Accueil Forums Général Axelle à raison les enveloppes multiples sont à risque .

Ce sujet a 2 réponses, 2 participants et a été mis à jour par  Axelle, il y a 2 mois.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #16564

    hs1

    Le récent pret de la  SARL Montaut a été l’ ocasion de discuter sur les enveloppe multiples d’une plateforme pour une meme entreprise et Axelle à raison ce n’est pa la première enveloppe qui doit montrer la qualité de sélection d’une plateforme mais bien la dernière avant défaut : celà montre jusqu’ou est capable d’aller la plateforme pour soutenir l’emprunteur au détriment du préteur…aussi il me faut revoir mon classement des plateformes car certaines entreprises en défaut changent alors de catégorie : escroquerie ? 3 premières échéance/erreur majeur de la plateforme 4/5/6 /dossiers trop fragiles 7 a 12 / acceptables après 1 an.

    Certains emprunteurs changent de catégorie si on considére la derniére enveloppe au lieu de la première.c’est le cas pour marko (Lendopolis) , Ativ et MT développ (Pret*) ,MG editions (Lendix) , mais surtout cet entetement préjudiciable chez Crédit.fr pour les entreprises suivantes : La Douce /ACV / Axe 7 / 100% Coton(pour le petit journal ça ne change rien.

    Bref mon but en faisant les states n’étant pas de faire de la pub pour l’une ou l’autre des plateformes , je vous présente le clasement plus conforme à la réalité.

    A) Prets douteux voir frauduleux:

    1) Prexem 0/9                           0%

    2) Unilend 3/64                       4,7 %

    3 ) Lendopolis 2/39                 5,1 %

    4 ) Lendix 2/31                         6,4 %

    5 ) Credit.fr 2/22                      9     %

    6 ) Bolden 2/20                        10   %

    7 ) Pret*   7 / 38                       18,5 %  qui monte encore grace à la seconde enveloppe ATIV qui passe en sauvegarde dès la deuxiéme échénce (c’est plus une erreure majeur de la plateforme qu’une escroquerie .)

    B ) Erreure majeur de la plateforme :

    1 ) Crédit.fr 0/22                0% ce qui montre que Credit.fr sait analyser les dossiers.

    2 ) Lendopolis 1 / 39          2,5 %  ils ne sont pas mauvais du tout.

    3 ) Bolden  2/20                 10%

    4 ) Lendix  4/31                   12,9 %

    5 ) Pret*     6/38                   15,8 %

    6 ) Unilend 11/64                 17 %

    7 ) Prexem 2 /9                     22%

     

    C) Dossiers trop risqués :

    1) Pret*  9 / 38                 23% de ses défauts    seulement car déjà 34% de dossiers potentielement frauduleux ou erreurs majeurs de la plateforme

    2 ) Crédit .fr 6/22            27% ET là les 2/3 de ses défauts pour dossiers trop faible concerne des Deuxième ou Troisième enveloppe .C’est un défaut important de Crédit.fr continuer à financer des emprunteurs qui étaient corrects à la première enveloppe mais  dont la situation s’est dégradée par la suite ; cette fidélité de la plateforme (qui sait parfaitement analyser ses dossiers) c’est le préteur qui la paye cache.

    3 ) Lendopolis 11/39       28% On l’ a vu l’analyse Lendopolis est correcte mais pour se développer avant janvier 2017 ils ont choisi de financer des entreprises qu’ils savaient fragiles.La stratégie n’a pas payé , depuis Janvier 2017 ils ont changé leur fusil d’épaule avec une très nette amélioration.

    4) Unilend 18/63      29%

    5 ) Lendix   12/31       38%

    6 ) Bolden 11/20        55% de défauts liés à une sélection trop risqué.

    7 ) Prexem 6 /9          66%          «  »                                   «  »

    D) le plus imporatant : les défauts acceptables.

    1) Lendopolis 25/39   64%   c’est eux au final qui présentent le plus de défaut acceptables.

    2 ) Crédit.fr  13/22      59%  de défaut acceptable.

    3 ) Unilend  31/ 64      48% de défaut acceptables.

     

    Ils n’ont pas la moyenne:

    4 ) Lendix 13 /31          41% de défauts acceptables.

    5 )  Pret* 15/38             39% de défauts acceptables.

    6 ) Prexem 2/9              22% de défauts acceptables.

    7 ) Bolden  4/20            20% de défaut acceptables.

     

     

    Conclusions:

    1° la diversification sans trie n’est rentable chez aucune plateforme !

    2° Chez Crédit.fr il faut fuir les enveloppe multiples , car ils n’abandonnent pas leurs emprunteurs en difficulté (meme s’ils se doute que ça devient très risqué: Axelle avait raison.)

    3° Lendopolis est sans doute bien meilleur que ce que son historique de défaut ne pourrait faire croire au premier abord.

     

     

    #16569

    VSOP
    Participant

    Bien vu et merci pour l’analyse par tranches d’âge !

    Comme je l’écrivais au sujet de deux prêts en particulier, je ne comprends pas que la responsabilité des plateformes ne soit pas engagée automatiquement lors de défauts dans le premier trimestre, voire semestre.

    Pour les acrobates du prêt pyramidal, trop tard pour moi, j’ai déjà donné dans le panneau avec Editions 21 et je viens de remettre ça avec Montaut (enfin là, je n’ai pris que le dernier… je n’ai tout de même pas doublonné mais quand même 🙂 )

    C’est une sacrée bizarrerie que cette « fidélité » entre plateformes et entreprises qui peut pousser les premières au « prêt de trop » pour les secondes… 🙁

    Quant aux entreprises qui changent de plateformes pour le n+1, n+2, etc, sans prévoir de rembourser les précédents par anticipation, ça ressemble furieusement à du « Ponzi » dont la dernière plateforme (sans doute au nom de la concurrence !) se rend complice.

    #16587

    Axelle

    Merci HS1 pour cette analyse intéressante.

    Les plateformes comme Credit.fr deviennent sans doute moins objectives quand elles commencent â être liées aux emprunteurs.

    Pour éviter d’avoir des défauts, on repart pour un prêt mais…c’est un peu comme certains traders ou la fuite en avant: je double ma mise pour me refaire…

    Ce que l’on ne saura pas…quels sont les emprunteurs qui ont fait défaut aprês que la platefrome leur ait refusé un prêt de la derniêre chance…

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.