Accueil Forums Crowdlending Lendopolis Retrait du compte Lendopolis bloqué pour obliger à répondre à un questionnaire

Ce sujet a 16 réponses, 6 participants et a été mis à jour par  jpt, il y a 1 an et 10 mois.

17 sujets de 1 à 17 (sur un total de 17)
  • Auteur
    Messages
  • #14482

    jpt
    Bloqué

    Encore de l’innovation chez Lendopolis.

    Vendredi dernier j’étais incapable de retirer de l’argent de mon compte prêteur et Lendopolis a effectivement confirmé qu’il fallait répondre à « quelques questions » pour pouvoir demander un retrait d’argent de mon compte…

    Il fallait le penser, comme je l’ai dit ailleurs, l’imagination des charlatans n’a plus de limites.

    E quel questionnaire:

    1) Nationalité – alors que Lendopolis a ma pièce d’identité depuis plus de 2 ans

    2) Téléphone – alors que Lendopolis m’a appelé encore cet année dans le cadre de l’escroquerie du projet Espace Services Telecom

    Et finalement les questions qui les intéressent vraiment: mon horizon d’investissement, mes zones géographiques préférées, le type de projet préféré,…

    Un régal pour les prêteurs plus anciens comme moi qui se sont fait trompés (*) par cette plateforme avec des projets qui souvent n’existent même pas.

    (*) le mot n’est pas assez fort mais soyons un peu plus polis ici pour ne pas me faire viré de suite du forum. J’ai employé des mots plus adaptés à ce genre de gens vendredi dernier après apprendre la nouvelle (pas de problème de diffuser toutes ces échanges plus tard)…

    D’ailleurs j’ai hésité longtemps et j’avais décidé de ne pas le faire mais j’ai le pressentiment, avec les réponses à venir de Lendopolis que je finirai pour embarquer sur une logique wikileaks Lendopolis. J’ai maintenant de quoi inondés ce genre de forum pendant des mois sur les pratiques de cette plateforme (copie réelles d’échanges avec des emprunteurs et avec Lendopolis, plaintes envoyées à l’ACPR / AMF, exemples de projets fictifs en cours de remboursement et en défaut – certains de ces projets dénoncés à l’ACPR même avant le premier impayé,…).

    #14483

    BZH35
    Participant

    Bonsoir, @jpt , j’ai longtemps été sur ce forum , le seul  plaignant sur la fiabilité des critères retenus par Lendopolis , j’en était arrivé à considérer que mes choix étaient mauvais car beaucoup d’autres prêteurs ne semblaient pas rencontrer mes problèmes.Malheureusement depuis le vent à tourné et les statistiques désastreuses de Lendopolis montrent à quel point cette plateforme a été très mauvaise . De nouvelles orientations ont été prises , a voir dans le temps et surtout la confiance des ex prêteurs et futurs ne semble plus au rendez vous, voir le temps que mettent les projets pour se réaliser aujourd’hui .

    D’après ce que tu écris , tu soupçonnes des comportements plus graves , si tu as des preuves irréfutables , il faut les partager . Je pense que tout ceux qui ont perdus beaucoup d’argent seront intéressés , pour ma part sur 8400 € j’ai perdu 1200 € et la moyenne des prêts qui continuent de courir est a plus de 20 mois, donc encore beaucoup de mauvaises nouvelles a attendre .

    #14487

    jpt
    Bloqué

    @bzh35, Bonjour, mon problème est le temps et ces derniers mois j’ai décidé de me focaliser à dénoncer les pratiques de Lendopolis à l’Autorité de contrôle du crowdlending en France (ACPR) et aux médias indépendants, avec un but final très clair maintenant dans ma tête.

    Si tu veux les infos plus rapidement (car je ne le ferai pas d’un coup et ma première priorité reste la même), donnes-moi ton mail et je te fais suivre des exemples en brut. Tu feras ton propre jugement et si ça t’intéresse je te ferai suivre d’autres.

    Si tu ne veux mettre ton mail sur le forum, tu peux essayer de passer par Mathieu ou Manu de S.I.F.P pour nous mettre en relation d’une façon plus privé, pas de problème pour moi.

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 an et 10 mois par  jpt.
    #14495

    Manu SIFP
    Bloqué

    Bonjour

    Oui vous pouvez m’envoyer un mail à infofiparticipatif@free.fr

    Je le relaierai à l’autre personne si j’ai son accord bien sûr.

