Accueil Forums Crowdlending Parlons crowdlending en général Point sur les taux de défaut à fin avril 2018

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Auteur
    Articles
  • #15313
    Mathieu
    Admin bbPress

    Bonjour à tous,

    J’ai mis à jour l’article sur les taux de défaut, je ne l’avais pas fait depuis juin 2017.

    Je n’ai par contre pas mis à jour la liste des dossiers en défaut car elle est visible en temps réel sur l’agrégateur.

    N’hésitez pas à nous faire part de vos questions, remarques, …

    #15318
    BZH35
    Participant

    merci Mathieu , très intéressant et surtout très inquiétant .

    Que dire de Gwenneg , 14,29 % de défauts en 6 projets ..

    Wesharebonds louée à juste titre pour ses analyses et informations très documentées, en 20 prêts est à 9,09% .

    Lendopolis + 10,11% en 10 mois …pour atteindre malheureusement pour nous les prêteurs un sommet provisoire à 18,54%

    je retiens en positif seulement Unilend qui avec 106 prêts remboursés le plus gros total a une augmentation de défauts de 1,52%

    Crédit.fr longtemps sans défauts est bien placé avec Lendix , avec des politiques très différentes au niveau des prêts proposés .

    Bref toutes plateformes confondues 9,02% de taux de défauts , ça fait mal !

    la rentabilité du crowdlending n’est pas pour tout de suite , le sera t-elle un jour , j’ai de forts doutes .

    #15322
    Bruno54
    Participant

    Bonjour,

    Est ce à dire que pour être non perdant,voire bénéficiaire faudrait investir que sur Crédit.fr et Lendix.

    Trop tard pour moi j’ai investi sur prétup,lendopolis,énerfip.

    Je crois que je vais m’arrêter,rester dans l’expectative, attendre de voir le nombre de défauts et pertes.

     

    #15323
    Didier2924
    Participant

    Bonjour,

    A ma connaissance aucun défaut sur les énergies renouvelables Enerfip et Lendosphère

    #15324
    Patrick de Lendix
    Participant

    Merci Mathieu de ce travail de transparence très important.

    L’avantage du calcul en nombre est qu’il est simple et ne privilégie pas les gros dossiers. Il n’est pas facile d’en voir l’impact directement sur le rendement, car le moment d’un défaut a son importance; ce n’est pas pareil si c’est 1 mois après le prêt, avec tout le CRD encore à risque, ou à mi-vie. C’est surprenant, mais par exemple une plateforme avec des taux bruts à 6%, des prêts de 48 mois, et 20% de défauts arrivant tous à 24 mois aura un rendement légèrement positif.

    Pour la forme, je dois enregistrer (à nouveau :-)) mon désaccord avec l’inclusion des « remboursés avec incident », qui amalgame les dossiers couverts par les plateformes (pas forcément une bonne chose sur la durée) avec le résultat d’un recouvrement efficace ou d’une assurance (qui est je pense un effet plus durable).

    #15327
    HS1
    Participant

    Pour le moment

    60 défauts dès les 6 premiers mois

    63 défauts entre le 7e et lé12e mois          Soit 55% des défauts dès la première année donc pertes en capital maximum.

    76 dans le courant de la 2eme année       soit 37% des défauts

    15 dans le courant de la 3eme année       soit  7,3% des défauts

    1 seul dans le courant de la quatrième année  0,5% des défauts

     

    On comprend bien que pour le préteur la perte en capital est souvent très importante d’emblée (Première  année) et donc directement imputable au problème de sélection des plateformes ……arnaque,sélection trop laxiste,ne pas avoir informé les préteurs d’un conflict lors de l’assemblée générale à venir ……on voit de tout.

    Certes les prets à durée max sont loin d’etre tous terminés mais ce sont bien les erreurs de sélections initiales des plateformes qui coutent le plus et non les accidents de vie des entreprises.

    • Cette réponse a été modifiée le Il y a 1 année, 9 mois par HS1.
    #15329
    HS1
    Participant

    Si on exclue les prets de moins de 24 mois:

    49 Défauts soit 43,75% la première année

    47                soit  41%       la deuxiéme année

    15                soit  13%        la trosième année

    1                  soit    0,89%  la quatriéme année

    On arrive plus ou moins à la meme conclusion la sélection de la plateforme est l’élément le plus important pour espérer avoir un rendement positif

    #15330
    BZH35
    Participant

    Tout a fait d’accord avec @HS1

    j’ai 24 défauts sur 250 prêts , 11 chez Lendopolis, 8 Finsquare (terminés) 2 Pretup 2 Unilend 1 Crédit.fr

    3 défauts sur des prêts de 60 mois , 3 à 48 , 8 à 36 , 9 à 24 , 1 à 18

    7 défauts en moins de 12 mois, 14 de 12 à 24 mois et 3 à = de 24 mois de remboursements

    en rapport avec le nombre de prêts par plateforme , j’arrive à un taux de  défauts de

    35,48% Lendopolis , 12,3 %Finsquare, 10% Unilend, 4,76 %Pretup, 3,33% Prexem

    Lendix, Crédit.fr, Lesentreprêteurs, Bolden, Look&fin à 0%

    en dehors de la sélection rigoureuse de la plateforme ,il est bien difficile pour moi de tirer d’autres conclusions

    #15331
    BZH35
    Participant

    errata pas de défaut chez Crédit.fr , mais 1 chez Prexem

    #15333
    Le Glaude
    Participant

    Apparemment, seulement 0,60 % de défaut chez Look&Fin

    #15334
    Mathieu
    Admin bbPress

    @Patrick

    En écrivant cet article je savais que tu viendrais exprimer ton désaccord 😉

    #15336
    Mathieu
    Admin bbPress

    Bonjour à tous,

    @crowd m’a signalé une erreur. En effet j’ai compté 2 fois les projets en « remboursé avec incident ». Je les avais mis dans les défauts et j’ai créé une colonne à part.

    Du coup les taux s’améliorent … un peu …

    Le taux de défaut de Finsquare n’est plus que de 31 % :):):):)

    Mea culpa

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.