1er incident de paiement pour Finsquare

Ajouter un commentaire

Après les défaillances survenues sur Unilend, c’est au tour de Finsquare de subir la liquidation judiciaire d’un de ses projets proposé en mai 2015 à sa communauté de prêteurs. On sait déjà que l’assurance mise en place par la plateforme de prêts court terme ne permettra pas d’indemniser les prêteurs.

Rappel du projet

La société PACHA (453240053) avait sollicité les prêteurs pour financer l’acquisition de matériel à hauteur de 30 000 €. Le financement a été obtenu au cours du mois de mai 2015 au taux moyen de 9,16 % sur 24 mois.

Même si le secteur du BTP est plutôt risqué, la société connaissait une constante augmentation de son chiffre d’affaires et le prêt de 30 000 € semblait raisonnable au regard du chiffre d’affaires et de la rentabilité réalisés.

Quelles sont les conséquences pour les prêteurs ?

La société étant placée en liquidation judiciaire, on peut penser que les prêteurs ne pourront pas récupérer leur dû. Même si Finsquare a annoncé la mise en place d’une assurance à partir du 1er septembre et que la presse s’est emballée pour relayer ce sujet, celle-ci ne pourra pas s’appliquer du fait notamment de la carence de 6 mois.

Ce nouvel incident va par ailleurs ternir un peu plus l’image du secteur du financement participatif qui est pourtant en plein développement.

Encore une fois, cette nouvelle défaillance permet de rappeler que le crowdlending est un placement risqué malgré les solutions mises en place par les plateformes pour garantir en partie les prêteurs. On voit par ailleurs qu’aucune plateforme n’est à l’abri d’une liquidation ou d’un redressement judiciaire des projets présentés. Restons vigilants.

N’hésitez pas à commenter cet incident et à en discuter sur le forum Finsquare

Une réponse à “1er incident de paiement pour Finsquare”

  1. Finsquare

    Bonjour,

    ne nous emballons pas et ne tombons pas dans le sensationnalisme. Le dirigeant a choisi de lui-même de rentrer en liquidation.

    Nous allons rembourser 50% des sommes restants dues aux prêteurs dans les 7 prochains jours et faire suivre son cours le process de recouvrement.

    Merci pour votre confiance.

    Equipe Finsquare

    Répondre
    • Mathieu

      Bonjour L’équipe Finsquare,

      Content de vous voir ici. Ce n’est pas du sensationnalisme comme vous dites mais une information qui est importante pour les prêteurs. J’ai juste relaté les faits. Au moins vous semblez prendre vos responsabilités avec ce remboursement partiel 😉
      Comment allez vous rembourser 50 % aux prêteurs ? Sur vos fonds propres ?

      Merci

      Répondre
    • Jacquouille

      Peut-on savoir pourquoi le dirigeant a décidé de déposer le bilan sans passer par le dépôt de bilan et la recherche de repreneurs ???
      Merci.

      Répondre
    • Siboni

      Je suis le gérant de la société Dixcreation
      j’ai levé 50000€ en 2015,
      malgré des difficultés, j’ai fait de ma dette une priorité, (avant mes salaires ouvent)
      aujourd’hui la société se porte très bien.
      Ces fonds m’ont permis de mener à bien mes projets et j’ai réussi à traverser les turbulences.
      Les 50000€ seront soldés le 16 novembres, sans aucun retard de mensualité.

      Répondre
  2. Coulon

    Bonjour,
    Finsquare et les autres plateformes de crowfunding devrait arrêter de mettre des notes toutes identiques (Très souvent 4/5) pour les projets et donner des ratios de comptabilité sur l’endettement, la trésorerie, l’évolution du chiffre d’affaire… On y verrait plus clair.

    Répondre
    • Pacifik

      Oui, la note ne sert à rien, puisque c’est presque toujours la même. Sur Finsquare c’est 3.5 ou 4 sur 5. Il doit y avoir un ou deux 4.5. Donc sur 10 valeurs possibles, ils n’en utilisent que 3. Si ce n’est pas gâché !

