Accueil Forums Crowdlending Je viens de réaliser un truc…

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Auteur
    Articles
  • #19645
    Pullman
    Participant

    J’ai souscrit au crowlending depuis 2014 sans jamais regarder de près ce que je gagnais vraiment, parce que l’un dans l’autre ça semblait positif.

    Pour la première fois ce soir, comme ça, je me fais un excel pour voir les cash flows. Allez, je prends un prêt de 500 euros à 7,8% fait en 2014 et intégralement remboursé en 2018. Quoi quoi quoi, je vois que j’ai reçu environ 550 euros bruts (capital+intérêts).

    Mais ça fait donc +10% en _quatre_ ans, donc de l’ordre de 2,5%/an. Eh, j’avais toujours cru que je prêtais à 7,8%/an, on ne m’avait jamais expliqué que je prêtais en fait à 2,5%/an !

    Et pour un taux pareil, à peine 1 point au-dessus du taux sans risque de l’époque, le risque devient absolument dingue. C’est une complète arnaque…

     

     

    #19646
    Pascal
    Participant

    Tu oublies simplement que le montant que tu prêtes diminue à chaque échéance.

    Toi qui semble fort en excel refais ton tableau en respectant la part CRD et intérêts et tu trouveras bien 7.8%

    #19647
    Jacquouille
    Participant

    @Pullman
    Il te faudrait un cours de maths financières.

    Tu confonds le taux d’un placement fixe avec celui d’un prêt amortissable. Chaque mois, l’assiette de calcul du taux est diminuée de la part de capital remboursé incluse dans les échéances précédentes.
    Comme le conseille Pascal, il te faut prendre le tableau d’amortissement du prêt et chaque mois, tu verras que les intérêts/CRD te donnent 1/12ème de 7,8%.

    • Cette réponse a été modifiée le Il y a 10 mois, 3 semaines par Jacquouille.
    #19649
    Pullman
    Participant

    Merci de l’éclairage, je suis d’évidence total noob… En plus en comptabilisant les cash flows j’ai estimé le rendement net du prélèvement fiscal forfaitaire, et non le rendement brut.

    A vue de nez, si remboursement linéaire du capital, la somme des intérêts bruts sur la période devrait être équivalente à un prêt à 7,8/2 = 3,9% avec remboursement du capital in fine.

    #19651
    Pullman
    Participant

    Et sinon, pour ceux que ça intéresserait, bilan des courses…

    2014-2016 :

    67 prêts, total prêtés 25 000 euros.

    taux moyen des prêts, tel qu’affiché par la plateforme au moment de la prise de décision : 9,45% brut.

    Bilan à date, en cash flows : perte de 1,6% (-400 euros). Si les 10 derniers prêts sont remboursés, sachant que pour certains ce sera en 2021, je peux espérer un gain de 1,0% (+250 euros).

    Bref, tout ceci est très très mauvais. Et si la page d’accueil de la plate forme continue à m’afficher un taux de rendement de 3,8%, je sais à présent que ce chiffre n’a strictement rien à voir avec le cash flow.

    #19652
    psycoke
    Participant

    j’avoue… autant laisser sur un livret A… ca rapportera pareil (voire plus…) et au moins c’est sans risque

    #19653
    ipecador
    Participant

    @pullman, tu as fait la répartition par plateforme ? Ça pourrait être intéressant de voir si ce sont toutes les plateformes qui ont un gain autour de 1% ou si certaines plombent les autres et inversement.

    #19654
    Le Glaude
    Participant

    Vous n’y êtes pas (encore) : ce bilan maussade sur le plan strictement financier s’alourdit encore si l’on intègre dans l’appréciation le temps passé à s’inscrire sur les plateformes, prendre connaissance des projets, lire les documents chiffrés, fréquenter les forums, etc.

    Pour un prêteur ordinaire, il serait sans doute beaucoup plus rentable de consacrer ce temps à faire des heures supplémentaires dans son boulot principal, ou à compléter celui-ci par un boulot secondaire.

    Le crowd n’est pas un placement. Il s’apparente plutôt à une activité de loisir. Formatrice, mais chronophage.

     

     

     

    #19657
    Pullman
    Participant

    @ipecador : l’essentiel était via Unilend.

    @Le Glaude : sur la période 2014-2016, comme je voulais d’abord diversifier mon porte-feuille, mon seul critère était le rendement du prêt. En dessous de 8%, c’était non. Si bien que, quand le système de prêt automatique est apparu (‘autolend’), et que les taux ont très vite baissé, j’ai cessé de prêter.

    Mais pour se constituer ce porte-feuille de 67 prêts, il a déjà fallu deux ans…

    #19713
    Pullman
    Participant

    Pour ceux qui avait suivi le début de ce constat, le portefeuille vient de repasser positif, ce qui signifie que ce qui m’a été versé couvre le capital prêté. Il aura fallu environ 4,5 ans pour y parvenir…

    Les versements restant matérialiseront le gain et, goutte par goutte, feront peut-être un +1% en 6 ans…

    J’avoue que la satisfaction de ne pas avoir perdu d’argent ne compense pas le constat que tout ça était quand même une belle arnaque.

    • Cette réponse a été modifiée le Il y a 8 mois, 3 semaines par Pullman.
    #19715
    psycoke
    Participant

    perso je suis encore dans la phase « prière pour repartir sans perdre d’argent »… j’ai prété comme vous environ 25K €, j’en suis à 10K récupérés et donc 15K encore investis (sur October uniquement), pour le moment je suis négatif mais juste de -100€ donc ça passe

    Par contre il est clair que niveau « investissement » c’est une belle arnaque, passer tout ce temps pour au final espérer ne pas perdre d’argent… j’appelle pas ça un bon placement

    #19719
    gerard
    Participant

    Même constat que Le Glaude et Psycoke. Je m’y risque encore un peu, quand un projet me plait. Pas totalement désabusé, parce que je me suis intéressé à un domaine nouveau, et me suis ouvert des fenêtres sur le monde, donc le temps passé était une forme de loisir.

    Les intermédiaires gagnent de l’argent à chaque opération réalisée (4-5% du montant total emprunté …), et comme plusieurs intervenants l’ont expliqué, les banques prêtant à 2 ou 3% aux clients ‘fiables’, nous ne voyons que les projets les plus risqués

    Pour les placements sans risque, le livret A, celui du Crédit Municipal, et pour plus de rendement, les prêts en EnR et les prêts immobilier (très risqués en théorie, donc attention à bein diversifier, et ne pas trop investir).

    Sinon des prêts « éthiques » : Nef, Energie Partagée-Enercoop Negawatt, Terres de Liens, Garrigue … dont le remboursement peut-être fait au début à une valeur inférieure à celle de la souscription, et peut mettre un certain temps après la demande … Votre « plus-value » sera donc plutôt sociale, pas forcément financière.

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.