    À titre perso j’ai un dossier très chargé sur les pratiques des plateformes. Jusqu’à présent j’accumule les données pour avoir un dossier béton de chez béton le jour où…

    Même si je n’attendrai pas la St Glin Glin pour transmettre une partie de mon dossier à la Justice de mon pays.

    Et si on m’attaque, j’aurai de quoi anéantir ce secteur.

    Donc il ne faudra pas trop me chercher, ils le savent d’ailleurs…

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 an et 10 mois par  Manu SIFP.
    #14497

    jpt
    Bloqué

    @Manu: merci, c’est bon pour moi je viens de t’envoyer un mail de confirmation.

    Bien évidement tu as tout mon soutien et j’en suis sûr le soutien de beaucoup d’autres vrais prêteurs dans ton dossier que j’espère nous réussirons à présenter de forme collective.

    #14498

    YB
    Participant

    Bonjour,

    Prêteur sur Lendopolis et n’ayant plus confiance dans la plateforme où j’ai perdu aussi de l’argent, je serai intéressé aussi pour obtenir ces informations. Serait-ce possible ?

    Merci d’avance. (j’envoie tout de suite un message à Manu pour l’éventuel transfert d’infos)

    #14500

    jpt
    Bloqué

    @yb, je n’ai pas de problème de faire suivre des exemples qui concerne mes plaintes et mes échanges avec les emprunteurs / Lendopolis), ce que je recommande vivement est que chacun fasse sa propre analyse de portefeuille et tire ses propres conclusions.

    En ce qui me concerne, après avoir échangé largement avec Juliette Dubuc et Maxime Auvray surtout dans le cadre de l’escroquerie Espace Services Telecom, j’ai tiré mes propres conclusions et je considère que ces gens là ne savent strictement rien sur la réalité des projets qu’ils proposent (1) et prennent des prêteurs pour des cons (2). Voir encore ce blocage de compte vendredi, si une banque le faisait, je pense que l’émeute serait tel que certains employés ne seraient pas rentré à la maison mais à l’hôpital…

    Sans connaître rien du tout à la finance, j’ai simplement décidé de faire ma propre enquête, très rudimentaire, certes, mais qui n’a fait que confirmé mes propos ci-dessus.

    J’ai 22 projets ici, j’ai été assez stupide pour croire au débout que les projets étaient réels et analysés avant d’être présentés aux prêteurs (maintenant c’est bon, j’ai compris, mes projets n’ont plus de note…), donc je croyais qu’avec quelques règles de bon sens (choix surtout des projets avec la meilleure note et un peu de diversification, sans tomber dans le piège de certains charlatans, dont certains chez Lendopolis, qui vous incite à investir sur 100 projets voir plus) je pourrais investir dans l’économie réel et faire un peu mieux que le livré A. L’été 2016 je commence à voir trop de projets plus que douteux à la simple lecture du descriptif et des notes attribuées et après l’analyse plus détaillée des miens j’ai compris de suite que c’était une escroquerie mais c’était déjà trop tard.

    Aujourd’hui je fais le tour régulier de mes projets et à chaque tour de nouveaux éléments accablants sortent (je les fais suivre de suite à l’ACPR).

    Voici ce que je regarde, on peut certainement faire bien plus et mieux mais cela suffit pour me montrer la triste réalité:

    1) Publications des comptes – j’utilise agrégateur, très utile pour aller directement sur la fiche de l’entreprise (societe.com, lesbilans.com,…). Constats: 11 sur mes 22 entreprises publiaient leurs compte avant le prêt Lendopolis et ont arrêtées de le faire juste après le prêt. C’est de cette liste qui sortent la majorité de mes défauts et impayés. Selon moi, cela me donne déjà une idée de la fourchette basse du taux de défaut que je peut m’attendre à la fin chez Lendopolis avec mon portefeuille (50% minimum, je ne suis pas loin en suivant ma propre formule de calcul et je suis bien loin de la fins des remboursements).

    2) Création de nouveaux établissements – si l’argent des prêteurs devraient servir à créer un magasin, une agence (Espace Telecom par exemple),…, j’utilise aussi l’agrégateur pour vérifier s’il a bien été crée et je fais un tour sur Internet.

