Accueil Forums Crowdlending Unilend Mon p'tit bilan perso

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Articles
  • #5886
    Wislvlerhill
    Participant

    Bonsoir,

    A la veille de l’interview de M. LESUR, j’ai dressé un bilan de mes investissements par le biais de la plateforme Unilend.

    1° Offre acceptée le 13/05/2014, 50 prêts à ce jour. Un terminé, soldé par anticipation. 2 en LJ et 3 en recouvrements. Actuellement, je ne vois pas de différence entre les LJ et celles en recouvrements, puisque je n’ai touché aucun cent pour les uns ou les autres. Pour autant, j’étudie  plusieurs hypothèses…

    – Dans le cas où aucune des sommes sur les 5 projets en incident ne me soit remboursé à l’avenir, j’ai un rendement annualisé de -2.07 %.
    – Si les sommes en LJ sont perdues et celles en recouvrements sont perdues à 50%, le rendement annualisé est de 0.10 %.
    – Si seules les sommes en LJ sont perdues, le rendement annualisé monte à 2.27 %.

    Évidemment, de nouveaux incidents n’amélioreraient pas la situation… Ma sélectivité est bien plus forte qu’aux débuts, mais rien n’est garanti. A suivre…

    Cordialement.

    PS : étant entendu que mes calculs sont fait en tenant compte des prélèvements sociaux car tout le monde les supporte, mais sans tenir compte des acomptes sur IR.

    • Ce sujet a été modifié le Il y a 4 années, 6 mois par Wislvlerhill.
    #5893
    AG78
    Participant

    Je suppose qu’il s’agit de rendements annualisés sur la base des intérêts nets perçus à ce jour.

    Unilend calcule les TRI si j’ai bien compris sur la base des intérêts perçus et restant à percevoir net de défaut futur ( probablement avant prélèvements sociaux ).

    En toute logique, ces taux entre -2 et + 2% devraient s’améliorer avec le temps s’il n’y a pas d’autre défaut à l’avenir. J’ai néanmoins constaté que les taux se détérioraient rapidement même avec un volume très faible de défaut ( la déduction fiscale des pertes étant marginale sauf taux d’IR marginal très élevé ), ce qui a conduit Unilend à inciter les prêteurs à diversifier au maximum. Je ne suis pas favorable à ce principe de diversification maximum car nous ne connaissons pas sur la durée le taux moyen de défaut et nous n’avons pas d’historique probant. Par ailleurs, même si le taux moyen de défaut se stabilisait sur la durée, son impact continuerait à être important compte tenu de la baisse des taux de prêt ( vers 6,5% rarement au dessus de 8% ), baisse qui risque de perdurer avec la pression de la BCE sur les banques pour les inciter à prêter même à taux faible à des entreprises de qualité.

    Actuellement, le seul intérêt du point de vue du prêteur pour financer via les plateformes est le remboursement régulier du capital, donc une immobilisation réduite des capitaux sur la durée. Je pense pour ma part qu’il est préférable si on recherche un rendement avec un risque acceptable de se tourner aujourd’hui vers des investissements de moyen à long terme ( actions de rendement ) car sur la durée les efforts de redressement en cas de difficultés finissent par payer ( les dirigeants devant rendre des comptes auprès des investisseurs ) alors que sur les plateformes la sélection des dossiers est insuffisante pour être prémuni contre les arnaques ( présentation d’un projet fictif pour masquer une situation de trésorerie dégradée, comptes non publiés, emploi des sommes collectées non vérifié etc… ).

    #6076
    Wislvlerhill
    Participant

    Oui, tout à fait pour les intérêts. J’ai appliqué le principe comptable de précaution : les gains ne sont comptabilisés que lorsqu’ils sont réels et avérés, les pertes dès lors qu’elles sont possibles ou probables.

    Dès lors qu’il n’y aura pas de nouveau défaut, les taux ne pourront que l’améliorer, ainsi que pour chaque remboursement sur les projets avec des incidents.

    Pour ma part, je ne suis sur le crowdlending que pour la diversification, maintenant. Il est évident, qu’il vaut mieux y venir après avoir déjà ajouté à son patrimoine des produits moyen-long terme plus sûrs… La recherche de performance atteint vite ses limites.

    Dernier complément, Unilend m’annonce un TRI de +3.65 %

    • Cette réponse a été modifiée le Il y a 4 années, 6 mois par Wislvlerhill.
3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.