Comment mieux épargner ? Forums Crowdlending October (ex Lendix) Prêt relais flexible pour PME et ETI : Une innovation de Lendix ?

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Auteur
    Articles
  • #14258
    Mathieu
    Maître des clés

    Lendix « invente » le prêt relais flexible pour toutes les PME et ETI françaises. Il s’agit en fait d’un prêt amortissable sur 5 ans :

    • avec pénalités de remboursement anticipé pendant les 9 premiers mois
    • sans pénalités entre 9 et 60 mois

     

    On comprend bien l’idée qui est de convaincre des entreprises de se financer rapidement auprès de Lendix en attendant de refinancer ce prêt auprès de leur banque traditionnelle.

    C’est un des usages du crowdlending que j’avais détecté dans mon réseau de courtage spécialisé en prêt professionnel. D’ailleurs des entreprises financées ont déjà usé de cette stratégie par le passé en remboursant leur prêt par anticipation.

    Par ailleurs, Je me suis aussi souvent interrogé sur le fait que très peu de sociétés ne remboursaient les plateformes par anticipation par refinancement bancaire (moins cher).

    Enfin d’autres plateformes ne facturent déjà pas de pénalités de remboursement anticipé sur toute la durée des prêts professionnels.

    Il s’agit donc plus d’officialiser une pratique déjà utilisée et je félicite donc Lendix pour leur communication hors pair 😉

    Pour les prêteurs il peut aussi être intéressant d’être remboursés au bout de 9 mois plutôt que 60 mois.

    Par contre pourquoi avoir limité cette option aux seuls prêts de 5ans ? Ne pourrait-on pas aussi l’envisager sur les prêts de 36, 48, ou 84 mois ?

    #14262
    fk13
    Participant

    Il subsiste deux questions : est ce que ces prêts sont déclarés comme tels, à savoir que l’objectif est qu’ils n’aillent pas au bout de la durée maximale. Les notes des entreprises et donc le taux vont ils être impactés ?

    #14263
    Manu SIFP
    Bloqué

    Sachant que le TRI est calculé sur la base que les entreprises rembourseront leurs prêts jusqu’à terme initialement prévu, s’il y a davantage de prêts qui se remboursent de façon anticipée (et donc des intérêts futurs qui passent à 0), le TRI sera un indicateur encore davantage faux dans l’avenir !!!

    Car à chaque remboursement anticipé (en plus des défauts), il va mécaniquement baisser…

    Je comprends maintenant pourquoi on impose depuis peu des TRI à tout le monde…

    #14266
    thierry_j
    Participant

    C’est une excellente idée et tout le monde devrait être gagnant.

    Mais je rejoins Mathieu: rien n’interdisait de le faire jusqu’à présent et peu d’entreprises en ont profité. Je ne crois pas que cela va générer un afflux de projets.

    #14269
    Patrick de Lendix
    Participant

    @Manu-SIFP : vous avez raison, dans notre recherche permanente de la meilleure façon de séduire les prêteurs, nous sommes très fiers d’avoir trouvé cette idée diabolique du prêt relais flexible. (Pour éviter que cette phrase ne soit sortie de son contexte, je précise qu’elle est sarcastique. Vous ne finissez pas de me surprendre en ce moment).


    @fk13
    :les prêts sont analysés et notés pour le « pire » scenario du point de vue du risque de crédit, à savoir qu’ils ne soient pas remboursés de façon anticipée, et leur taux est fixé sur cette base.


    @Mathieu
    : ce n’est pas limité à 5 ans, nous avons peut-être un peu trop simplifié cette communication. Nous allons clarifier. Merci de cette remarque.

    #14272
    Mathieu
    Maître des clés

    @thierry_j

    Cette idée est excellente pour lever le frein du coût du crowdlending, sachant que l’élément différenciant des plateformes (par rapport aux banques) est clairement la réactivité.

    La différence avec avant est que c’est clairement dit, donc officiel ce qui pourraient donner des idées à des entreprises qui n’y avaient vraiment pas pensé …

    De mon coté je vais lancer mes courtiers sur le sujet … ils vont pouvoir toucher une commission sur les 2 prêts … une com par les plateformes puis une com par les banques … ça c’est un argument qui devrait plaire à @Manu-SIFP sur mon degré d’indépendance  :):):):)

    Patrick : Mince un loupé dans la communication de Lendix … je suis déçu :):):)

     

    #14275
    rv
    Participant

    Bonjour

    je m’étais fait la même remarque car nous avons eu quelques remboursement anticipés ces derniers temps en particulier sur les pharmacies. Je serais patron de TPE-PME, j’utiliserais effectivement le crowdlending en prêt relais vu la réactivité que cela procure.