    3) Quand je relis la fiche projet, je clique sur les liens. Constats: certains sites n’existent plus ou sont « momentanément » en maintenance depuis des mois

    4) Projets multiplateformes – j’utilise encore l’agrégateur pour vérifier si l’entreprise a des projets sur plusieurs plateformes. Si c’est le cas, je lis bien les différents descriptifs pour vérifier des incohérences

    5) Projets multiples sur la même plateforme – encore l’agrégateur pour vérifier, une pratique selon moi suicidaire pour les prêteurs, Lendopolis le fait en masse

    6) Création d’un nouveau site Internet, d’une application, autres – si l’argent des prêteurs devait servir à financé ce genre de choses, c’est aussi assez facile à vérifier si ça a été fait

    7) Quand je peux je vais voir sur place et je discute avec des emprunteurs (si l’adresse n’est pas une boite postale, ce qui m’est déjà arrivé), des fois certains projets semblent exister et curieusement ce sont cela qui vous donnent plus d’informations précieuses sur Lendopolis (essayez de demander quel contrôle ils ont eu de l’application de l’argent des prêteurs et quelle analyse Lendopolis a fait du dossier…)

    8) Sinon, et si j’ai des questions ou des doutes je contacte directement les emprunteurs (si le mail qui est dans le contrat de prêt existe encore, ça arrive aussi qu’il a déjà disparu…). En ce qui me concerne, je constate que le contenu de la réponse (ou sont absence même en cas de relance) est un excellent indicateur de la suite du dossier et cela vous permet de comparer avec certaines communications de Lendopolis (souvent bien différentes)

    (1) et (2) voir quelques extraits d’échanges avec Lendopolis ci -dessous, pour comprendre pourquoi je dis cela (autre commentaire un peu plus tard, ça commence à être long)

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 an et 10 mois par  jpt.
    #14513

    jpt
    Bloqué

    (1) Voilà pourquoi maintenant je contacte directement les emprunteurs au lieu de passer par Lendopolis. Si après 2 retards de paiement (je parle d’Espace Telecom), je pose une question basique sur le projet et Lendopolis me dit qu’ils vont demander au dirigeant, plutôt le contacter directement même s’il peut s’agir d’un escroc, au moins j’ai la vraie réponse, ce que maintenant je doute fortement être le cas quand je passais par Lendopolis. Et regardez aussi l’intégralité de la réponse de Lendopolis, ils s’en moquent d’appliquer les pénalités de retard à l’emprunteur (finalement ça a finit pour se faire sur une ou 2 échéances avant le RJ après une « rébellion » de certains prêteurs sur leur forum – voilà encore pourquoi ils l’ont fermé) mais n’oublient pas de demander des frais liés à leur prestataire de paiement…

    Le 17/02/2017, extrait de la communication de Juliette Dubuc sur le deuxième retard de paiement d’Espace Telecom:

    « Nous avons fait un point avec le dirigeant, il nous assure que l’entreprise marche bien, l’activité a continué sa progression sur l’année 2016. Avant la collecte LENDOPOLIS, l’entreprise avait 2 agences Orange commercialisant les services Orange Business Pro, elle en a aujourd’hui 6.  »

    Le 17/02/2017, un extrait de mon mail à Juliette Dubuc:
    « Merci de me préciser les SIRET des nouvelles agences, car pour moi elles restent « invisibles » partout sur Internet (en particulier sur societe.com, infogreffe, score3 et surtout sur le site des distributeurs officielles de Orange Business Services).

    Petite correction: l’entreprise avait une seule agence à Marseille au moment du prêt, selon la fiche du projet Lendopolis, même si effectivement le siège de Colmar était déjà répertorié mais apparemment sans aucun salarié.

    Je ne vois aucun changement depuis le prêt de Lendopolis sur les sites ci-dessus, en particulier sur la liste des distributeurs de Orange Business Services ou seulement l’agence de Marseille continue d’apparaître.

