Accueil Forums Crowdlending Réfléchir avant de prêter devient difficile

Ce sujet a 9 réponses, 9 participants et a été mis à jour par  Mathieu, il y a 8 mois et 1 semaine.

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Auteur
    Messages
  • #14891

    BZH35
    Participant

    En effet , on voit que le crowlending est à la mode dans la recherche des épargnants d’alternative à la baisse des livrets.

    Les prêts proposés sur des durées assez courtes , même avec des montants conséquents , sur les plateformes  de bonne réputation , se soldent a la vitesse de l’éclair , 1 heure et c’est déjà trop tard .

    Notre forum de réflexion et d’échange ne sert plus que pour les plateformes qui proposent des taux ridicules et des délais très longs , ou les plateformes de petite renommée . Une sélection naturelle s’est créée , dommage pour les avis très intéressants  les infos cachées , ou oubliées .

    #15170

    Gahan
    Participant

    @bzh35

    Je ne pense pas que ce soit lié à la baisse des rendements du livret A et du fonds en euro.

    Plusieurs facteurs expliquent que les collectes se fassent dans des temps records :

    -Un nombre de projets mis en ligne qui progresse peu d’une année sur l’autre
    -Des partenariats liés avec des investisseurs professionnels
    -Des systèmes d’investissement automatisés

    Du coup le particulier est obligé de s’inscrire sur beaucoup de plateformes ce qui dopent les stats des plateformes (préteurs actifs) mais au final je ne pense pas qu’il y ait un réèl engouement pour le crowdlending de la part des français. Il faut être un tant soit peu averti alors que les français sont dans l’écrasante majorité nul pour ce qui touche l’épargne, la finance, l’économie, les banques etc (hormis le livret A :-)).

    336 M€ en 2017 c’est vraiment peanuts.

     

    #15171

    Patrick_67
    Participant

    Oui, c’est ridicule comme « score ».
    Selon l’étude trimestrielle de la Banque de France sur l’épargne des ménages en 2017 :
    – La « collecte nette 2017 » des dépôts (comptes bancaires) à vue atteint 40 milliards d’euros.
    – Les livrets bancaires fiscalisés affichent une collecte nette de 14,1 milliards d’euros.
    – Le PEL : 11,5 milliards d’euros.
    – Le livret A : 10,24 milliards d’euros de collecte.
    – L’assurance vie : 7,2 milliards d’euros.

    #15172

    iSelesele
    Participant

    Il n’en reste pas moins que le fait de ne plus avoir le temps de réfléchir avant de prêter est un problème. Cela ôte beaucoup de son intérêt au Crowdlending selon moi. Je n’ai pas investi depuis plusieurs mois pour cette raison…

    #15184

    STONES85
    Participant

    bonjour a tous,

    Effectivement sur certaines plateformes il faut etre plus rapide que l eclair !! cela reviens a preter les yeux fermes, comme pour l automatisme des prets c est pareil, c est faire confiance a 100% et sans avoir le choix de quoi que ce soit !!

    je pense qu il faut se tourner vers des plateformes plus raisonnables en la matiere comme par exemple ; Les Entrepreteurs qui vous laisse le temps de savoir a qui et combien vous allez preter, c est quand meme un minimum, non ?

    Pour ma part je lache ces plateformes eclair , Unilend, Lendix et Credit fr et me retourne vers les prets immobilier, car les plateformes vous laissent 48 heures pour etudier un projet, c est plus serieux que les plateformes de prets au PME.

    voila , mais ce n est que mon avis  … j attends les votres :

    cordt

    pierre

     

    #15185

    Pascal
    Participant

    Ce n’est pas une question de sérieux ou pas, c’est simplement que ces plateformes sont victimes de leur succès et que les montants sont plus petits que dans l’immobilier (pour les plus gros projets on a le temps de regarder le dossier).

    Même en présentant les projets 24 heures à l’avance, il serait difficile voir impossible de prêter à part quelques chanceux qui ont un débit internet rapide.

    D’ailleurs même dans l’immobilier, sur les petits projets, il n’est pas facile de se placer.

    Mais sur le fond je suis d’accord avec toi , moi aussi j’ai horreur de ne pas pouvoir choisir avec un minimum d’étude du dossier. Aujourd’hui je ne fais que réinvestir mes remboursements (environ 1 projet par mois et par plateforme) et me place sur l’immobilier pour ma nouvelle épargne (en plus le risque est moindre).

    Je suis chez Wiseed avec une trentaine de projets en immobilier sachant que je travaille avec eux depuis février 2015 sur l’investissement dans les startups.

    Un essai en immobilier en mars 2015 (à l’époque un mini de 1000 euros) puis depuis avril 2017 régulièrement.

     

    #15186

    Le Glaude
    Participant

    Il faut distinguer deux cas :

    1) documents déjà accessibles avant la collecte
    2)  ni documents ni forum avant l’ouverture de la collecte

    Dans le cas 1, le problème se réduit à la frustration d’avoir pris le temps d’étudier les documents pour rien, si on a été convaincu mais si on n’arrive pas à placer un prêt ensuite.

    Dans le cas 2, c’est plus grave : l’obligation d’information des plateformes est alors vidée de son sens.

    Est-ce que la ruée moutonnière des prêteurs dédouane la plateforme de son obligation ?

    La première fois, peut-être. Mais quand ce cas de figure devient récurrent, je pense qu’il incombe à la plateforme de faire basculer son mode de fonctionnement vers le type 1 : mise à disposition des documents AVANT l’ouverture de la collecte.

    Un coup de sifflet de l’ACPR serait bienvenu pour rétablir un fonctionnement conforme à l’esprit protecteur de la loi. En attendant, les prêteurs devraient se détourner des plateformes qui n’ont pas de scrupules à leur demander de s’engager à l’aveuglette.

    Autre possibilité : instituer un droit de rétractation.

    #15188

    BZH35
    Participant

    @le glaude , ta suggestion de rendre obligatoire la parution des documents avant la collecte est intéressante , c’est d’ailleurs ce que font les plateformes immobilières , pour l’immo comme pour l’investissement startup .

    de toute façon les plateformes vont devoir évoluer si elles ne veulent pas que les prêteurs se détournent , je pense à Crédit.fr , lendix , Unilend qui voient les prêts bouclés dès leur parution. Les plateformes qui permettent  encore de réfléchir sont celles qui ont le moins de succès .

    #15189

    thierry_j
    Participant

    Le marché du crowdlending est encore jeune. Il faut qu’il trouve son point d’équilibre entre l’offre (les prêteurs) et la demande (les emprunteurs). Depuis quelques mois  il y a largement plus d’offre que de demande.

    Les dossiers qui restent accessibles sont les gros montants, au minimum 200 k€. Je ne trouve pas ça trop génant puisque c’est a priori les moins risqués (entreprises d’une certaine taille, participation des zinzins…). L’inconvénient est le taux d’intérêt qui dépasse rarement les 5%.

    #15194

    Mathieu
    Admin bbPress

    Hello,

    Justement j’ai lancé un questionnaire plus ou moins sur ce sujet. Je ne peux que vous inviter à y répondre 😉

    C’est ici : https://www.crowdlending.fr/forums/sujet/jai-besoin-de-vous/

     

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.