Accueil Forums Crowdfunding immobilier Lymo Suspension des intérêts – légal ou pas légal?

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Articles
  • #19943
    Teodoro
    Participant

    Ces dernières semaines, Lymo a envoyé plusieurs messages qui annoncent unilatéralement la suspension des intérêts à verser aux particuliers pendant la période de confinement.

    « Nous nous sommes trouvés contraints d’interrompre le chantier suite aux mesures prises par le gouvernement afin de lutter contre la propagation du COVID-19. Cette interruption a entraîné du retard dans le déroulement du chantier. En conséquence, nous sommes au regret de vous notifier d’un cas de force majeure ayant pour effet d’entraîner une suspension des intérêts pendant la période d’arrêt du chantier. »

    Cependant, si la force majeure semble tout à fait invocable pour les entreprises réalisant le chantier, la suspension unilatérale des intérêts obligataires côté Lymo me semble… bizarre.

    Par exemple, sur October, les prêteurs ont d’abord dû voter, par projet, la suspension du versement du capital, mais les intérêts ont toujours été versés.

    Je ne connais aucun cas d’entreprise ou d’état annonçant qu’il ne verse pas d’intérêts pour ses obligations in fine sous pretexte du Covid.

    Qu’en pensez-vous?

    Une entreprise ayant émis des obligations in fine à 24 mois peut-elle unilatéralement décider qu’elle ne versera pas d’intérêts aux prêteurs sous prétexte que l’un de ses fournisseurs a été confiné ?

     

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.