    Et quelles sont les compensations demandées par Lendopolis à cette entreprise pour tous les retards de paiements? »

    Réponse de Juliette Dubuc

    « Concernant les agences, nous avons demandé à Monsieur Nakache des informations complémentaires, dès que nous aurons des réponses de sa part, nous vous les transmettrons.
    Concernant une éventuelle compensation, cela n’est pas demandé, car nous sommes en période de recouvrement amiable. LENDOPOLIS demande juste au débiteur de couvrir les frais générés auprès de notre prestataire de paiement »

    J’ai relancé le 24/02/2017 (sinon aucun retour, c’est un grand classique de Lendopolis), retour de Juliette Dubuc:

    « Nous n’avons pour le moment rien de nouveau concernant la situation de EST. Nous n’avons pas eu de retour de Monsieur Nakache, nous cherchons bien entendu à le joindre tous les jours, malheureusement pour le moment, je n’ai pas de nouvelles. »

    Le 01/03/2017, enfin un retour de Juliette Dubuc, finalement les agences décrites dans la fiche projet ne sont pas des « vrais » agences…

    « J’ai eu l’occasion ce jour de demander à M. Nakache l’explication concernant les 6 agences. Il s’agit d’agences back office, qui servent de « centre administratif » uniquement pour les commerciaux couvrant une zone géographique. L’entreprise loue des espaces dans des centres d’affaires afin de permettre aux commerciaux rattachés à la zone concernée de l’utiliser pour la gestion administrative.
    Il n’y a qu’une agence au sens commun du terme, celle ouverte au public pour la clientèle professionnelle, qui est située à Marseille. »

    Le 6/3/2017 mail de Juliette Dubuc:

    « Malgré de nombreuses tentatives de contact avec le dirigeant de l’entreprise sur les quinze derniers jours, nous ne sommes pas parvenus pour le moment à obtenir la régularisation de la situation. »

    Le 7/3/2017, après qu’un autre prêteur annonce sur le forum qu’il a envoyé un mail au dirigeant et a eu un retour, je fais la même chose et comme par hasard j’ai eu aussi un retour (copies à voir sur un autre commentaire). A la fin j’ai eu les remerciements de Juliette Dubuc de les avoir mis en copie de mes échanges. Quelle hypocrisie…

    Et la même histoire recommence maintenant avec le projet Initial (impossible, à croire Juliette Dubuc, de contacter le dirigeant depuis Septembre). Encore un emprunteur qui a compris qu’il peut payer quand il veut, voire ne pas payer du tout, rien se passe (ou alors une bonne entente Lendopolis / emprunteur, je me pose de plus en plus la question, après mon expérience Espace Telecom, ce n’est que mon sentiment personnel…).

    Si vous êtes concerné par le projet Initial, suivez les étapes décrites dans le commentaire ci-dessus et faites-vous votre propre opinion…

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 an et 10 mois par  jpt.
    #14514

    calice71
    Participant

    Je n’ai qu’un projet chez eux et j’ai vu qu’ils mettaient un minimum pour transférer le solde disponible sur son compte bancaire (10€), je vais devoir attendre 6 mois pour atteindre ce montant…

    A ma connaissance, c’est la seule plateforme à avoir cette condition.

    #14516

    retha
    Participant

    Bonsoir

    Je viens de constater le même procédé que jpt pour retirer de l’argent de mon compte. Questions superflues ou  intéressées. C’est fini pour moi, plus de pertes que de gains. Miroir aux alouettes.

    #14517

    jpt
    Bloqué

    (2) Pour compléter cette première série, la conclusion.

    J’ai appris à mes dépenses à déchiffrer certains messages Lendopolis, par exemple:

    1) Retard de paiement du à un léger décalage de trésorerie (un classique de Juliette Dubuc) = le redressement / liquidation judiciaire arrive rapidement

    2) Nous faisons notre maximum pour que cette situation puisse être régularisée le plus rapidement possible (Maxime Auvray) = regarder societe.com tout de suite, très probablement l’entreprise est déjà en redressement ou liquidation judiciaire. Il m’a fait le coup pour Espace Services Telecom et en plus j’ai été assez stupide pour accepter une discussion téléphonique d’explications le 03/05/2017 où il me promettait encore une régularisation de la dernière échéance alors que l’entreprise Espace Service Telecom était déjà en redressement judiciaire depuis de 25/04/2017…Et, je me rappelle très bien que sur le forum Lendopolis un prêteur a évoqué exactement la même situation sur VLLM (promesse de régularisation d’échéance alors que VLLM était déjà en redressement judiciaire). Encore de bonnes vraies raisons pour supprimer l’accès au forum des prêteurs…

    Quelques échanges avec Maxime Auvray ci dessous:

    Le 27/04/2017, mail de Maxime Auvray (déjà après le redressement judiciaire d’Espace Telecom):

    « Je comprends tout à fait que la situation actuelle d’Espace Services Télécom puisse vous créer un mécontentement, et nous faisons notre maximum pour que cette situation puisse être régularisée le plus rapidement possible.
    ……..
    Soyez assuré que nous prendrons nos responsabilités si jamais la situation compliquée dans laquelle nous sommes actuellement avec les dirigeants de la société venait à ne pas se régulariser rapidement.

