Accueil Forums Crowdlending Lendopolis Améliorations – LENDOPOLIS

28 sujets de 1 à 28 (sur un total de 28)
  • Auteur
    Articles
  • #1117
    rom1payet
    Participant

    Bonjour à tous,

    Nous profitons de ce forum pour vous proposer de nous faire remonter des suggestions d’améliorations sur notre site http://www.lendopolis.com

    Nous ferons le maximum pour répondre à vos attentes dans les meilleurs délais.

    L’équipe LENDOPOLIS

    #1141
    etoui
    Participant

    Bonjour, et merci pour votre demarche d’entrer en contact sur d’autres forums que le votre. J’apprecie beaucoup votre presentation de projet. Mais je dois chercher pour faire mes comptes avec le tableau. Je n’ai pas toutes les info d’un coup d’oeil. Sans doute car je rentre en premier mon montant investi, le taux et la duree ainsi que la date de la premiere echeance et le montant du remboursementmenuel (pour le reste excel fait tout). Je suis donc oblige de chercher dans le contrat même pour certaines informations . Je précise que les indicatikns globales que vous donnez sont bien, notamment le curseur pour savoir où on en est sur un pret .

    #1142
    shosho
    Participant

    bonjour,  j’ai également beaucoup de mal à suivre mes différents remboursements. en plus de email hebdomadaire des remboursements, serait il possible d’avoir un tableau MENSUEL  dans la page du tableau de bord pour voir l’ensemble des prêts et voir les remboursements débités sur mon compte au jour le jour. J’ai une quinzaine de prêts et la seule infos (hormis le email hebdomadaire) est le solde de mes disponibilités qui augmente sur le site. Un tableau avec le montant total des remboursements du mois, et quand on le consulte, on peut voir de suite les prêts qui sont rentré, car dans quelques mois avec 50 entreprises : bonjour pour suivre les remboursements…….merci

    #1154
    rom1payet
    Participant

    Bonjour à tous,


    @etoui
    : c’est bien noté. Nous allons vous permettre de trouver les informations suivantes « en lecture directe » depuis votre tableau de bord :

    – Montant du remboursement mensuel

    – Rappel de la durée de l’emprunt

    Je pense que les autres infos dont vous avez besoin pour votre modèle Excel sont déjà disponibles ?


    @shosho
    : Effectivement. Nous travaillons actuellement sur un tableau d’historique avec tous les mouvements (triable par projet, type de mouvement, etc.). Je suis sûr que cela répondra à vos attentes.

    Bonne journée

    L’équipe LENDOPOLIS

    #1477
    mricnet
    Participant

    Bonjour,

    Une suggestion simple, voir basique : indiquer le SIRET des sociétés à financer, cela faciliterai nos »due-diligences»

    Merci

    #1790
    Jjerome78
    Participant

    Bonjour,

    Utilisateur de Lendopolis depuis presque 2 mois, j’ai fait plusieurs apports de cash par carte bleue et un retrait à ce jour.

    Je trouve qu’il manque un suivi purement comptable de l’argent sur le site. Il faudrait pouvoir disposer d’un relevé en ligne (un simple tableau excel téléchargeable suffirait même) avec tous les mouvements financiers :

    – Apports en cash,

    – Retraits,

    – Remboursements des sociétés,

    – prélèvements fiscaux et sociaux,

    – prets, etc etc…

    @ Merci.

    Jérôme.

     

     

     

     

     

     

    #1906
    rom1payet
    Participant

    Bonjour à tous,


    @mricnet
    : Effectivement, nous allons mettre le numéro de SIREN de la société dans le « Cartouche » qui si trouve à droite sur les pages projets


    @jjerome78
    : Nous sommes en plein dedans 🙂 nous espérons sortir cette nouvelle fonctionnalité au plus vite !

    Bonne journée

    L’équipe LENDOPOLIS

    #1994
    shosho
    Participant

    bonjour

    est-il prévu de passer à la vitesse supérieure sur le site de lendopolis, car 1 ou 2  nouvelle entreprises par mois est un peu juste quand on veut diversifier son épargne

    #2009
    mricnet
    Participant

    @shosho Pour les plateformes de prêt, il est difficile d’augmenter la cadence sans devoir avaler certains dossiers bancales qui se présentent à eux…

    Pour le prêteur, le plus simple à ce jour est d’intervenir sur plusieurs plateformes pour diversifier le portefeuille de prêt. En intervenant sur Finsquare, Lendix, Lendopolis, Lendosphere, Prexem et Unilend, j’ai pu rentrer dans près de 100 projets, tout en faisant un peu de sélection.