      Franchement, ils feraient mieux de l’enlever, c’est du bruit inutile. Ou alors utiliser tout le panel en modulant la garantie de l’assurance en concordance … Bref, lui trouver une utilité !

      Répondre
      • Jacquouille

        La note d’une appréciation de risque n’engage que celui qui la lit.
        Le crowdlending exige un minimum de connaissances économiques, financières et comptables.
        Ce n’est pas pour Mme Michu. Ce n’est pas le livret A …

        Répondre
      • Wislvlerhill

        Je m’avance peut-être, mais j’imagine que cette note (étoiles / 5) doit donner un indice de solvabilité aux personnes les moins tatillonnes pour sélectionner les projets.
        Chez Unilend, il y a la moitié des notes qui ne servent pas pour les prêteurs ( de 0 étoiles à 2.5 étoiles) puisque c’est un des filtres pour ne pas proposer le projet à la communauté lorsque cet indicateur est trop faible.
        Il me semble que c’est pareil sur Finsquare.
        Par contre, ce qui me chagrinne, c’est qu’une société avec 4 étoiles passe en Liquidiation Judiciaire rapidement (il me semble que c’est le cas de Vision du Ciel chez unilend), mais je crois que c’est un tout autre débat que de savoir si les « étoiles » servent à quelque chose.

        Répondre
  3. jean

    Bonjour,
    Quelles sont les raisons de cette mise en liquidation?
    Merci pour l’article.

    Bien cordialement

    Répondre
  4. tintin

    On ne peut que se féliciter de cette proposition d’indemnisation. On peut dire que Finsquare a le sens commercial et qu’il respecte ses clients.
    Mathieu a eu raison d’en parler et Finsquare a raison de prendre cette décision. Espérons qu’unilend copie sur Finsquare pour cet aspect.

    Quelle est la raison de la liquidation de l’entreprise ?
    Merci d’avance.

    Répondre
  5. Léa

    Est-ce que je suis la seule à être un peu gênée par ce remboursement sur fonds propres par Finsquare ? (le système d’assurance ayant été mise en place après le décaissement de Pacha, je ne vois pas comment ils pourraient faire autrement)

    C’est certes une bonne nouvelle à court terme pour les prêteurs et la qualité de leur relation client est appréciable, mais cela me parait être un peu une réaction en trompe l’oeil pas forcément très saine : si le capital restant dû par PACHA est totalement remboursé, cela représente une charge approximative de 25 K€ pour Finsquare. Et si j’en crois les statistiques publiées sur le site, avec 1,4M€ financés et une commission de 4% en moyenne, cette somme représente pas loin de la moitié du chiffre d’affaires de la société depuis son lancement. J’imagine donc que cette proposition est une réponse de crise pour ne pas refroidir les prêteurs en phase de démarrage de l’activité, mais je vois mal comment ils pourraient tenir à terme une telle politique.

    Répondre
    • Mathieu

      Bonjour Léa,
      Je suis en adéquation avec votre position. Finsquare ne pourra pas rembourser sur fonds propres toutes les défaillances … De plus je ne sais pas ce que le législateur (AMF, ACPR, …) va penser de celà. Par ailleurs nous pouvons penser que d’autres plateformes l’ont fait avant Finsquare et que d’autres le feront certainement ! Cependant je trouve la réaction de Finsquare intéressante, notamment l’information des prêteurs par téléphone.

      Répondre
  6. Fabrice

    pour info, j’ai reçu ce jour un AR de ma déclaration au passif de la part du liquidateur. Pour revenir sur la solvabilité prévisionnelle de Pacha, 30000 (dettes financières) / 1000 (capital social) = 3000%, plutôt dégueux comme ratio d’endettement. Chat échaudé craint l’eau froide, je lirai plus en détail les bilans à l’avenir…

    Répondre

Répondre à Pacifik

Cliquez ici pour annuler la réponse.