    ……….

    En d’autres termes, lorsque vous prêtez à des sociétés de ce type, pour pouvez espérer des rendements importants (il me semble que vous avez aujourd’hui, sur votre portefeuille, un rendement assez intéressant), mais il faut avoir les reins solides pour accepter que certaines sociétés auront des retards de paiements et certaines autres ne rembourseront pas la totalité de l’emprunt.
    Si votre aversion au risque est telle que vous ne pouvez pas supporter ce type de risque, nous vous recommandons effectivement de ne pas continuer à prêter sur notre plateforme, mais plutôt à placer votre argent sur un produit sans risque (il y à le choix, livret A, fonds euros en assurance vie) et prétendre à des rendements aux alentours de 1 à 2%.

    Dans ce cas de figure, vous ne financerez en aucun cas l’économie réelle, celle qui vous entoure et qui produit la moitié des emplois en France et la valeur ajoutée, mais c’est un autre sujet.
    … »

    Quand aux « Soyez assuré que nous prendrons nos responsabilités », bien souligné, je n’ai pas vu grand chose et les autres prêteurs non plus, je pense. Depuis le redressement judiciaire la seule chose importante que Juliette Dubuc nous communique est que Lendopolis est toujours incapable de joindre le dirigeant pour faire un point plus précis sur le redressement judiciaire…Avec plusieurs escroqueries déjà identifiées sur mon portefeuille, parler de rendement intéressant ou d’investissement dans l’économie réelle, alors que je voyais plusieurs défauts arrivés, ça méritait une réponse un peu forte, la voici. Quand je relis je m’aperçois qu’elle est encore plus d’actualité aujourd’hui qu’au mois d’avril (sauf le taux de défaut de Lendopolis qui a grimpé de plus de 50%, malgré les nouveaux projets sortis et le mien encore plus car je n’ai pas investi sur de nouveaux projets ici, je me demande pourquoi…):

    « Comme vous l’avez certainement remarqué je commence vraiment à avoir assez de vous mensonges vis à vis des prêteurs et de vos réponses toutes faites:

    1) Via votre plateforme je n’investis pratiquement jamais dans l’économie réel mais je remplis surtout les poches de beaucoup d’escrocs. Comme votre collègue a déjà dit, Lendopolis n’assure jamais que l’argent des prêteurs va dans les projets annoncés

    2) Ça fait plus de 20 ans que j’investis en bourse et depuis 10 ans sur des FIP / FCPI / SCPR, je sais un peu ce que c’est le risque. Sur votre plateforme il ne s’agit pas de gestion de risque mais de gestion d’escroqueries

    3) Vos rendements annoncés sont complètement faux, vous le savez très bien, surtout avec des retards à répétition pratiquement toujours aux frais des prêteurs

    4) Sans même parler du vrai taux de défaut de votre plateforme 2 à 3 fois plus élevés que vos 9% annoncés, vous savez très bien que même avec 9% il est impossible de gagner d’argent sur votre plateforme (j’ai plus de 20% d’escroqueries identifiés sur mes projets Lendopolis et je n’arrive pas à vérifier les restants, les escrocs arrêterons les paiements tôt ou tard comme EST). Une plateforme pour tenir la route et présenter une performance au niveau d’un fonds en euro ne peut pas dépasser les 4 voir 5% de défauts

    5) Compte tenu de vos explications sur le calcul des intérêts de retard je comprends maintenant qu’avec un taux d’intérêt inférieur à 0,5% du capital total due par EST et des pénalités complétement dérisoires de 1%, les fraudeurs n’ont aucun intérêt à payer à temps. Mais plutôt les appliquer tout le temps et dès le premier jour de retard car jusqu’à présent vous avez laissé tout simplement courir le temps aux frais des prêteurs

    Je continuerai donc à dénoncer cette tromperie vis à vis de nouveaux prêteurs pour éviter qu’ils tombent dans le même piège que moi. »

