Accueil Forums Crowdlending Lendosphère 2 nouveaux projets en collecte pour tous chez lendosphere

Ce sujet a 2 réponses, 2 participants et a été mis à jour par  gerard, il y a 1 semaine et 2 jours.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #19404

    gerard
    Participant

    bonjour,

    J’espère éventuellement vos avis ?

    2 nouveaux (depuis vendredi mai …) en collecte ouverts à tous chez lendosphere, non vus (?) dans l’agrégateur :

    Entreprise Innovent, à l’étranger pour les 2 :

    – Dahu, Union des Comores, 4% sur 3ans, intérêts trimestriels, capital en fin, 1 500K€ à moitié souscrit

    – Abeche, Tchad, 5% sur 5ans, intérêts et amortissement capital trimestriels, 1 500K€ souscrit au 5/6 (84% environ)

    Les risques socio-politiques me semblent plus grands qu’en France, au Tchad en particulier, où le projet est cependant assez attractif, notamment l’amortissement trimestriel du capital …

    Innovent semble une boite importante, donc moins de risques de défaillance que pour d’autres ? Cela dit, c’est bien sur un projet qu’on investit ?

    Cordialement à tous

    #19418

    Florent D
    Participant

    Malheureusement, ils ne sont toujours pas sur l’agrégateur…

    J’ai contribué aux 2.

    Personnellement, mon critère en terme d’investissement ENR est la tonne de carbone évitée…
    Et à mon sens, du PV au Sahel ou plus généralement en zone tropicale, venant se substituer à des groupes électrogènes au fioul, est la manière la plus utile (selon le critère évoqué) d’utiliser du PV…

    Bien plus en tout cas qu’en Europe en général (du nord ou centrale) et en France en particulier, où ça vient se substituer à une énergie déjà peu carbonée, tout en ajoutant de l’intermittence peu prévisible au réseau… donc nécessitant des sources plus réactive et souvent plus carbonées que la moyenne pour compenser…
    Donc je préfère investir dans du PV au Sahel que dans de l’éolien ou pire du PV en France…
    Après pour ce qui est de l’instabilité, ça provoque évidemment du risque supplémentaire…
    Pour les Comores, je pense que le risque est effectivement très limité. Pour de nombreuses raisons (notamment par la proximité de Mayotte), je pense que la France a tout intérêt à garder stable ce petit pays insulaire… et fera le nécessaire pour que cela reste stable (notamment en favorisant les investissements français dans le pays). Le pays est classé « vigilance renforcée » (jaune) sur le site des affaires étrangères (donc pas plus que l’essentiel de la Tunisie par exemple)
    Pour le Tchad, c’est évidemment plus risqué. L’essentiel du pays et en particulier Abéché est classé en zone orange (« Déconseillé sauf raison impérative »). Seules les régions frontalières sont rouges. Bien sur, le zonage peut changer en fonction des évènements comme ça a récemment été le cas du Bénin (où une zone est brusquement passée de orange à rouge). Cela dit, la France est bien implantée dans le pays et a plutôt tendance à y protéger ses intérêts économiques. Personnellement, je vois aussi un intérêt de soutien au développement de ce pays (et donc de stabilisation) qui est le bienvenu.
    Et oui, c’est bien à chaque fois sur un projet qu’on investit. Chaque projet est une filiale d’Innovent. Mais Innovent se porte caution de sa filiale (c’est bien écrit dans les 2 cas).

    #19426

    gerard
    Participant

    Bonjour,

    Merci pour toutes ces informations et le ressenti général.
    Effectivement, ne pas oublier la quantité de CO2 économisée !

    Les projets « innovent » sans autre mention sont nombreux dans l’agrégateur, peut-être que celui-ci a atteint une limite ? en tout cas ces 2 projets ne sont toujours pas affichés, celui du Tchad ayant atteint son objectif a été ouvert à 2 M€.
    A signaler également, dans la discussion d’un projet Innovent il était signalé (par Xam, 7/12/16) que le même patronyme se retrouvait dans la direction de Innovent et de Lendosphere, cela semble encore vrai selon societe.com

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.