Accueil Forums Crowdlending Finsquare Finsquare à la recherche d'emprunteurs

Ce sujet a 42 réponses, 12 participants et a été mis à jour par  Anonyme, il y a 4 ans.

30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 43)
  • Auteur
    Messages
  • #2996

    mricnet
    Participant

    Bonjour à tous,

    Finsquare semble en manque d’emprunteurs. J’ai reçu un fax mailing de leur part sur l’une de mes sociétés offrant un financement pro de 3 000 euros a  100 000 euros, remboursable sur 3 à 24 mois. Ils offrent même 150 euros à l’emprunteur avec le code «FAX09»

    #2997

    le ptit vannetais
    Participant

    C’est la guerre…trop de plateformes. Ca favorise d’ailleurs les moins bons dossiers sur lesquels ils se rabattent…

    #2998

    Anonyme

    Pourtant à les entendre tous ils ne prennent qu’1 à 2% de la demande. C’est dire qu’ils en ont plein et sont débordés.

    #3001

    emmanuel
    Participant

    Chez Unilend c’est pareil … Jamais plus de 2 ou 3 projets en ligne.

     

    #3002

    Mathieu
    Admin bbPress

    Bonjour,

    C’est normal de chercher en permanence de nouveaux emprunteurs car il y a bcp de mauvais dossiers. Si le nombre de dossiers entrants est insuffisant, le risque est de baisser en qualité.

    De plus les mailing, le référencement naturel et payant, l’affiliation, l’apport d’affaires sont les leviers d’acquisition emprunteurs / prêteurs traditionnels dans le métier du financement.

    D’ailleurs toutes les plateformes utilisent ces outils… bon peut être pas le fax … je pensais que ça n’existait plus (comme le minitel) 😉

    Donc je ne comprends pas le problème, si problème il y a  🙂

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 ans et 1 mois par  Mathieu.
    #3008

    ce qui peut gener, c’est le coté « on file 150e a l’emprunteur s’il vient lever des fonds chez nous »…. une boite vient emprunter pour financer un projet (et non de la tréso d’ailleurs…), mais pas pour avoir un cadeau de 150e!

    #3009

    Mathieu
    Admin bbPress

    @lili faut il le voir comme un cadeau ? Est un cadeau de 150 € ou une remise sur la commission en cas de collecte ?

    #3012

    Bonjour mathieu!

    La question en fait à se poser est, je pense, l’impact sur la qualité des demandes… la dessus, je suis un peu sceptique… ne vaudrait il mieux pas depenser cet argent à motiver des apporteurs d’affaires pour qu’ils fassent une selection d’entreprises de qualité qui pourraient etre clientes…? parce que la, la dérive peut etre de tout simplement pousser les entreprises qui ne trouvent pas de financement et qui font le tour des plateformes à signer plutot chez finsquare…

    Je pense que cela n’améliorera pas la qualité du flux entrant… le fait d’etre en interface direct induit ce phénomene de flux dégradé, ce qui explique le taux de présentation faible de 1 ou 2% sur la totalité des dossiers… ils ont une partie du flux amené par des tiers, cette partie peut etre améliorée par contre, justement en faisant un challenge sur la qualité (et donc le nombre de dossiers selectionnés) et non la quantité…

    #3026

    le ptit vannetais
    Participant

    @mathieu: Tant qu’ils n’utilisent pas le télex 😀

    #3029

    Anonyme

    Totalement d’accord avec Lili.

    #3030

    Mathieu
    Admin bbPress

    Bonjour Lili,

    Nous sommes tous d’accord ici sur le besoin de qualité. Je disais juste que plus on a de dossiers entrants et plus on a de chances d’en avoir des bons. La façon de les obtenir ne peut pas être critiquée si la plateforme joue correctement son rôle de sélection …

    #3032

    Anonyme

    Désolé je ne suis pas parisien et sorti de grandes écoles mais un provincial descendant de paysans.

    J’essaie de voir si toutes les choses ont du sens, sont logiques, cohérentes et efficaces en pratique.

    Je lis : les plateformes sont beaucoup sollicitées mais ont beaucoup de mauvais projets. Donc on va accélérer les dossiers entrants avec des messages : venez chez nous vous aurez un cadeau !

    Vous pensez sincèrement que ça va améliorer la qualité des dossiers ??? Qu’ils auront des emprunteurs avec un excellent rating ? Là je rigole !!!