    Et pour finir, encore pendant la discussion téléphonique du 03/05/2017 avec Maxime Auvray, je demande si Lendopolis a bien contacté Orange pour vérifier l’existence du projet. Après m’avoir promis d’envoyer le nom du contact Orange sur ce dossier, il ne donne plus de nouvelles (étrange…) et après ma relance, voici la réponse obtenue via le forum Lendopolis (et oui j’en ai encore pas mal de traces malgré la fermeture): « Pour répondre à vos doutes sur la véracité de ces vérifications, le caractère confidentiel du contrat passé avec Orange ne nous permet malheureusement pas de vous communiquer le document en question ni le contact »…Quel hypocrisie encore et encore!!!

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 an et 10 mois par  jpt.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 an et 10 mois par  jpt.
    #14519

    jpt
    Bloqué

    @yb, quels sont tes projets sur Lendopolis? Merci.

    #14528

    Manu SIFP
    Bloqué

    D’après tout ce que je viens de lire, je constate que Lendopolis a bien mérité son Trophée !

    Bravo bravo !

    Accompagné de la fanfare SVP !!!

    Bravo bravo !

    Vous pouvez continuer à mettre des super commentaires sur ses nouveaux projets pour continuer la pub !!!

     

     

    #14529

    YB
    Participant

    @jpt, je te remercie pour ta longue réponse. Je me rappelle maintenant combien tu étais aussi virulent sur l’ex forum de Lendopolis et je comprends mieux les raisons de ta colère.  Mais je ne partage pas toutes tes explications y compris dans ta manière de les présenter.

    Pour ma part, des 22 projets auxquels j’ai participé sur Lendopolis, je compte 3 liquidations judiciaires (Saro Systems, DAOL Habitat, meilleursvinsbio.com), un redressement (VLLM) et un retard chronique (Breizh Céréales). Comme mes investissements étaient de loin plus modestes que certains d’entre vous, mes pertes chez Lendopolis seront limitées mais elles sont aussi garanties et elles ne peuvent que s’aggraver dans la mesure où j’ai décidé de ne plus investir sur cette plateforme.

    Selon moi, les deux principaux problèmes de Lendopolis ont été (sont toujours ?):

    1/ les administrateurs de Lendopolis ne participent pas financièrement (du moins officiellement) aux projets qu’ils présentent. Leur portefeuille n’est pas affecté par les pertes des projets présentés et ils ne risquent que de perdre leur crédibilité vis à vis de leur clientèle.

    2/ ils ont souffert de leur succès à leur début dans la mesure où ils présentaient trop de projets trop rapidement (que les membres leur réclamaient d’ailleurs). Erreurs de jeunesse, leurs critères d’éligibilité n’étaient donc au final pas assez restrictifs.

    Cependant, je prends bonne note aussi de tes informations notamment au sujet du projet ‘Espace Services Télécom’. Il est clair aussi pour moi que le projet DAOL Habitat était une escroquerie dans la mesure où l’entreprise a été placée en liquidation judiciaire au bout de 5 échéances (= 6 mois après la présentation du projet) et j’attends encore des explications pertinentes de Lendopolis à ce sujet.

    Dernier point. Il me semble que casser du sucre avec trop de vigueur sur une seule et même plateforme n’est pas très pertinent lorsqu’on a encore un portefeuille comprenant des investissements sur cette même plateforme.  Malgré mes pertes et mes grandes réserves vis à vis d’eux, je souhaite malgré tout le plein de succès à lendopolis afin de récupérer au moins ma mise restante.

    #14531

    Manu SIFP
    Bloqué

    Le problème du crowdlending c’est qu’il ne veut pas se remettre en cause.

    Quelques exemples :

    1) Il donne une priorité dans la communication le marketing et dépense un budget fou dans ces domaines au lieu de consacrer le même budget dans le recrutement d’excellents analystes.

    Combien de salariés sont sur Twitter sur des forums sur Facebook, passent leur temps à discuter avec la presse genre les échos, challenges… ou partent voyager a londres a new york ou que sais je encore…

    Productivité du secteur nul et risques importants…

    2) Il reste trop axé sur le marché des TPE qui est extrêmement risque et ne permet pas un bon équilibre entre le risque maîtrisé  et le rendement correct.

