eme point Lendix investit ses propres capitaux.

    Une chose est sure je récupère aussi vite que je peux mes capitaux sur les autres plateformes sauf Wesharebond (bénéfice du doute ) et les redistribue sur Lendix et Crédit.fr comme l’avait conseillé il y a déjà presque un an Manu .

    Et vous qu’en pensez-vous?

    • Ce sujet a été modifié le Il y a 2 années, 10 mois par HS1.
    #12011
    thierry_j
    Participant

    Il ne faut pas oublier Lendosphère qui n’a aucun défaut. Personnellement, je privilégie Lendix et Lendosphère.

    J’ai une confiance très limitée dans Crédit.fr. Je n’y mets pas plus de 5% de mes investissements en Crowdlending.

    #12012
    Didier2924
    Participant

    Bonjour,

    Sur le site de Lendix, les stats annoncent 2 défauts pour 218 projets.

    Vraiment 4 ??

     

    #12021
    HS1
    Participant

    Didier oui bien 4 (des 218 tu dois déduire les projets non ouverts au public par ailleurs)

    les projets Barthes

    MG Editions,

    COM’Int

    Un autre beaucoup plus ancien (dont je n’ai plus le nom en tete) une arnaque notée A pour lequel les preteurs ont été remboursés par la plateforme.

     

    #12022
    HS1
    Participant

    Thierry

    Oui tu as raison meme si les taux sont faibles Lendosphère est indemne de défaut et je pense y mettre le capital que je destinais aux projets « verts » de Lendopolis lesquels semblent d’ailleurs fortement ralentir .

    #12024
    BZH35
    Participant

    Bonjour, sur 10 prêts pas de défauts , j’y mets 50 euros et ne dépasse pas 36 mois, taux moyen 7,5% .Un prêt remboursé en avance Brasserie le Bayern .En effet les infos sont spartiates , mais il y a des plateformes qui communiquent beaucoup pour beaucoup de défauts , je continue a leur faire confiance .

    #12068
    bugger
    Participant

    Effectivement il y a un nouveau défaut pour Lendix. Le second enregistré dans leurs statistiques (donc qui impacte les préteurs). D’après les infos des statistiques il s’agit d’un projet categorie C, pour lequel il restait 87,41% à rembourser.

    D’un certain coté, celà semble ré-équilibrer la classification de risque de la plateforme, le seul autre défaut enregistré jusqu’ici était en catégorie B, et cette catégorie C sans défaut faisait insolemment mentir les analystes.

    Bien sur avec la maturité des remboursement qui avanceront, le nombre de défaut continuera d’augmenter. Une suggestion d’ammélioration pour lendix comme pour crédit.fr (lorsqu’il seront confrontés à leurs premier défauts) serait une présentation des rentabilité/défaut par année d’investissement comme sur unilend : cela permet de gommer l’effet loupe sur les tout derniers projets lié à la croissance forte de ces plateforme . Aujourd’hui une majorité de projet sont très jeunes dans leurs remboursements, et présentent peu de défaut sur ces plateforme. La rentabilité doit aussi pouvoir s’évaluer sur des projets avec une maturité de plusieurs années car les défauts devraient intervenir avec l’avancement dans l’échéancier du pret. Si 0,1% des projets font défaut au bout d’un an, mais que 10% font défaut après 3 ans, du fait que l’on a beaucoup plus de projets ayant seulement commencé à rembourser cette année que de projets commencés il y a 3 ans, on aura une vision tronquée de la rentabilité finale.

     

     

     

    #12069
    HS1
    Participant

    @Bugger

    non la réalité actuelle toute plateforme confondue n’est pas celle là.

    les 3 premiers mois les défauts sont rares et correspondent a une grande partie d’arnaque.

    Enuite du 4 eme au 9 eme mois le taux de défaut connaît un gros pic cela correspond

    à des projets très fragiles avec défaut de sélection d’ailleurs tu vois que l’assurance GAN ne couvre pas les 6 premiers mois (Ils ne veulent pas rembourser les arnaques et défaut de sélection de la plateforme)

    Ensuite passé le 12 eme mois le taux de défaut décroit de manière régulière et sensible passé ce délais seuls les accidents de la vie de bonnes entreprises peut expliquer les défauts ,et il faut bien le dire sur ces bons dossiers les accidents sont superposable à ceux attendu par la note banque de France.

     

    Pour simplifier une plateforme qui a des défaux précoces …est trop laxiste en sélection ,le temps n’arrangera rien..

    #12106
    bugger
    Participant

    @HS1 : Ton point de vue intéressant et a l’air bien documenté.

    Je regardais les seules statistiques unilend, qui présentent leurs résultats en fonction de l’année de démarrage du prêt.

    Capital en defaut/capital emprunté :

    pret émis en 2013-2014 : 16,4%

    en 2015 : 8,7%

    en 2016 : 1,1%

    en 2017 : 0%

    Mais il est vrai qu’on ne sait pas si les 8,7% de projet de 2015 ont été en défaut de manière progressive dans le temps ou de manière précoce. La tendance me donnait l’impression d’un processus cumulatif, avec une augmentation des défauts plus marquée après 12 mois.

    Il est possible aussi que les critères de sélection d’Unilend aient évolués dans le temps.

    Mon point était qu’avec la forte croissance observée sur certaine plateformes il peut y avoir beaucoup plus de prêts récents que de prêts anciens, et que celà peut diluer les statistiques qui dépendent de la maturité.

     

    #12108
    bugger
    Participant

    @HS1 Au temps pour moi : je n’avais pas vu l’article sur le blog d’unilend qui donnait les courbes de progression du taux de défaillance, séparé par génération de prets.

    Sélection des projets sur Unilend : 3 années d’améliorations continues

    On y trouve bien la croissance initiale de la proportion de défaut après le 5 ieme mois et le plateau dont tu parles. Néanmoins je note que le plateau apparait plutôt vers 19-22 mois sur ces chiffres Unilend (durée moyenne de pret de 50 à 40 mois suivant les années).  Soit un peu moins de la moitié de l’échéance. Au delà il n’y a effectivement plus de nouveaux défauts enregistrés sur cette plateforme (pour le moment :). As t on des courbes similaires pour d’autres plateformes?

    Affaire à suivre pour credit.fr et lendix, en espérant qu’ils nous publieront de meilleures courbes dans 3 ans.

     

     

     

     

     

    #12676
    Le Glaude
    Participant

    Zéro défaut sur la plateforme PrêtGo, d’après le rapport annuel pour 2016.

    Mais nous sommes maintenant fin juin. On serait en droit d’attendre des statistiques plus récentes…

    • Cette réponse a été modifiée le Il y a 2 années, 9 mois par Le Glaude.
    • Cette réponse a été modifiée le Il y a 2 années, 9 mois par Le Glaude.
11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.