1er dossier en défaut pour PretUp

Ajouter un commentaire

Après Finsquare récemment, c’est au tour de Pretup de connaitre un désagrément dans l’un de ses dossiers financés. En effet la SARL AFCALL (532 322 732), qui avait été financée à hauteur de 5000 € en juillet 2015, vient d’être placée en redressement judiciaire.

AFCALL s’était financée en juillet 2015 auprès de la plateforme PretUp pour refinancer des investissements :

  1. Achats de mobiliers de bureau
  2. Frais de communication (plaquettes, cartes de visites..)
  3. Frais de création de site internet

Source : https://www.pretup.fr/phonica-lille-23

Le redressement judiciaire est intervenu le 25 septembre 2015 soit moins de 3 mois après l’accord de financement.

Même si redressement judiciaire n’est pas synonyme de fonds perdus, cette procédure doit être signalée aux prêteurs. En effet, un tribunal pourra, à tout moment, placer la société en liquidation judiciaire, si elle n’améliore pas rapidement sa situation.

Le 16 juillet 2015, à l’issue d’une discussion des membres du forum sur ce projet, le dirigeant de la plateforme s’était exprimé ainsi :

Nous allons compléter certaines collectes par du financement sur nos propres fonds propres ou autres investisseurs institutionnels, montrant la confiance que nous avons dans les dossiers présentés sur PretUp. Vous pourrez constater cette évolution ces prochains jours. Sur le peu de dossiers présentés, nous sélectionnons rigoureusement (analyse fi, due dil..) nos entreprises, ce qui prend du temps avant d’accorder le top pour la publication. Nous aurons également ces prochaines semaines une assurance pour les Prêteurs pour couvrir la LJ/RJ de l’entreprise financée… (issu d’un Grand Assureur). L’Equipe PretUp

Malheureusement à ce jour aucune assurance n’a été annoncée. De même la plateforme avait elle prêté aux cotés des prêteurs sur ce dossier ?

Seulement 2 entreprises ont été financées pour le moment (à hauteur de 14 000 € environ), nous pouvons donc nous interroger sur la qualité de sélection des projets. Cependant d’autres plateformes, plus grosses, ont elles aussi, déjà connu des liquidations judiciaires.

Par ailleurs on peut se demander si les « petites » plateformes sont légitimes dans ce nouveau marché qu’est le crowdlending. En effet, on remarques que les collectes sont compliquées et les équipes sont-elles suffisamment staffées pour analyser les dossiers et donc en déterminer les risques;

Pendant que j’écris ces quelques lignes, nous attendons toujours une communication de la part des dirigeants de PretUp. Peut-être viendront ils commenter cette news ou échanger sur le forum, un post est ouvert à ce sujet ?

Je remercie Tintin qui nous a fait part de cette information.

Une réponse à “1er dossier en défaut pour PretUp”

  1. Adam Noël

    Arnaque de la part de Affcall / Phonica / Forprogress formation
    Arnaque de la dirigeante Fatima MEHDI qui demande impunément un crédit sur pretup pour payer ces impayés. Il y a tromperie !

    Répondre
    • MEHDI FATIMA

      Mr ,

      Je constate que vous avez le courage de vos opinions en vous cachant derrière un pseudo.
      Sans doute, parce que vous connaissez la teneur diffamatoire de vos propos.
      Je n’ai jamais demandé de financement pour financer des impayés. Et lorsque nous avons bénéficié du prêt PRETUP, vous imaginez bien que la cellule crédit de PRETUP avait tout épluché (bilans, comptes bancaires, agréments, commandes en cours etc..).
      La raison du redressement est que nous avons eu un très gros impayé (près de 80 000 euros) quasiment dans la foulée .
      Cet impayé nous a fait couler et le mandataire a retenu PRETUP comme créancier et non les investisseurs.
      D’ailleurs, vous n’êtes pas sans savoir que le TRIBUNAL DE COMMERCE qui prononce la liquidation épluche également tous les éléments financiers. S’il y avait donc eu tromperie de ma part, ou dérive j’aurai été condamnnée et pas autorisée à recréer une autre structure le mois suivant.

      Répondre

Répondre à Adam Noël

Cliquez ici pour annuler la réponse.