Accueil Forums Crowdlending Spear – absence de chiffres

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Auteur
    Articles
  • #12757
    shimself
    Participant

    J’ai trouvé un projet solaire sur spear.fr  https://spear.fr/projects/79

    J’explorais mais je n’ai pas trouvé aucun chiffre de finance ni historique ni prévu.  En pensant je suis aveugle je les ai écrit pour demander comment les trouver, mais leur réponse étaient que Ces données sont confidentielles et nous ne pouvons vous les communiquer.

    C’est incomprehensible! Comment peut on investir (spear disent épargner) sans cet information?    Est ce que c’est moi?<span id= »transmark » style= »display: none; width: 0px; height: 0px; »></span>

    #12758
    Patrick_67
    Participant

    Vous avez vu comment fonctionne Spear?
    Pour investir, vous achetez des parts sociales de la coopérative SPEAR qui sont ensuite investies sur un projet en particulier, ou mutualisées dans différents projets (si j’ai bien compris).
    Vous ne toucherez probablement aucun revenu (2% en 2012, 1,25% en 2013.. et 0 depuis).
    L’avantage est fiscal : vous bénéficiez d’une réduction d’IR de 18% du montant investi (loi Madelin), à condition de garder les parts pendant 7 ans à partir de l’année qui suit l’investissement… Autrement dit : 8 ans à partir de la souscription.

    A la réduction d’IR, il y a aussi une réduction d’ISF pour qui y serait assujetti!

    Dernier point : Spear vous ponctionne de 4% sur votre souscription au titre de frais d’entrée.
    Sauf à détester payer des impôts, au point d’être prêt à tout…. Je ne vois pas trop où est l’intérêt à vouloir investir sur cette plateforme.

     

    #12761
    darkbader
    Participant

    La plateforme n’est pas immatriculée auprès de l’ORIAS (et même d’aucune autre autorité ou organisme) – où je suis aveugle (j’ai cherché)

    C’est un signe que cette plateforme est à éviter absolument pour des raisons de … enfin, on se comprend 😉 (C’est juste qu’on ne peut pas le dire publiquement – y’en a qu’ont essayé, ils ont eu des problèmes)

    #12762
    Mathieu
    Admin bbPress

    @darkbader

    Je ne comprends pas ce que tu veux dire 😉

    Et puis on peut dire ce que l’on veut … qu’est ce qu’on risque ici ?

    #12793
    darkbader
    Participant

    @Mat

    Tant que ça reste à recevoir des LRAR 😀

    #13928
    Meli de SPEAR
    Participant

    Bonjour à tous,

    Je suis Meli, responsable de la relation épargnants et emprunteurs chez SPEAR.

    Je me permets de vous répondre pour éclaircir certains points suite à vos messages et questionnements sur le forum.

    1) Tout d’abord, nous ne publions pas les prévisionnels financiers de nos projets du fait de notre mode de fonctionnement. En effet, ce sont les banques partenaires de SPEAR et non les épargnants qui portent le risque du crédit. Lorsqu’un projet est publié sur notre plateforme, une ou plusieurs de nos banques partenaires ont réalisé une due-dilligence spécifique et bien entendu ont vérifié les chiffres. Nos banques partenaires sont un gage de sérieux et de crédibilité pour nos épargnants.

    L’épargnant est exposé au risque de SPEAR. C’est pour cette raison que les comptes de SPEAR sont disponibles en ligne en toute transparence. L’épargnant est averti du risque qu’il prend en investissant, notamment par l’intermédiaire du document d’information que nous lui fournissons librement.

    Vous trouverez ces informations sur https://spear.fr/epargner

    2) SPEAR n’investit pas directement dans les projets : nous plaçons l’argent de nos épargnants auprès de la banque partenaire qui finance le projet. De cette façon la banque dispose d’une ressource supplémentaire qui lui sert à refinancer le projet qu’a choisi l’épargnant. Ces dépôts à terme  ne sont pas mis en garantie du projet. Si un emprunteur fait défaut, la banque assume son risque et rémunère et libère les dépôts de SPEAR au rythme convenu. C’est tout l’intérêt de la solution que nous proposons.

