6 solutions pour protéger les prêteurs contre les risques d’impayé

2 Commentaires

Les plateformes de prêt aux entreprises proposent des taux d’intérêt alléchants pour attirer les particuliers prêteurs. On peut en effet y investir à des taux proches de 8-9 % voire plus. Cependant il ne faut pas oublier que le risque est important et que les prêteurs peuvent perdre l’intégralité de leur placement. A ce titre, plusieurs plateformes ont mis en place des solutions pour limiter ce risque et ainsi protéger les prêteurs.

La sélection rigoureuse des dossiers

On ne devrait même pas en parler si car nous considérons que c’est le métier premier de toute plateforme qui se respecte.

Il s’agit certainement de la meilleure solution pour limiter les risques des prêteurs, même si aucune plateforme n’est infaillible.  A ce titre elles ont chacune leurs critères de sélection des entreprises emprunteuses, leur procédure d’octroi des crédits, …

Afin d’analyser les dossiers de financement, elle ont toutes choisi de s’adosser à un spécialiste des données financières tel que Ellisphère, Altares, …

Par ailleurs certaines plateformes utilisent le fichier Banque de France (FIBEN) pour aller encore plus loin dans les analyses mais aussi pour y inscrire des incidents de paiement. C’est le cas notamment de Lendix.

La diversification des risques

Le prêt aux entreprises est un placement risqué, il est donc conseiller de diversifier les projets et pourquoi les plateformes.

On peut penser que c’est au prêteur de gérer lui-même ses risques et pourtant certaines plateformes anglo-saxonnes ou encore une plateforme de prêt entre particuliers permet une diversification automatique de son portefeuille.

C’est cette solution qui a aussi été choisie par Bolden, plateforme spécialisée dans le prêt aux entreprises.

La création d’un fond d’indemnisation des prêteurs

C’est le moyen choisi par la plateforme Prexem pour compenser tout ou partie des pertes en capital du prêteur en cas de défaut de l’emprunteur.

Selon le score de l’entreprise emprunteuse, une somme est placée sous séquestre par un prestataire de service de paiement. Elle ne correspond jamais à l’intégralité du prêt et dépend de chaque dossier. A titre d’exemple, ce fond de protection représente environ 12 % sur un projet noté B et 22 % sur un projet noté A.

La mise en place d’une assurance Homme-clé

L’homme clé est un chef d’entreprise ou un collaborateur indispensable au bon fonctionnement d’une société. Son décès ou son incapacité à exercer son travail risque d’engendrer une baisse du chiffre d’affaires voire une cessation d’activité de l’entreprise. L’assurance homme clé permet de compenser la perte d’exploitation d’une société pour garantir sa pérennité.

Ainsi elle permet aussi de protéger les prêteurs et de garantir le remboursement des prêts. C’est cette solution qu’a notamment adoptée la plateforme Prêtgo.

La prise en charge du recouvrement en cas de non-remboursement

 Alors que certaines plateformes, en cas de non remboursement, ont choisi de laisser les prêteurs déclarer eux-même leurs créances, d’autres on fait le choix d’assurer le recouvrement amiable et judiciaire du prêt pour le compte des prêteurs. C’est ce que font Lendix ou encore Credit.fr, en s’adossant à un professionnel du recouvrement. Cependant pour cette dernière, ce service a un coût puisque la plateforme facture des frais de gestion aux prêteurs.

L’assurance contre le redressement ou la liquidation judiciaire

Cette solution est lancée par Finsquare au 1er septembre 2015. Une assurance couvre les prêteurs contre le non-remboursement en cas de faillite de l’entreprise emprunteuse.

Cependant elle ne couvre par tout mais 50 % de la somme due sur des prêts de 18 mois maximum, à savoir capital + intérêts, et une carence de 6 mois au début du prêt est appliquée. La période d’indemnisation est donc de 12 mois.

On en parle sur le forum ?

Un post est ouvert sur le forum pour parler des outils de protection des prêteurs. On en discute ensemble ICI.

Vous avez aimé ?

VN:R_U [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
6 solutions pour protéger les prêteurs contre les risques d'impayé, 5.0 out of 5 based on 3 ratings

2 réponses à “6 solutions pour protéger les prêteurs contre les risques d’impayé”

  1. lesforumispreteuses.com

    Bravo Mathieu! Article très intéressant qui présente bien les différentes réponses apportés par les plateformes de crowdlending.

    VA:R_U [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
    Répondre
  2. Mathieu

    Bonjour, Merci lesfourmispreteurs.com 😉

    VN:R_U [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
    Répondre

Laisser une réponse