    #2014
    oasis4ever
    Participant

    Je suis complètement d’accord : si c’est pour accélérer et faire n’importe quoi pour les projets retenus, aucun intérêt. Une grande plateforme l’a démontré ces derniers mois en présentant pas mal de canards boiteux… Le marché se structure, ça prend du temps et heureusement (ça ne signifie que tout est parfait, on ne le sait que trop bien).

    #2021
    rom1payet
    Participant

    Bonjour @shosho,

    Merci pour vos remarques, elles nous permettent toujours de progresser.

    Chez LENDOPOLIS nous nous efforçons de vous présenter les meilleurs projets grâce à une grille d’analyse et de sélection drastique. C’est d’ailleurs dans ce sens que nous avons noué notre partenariat avec le Conseil supérieur de l’Ordre des experts-comptables. A ce jour, nous avons reçu 1879 projets et nous vous en avons présenté que 44 (voir nos statistiques https://www.lendopolis.com/about/statistics).

    Par ailleurs, la période estivale est toujours plus calme. Notre expérience dans le crowdfunding (avec KissKissBankBank et hellomerci , 6 ans et plus de 15000 projets financés pour presque 40M€ collectés) nous a appris que nous subissons une forte baisse pendant les mois de juillet et août. Ce qui parait logique en période de congés pour les 2 communautés (Prêteurs et Emprunteurs).

    Comme vous le savez, le secteur du crowdlending est encore très jeune et nous sommes persuadés que notre devoir est de le pérenniser …. en gardant comme objectif premier, un taux de défaut le plus bas possible. Notre position historique de leader en France sur le financement participatif nous permet de privilégier cette stratégie plutôt qu’une course au volume de projets ! Vous verrez sur la longueur, nous pensons modestement que cette vision sera gagnante.

    Pour autant, nous sommes déjà la deuxième plateforme derrière Unilend (qui existe depuis 2 ans) en nombre de projets proposés : 44 exactement !

    Néanmoins, nous travaillons tous les jours à alimenter LENDOPOLIS en projets de qualité et pouvons vous garantir que dès le début du mois de septembre nous retrouverons un rythme d’un à deux projets par semaine. En attendant mieux 🙂

    En espérant avoir pu vous donner des éléments de réponse satisfaisants.

     

    Bien à vous

    L’équipe LENDOPOLIS

    • Cette réponse a été modifiée le Il y a 4 années, 11 mois par rom1payet.
    #2187
    Anonyme
    Inactif

    J’ai mis en place une veille sur lesbilans.com concernant les entreprises financées sur les plateformes de crowdlending.

    Et j’ai remarqué que les chiffres des bilans et comptes de résultat publiés pouvaient être complètement faux.

    Un exemple parmi d’autres : celui là est très gros !

    La société GENERAL INNOVATION INDUSTRIE FRANCE à demandé un financement sur la plateforme LENDOPOLIS en novembre ou décembre 2014 au moment de la création de la plateforme.

    Étaient connus et approuvés à cette époque les comptes 2012 et 2013.

    Regardez le résultat net de 2013 affiché sur LENDOPOLIS pour cette société : + 537 837 € de bénéfice pour 2013 !

    Pour un CA de 2 592 047 € ! Chiffre excellent !

    Chiffres confirmés par l’ordre des experts comptables !

    Et ce n’est pas un chiffre prévisionnel car le projet de financement date de novembre décembre 2014 et que les comptes 2013 étaient à cette époque définitifs !

    Malheureusement, les chiffres qui ont été publiés au BODACC sont tout autres.

    Le CA est de 2 553 776 € certes peu en décalage…

    Mais le résultat net ressort à…. -1 024 391 € !!!! Pour 2013 !

    Rien à voir avec les + 537 837 € affichés sur la plateforme !

    Question : peut on faire confiance à LENDOPOLIS et aux plateformes en général concernant les chiffres d’une société ! Et aussi concernant le projet en lui même !

    J’en doute sérieusement.

    #2223
    rom1payet
    Participant

    Bonjour @tintin,

    Tout d’abord merci de l’intérêt que vous portez à notre activité. Vos retours nous permettent d’améliorer constamment notre service.

