Accueil Forums Crowdlending Startup CES Vegas, smartcontact, minibons, crowlending pour financement.

Ce sujet a 3 réponses, 3 participants et a été mis à jour par  Arnold, il y a 1 semaine et 4 jours.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • #14153

    Arnold
    Participant

    Bonjour à tous
    Solable est une startup qui vient pour la deuxième année consécutive de recevoir un Award CES Las Vegas. En 2017 avec LaDouche, et 2018 pour LaVie

    LaVie c’est de l’eau minérale à partir de l’eau du robinet. (20 mn, 10 W pour 1 litre.) L’eau minérale c’est un marché annuel de 200 Milliards de $.

    On recherche du financement pour LaVie.  On réfléchit à une levée de fonds en  Ethereum par exemple.  En Tokenisant des actions (ou en s’appuyant sur la législation des Minibons ?), avec un  Smart-contract pour les dividendes par exemple. Ou du plus classique Crowlending en € …Qu’est-ce que vous en pensez ?

    • Ce sujet a été modifié le il y a 2 semaines et 1 jour par  Arnold.
    • Ce sujet a été modifié le il y a 2 semaines et 1 jour par  Mathieu.
    #14155

    Patrick_67
    Participant

    Produire une « eau minérale » à partir de l’eau du robinet!
    Je pense que vous allez avoir des problèmes avec la DGCCRF si vous voulez employer une telle appellation pour une eau qui sort du robinet.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines et 1 jour par  Patrick_67.
    #14159

    Mwy
    Participant

    Ethereum … Vous allez vous heurter à pas mal de difficultés.

    Et en premier lieu la difficulté d’approche, même pour des investisseurs aguerris, de cette technologie très abstraite qu’est la blockchain.

    Sans compter les nombreux cas de fraudes, ou de désastres financiers qui ont émaillé la confiance des gens dans ce type de support, hormis pour du trading pur et dur sur le modèle de ce que l’on peut trouver sur le Forex et dont l’intérêt du public est essentiellement alimenté par le succès du Bitcoin.

    Bref. Même pour moi, trop moderne, trop nouveau, trop fragile, capital confiance dans les chaussettes.

    Orientez vous plutôt vers une solution dédiée startup telle que WiSeed, sous la forme d’obligations ou, si vous avez déjà un marché qui fonctionne, des chiffres solides et un historique de bon comportement d’un point de vue financier, vers toute autre plateforme de type prêt, en privilégiant les plus regardantes si vous souhaitez soigner votre image.

    Un peu hors sujet mais en réaction aux éléments que vous communiquez :
    « LaVie c’est de l’eau minérale au robinet » suivi de « L’eau minérale c’est un marché annuel de 200M$ » …

    Certes, mais je vous remercie de n’avoir pas osé le raccourci, car en effet pour autant le marché de « LaVie » est strictement différent du marché de l’eau minérale : la démarche consommateur n’est pas du tout la même, j’imagine que l’investissement initial non plus …
    D’autant qu’un énorme frein réside dans votre énoncé :
    Certes le prix pour un litre d’eau (10W pendant 1/3h donc environ 3Wh soit à peu près 0 centimes) est transparent, autant le temps demandé lui ne l’est pas. 20mn pour un litre, ce sera à mon avis éliminatoire pour la plupart des foyers.
    (oui, certains se fourniront des bouteilles de 5 / 10 / 15 / 20L et feront tourner la machine toute la nuit pour avoir leur réserve d’eau minérale … mais combien ?)

    Bref sans doute un beau projet, j’ai un oncle qui commercialise déjà ce genre de produit et c’est vraiment un marché de niche, sans doute possible.

    #14220

    Arnold
    Participant

    Merci à tous pour ces réflexions.

    L’appellation de « quasi eau minérale ». Il faudra la formuler soigneusement pour éviter les foudres de la direction de la concurrence. Merci d’avoir soulevé la question.

    Faire un 5 l, ou même une fontaine. Au prix ou l’eau en bouteille est vendue, Il y a surement un marché. Mais même les nains ont commencé petit. On va dire 1l pour commencer….

    On vise clairement en premier, le marché des carafes filtrantes Brita et autre. (Mais pas que). Avec des consommables (filtres) couteux en moins. 50 € le pack de marque quand même ! Curieusement les « compatibles » moins chers sont souvent en rupture de stock en gd distrib. Et on a des meilleurs résultats coté traitement de l’eau pour un cout à peine mesurable coté energie. Facile à prouver, à démontrer, il suffit de faire analyser l’eau par des labos incontournables. Ce qu’on a fait bien sûr. Pub comparative à prévoir, ni plus ni moins. Sur tous les points.

    Marché de niche. Oui aujourd’hui. Quoique les carafes filtrantes, se vendent par millions tous les ans. Et avec l’orthorexie alimentaire qui se développe actuellement, le marché va évoluer considérablement en volume. L’eau bio est dans l’air ! lol ! Il y en a même qui ont imaginé l’eau sans gluten (sic)

    Coté mode de financement. Je suis d’accord, aussi tentante que soit la Blockchain, Ethereum et les Smart-contracts. On ne va pas jouer les beta-testeur. Ce sera pour la prochaine innovation qu’on sortira.

    Le plus probable c’est qu’on fasse une levée sur le toulousain Wiseed. Ou un autre CIP. Si quelqu’un à un meilleur choix à proposer…

    En Minibons. Nom moche et franchouillard. Mais bon, les startups l’ont rêvé, Bercy l’a fait. Les entreprises peuvent lever jusqu’à 2,5 M€ en s’adressant à tous les publics. Si ca marche, on se débarrasse plus ou moins des Business Angels, et autres fonds , qui ne sont en fait que du venture capital et qui n’ont strictement rien d’angélique.

    Pas sûr qu’on puisse lever grand-chose en France. Le marché Anglo Saxon, est bien plus intéressant, mais plus compliqué et couteux pour une équipe microscopique comme nous. Je vais me mettre en quête d’une plateforme Anglos saxonne qui ait une licence CIP . Si ça existe.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.