Accueil Forums Crowdlending RoboCash

  • Ce sujet contient 37 réponses, 10 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par jesanson, le Il y a 2 années.
8 sujets de 31 à 38 (sur un total de 38)
  • Auteur
    Articles
  • #15573
    jesanson
    Participant

    Re,

    Fort du succès des uns et ayant tenté avec succès les retraits (un peu compliqué pour l’un, vous verrez…), j’ai investi sur les 2 (1 000 € chacune, pas de jaloux). Mes retours d’expérience :

    Robo.cash :

    Inconvénients de la plateforme :

    • Si l’argent ne trouve pas de preneur en face (mon cas depuis une semaine, 431,79 € reste à trouver preneur), le taux d’intérêt du portefeuille diminue puisqu’il ne s’applique qu’à une fraction du capital. Me concernant, mes fonds partent avec beaucoup de difficultés je trouve alors qu’on nous indique qu’ils sont utilisés « dans l’heure » (mon virement de 1k est parti de ma banque le 05/06/2018, tout n’est toujours pas investi le 12/06/2018, soit plus une semaine après…). Et tant que c’est pas placé… eh bien… ça rapporte pas… (donc perte d’opportunité à mon sens).
    • Tout est automatique, peu de visibilité et de granularité (c’est vraiment on « laisse son argent dormir » et on attend). On sélectionne le taux d’intérêt qu’on veut, la plateforme, 2/3 réglages sur l’utilisation des fonds et hop. C’est bien car ça libère l’esprit, mais pour des gens comme moi qui aiment bien avoir un tout petit peu d’info avant de passer à l’action c’est pas trop ça. Après, si vous aimez la gestion en « pilote automatique », allez-y…
    • Validation manuelle des virements en-dessous de 50 € nécessaire de la part de Robo.cash (allez savoir pourquoi ce n’est pas l’inverse…)… …raison pour laquelle mes demandes de virements de 10 €, 20 € ou 30 € ne passait pas…

    Intérêts/Avantages :

    • Tout « s’auto-gère » grâce au robot donc c’est vraiment autonome => gain de temps
    • La liquidité des prêts de moins de 30 jours, 60 jours si défaut, me convient très bien me concernant (je n’aime pas trop prêter sur des durées longues)
    • Je confirme que le buyback fonctionne (ou alors les méthodes de recouvrement se montrent efficaces…) car j’avais des prêts en retard qui ont été bien été remboursés.
    • Le support est réactif (j’avais demandé un virement de moins de 50 € et je ne voyais rien venir, une fois le support contacté j’avais la réponse dans la demie-journée et le virement était déclenché)
    • Montant minimal du prêt : 1 €

    Pour Mintos :

    Inconvénients :

    • Je n’ai pas réussi à paramétrer « l’auto-invest », je trouve ça complexe compte tenu de mes impératifs (la liquidité à court terme est importante). Je crois qu’on peut réutiliser les critères une fois qu’on a fait une recherche, mais je suis pas fan de pas choisir ce que je prends en fait.
    • Du coup ça m’oblige à (ré)investir les fonds « à la main » (mais du coup en même temps, je sais ce que j’ai :-D)
    • Dans la même veine, je ne comprends pas le principe de leur marketplace, la « vente » d’un prêt me semble complexe en passant par ce biais (j’en avais un que j’ai placé à 60 mois mais ça me parait beaucoup trop long…). Même si avec le buyback c’est pas perdu… Après il semblerait qu’on peut aussi céder les prêts à Mintos directement en les contactant.
    • Montant minimal du prêt: 10 €

    Avantages :

