Accueil Forums Crowdlending Dispense d’acompte 2017 et prélèvement à la source : que faire ?

Ce sujet a 6 réponses, 6 participants et a été mis à jour par  Wislvlerhill, il y a 2 ans et 11 mois.

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • Auteur
    Messages
  • #9863

    Mathieu
    Admin bbPress

    Bonjour à tous,

    @hs1 a posé une question en commentaire de mon article sur les dispenses d’acompte et je ne sais pas y répondre car je ne sais pas comment seront traités les placements de 2017 avec la mise en place du prélèvement à la source :

    Bonsoir,

    Pensez vous que pendant l’année blanche(2017) il y ait un intérêt quelconque à se faire dispenser du prélèvement a 24%?

    Avez vous des idées sur la question ?

    Merci

    #9869

    De mon point de vu, il n’y a pas d’année blanche ;-). On va bien en payer des impôts ! L’année blanche est une légende urbaine !!! En 2017, on paiera l’impôt sur les revenus 2016. Et que dira le nouveau gouvernement sur cette mesure ?

    #9870

    Jacquouille
    Participant

    On n’y est pas encore.

    S’il est élu, François Fillon souhaite revenir sur la réforme du prélèvement à la source.

    De plus, j’ai compris que seuls les revenus des salaires et pensions seraient concernés, pas les revenus financiers …

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 ans et 11 mois par  Jacquouille.
    #9875

    Mwy
    Participant

     

    La question originale étant que si prélèvement à la source en 2018, nous passerons de :
    2016 : paiement sur les revenus 2015
    2017 : paiement sur les revenus 2016
    à
    2018 : paiement sur les revenus 2018

     

    Une dispense d’acompte en 2017 se solderait-elle par une dispense d’impôt sur ces intérêts ? Personnellement je n’y crois pas.

    Le prélèvement automatique de 24% dans le cas du prélèvement libératoire de l’IR, n’est il pas déjà une forme de prélèvement à la source ?

    En effet, nous payons finalement les IR sur les revenus générés par ces placements au moment de leur perception.

    Avec éventuellement un rééquilibrage calculé et compensé en N+1 actuellement.

    Si prélèvement à la source il doit y avoir en 2018, je pense probable que le rééquilibrage 2017 sera effectué en 2018, sur la base du taux d’imposition 2017 qui sera calculé pour déterminer le montant des retenues à la source en 2018

    #9877

    HS1
    Participant

    @mwy.

    Exactement il s’agit bien de cela.

    Ayant bien écouté le débat JUP/Fillon.

    Le sujet du financement des PME par l’épargne y a été abordé , et François Fillon y semble non seulement favorable mais bien décidé a en changer la fiscalité qu’il a qualifiée de confiscatoire en France en tout cas pour ce qui est des foyers payant l’ISF.

    Je pense donc que nous avons peut étre tous interet a solliciter cette dispense pour 2017 et a accélérer fortement la création de notre association de particulier..pour faire valoir ce point .

    N’ayant aucune compétence dans le domaine je ne peux que vous encourager chaleureusement à vous mettre à la tache messieurs. ;-o

    #9880

    Mwy
    Participant

    @hs1

    Fillon a l’air bien décidé à faire des cadeaux aux foyers concernés par l’ISF …

    Dans cette optique je le vois mal amputer cette manne pour l’IR qu’est la taxation de ces revenus.
    Je l’imagine beaucoup plus augmenter les possibilités de défiscalisation ISF dans les différents supports, notamment obligations et actions.

    De ce que j’ai compris de ses projets, et en vulgarisant, il souhaiterait imposer moins le patrimoine, et compenser en taxant plus tout le reste …
    D’une manière générale, cela me rend pessimiste pour les quelques années à venir, d’une façon particulière, cela me donne peu d’espoir pour un allègement de la fiscalité crowdlendienne …

    Concernant le second point … Je n’ai probablement pas plus de compétence dans ce domaine, mais peu importe 😉 ! Tu as raison il est temps de nous mettre à la tâche !

    #10027

    Wislvlerhill
    Participant

    Concernant la fausse reforme de prélèvement à la source, voici ce que j’en ai compris : c’est pour les revenus du travail !

    En gros, c’est comme si on obligeait tout le monde à passer à la mensualisation du paiement de l’impôt. C’est un très gros résumé et essentiellement intéressant d’un point de vu trésorerie pour l’Etat.

    Car il ne faut pas se leurrer, comme il paraît trop compliqué de l’appliquer à tous les revenus, vu le nombre de revenus catégoriels différents et donc d’interlocuteurs différents, tout apparaîtra encore dans une déclaration à N+1, avec une régularisation dans un sens comme dans l’autre (complément d’IR ou remboursement). C’est pour ça que je parle de pseudo-réforme, car en dehors de facilité la trésorerie de l’état, je ne vois pas comment on peut faciliter la vie du redevable, au contraire !

    Pour mon cas particulier, je demanderai la dispense d’acompte tant que ce sera possible, car ces 24% sont directement disponible pour moi. Je peux les réinvestir directement ou les épargner ou les dépenser… je ne suis pas obligé d’attendre un an que l’Etat ait fait ses calculs…

    La réforme se dessine petit à petit, se précise, il y a un site dédié : http://www.economie.gouv.fr/prelevement-a-la-source

    Mai 2017 va aussi passer par là, je pense qu’il serait raisonnable d’attendre au moins jusque là, ou jusqu’au vote de la loi de finance pour 2018 (vers septembre 2017) pour avoir des avis plus définitifs.

    Voilà, ce n’est que mon avis, mais je le partage ! ;o)

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 ans et 11 mois par  Wislvlerhill.
7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.