    Je reconnais que l’exemple que vous nous fournissez ne rassure pas quant à la qualité de l’information financière historique sur nos plateformes.

    Il faut néanmoins remettre ce point dans son contexte.

    Nous conservons délibérément la page de tous les projets financés ou non (sauf opposition du dirigeant) dans une approche transparente. Ce dossier a été construit en octobre 2014 lors du lancement de notre plateforme et n’a pas été remis à jour depuis car le projet n’a pas été financé.

    La société GIIF était à l’époque en phase de modification du périmètre du groupe (cession d’une de ses filiales en mauvaise santé). Elle avait donc choisi :
    – de ne pas envoyer ses comptes 31/12/2013 au greffe par souci de confidentialité
    – de répartir la dépréciation des titres de cette filiale sur plusieurs exercices afin d’éviter de trop perturber la rentabilité d’exploitation d’une année.

    Concernant l’exercice au 31/12/2013, nous disposions d’une liasse émanant de In Extenso CA2.6M€/RN700k€ ainsi qu’une liasse émanant de la société CA2.6M€/RN500k€ (que nous tenons toutes deux à votre disposition si vous le souhaitez).

    Nous avons choisi de présenter la plus prudente des deux et de confirmer le report de la forte dépréciation d’actif sur les exercices prévisionnels au 31/12/2014 et suivants.

    Suite à l’échec de la levée sur LENDOPOLIS, la société a choisi de fortement déprécier les titres de cette filiale sur l’exercice au 31/12/2013 (1.5M€ sans impact sur la trésorerie) dans le but d’afficher un exercice 2014 tourné vers l’avenir reflétant mieux son actualité économique. C’est cette version qui a finalement été transmise au greffe permettant à GIIF de présenter de bien meilleurs résultats dès 2014 afin d’accélérer son processus d’ouverture de capital.

    Comme vous devez le savoir, selon les objectifs d’une société (recherche de financement dans l’année vs optimisation fiscale), la présentation de ses comptes auprès de l’administration peut fortement différer. Autrement dit, la réalité fiscale diffère souvent fortement de la réalité économique.

    Dans ce contexte, nous avons choisi de multiplier les sources d’information financière : greffe en premier lieu lorsque c’est possible, expert comptable et entreprise en dernier lieu. Que les comptes soient présents au greffe ou non, cette approche qualitative nous garantit d’avoir creusé au maximum afin d’afficher des chiffres qui se rapprochent le plus de la réalité économique de l’entreprise. En plus de l’analyse financière, nous évaluons également les projets sur des éléments qualitatifs comme la qualité du projet ou de l’équipe dirigeante, le potentiel marché, les performances par rapport à la concurrence…

    Enfin, dans le cas où vous auriez repéré d’autres écarts entre les comptes présents au greffe et ceux que nous affichons sur les pages de nos projets, nous espérons que vous n’hésiterez pas à nous le faire savoir.

    Dans le cadre du financement de la TPE, même si nous effectuons un travail très important en amont afin de sélectionner les projets les plus prometteurs, nous sommes convaincus que l’apport de chacun vient renforcer l’analyse globale. Ce que nous appelons l’intelligence collective. C’est pourquoi nous mettons à la disposition de tous nos utilisateurs (prêteurs ou non) des outils de communication pendant la collecte que nous vous invitons à utiliser.

    Au plaisir de vous retrouver sur nos projets de financement,

    Très cordialement,
    L’équipe LENDOPOLIS

    • Cette réponse a été modifiée le Il y a 4 années, 11 mois par rom1payet.
    #2228
    oasis4ever
    Participant

    C’est assez précis et complet comme réponse je trouve. Certains devraient en prendre de la graine…

    #2230
    mricnet
    Participant

    Tout à fait d’accord, c’est sérieux.

    #2232
    Anonyme
    Inactif

    Bonjour @rom1payet,

    Je vous remercie de votre réponse complète et précise comme l’écrit oasis.

    Plusieurs remarques :

    – Vous écrivez que 2014 est un exercice tourné vers l’avenir pour le Groupe. J’ai bien peur que non malheureusement. En effet le groupe GIIF est composé de plusieurs sociétés. GST Drôme qui est en…liquidation judiciaire depuis le 28/04/2014. Verika situé à Vichy…en liquidation judiciaire depuis le 14/4/2015, Eurydis SAS en liquidation judiciaire depuis le 09/04/2015, de Terabita en liquidation judiciaire depuis le 24/03/2015… Bref 2014 à mal commencé et 2015 c’est la catastrophe…

    Je ne vois pas comment vos prêteurs auraient pu retrouver leurs petits dans ces conditions si le projet avait été financé. Comme vous dites, il y a eu une « intelligence collective » car le projet n’a pas été financé.

