Clubfunding : Un réel alignement d’intérêts avec les prêteurs ?

2 Commentaires

La plateforme de prêt obligataire Clubfunding innove en proposant d’aligner ses commissions sur les remboursements des prêts proposés sur la plateforme. En effet la moitié de la commission est placée sur un compte séquestre jusqu’au remboursement définitif du prêt.

Comment fonctionne le différé de paiement de commission ?

 

Le principe est assez simple :

  1. Pour chaque prêt d’une durée supérieure à 2 ans, la plateforme facture ses frais de mise en ligne (environ 5 %) comme toutes les plateformes du marché.
  2. La plateforme bloque la moitié de cette commission sur un compte séquestre.
  3. Si le prêt est remboursé intégralement (à terme ou par anticipation), la plateforme récupère l’intégralité de la commission pour son compte. En cas de défaut de paiement irréversible, cette commission est versée aux prêteurs.

 

Les avantages pour les investisseurs

 

On peut dire que l’avantage financier est proche de 0. En effet en cas de défauts, les prêteurs seront remboursés à hauteur de la moitié de la commission seulement. Or en partant d’une commission initiale de 5 %, les prêteurs seront remboursés à hauteur de 2,5 % du financement. Pour un prêt de 100 000 €, La garantie équivaut à 2 500 € … à répartir entre tous les investisseurs.

Cependant on peut voir un bienfait dans le fait que la plateforme prend un risque en adéquation avec celui que prennent les prêteurs puisqu’elle ne touche pas sa commission intégrale à la mise en place du crédit. On peut donc penser qu’elle ne pourra pas se permettre de sélectionner des dossiers risqués, sans quoi elle pourrait perdre la moitié de son chiffre d’affaires.

D’ailleurs David Peronnin, dirigeant de ClubFunding, explique :

Alors que le secteur se heurte au risque de défaut des porteurs de projets, il nous semblait important de démontrer un alignement de nos intérêts avec ceux de nos investisseurs. C’est désormais chose faite grâce à ce dispositif »

 

Même si certaines plateformes ont déjà travaillé sur leur alignement d’intérêt avec les prêteurs, je pense notamment à Lendix dont les dirigeant prêtent à tous les projets, je trouve l’alignement de Clubfunding encore plus fort car c’est la plateforme tout entière qui est alignée sur les intérêts des investisseurs.

 

Toujours est il que j’apprécie l’idée et je sais que je ne serai pas le seul ici car nous avions déjà évoqué le sujet à maintes reprises sur le forum. Comme d’habitude, n’hésitez pas à faire part de vos remarque sur le sujet. Pour pousser encore plus loin la réflexion, à quand une plateforme qui sera rémunérée à 100 % sur les remboursements ?

 

VN:R_U [1.9.22_1171]
Clubfunding : Un réel alignement d'intérêts avec les prêteurs ?, 5.0 out of 5 based on 1 rating

2 réponses à “Clubfunding : Un réel alignement d’intérêts avec les prêteurs ?”

  1. Patrick de Lendix

    Pour completer un peu sur ce que nous (Lendix) faisons sur l’alignement d’intérêt, une partie (40%) de nos frais nous sont payés par l’emprunteur au fur et à mesure, à chaque remboursement; si l’emprunteur ne rembourse pas ses mensualités, nous perdons ces frais. Pour les prêteurs ce n’est pas aussi bien que l’excellente initiative de Clubfunding, mais c’est aussi un alignement d’intérêt.

    VN:R_U [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
    Répondre
  2. Manu SIFP

    Bravo à l’initiative de Clubfunding qui est la première plateforme à reverser une partie de ses commissions aux prêteurs en cas de défaut. Pour moi, il s’agit là concrètement d’un alignement d’intérêt.
    La loi devrait imposer cela à l’ensemble des plateformes.

    Un très bon point à Clubfunding !

    VA:R_U [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
    Répondre

Laisser une réponse