    3) La durée de détention des parts est fixée à 7 années pleines : si vous avez épargné en juillet 2017, vous pourrez récupérer vos parts à partir de janvier 2025. D’où l’intérêt peut-être d’épargner plutôt en fin d’année, mais cela reste à la discretion des épargnants.

    4) Chez SPEAR, l’épargne est totalement transparente : vous choisissez réellement le projet que vous souhaitez soutenir, via un mécanisme sécurisé par une banque partenaire. Pour se rémunérer, SPEAR prend 4% de frais de souscription. Les dépôts à terme ayant actuellement un taux quasi-nul, SPEAR ne peut pas verser d’intérêts de parts sociales (rendement de l’épargnant). L’épargnant tire son rendement principalement de la defiscalisation IR ou ISF si celui-ci y le souhaite. Lors de ses deux premiers exercices, SPEAR a versé 2 % et 1,25 % d’intérêts de parts sociales à ses épargnants.

    5) Enfin, concernant l’immatriculation de SPEAR, le statut de SPEAR est spécifique. Du fait de notre mode de fonctionnement, nous sommes IOBSP (Intermédiaire en Opérations de Banque et Services de Paiement). Notre numéro ORIAS est le 14001529 (vous pouvez faire une simple recherche sur le site de l’ORIAS en utilisant notre sigle pour le retrouver si besoin).

    SPEAR a pour objectif d’apporter plus de transparence dans l’épargne bancaire et nous sommes totalements ouverts à toutes vos questions ou remarques. Je souhaite qu’il n’y ait aucun malentendu et espère avoir répondu à l’ensemble de vos questions et interrogations.

    N’hésitez pas à me poser d’autres questions si vous le souhaitez, je reste à votre disposition si besoin.

    À très bientôt je l’espère,

    Meli.

    #13929
    Manu SIFP
    Bloqué

    Je suis client chez eux  et je n’ai pas à me plaindre.

    1) J’investis dans des projets d’entreprises solidaires et c’est pour moi un investissement éthique.

    2) C’est bien la banque qui prend un risque sur le projet et pas moi donc je suis tranquille.

    Les seuls risques qui sont ultra minimes sont la faillite des banques finançant ces projets et/ou la faillite de Spear dont l’activité est de récolter les fonds des épargnants et de les envoyer aux banques partenaires (c’est un peu caricature mais c plus simple à comprendre)

    3) Je sais à l’avance combien je gagné.

    18% d’intérêts des la première année (pour ceux qui sont à l’IRpp et pas à l’ISF) -4% de frais de dossier = 14%

    S’il y a rémunération des parts sociales c’est encore plus que 14%.

    La rémunération n’est pas très sexie mais sur 7 ans (avant ct 5) on gagne presque 3 fois plus que le livret A.

    Sans se prendre la tête sur chaque dossier avec la lecture des bilans et le risque de perte en permanence.

    Et in fine, on gagnera davantage qu’avec le crowdlending entreprises.

    • Cette réponse a été modifiée le Il y a 2 années, 4 mois par Manu SIFP.
    #19494
    gerard
    Participant

    Quelqu’un pourrait confirmer (ou infirmer) que la plateforme SPEAR est toujours active ?

    Merci à tous

    #19655
    Lliane
    Participant

    2) SPEAR n’investit pas directement dans les projets : nous plaçons l’argent de nos épargnants auprès de la banque partenaire qui finance le projet. De cette façon la banque dispose d’une ressource supplémentaire qui lui sert à refinancer le projet qu’a choisi l’épargnant. Ces dépôts à terme  ne sont pas mis en garantie du projet. Si un emprunteur fait défaut, la banque assume son risque et rémunère et libère les dépôts de SPEAR au rythme convenu. C’est tout l’intérêt de la solution que nous proposons.

    Si c’est la banque qui supporte le risque, je trouve ça scandaleux que ça soit éligible à la réduction de l’IR/ISF, le fisc risque de requalifier tout ça un jour… C’est un simple dépôt à terme vers les banques déguisé pour défiscaliser…

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.