    Je ne parle pas du marché espagnol avec une économie qui a 700 milliards d’euros de dette supplementaire pour 60  milliards de pib en plus en 10 ans…Il faut 12 euros de dette en plus pour faire 1 euro de pib combien de temps ça va durer encore avant que tout s’effondre car pas tenable…

    De plus en plus d’économistes sont très inquiets sur ce sujet qui va revenir d’actualité en 2018 et après.. .

    3) Le point 1 et le point 2 ne les rendent pas crédibles auprès de grands instutionnels. Ils sont considérés comme des artistes pour ne pas dire comme des « rigolos » auprès de grands acteurs de la finance.

    Alors oui certains instits ont franchi le pas mais groupama n’a pas été très loin malgré les 100 millions en euros promis au départ.. Paroles,paroles chantait notre soeur Dalida. Quant à la banque postale ou d’autres ils font aussi beaucoup d’effets d’annonce pour se faire de la pub…

    On le voit : de la pub, des effets d’annonce mais ceux qui y vont freinent a fond car ils s’aperçoivent que rien n’est vraiment sérieux.

    Ils attendent juste la mort de certaines plateformes pour les racheter a 0 euro et reprendre le contrôle.

    C’est pour cela qu’ils y mettent un pied en ce moment. Tout est calcule. Ça ira plus rapidement après. Miam miam !

    Vous avez compris que le crowdlending allait défier les banques. Mort de rire !

    Je n’y ai jamais cru ! C’est aussi crédible que ceux qui veulent le grand soir encore !

    Ou ceux qui pensent qu’il n’y aura jamais de grandes crises du bitcoin !

    Vous avez d’ailleurs remarqué : ceux qui vous font rêver du crowdlending vous parlent maintenant du bitcoin.

    Mais les utopies font beaucoup vendre. Nous sommes de grands enfants.

    Eh oui ! Et encore plus à l’approche des fêtes !

    Rêvez ! Ne vous inquietez pas on s’occupe de vous ! Mdr !

    Continuez à prêter ! Si vous perdez ce n’est pas grave vous entretiendrez le marché des utopies pour le bonheur de…tous finalement (car vous ralez mais beaucoup prêtent encore!) avec finalement  une petite minorite qui y gagnera financièrement parlant et qui vous en sera reconnaissante.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 an et 10 mois par  Manu SIFP.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 an et 10 mois par  Manu SIFP.
    #14534

    jpt
    Bloqué

    @yb, merci de ton retour, chacun sa méthode.

    Je considère que ce n’est pas avec ce genre de gens que Lendopolis aura du succès, donc j’espère bien que ça change et si c’est le cas, je donnerai alors une chance aux nouveaux arrivants, comme c’était le cas d’ailleurs avec l’actuelle équipe. E quand on nous fait passer par des cons, c’est vrai que je n’apprécie pas trop.

    Je n’aime pas trop intervenir sur ce genre de forums (même si j’aime lire les commentaires quand je peux) et j’avais décidé de ne plus le faire et me concentrer sur un travail d’ombre. Mais quand je vois des pratiques de plus en plus inacceptables de Lendopolis et les mêmes mensonges venir sans arrêts, j’ai changé d’avis et je mettrai à la disposition des autres prêteurs ou d’autres potentiels prêteurs les informations dans ma possession (même si comme je le dis ce n’est pas ma première priorité). Chacun tirera ses conclusions et fera son propre analyse.

    J’ai dissuadé en privé beaucoup de potentiels prêteurs de faire la même erreur que moi, si aux moins j’arrive à dissuader un de plus avec mes commentaires ici c’est déjà une grande satisfaction pour moi.

    De mon côté, je n’ai plus de doute que cette farce se terminera en justice (Espace Telecom est loin d’être un cas isolé, comme je l’ai dit il me prendra des mois pour tout diffuser).

    En tout cas pas de problème pour échanger en privé si ça t’intéresse toujours, je le fais de plus en plus avec d’autres vrais prêteurs.

    #14538

    jpt
    Bloqué

    P.S. je rajouterai les jours à venir mes échanges avec les dirigeants d’Espace Telecom (ça aidera aussi à comprendre encore mieux mes commentaires). Quand on nous raconte qu’on est incapable de joindre l’entreprise depuis des semaines et que plusieurs prêteurs envoient des simples mails et reçoivent des réponses, ça me met encore un peu plus « virulent »:)

17 sujets de 1 à 17 (sur un total de 17)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.