Accueil Forums Crowdlending October (ex Lendix) Lendix change de nom et devient October

6 sujets de 31 à 36 (sur un total de 36)
  • Auteur
    Articles
  • #17945
    Patrick de Lendix
    Participant

    Vous pouvez télécharger la totalité de notre portefeuille (qui est depuis très longtemps disponible librement sur notre site sur la page statistiques ) vérifier nos chiffres.

    #17946
    Patrick_67
    Participant

    @Patrick de Lendix

    Bonjour,
    Au risque de me répéter, la comparaison de votre changement de nom avec la pratique couramment employée par des partis politiques n’avait absolument aucun lien avec un quelconque parti en particulier.
    Pour les stats : Depuis longtemps j’ai les liens vers les stats de toutes les plateformes dans lesquelles j’ai un intérêt.
    Seul problème : Elles ne concordent pas avec les remontées faites ici par les uns et les autres.
    Si je m’en tiens à vos stats, je lis ceci (il y a quelques minutes) au sujet des défauts de remboursement :
    2017 : 1,74 %
    2018 : 1,14 %

    Simple particulier que je suis, et pas le moins du monde plongé dans le monde de la finance, ces chiffres sont plutôt rassurants.
    Comme tout un chacun, je m’imagine louvoyer facilement entre les projets à risque et les projets en béton armé. Alors, moins de 2% de défauts, c’est négligeable et je vais surfer sur les projets comme un grand.
    Et quand je viens sur ce site, celui que l’on consulte maintenant, crowdlending.fr et non pas october.eu,  sur ses forums, je découvre ce genre de retour d »expérience :

    « Comme expliqué précédemment (classement des 16 derniers mois) , le taux de défaut historique d’une plateforme ne permet pas de savoir la qualité actuelle de sélection d’une plateforme. »
    …..
    « Voici donc le classement depuis Janvier 2017.
    8) Lendix 18/228 soit 7,9% de défaut « 
    (8 = 8ème position dans le classement.)

    Stupeur : les 1,74% donnés sur october.eu ne coïncident pas, mais pas du tout, avec ces 7,9% mentionnés dans ce post qui est tout récent. Il date du 23/10.
    Et là, entre moins de 2 et presque 8, ce n’est plus du tout la même chose. J’ai 4 fois plus de risque de tomber sur un canard boiteux. Vous admettrez que ça fait réfléchir.
    Je ne mets pas en doute votre sincérité, mais je vais logiquement plus faire confiance à l’expérience de mes compatriotes prêteurs qu’à la communication que vous faites.

    #17947
    Jérémy
    Bloqué

    Si on regarde les stats de Lendix, on voit qu’elles se contredisent…

    Statistiques

    D’un côté, on écrit qu’il y a 13 défauts de paiement pour 496 projets financés (soit 2.62 % en nombre) et d’un autre côté sur la même page on indique que le taux de défaut en nombre est de 4.80 % (toujours en nombre et pas en volume…).

    La multiplication de stats contradictoires ça cherche à noyer le poisson…

    Dans l’agrégateur on a 32 défauts sur 511…(513 dossiers – 2 non financés), soit 6.26 %

     

    Et autre fait bizarre toujours dans la page statistiques, il est indiqué dans le tableau portefeuille d’un prêteur type en haut : « portefeuille d’un prêteur ayant investi … euros par projet depuis la création de October » (ce qui n’est pas anodin…) tout en reprenant les projets financés par Lendix… ??? (mais pour combien de temps encore…)

     

    Quant au changement de nom pourquoi ils ne s’appellent plus Lendix et pourquoi on ne fait plus référence à la notion de prêt, c’est parce que Lendix cherche à faire une transition vers autre chose de peut être bien plus porteur…pour l’avenir de leur entreprise… Ils ne cherchent pas seulement à aller ailleurs géographiquement…

    Prise de conscience ??? Ou fuite en avant ??? Ou les 2 ???

    Pour la perte du IX qui fait penser à ASTERIX et donc aux français, c’est un très mauvais calcul.  Car les étrangers aiment bien notre côté « frenchy » c’est un élément distinctif qui nous permet de gagner des points…

    Choisir un nom fade est tout sauf pertinent d’après moi…

    Tout cela me conforte dans l’idée que l’avenir de ce secteur est très très loin d’être assuré…

    • Cette réponse a été modifiée le Il y a 1 année, 2 mois par Jérémy.
    #17975
    PretPartez
    Participant

    Je ne vais rien apporter de plus au débat car tout a été déjà dit. Mais il faut que je me défoule.
    Je suis comme vous tous, je ne suis pas enthousiasmé par le nouveau nom de Lendix. A vrai dire Lendix a tout fait pour. Sans la lecture du forum et sans la newsletter j’aurais été mis devant le fait accompli.
    A H-13jours, à l’annonce de Mathieu de l’éventuel changement de nom, j’ai cru à un canular. Mais c’était une info de Mathieu et on n’était pas un premier avril. Alors qu’en penser ? Même quand Mathieu a donné l’info du décompte, avec la complicité de Lendix n’est-ce pas, je n’y croyais pas. Il m’a fallu attendre le courriel officiel pour me dire que c’était vrai.
    Un nom comme October ne m’inspire en aucune sorte le monde de la finance. Mais bon c’est le choix des dirigeants Lendix.
    Et surtout ce qui me gène le plus c’est la non-communication de l’évènement. Devant la surprise c’est normal que nous réagissions négativement : on n’a pas été préparé, on a été laissé pour compte.
    Maintenant à Lendix, euh October, de nous montrer leur considération.</p>

    #18057
    Mathieu
    Admin bbPress

    Bonjour à tous,

    Olivier Goy avait rédigé et partagé un article sur Linkedin Pulse. Il m’a autorisé à rediffusé cet article sur le blog. Il vient complété ce qui a pu être dit sur le changement de nom. A mon sens ça peut servir aux créateurs d’entreprise …

    #18059
    Jérémy
    Bloqué

    Je ne sais pas si un emprunteur qui recherchera un financement pensera à October…

    Il est vrai que c’est plus facile de penser à credit.fr…

    On peut se permettre de s’appeler Apple et de vendre des smartphones des lors qu’on a une renommée internationale…

    Mais October est en terre assez inconnue en France (peu de patrons de PME connaissent October) alors dans le reste de l’Europe…

    Je rappelle les problèmes de sourcing…

    J’ai bien peur que le crowdlending a toujours tendance a se surestimer en se comparant trop rapidement a de gros mastodontes…

    UFR que choisir a bien rappelé que le crowdlending c’est l’équivalent d’une agence bancaire en production de crédits…mais avec des centaines de salariés..et souvent parisiens (niveau de salaire plus élevé et donc charges plus lourdes…)

     

    On est loin du big Apple de l’informatique…

     

    • Cette réponse a été modifiée le Il y a 1 année, 2 mois par Jérémy.
6 sujets de 31 à 36 (sur un total de 36)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.