    Je trouve que c’est une bonne idée dans la boite à outils du financement participatif

    #14276
    Manu SIFP
    Bloqué

    @ Patrick : tant mieux si je vous surprends. La réciproque est aussi vraie.

    – Sur les raisons d’une baisse de l’encours moyen des prêts depuis début août, je m’attendais de vous une réponse du genre : « en effet, depuis 3 mois et demi, cet encours a baisse, mais on a de gros projets qui arrivent et le rattrapage va se faire » ou alors « nous sommes très sélectifs sur ce genre de dossiers et nous n’en avons pas sélectionné depuis fin juillet dans l’intérêt de nos prêteurs »… Non finalement je n’ai pas eu la réponse à ma question et ma remarque était il me semble pertinente alors au lieu de me répondre franco ce qui aurait rassure les prêteurs..on a plutôt chercher à esquiver… Ce qui me conforte dans mes craintes…

    – Sur 3 dossiers très contestés de Finsquare (voir l’agrégateur les commentaires de chacun c’est très parlant). Pas besoin de les citer tout le monde les connait ici. Vous estimez que les prêteurs sont 100% responsables de leurs pertes et que les plateformes ne sont jamais responsables (ou du moins en partie) de la mauvaise  sélection de ces dossiers. Je ne parle que des 3 dossiers sur les 27 ou 28 défauts… C’est étrange que les prêteurs reviennent souvent sur ces mêmes dossiers alors que pour les autres incidents ils sont certes mécontents d’avoir perdu mais ne reviennent pas régulièrement sur ces incidents qu’ils sont prêts à « encaisser »… Vous ne vous êtes jamais posé cette question ? Certes ce n’est pas Lendix qui a sélectionné ces projets mais jamais vous avez essayé d’agir dans l’intérêt des prêteurs floues pour ces 3 dossiers…Je parle concrètement indemnisation… Qui sont des dossiers atypiques. Surprenante votre réaction assez brutale quand je vous ai parlé responsabilité d’une plateforme…

    – Surprenant (et très originale) aussi votre offre de crédit relais sur…5 ans pour les entreprises. Tant sur la durée : 5 ans pour attendre le financement d’un organisme bancaire… (Vous les avez critique sur leur lenteur mais là 5 ans pour financer un projet c’est très comique…). Par rapport aussi aux prêteurs qui financeront finalement de la trésorerie d’entreprise et non des projets… Je vois mal une banque financer une machine achetée ou une commande passée  il y a 5 ans… Alors vous allez me dire 5 ans c’est la durée maximum oui mais même 1 an apres.. Je passe l’aspect TRI qui sera un indicateur totalement farfelu en cas de remboursement anticipé (vous ne m’avez pas répondu sur ce point précis ça doit vous gêner aussi…). Et c’est dommage aussi pour les emprunteurs qui devront payer : des frais de dossier à la plateforme, des intérêts chers, puis éventuellement des indemnités de remboursement anticipé (pour ceux qui remboursent avant 9 mois car je vois mal un financement bancaire pour ce même projet au delà de cette période…) puis encore des frais de dossier à leur banque puis des intérêts et des frais de garanties… Vous connaissez beaucoup d’emprunteurs qui seront prêts à payer toutes ces couches de frais ??? Avec un TEG qui peut frôler les 20% en additionnant le tout…

    Franchement il faut revenir sérieux (comme avant).

    Et n’oubliez pas que vos preteurs (dont moi) sommes vos clients j’ai l’impression que les plateformes l’oublient de plus en plus…

    #14285
    vincent1508
    Participant

    Bravo Manu!

     

    #14309
    Mwy
    Participant

    @Manu-sifp … pour le coup je vois pas ce que tes remarques contre Lendix viennent faire sur ce fil, hormis la dernière.

