Accueil Forums Crowdlending Unilend Vaise Optique (512 949 678)

Ce sujet a 9 réponses, 5 participants et a été mis à jour par  Jacquouille, il y a 2 ans et 8 mois.

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Auteur
    Messages
  • #2832

    Jacquouille
    Participant

    Encore un opticien qui se lance dans l’audioprothèse, sous la poussée de son franchiseur Optical Center.

    Le dernier bilan publié est au 31/08/2014, soit + d’un an. Comptes corrects.

    Depuis, la sté vient d’embaucher un audioprothésiste. Or, pour supporter le salaire et les charges de ce dernier, il faut au moins 2 magasins pour l’occuper à temps plein. Les comptes vont complètement changer en 2015/16.

    Aucun chiffrage de cette activité supplémentaire.

    Je crains que ce ne soit trop lourd.

    D’autres avis ?

    • Ce sujet a été modifié le il y a 4 ans par  Jacquouille.
    #2864

    AG78
    Participant

    Il y a déjà 4 autres opticiens de la même franchise sur Lyon. On peut envisager que plusieurs enseignes du même réseau se partagent l’audioprothésiste recruté surtout si l’activité démarre dans plusieurs de ces enseignes mais cela n’est pas indiqué.

    Par ailleurs, la CAF sur les 3 derniers exercices et probablement encore en 2014/2015 n’a guère servi qu’à rembourser les emprunts bancaires et non à constituer des réserves de trésorerie qui auraient été fort utiles pour le projet actuel. Le timing serré imposé par le franchiseur aurait nécessité de demander un emprunt sur 4 ou 5 ans au lieu de 3 car effectivement l’exercice 2015/2016 risque d’être chaud avec 53K de solde d’emprunts à régler pour une CAF de 63K hors impact de la nouvelle activité. Avec un plan de financement mieux ficelé, c’était un bon dossier. Dommage.

     

     

    #2879

    Jacquouille
    Participant

    Lyon est étendu, mais les autres réseaux d’optique s’adjoignent une activité d’appareils auditifs.

    Mais qui tiendra face aux 2 géants Audika et Amplifon ?

    #2913

    kmdarkmaster
    Participant

    Je suis totalement d’accord avec AG78, ce dossier présente une impasse CAF, dans le doute je n’y vais pas.

    #2931

    romain r
    Participant

    Je ne comprends pas votre point sur la CAF. Ils font 160k d’EBITDA annuel face à une dette nette de 117k€ après levée UNILEND, ça laisse pas mal de sécurité pour rembourser la dette. Leur CAF me semble plutôt raisonnable.

    Ce qui me dérange le plus : la société a engagé son investissement avant sa collecte chez UNILEND. Je préfère quand les choses sont réalisées dans l’ordre

    Mais l’investissement me paraît supportable et la société relativement saine, je pense y aller

    #2938

    kmdarkmaster
    Participant

    Bonjour Romain,
    Si on peut faire confiance aux chiffres fournis par Unilend, la CAF en 09/2015 est de 63k et les remboursements à court terme (avant Juillet 2016 ) est >53k, en ajoutant la charge Unilend (31k) pour l’année qui suit on a un capital à rembourser qui s’élève à 84k, d’où l’impasse CAF. Peut-être vous trouvez cela raisonnable mais il y a d’autres projets où la CAF couvre entièrement les remboursements de l’année.

    #2939

    Jacquouille
    Participant

    Mais la CAF, c’est du passé, et la charge de remboursement le futur. Avec l’addition de la nouvelle activité, comment vont évoluer le CA et la CAF ?

    On n’a aucun prévisionnel chiffré de l’activité d’audioprothèses, le salaire de l’audioprothésiste. J’ai vu ce soir le reportage du JT de France 2 sur les audioprothèses. Il parait qu’on est sous-équipé en France et qu’un jeune audioprothésiste démarre à 2 500 € brut par mois. Mais tant que la Sécu et les mutuelles ne prendront pas plus en charge les prothèses auditives …

    #2943

    AG78
    Participant

    Il y a toutefois un élément que je n’avais pas pris en compte dans mon message précédent.

    Pour pouvoir passer le cap de l’exercice 2015/2016, le franchiseur pourrait accorder un délai « exceptionnel » pour le règlement des redevances ( la somme doit être importante ). A partir de 2016/2017 compte tenu du remboursement total des crédits en cours, l’entreprise retrouve des marges de manœuvre pour rembourser l’emprunt demandé et régler les redevances. Ce serait l’intérêt du franchiseur vis à vis des prêteurs car plusieurs franchisés ont déjà été financés via Unilend et il y en aura probablement d’autres à l’avenir.

    Sous cette condition, le schéma redevient crédible sauf si bien entendu la nouvelle activité ne parvient pas à décoller.

    #10592

    LJ
    Participant

    Mon premier prêt clôturé, en voila déjà un où je ne perdrais rien 🙂

    Remboursement anticipé 74035 Vaise Optique 02/02/2017

    #10594

    Jacquouille
    Participant

    Du 7.1% annuel pour un prêt qui n’aura duré que 15 mois, bien joué !  😉

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.