    Contrairement à vous, je pense que les dépréciations des titres ont une justification économique et que cette dépréciation va continuer de plus belle pour les exercices suivants.

    Enfin vous dites que l’entreprise à choisi de ne pas publier ses résultats pour des raisons de confidentialité. Je vous rappelle que l’entreprise est dans l’obligation de publier ses résultats sous peine de sanction. Ce n’est pas le bon vouloir du gérant mais la loi qui l’exige surtout quand l’entreprise à 2,5 millions d’euros de CA et un bilan de 6,8 millions d’euros. Si vous voulez je vous envoie le texte de loi qui évoque cela. Vous le savez d’ailleurs.

    Je vous remercie de votre réponse ce qui montre votre sérieux mais ne suis malheureusement pas convaincu de vos explications.

    Bien à vous.

     

     

     

    #2303
    rom1payet
    Participant

    Bonjour @tintin,

    Merci pour votre retour. Oui, vous avez totalement raison en ce qui concerne la publication des résultats. Mais malheureusement, tout cela est théorique. Une majorité des TPE et de nombreuses PME choisissent de ne pas déposer leurs comptes au greffe par souci de confidentialité ou par manque de temps. Les sanctions ne sont presque jamais appliquées. Cette obligation sera d’ailleurs bientôt allégée notamment pour les entreprises de petite taille (CA<700k€, total bilan < 350k€, moins de 9 salariés). A ne pas confondre avec l’obligation de recourir à un commissaire au compte si la société dépasse 2 des 3 seuils suivants ce qui est le cas de GIIF (Total du bilan : 1 550 000€ / Chiffre d’Affaires Hors Taxes : 3 100 000€ / Nombre de salariés : 50).

    Pour rappel, les commissaires aux comptes certifient, en justifiant de leurs appréciations, que les comptes annuels sont réguliers et sincères et donnent une image fidèle du résultat des opérations de l’exercice écoulé ainsi que de la situation financière et du patrimoine de la personne ou de l’entité à la fin d’un exercice.

    En ce qui concerne les dépôts de bilan des filiales de GIIF, 1 des 4 sociétés citées dans votre message a déposé le bilan début 2014. Elle était donc déjà sortie du périmètre d’étude de notre analyse portant sur un groupe en recentrage sur son activité historique innovante : la conception de logements principalement pratiquée sur la société GIIF.

    Les 3 autres sociétés ont été liquidées 3 mois après l’échec de notre opération … dans le cadre de l’entrée d’un investisseur (sans doute pour lui éviter de conserver une grande partie du personnel). Difficile donc d’avancer de manière assurée ce qui se serait passé pour nos prêteurs en cas de succès de notre collecte.

    Nous nous efforçons d’être la plateforme qui combine le plus d’outils favorisants l’intelligence collective car nous sommes persuadés que cette « deuxième sélection » nous permettra de diminuer nos taux de défaut à terme.
    Dans le cas précis de GIIF, la foule (via l’intelligence collective) a sûrement eu raison d’éliminer le projet, ce qu’elle n’aurait peut être pas pu faire sur d’autres plateformes.

    En espérant vous lire bientôt sur nos nouveaux projets.

    L’équipe LENDOPOLIS

    • Cette réponse a été modifiée le Il y a 4 années, 11 mois par rom1payet.
    #2658
    Anonyme
    Inactif

    Le groupe General Innovation Industrie France en liquidation judiciaire.  Pas trop surpris.

    Lendopolis échappe de peu à son premier incident. Heureusement le projet n’a pas été financé.

    #2663
    Gatokatcha
    Participant

    http://www.courrier-picard.fr/region/noyon-vivaldis-n-avait-pas-les-moyens-d-acquerir-la-ia192b0n560295

    Un article du courrier picard du 29/04/2015 sur Vivaldis une des societes du groupe GIIF. En bref, la réalité de la demarche industrielle du groupe peut paraitre douteuse et le recours au crowdlending une tentative desespérée qui n’aurait de toute facon pas permis à la sociéte de réaliser son projet.

    Je me demande si aujourd’hui l’intelligence collective nous aurait protegé d’une telle manoeuvre. Les projets reussissent tous leur levée.