    • La base est semble-t-il beaucoup plus étendue que Robo.cash car j’ai tout placé « à la main » en 2 minutes (même montant que Robo.cash) et il y a vraiment beaucoup de prêts disponibles dans leur base (on est loin des collectes de crowdfunding à la française où le projet part en 10 min si vous voyez ce que je veux dire)…
    • On peut vraiment choisir ses investissements  (type de prêt, échéance, solvabilité…), on est plus dans l’esprit du crowdfunding que Robo.cash (qui ressemble un peu à un site de jeu d’ado geek si vous voulez mon avis), me concernant je peux ainsi investir à des prêts à très très courtes durées librement (moins de 30 jours)
    • Je n’utilise pas cela, mais c’est multi-devises (si vous vouliez prêter en roupies, roubles, zlotys ou autres… ;-))
    • Les boni (mais il faut alors investir sur des durées longues…)
    • Pour le moment, le recouvrement semble fonctionner, mais les défauts n’en sont pas vraiment (compte tenu du buyback)…

    A noter qu’apparemment, sur les 2 plateformes, les prêts remboursés avec le « buyback » le sont avec les intérêts… …jusqu’au jour du remboursement effectif par la plateforme (si c’est remboursé avec 30 jours de retard, on « récupère » 30 jours d’intérêt supplémentaire). Sauf erreur de ma part. Dans ces conditions, le seul problème qui pourrait se poser c’est la trésorerie donc ça aide niveau sérénité (sachant que dans le cas contraire, on récupère le principal sous 30 jours chez Robo.cash, 60 jours au plus chez Mintos)… Quand on voit les impayés du crowdfunding…

    Chez mintos : If a loan with a buyback guarantee is delayed by more than 60 days, the loan is automatically bought back by the loan originator from the investor at the nominal value of outstanding principal, plus accrued interest income. (Source : https://www.mintos.com/en/faq/investing-faq/what-is-a-buyback-guarantee-and-how-does-it-work-faq/)

    Chez Robo.cash : If a borrower does not repay the loan on time, then on the 31st day of delay ROBO.CASH will buy back the debt and funds will be returned to an investor with all earned interests. (Source : https://medium.com/@Robocash/how-we-saved-investors-from-risk-545214e8099e)

    Auraient-ils inventé le « crowfunding sans risque »… ?

    Aussi, les 2 plateformes permettent l’export de stats avec les intérêts reçus donc pas trop de soucis avec les impôts même sans IFU (suffira de reporter le montant des intérêts reçus dans la case qui va bien le jour J).

    Bref, je pense laisser Robo.cash travailler en espérant que tout se place et replacer chez Mintos ce que j’y ai mis, je referais un point d’ici 3 mois environ pour voir laquelle tire le plus son épingle du jeu.

    Je pense avoir fait le tour mais n’hésitez pas si vous avez des questions sur l’une ou l’autre…

    #15574
    Le Glaude
    Participant

    Quid de la fiscalité ?

    #15575
    jesanson
    Participant

    Logiquement imposition à l’IR + Prélèvements sociaux

    #15577
    Le Glaude
    Participant

    Oui, en fait je pensais surtout au fait que Robocash est situé en Lettonie.

    Donc, pas d’IFU, pas de précompte, et vraisemblablement, il faut remplir les formulaires spéciaux :

    – déclaration 3916 (compte détenu à l’étranger)

    – déclaration 2047 (revenus perçus ou encaissés à l’étranger)

     

    #15981
    jesanson
    Participant

    Bien vu pour la déclaration 3916…

    « Les comptes à déclarer sont ceux ouverts hors de France auprès d’un établissement bancaire ou de tout autre organisme, administration publique ou personne (notaire, agent de change, etc.) recevant habituellement en dépôt des valeurs mobilières, titres ou espèces »

    #16456
    Scooby
    Invité

    Bonjour à vous tous.

    Quels sont les retours sur les 3 plateformes RoboCasch, mintos et grupeer ?

    merci

     

    #16498
    evanovich2016
    Invité

    Lu sur un autre forum: La banque ING aux pays-bas n’est plus autorisée à procéder à des virements sur le compte de Robocash. Il semblerait que leur banque Blueorange soit impliquée dans le blanchiment d’argent avec la Corée du Nord.

    Personnellement, j’ai commencé à retirer mes billes de leur plateforme (sans souci avec Boursorama Banque).

    #16516
    jesanson
    Participant
8 sujets de 31 à 38 (sur un total de 38)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.