    Beaucoup de prêteurs « pestent » à juste titre que les plateformes ne font pas correctement leur travail dans l’examen des dossiers, qu’elles ne prennent pas la peine d’étudier sérieusement chaque dossier. Vous pensez qu’avec cet afflux de dossiers supplémentaires, elles auront davantage le temps ??? Ça va être encore plus torché…

    Non seulement ça va être plus torché et avec un niveau de qualité de dossiers qui ne s’améliore pas.

    Ah on va me dire que les plateformes vont devoir embaucher et que c’est plutôt bien pour l’économie !

    À part qu’un analyste doit être payé « grassement » et que son salaire doit être financé par les commissions que paient…. les emprunteurs !

    Je ne parle pas du budget marketing de la plateforme pour ce genre d’opération (annonces internet avec cadeau).

    À la fin de l’opération, aucun cadeau pour les emprunteurs, du travail encore plus bâclé et des prêteurs encore plus ruinés.

    J’aime la logique des bobos parisiens qui pensent tout savoir !

    Ne vaudrait il pas mieux essayer de comprendre pourquoi le crowdlending attire autant d’entreprises de mauvaise qualité ? Qu’est ce qui pêche ? Pourquoi bcp d’entreprises de bonne qualité refusent de venir ?

    J’ai des éléments de réponse car j’ai interrogé des chefs d’entreprise. Et les arguments sont souvent les mêmes !

    Mais bon, on ne les écoute pas non plus !

    Donc continuons avec cette logique que je ne comprends pas et allons droit dans le mur.

     

     

    #3042

    Anonyme

    Bonjour au forum,

    bonjour tintin, quelles sont les reponses des chefs d entreprise(s) que vous avez interrogé ?

    #3043

    Jacquouille
    Participant

    36 ans de banque m’ont appris le « stop and go ».

    Quand il faut augmenter les parts de marché, on baisse la barre du risque.

    2 à 3 ans après, les impayés étant nombreux, on réduit la voilure, on remonte la barre du risque et on fait du contentieux pendant 1 ou 2 ans.

    Puis on recommence. La durée des cycles peut être modifiée par la conjoncture économique

    Actuellement, on est dans la phase 1, mais Unilend va vite passer en phase 2. Sinon, casse-gueule assuré …

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 ans et 1 mois par  Jacquouille.
    #3045

    Anonyme

    @alberic : les chefs d’entreprise que j’ai interrogé m’ont d’abord demandé les conditions du prêt. Quand je leur ai dit qu’il fallait payer 3 à 5 % de frais de dossier et un taux d’intérêt annuel de 7 à 12 %, ils ont bondi de leur chaise, même ceux qui s’entendent moyennement avec leurs banquiers.

    Quand ils ont des conditions à 1.5 % avec 1 % de frais de dossier par ailleurs, ils sont prêts à se porter caution pour obtenir le financement.

    Et aussi, ils préfèrent rester discrets sur leurs comptes. Ils ne veulent pas voir le nom de leur entreprise partout sur le net avec des commentaires !

    Même si ceux que j’ai interrogé publient leur compte au BODACC. Ca reste encore discret. Car ils sont chacun 1 parmi des millions d’entreprises.

     

    #3047

    Mathieu
    Admin bbPress

    @Tintin : à force de te lire je trouve que ce ne sont pas les bobos parisiens qui croient tout savoir 😉

    Tu as interrogé combien de chefs d’entreprise ? pour ma part j’ai fondé le réseau Creditprofessionnel.com en 2009, j’ai aujourd’hui 8 courtiers qui ne travaillent que dans le financement des entreprises et pourtant nous n’évoquons jamais le taux avec nos clients ! Et je parle de plusieurs centaines de dirigeants. Par contre nous évoquons les garanties car les chefs d’entreprise en ont marre de la ceinture bretelles et parachute des banquiers.

    A chacun son expérience !

     

     

    #3048

    Anonyme

    Je ne prétends pas tout savoir, loin de là ! Sinon je n’aurai eu aucun impayé ! Ce qui n’est pas mon cas ! Je constate qu’il y a des anomalies depuis le départ dans le crowdlending et j’essaie d’analyser ce qui ne va pas et essayer de comprendre. Comme beaucoup ici.

    J’apprends beaucoup de choses sur ce forum et de l’expérience de chacun. Je ne comprends pas pourquoi vous vous vexez pour si peu ! Tant mieux si vos clients signent sans que vous évoquiez le taux.