    #2668
    Anonyme
    Inactif

    Ce qui est étonnant c’est que l’usine qui était sensée être financée est TERABITA située à la Clayette et qui fait de la construction « écologique »

    En faisant un peu de recherche, j’ai remarqué qu’il y avait d’autres entreprises qui ont exactement le même nom et qui construisent également des maisons écologiques sur d’autres sites :

    – À Toulon sur Allier. Entreprise en…liquidation judiciaire

    – À Rouillon : Entreprise en…liquidation judiciaire depuis le 24/06/2014 soit environ 6 mois avant la mise en ligne du projet Terabita par LENDOPOLIS…

    C’est extrêmement étrange tout ça vous ne trouvez pas ?

     

     

    #2669
    Gatokatcha
    Participant

    Terabita à Toulon sur Allier a eu pour president M Christophe David qui fait partie du groupe GIIF

    http://french-leader.com/report.php?siret=53029066700035

    #2670
    Anonyme
    Inactif

    Si LENDOPOLIS avait creusé un peu plus le dossier, il aurait vu que l’usine de Rouillon etait en LJ et n’aurait pas présenté ce projet.

     

    #2672
    Gatokatcha
    Participant

    Ca serait bien si Lendopolis pouvait nous dire meme à posterio s’il y a un lien entre le Terabita de Rouillon et GIIF

    #3591
    Lukeswain
    Participant

    Bonjour,

    Je souhaite répondre au sujet de la société GIIF, étant un ancien salarié de ce groupe et suivi la mise en place sur Lendopolis, je suis bien placé pour vous éclairer. Les articles de presse ne reflète pas réellement le réalité.

    GIIF a déposé en retard ses comptes mais avec un accord du président du tribunal de commerce. Le commissaire aux comptes souhaitait atteindre des éclaircissement sur l’avenir pour valider définitivement les comptes. Il a ensuite exiger de provisionner des titres de participation par le principe de précaution pour un montant de 1,5m€. Cela explique que Lendopolis avait bien les bons comptes mais modifiés après la levée de fonds.

    Pour la société GST dans la Drôme, des actions en justice sont en cours par rapport à divers problèmes lors de l’achat de celle-ci. Le groupe GIIF a été propriétaire de cette société que pendant quelques mois et des dettes ont été cachés dès le début.

    Pour Terabita, le siège était a Toulon sur Allier et l’usine à La Clayette dont M. David étant bien le président et le DG de GIIF. Par contre « Rouillon » n’est pas du tout en rapport avec GIIF.

    Pour GIIF, elle a été mis en liquidation judiciaire car au lieu d’avoir levée des fonds, la technologie va être vendue. Les acheteurs ne souhaitaient pas garder les structures mises en place d’où les liquidation des sociétés au fur et à mesure. Le projet verra bien le jour dans quelques mois sous un autre nom …

    Si la levée auprès de Lendopolis aurait eu lieu, je pense qu’un remboursement anticipé aurait été fait. Cette levée pour GIIF était plus en ligne dans son esprit novateur, un nouveau mode de financement non bancaire et faire connaitre aussi ses produits. Malgré l’échec de la levée de fonds, d’autres contacts ont été pris grâce à la plateforme.

    #3615
    Gatokatcha
    Participant

    En tous cas merci pour les infos. Dommage que Lendopolis se soit lavé les mains du suivi de son projet ou du moins n’ait pas jugé bon de nous tenir au courant.

    #3952
    romain r
    Participant

    1 – Mettre le SIREN pour chaque société

    2 – Revoir le site internet bloqué par certains explorateurs et/ou poste de travail (cause : configuration de sécurité faible)

    #3958
    mricnet
    Participant

    J’insiste également :

    – Mettre le SIREN pour chaque société

     

    #4193
    ci3m
    Participant

    Bonjour,

    moi aussi j’insiste :

    • SIREN
    • Mise à niveau du tableau de bord (les autres sites de crowdlending commencent à prendre de l’avance).

    Et j’ajouterai :

    • Amélioration du forum : e.g.
      • systématisé la création d’une catégorie pour chaque nouvelle entreprise;
      • créer un espace flux dans le tableau de bord;
      • regrouper les questions/réponses sur la page des entreprises avec les flux actualité. C’est fatiguant de devoir jongler entre les différents onglets…

     

28 sujets de 1 à 28 (sur un total de 28)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.