Accueil Forums Crowdlending Unilend Confinement et remboursements anticipés

  • Ce sujet contient 5 réponses, 6 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par psycoke, le Il y a 2 mois.
6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Auteur
    Articles
  • #19866
    Pullman
    Participant

    Côté Unilend et confinement, j’ai observé 3 remboursements anticipés depuis un mois. Cela est bienvenu, d’autant que parmi les 3 exemples me concernant, il y a un restaurateur donc très à risque avec le confinement. J’ai l’impression que c’est un bon acte de gestion de l’équipe d’Unilend d’avoir relancé les prêteurs pour leur proposer de solder le reste de leur dette d’un coup.

    Par ailleurs, je ne vois que 2 cas d’entreprises ayant profité du confinement pour repousser leurs échéances de remboursement, dont un fort curieux : j’ai par hasard 2 prêts vers la même boîte, et un seul est concerné par le report d’échéance, l’autre continue à être remboursé normalement.

     

    PS : Ce forum est fort calme, y a-t-il un autre site plus animé pour discuter crowdlending ?

    #19867
    Jacquouille
    Participant

    De son côté, October (ex-Lendix) n’a perçu systématiquement que les intérêts du mois et a décalé d’un mois … peut-être plus … les échéances à venir.

    #19884
    pipoux
    Participant

    En ce qui concerne ceux qui font des remboursements anticipés, ils ont peut-être droit aux  PGE  (prets Garantis par l’état) mis en place par le gouvernement. DU coup ils peuvent rembourser les prêts à taux élevés ‘en comparaison) que font les plateformes.

    #19896
    BZH35
    Participant

    Jacqouille , bonsoir

    je ne suis pas sûr qu’October ait choisit la bonne option en se précipitant pour proposer des reports systématiques . Unilend par exemple continue à rembourser ou a proposé les reports à ceux qui l’ont demandé .

    #19923
    gerard
    Participant

    Je réagis tardivement au post de @BZH35, mais la « bonne solution » peut s’envisager de 3 points de vue, prêteur, plateforme ou entreprise.
    -Du point de vue du prêteur, la régularité des rentrées, et leur maintien dans quelques mois, me paraissent importants. Distinguer le court terme (remboursements différés ou partiels) du moyen-long terme (maintien de la solvabilité des entreprises pour éviter les défauts)

    – Du point de vue plateforme, dans l’immédiat la simplification des procédures, si beaucoup d’entreprises à gérer, évite de lourdes investigations « cas par cas », au moins dans l’immédiat avec la procédure « October », qui préserve les entreprises, et diffère les examens, c’est une stratégie de crise immédiate.

    Unilend par contre, n’a pas autant de prêts à gérer, d’où stratégie plus affutée ?

    – Entreprise : tout ce qui peut soit diminuer la dette immédiate, soit la charge financière future doit être bon à prendre, donc le recul des échéances de plusieurs mois, ou au contraire, le remboursement anticipé sans frais (qui intéresse aussi le prêteur très diversifié qui verra d’autres prêts interrompre tout remboursement).

    Et si les entreprises chutent, prêteurs et plateformes sont impactés …

    Merci à ceux qui font vivre ce site, et à tous ceux qui compareraient les stratégies-actions des différentes plateformes, en période de confinement ou après …

     

    #19924
    psycoke
    Participant

    dans tous les cas ce qui est sur c’est que les preteurs vont y laisser des plumes… faillites il y a déjà, et ce n’est que le début… préparons-nous aux nombreux messages sur notre mur d’activité : « les remboursements blabla sont maintenant > 120 jours de retard » 🙁

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.