    Je ne travaille pas dans le secteur du crowdlending ni dans celui du financement des PME. J’ai une analyse 100 % indépendante car je n’ai aucun intérêt personnel.

    Cela ne m’empêche pas de côtoyer quelques dirigeants qui donnent leur avis (j’en cotoie certainement bien moins que vous je l’avoue sans problème). Mais si vous dites qu’il y a peu de demandes de bonne qualité dans le crowdlending, vous rejoignez ma position car ceux que je connais sont des dirigeants de TPE qui ne roulent pas sur l’or mais qui gèrent correctement leur affaire et qui préfèrent voir d’abord leur banquier et qui ne demanderont pas de prêt sur une plateforme.

    Et de forgermon avis à leur écoute, à la lecture d’avis sur les sites financiers et forums.

    Je sais que je dérange dans mes analyses (un petit provincial qui n’est sorti d’aucune école qui s’y mêle, c’est quoi ça?) mais je m’en moque.

    C’est bizarre vous prétendez que je n’ai que des avis négatifs sur les plateformes, m’avez vous lu intégralement ? Si non, relisez moi, vous verrez que vous nuancerez davantage vos propos.

    Je serai le premier à dire du bien d’une plateforme quand elle fait qqch de bien (voir récemment avec Finsquare)

     

    #3057

    Mathieu
    Admin bbPress

    Bonsoir Tintin,

    je ne suis pas vexé, loin de là… Et je n’ai pas d’intérêts non plus dans les plateformes. Par contre je suis prêteur donc je vois la partie prêteur mais j’aide aussi les clients à trouver des financements, ce qui me permet de connaître les emprunteurs. Et j’avoue que je suis énervé quand on leur tape dessus en permanence. ces chefs d’entreprises qui font appel au crowdlending ne sont pas tous des escrocs loin de là.

    Par ailleurs je ne vois pas ce que vient faire sur ce forum les termes bobos parisiens ou provincial qui n’a pas fait d’école de commerce… A vrai dire on s’en fout … Tout le monde peut s’exprimer ici.

    De plus les gens qui dérangent sont les bienvenue car ils permettent de faire avancer le débat… Cependant on peut essayer d’y mettre les formes 😉

     

     

    #3058

    Anonyme

    Je suis d’accord avec toi : les entrepreneurs qui demandent des financements dans le crowdlending  ne sont pas tous des escrocs. Sinon on aurait des taux d’incident à 100 % !!! Loin de moi de généraliser certains cas.

    Concernant les cas d’escroquerie (ils existent il ne faut pas se le cacher même s’ils sont minoritaires), 2 cas de figure existent : certains sont difficilement détectables et là les plateformes n’y peuvent pas grand chose.

    En revanche d’autres sont détectables. Il m’est arrivé plusieurs fois de signaler des cas très louches aux plateformes pendant la période de souscription (patron déjà mêle dans  des affaires d’escroquerie financière, de drogues, de vols de biens professionnels, d’incendies volontaires ) ou patron ayant déjà plusieurs liquidations judiciaires à son actif ou comptes falsifiés… Et bien souvent ces cas finissent par avoir des incidents comme je l’avais anticipé.

    Pourtant j’avais prévenu la plateforme des risques et cette dernière n’a pas retiré le projet en question malgré mon signalement…

    Comment veux-tu que je reste calme quand je vois ces comportements irresponsables ? Tu me dis de mettre les formes mais dans ces cas ce n’est pas possible ! C’est une porte grande ouverte pour d’autres escrocs.

    Mais vous n’avez pas que des escrocs c’est vrai.

    Des entreprises  se sont vu refuser un financement par les banques, certains à juste titre d’autres moins. Ce sont ces dernières qu’il faut financer ! Pas facile pas facile.

    Alors il faut un maximum d’infos qu’on n’a souvent pas !

    Donc on se débrouille ! Tu vois ce n’est pas simple.
    Après l’utilisation de certains termes  : bobos… traduit le fait que certains acteurs de crowdlending ne voient pas la réalité en face. Ils sont dans leur bureau en pensant que tout est magnifique, que le taux de défaut est de moins de 1%, qu’on va dans la bonne direction etc…
    En se mettant la presse dans la poche bien sur !
    Au final, ce sont nous prêteurs qui payons l’addition.