    Je ne répondrais donc que sur celle là : Personne n’a dit à aucun moyen que ces crédits avaient vocation à être uniquement des outils de relai.
    Ils ont un usage de crédit relais, qui est désormais officialisé alors qu’auparavant cela n’était pas le cas, et ils bénéficient donc seulement en ce sens d’un mécanisme particulier par rapport à tous les autres projets : Le remboursement anticipé avant 9 mois est assorti d’une pénalité.
    Pour moi il s’agit donc bien de considérer que de toute façon si le prêt est accordé, c’est parce qu’il l’aurait été même en dehors de ce mécanisme. Que s’il va au bout peu importe le nombre d’années ce sera parce qu’il constitue lui même le financement recherché, mais que si le porteur de projet obtient la possibilité de le financer via l’obtention d’un crédit bancaire, alors on dédommage les prêteurs via la pénalité de RA.
    Et si le mec obtient un crédit bancaire plus tard (au delà de 9 mois) … ben c’est le jeu, tant pis pour le prêteur, au moins il est sûr de pas subir de défaut et d’avoir fait bosser son argent 3/4 d’une année, mais cela vaut de toute façon pour n’importe quel autre prêt.

    En gros on sait que l’usage existe, on fait juste en sorte que les prêteurs n’en soient plus des dindons de la farce et financent des crédits relais « à l’oeil ».
    Gardons en tête que les prêteurs souhaitent que leur argent travaille. S’ils souscrivent à un prêt pour 5 ans, c’est qu’ils souhaitent percevoir des intérêts sur cette durée. Point barre.

    Pour résumer, ton point de vue me semble biaisé sur ce point ou tout du moins que tu n’as pas saisi dans quel esprit ce mécanisme a été conçu.

    • Cette réponse a été modifiée le Il y a 4 années, 10 mois par Mwy.
    • Cette réponse a été modifiée le Il y a 4 années, 10 mois par Mathieu.
    #14312
    Mwy
    Participant

    Et j’ajoute que si le mec recherche un crédit bancaire pour refinancer son prêt, c’est bien pour baisser le coût de celui-ci (les intérêts).
    C’est la baisse du taux qui financera les frais de dossier et les pénalités de RA. Exactement comme lorsque l’on fait racheter son crédit immo.

    #14317
    Manu SIFP
    Bloqué

    Oui j’avais bien compris que les emprunteurs n’étaient pas obligés d’obtenir un crédit bancaire par la suite. Sur ce côté là des choses je ne discute pas.

    Sur le fait que les entreprises pouvaient rembourser par anticipation avec frais jusqu’à présent je ne vois pas en quoi cela dérangeait les prêteurs. Sur le projet Réalités on m’a remboursé avec IRA ce qui m’a donné un excellent rendement. Je n’ai pas à râler !!!

    En revanche dans la nouvelle offre, il n’y aura plus d’indemnite de remboursement anticipé au delà de 9 mois c’est plus frustrant donc… Donc avantage pour les prêteurs ???

    Autre argument : en disant aux emprunteurs : « vous avez jusqu’à 5 ans pour financer vos projets dans votre banque » j’ai bien peur que les prêteurs ne financent plus des vrai projets et ne font que des prêts trésorerie ce qui augmente les risques…

    Certes on officialise une pratique mais ça me fait une belle jambe..

    Non ce qui dérange les prêteurs c’est quand une entreprise demande un financement sur plusieurs plateformes en même temps…et le pompon pour le même projet..

     

    Quant aux intérêts pour les emprunteurs ils vont payer 3% de frais à la plateforme, des intérêts élèves disons sur 6 mois : 4 % en moyenne, des IRA de 2% ça fait déjà 9% de frais en 6 mois !!! Soit un taux annuel de 18%.

    C’est méga chéros…

    Une ligne de trésorerie  leur reviendraient moins cher franchement… Alors on va me répondre et si la banque refuse…Ben si la banque refuse ca, elle refusera logiquement de financer le projet après.. Quand on ne fait pas confiance des le départ… Et ca c’est aussi un très mauvais indicateur sur le niveau de la trésorerie de l’entreprise et sa capacité à la rembourser…

     

    Franchement. .. Quel est ‘l’interet.

    Ah il paie moins cher à la banque après ok mais il a bien aligné avant… Ça ne vaut vraiment pas  le coup…

    Je ne parle pas du risque d’augmentation des taux d’ici 2-3 ans qui rendra plus tard le financement bancaire moins intéressant que maintenant où on des prêts à 1% et moins des fois…

    Ça n’a pas grand sens tout ça..

    Tant pour les prêteurs qui n’auront plus des IRA au delà de 9 mois et qui financeront moins de projets que des emprunteurs qui devront payer très cher leur « éventuel » pré financement…au risque d’emprunter encore plus cher après…

     

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.