    Mathieu, il faut un électrochoc dans ce secteur et ne pas nier les problèmes. Sinon ces plateformes iront droit dans le mur, et je dirai quel gâchis ! Pourquoi n’a t-on pas réfléchi avant ? Alors oui j’utilise des termes provocateurs qui caricaturent tout ça. Ça symbolise mon impatience.
    De plus en plus de prêteurs partagent mon analyse. Je ne suis pas le messie, je n’ai pas tous les diplômes, je suis un modeste prêteur. En colère c’est vrai.
    Après je reconnais aussi quand les choses s’améliorent. Ça me fait du bien. Vive les bonnes vo!ontés !
    Voilà voilà. Maintenant je laisse la parole aux autres et je vous souhaite une bonne soirée !

    #3242

    mricnet
    Participant

    La stratégie de fax mailing et de prospection intensive d’emprunteurs par Finsquare semble porter ses fruits, la plateforme sort des nouveaux projets tous les jours. Cinq projets sont en levée de fonds à l’heure où je rédige ce message. Les derniers emprunteurs présentés sont majoritairement des sociétés qui publient leurs bilans. Enfin, notons le projet à taux mixte de France Eco Renove (534143185) qui démarre à 7% fixe.

    Évolutions à suivre donc…

    #3282

    Wislvlerhill
    Participant

    Finsquare me propose (et sûrement pas qu’à moi) 500 Euros si je leur trouve un emprunteur !

    Ca investit sévère pour grossir, je trouve !

     

    #3283

    Jacquouille
    Participant

    Reçu moi aussi.

    Ça y est, les marketing se met en route. C’est la concurrence sauvage entre les plateformes qui démarre.

    Raison de plus pour être pointu pour analyser le risque sur chaque projet sans tenir compte des étoiles ou des notes.

    De toutes façons, il y a des plateformes qui vont disparaître … et d’autres qui vont avoir beaucoup de casse.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 ans et 1 mois par  Jacquouille.
    #3298

    le ptit vannetais
    Participant

    Cela risque d’attirer davantage la mauvaise graine que la bonne. Personnellement, c’est pas moi qui irais démarcher mon patron et mes contacts professionnels pour les inciter à emprunter à de tels taux.

     

    #3312

    Jacquouille
    Participant

    @le ptit vannetais

    J’ai connu des commerciaux qui auraient tué père et mère pour décrocher un contrat.

    Le marketing bancaire est une pratique courante. Rappelle-toi la guerre entre banques en ligne pour les super-livrets (aujourd’hui, ça s’est calmé), les spams qu’on reçoit pour du crédit à la consommation.

    Je ne préjuge pas des résultats de cette campagne de parrainage de Finsquare. On va bien voir l’évolution de la qualité des projets dans les mois à venir.

    #3329

    mricnet
    Participant

    Le marketing va bon train chez Finsquare. Ce soir vous allez constater l’arrivée d’un nouveau projet qualifié de «VIP»

    Aucun détail, nous savons juste que le financement sera de 100 000 EUR, que le projet est noté 4.5/5 et que l’on saura jeudi matin si nous sommes digne d’y participer selon Finsquare ! Puisque ce financement est sensé être réservé à certains membres seulement (sur quel(s) critère(s) ????).

    J’espère qu’ils savent ce qu’ils font sinon ils risquent un joli «flop»… parce qu’à s’adresser aux prêteurs de cette façon, ils pourraient toucher des susceptibilités…

     

    #3330

    Anonyme

    Mais dans le marketing tout le monde est VIP. C’est une façon de valoriser tous leurs clients. Chacun recevra un message personnel comme quoi il est membre VIP et bénéficie d’offres exclusives !

    #3333

    oasis4ever
    Participant

    Je pense que tout le monde n’y aura pas accès. Mais je peux me tromper…

    Verdict jeudi en fonction des retours de chacun.

    #3335

    Mathieu
    Admin bbPress

    Bonjour,

    je confirme : tout le monde n’y aura pas accès !

    #3343

    Jacquouille
    Participant

    Je prévois une sélection des emprunteurs en fonction de leurs prêts en cours chez Finsquare …

    Mouët Hennessy.    😉

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 ans par  Jacquouille.
    #3347

    mricnet
    Participant

    oui @jacquouille, ou alors une sélection de prêteurs selon le bas niveau d’intérêts qu’ils sont capables d’offrir s’ils veulent donner touts les chances à leur emprunteur 4,5* d’obtenir un taux bas… nous verrons.

     

30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 43)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.